Pile à lire et Wishlist de la semaine du 05 au 11 octobre !


Hello les étoiles, voici les sorties de la semaine du 05 au 11 octobre. Avec la participation des : éditions Addictives, Ana Scott, Camilla Simon et Laura Black BMR et Vanessa Furchert Harlequin, Ena Fitzbel, Florie C, Mady Flynn, Kristen Rivers, Lily Tortay et Lana M. – Black Ink éditions et Caroline Gaynes Estelle EveryFleur HanaKhéméià B.Audrey Laloi Tamara Balliana.

  • Editions Addictives 

Avec la sortie demain  (5/10) de Bastard Of The Year de Ana Scott.

Résumé : Il est tout ce qu’elle déteste. Et pourtant elle va l’adorer.
Dante est dominateur, sûr de lui, farouchement indépendant…
Hors de question de révéler ses failles et ses blessures à qui que ce soit !
Sauf qu’il vient d’échapper de peu à la mort dans un accident d’avion, et qu’il a besoin de soins, d’une infirmière à domicile.
Quand Blanche débarque dans son palace grec, elle sait déjà qu’il va tout tenter pour la faire fuir.
Mais il ignore qu’elle a encore plus de caractère que lui !
Et lorsqu’en plus, le désir et la passion s’en mêlent, l’affrontement n’en devient que plus savoureux…

Le voisin parfait est un enfoiré de Camilla Simon que vous avez eu le plaisir de découvrir en numérique sort en papier le 8 octobre.

Résumé : La parfaite comédie romantique ! Emmett est tatoué, sauvage et intimidant. Tout le monde le respecte et le craint… sauf Hailey. Sa jolie voisine, aussi maladroite que gourmande, ose lui tenir tête et l’envoyer balader ! Intrigué et attiré, Emmett lutte farouchement contre le désir. Mais l’attirance est trop forte, la passion trop puissante… Pourront-ils faire face ensemble aux sombres secrets d’Emmett ?

An cours de cette semaine, le 10 octobre, vous avez aussi rendez-vous avec la sortie Obsess Me de Laura Black.

Résumé : Elle est son amour interdit. Il ne peut l’oublier.
Chenoa fuit la scène, la célébrité et les souvenirs douloureux.
Alors, quelle n’est pas sa surprise de voir Ciaran sonner à sa porte ! Membre de son ancien groupe de rock, il vient la convaincre de participer à un ultime concert.
Chenoa refuse tout net, terrifiée à l’idée d’affronter son passé, mais aussi bouleversée par le désir puissant que lui inspire Ciaran.
D’autant plus que le rockeur refuse de la laisser filer une deuxième fois et qu’il est prêt à tout pour la faire craquer !

  • BMR 

Avec la sortie numérique le 7 octobre, Jeanne de Vanessa Furchert.

Résumé : Maverick a un unique projet de vie. Servir les intérêts de son boss, homme influent, mauvais et dangereux. Torture, enlèvement, assassinat, il exécute docilement tous les ordres, quels qu’ils soient. Il ne demande jamais aucun détail et ne rend de compte à personne. Il agit. Toujours avec professionnalisme,  dextérité et détachement.
Mais lorsqu’un jour on le somme de séquestrer onze personnes, son projet de vie est brutalement remis en question. Car parmi elles, il y a Jeanne.

  • Harlequin 

120830081_1044279466008143_6590516687709694538_n

Avec des sorties numériques du 7 octobre dans la Collection HQN avec :

Mady Flynn, Florie C., Ena Fitzbel, Lily Tortay, Kristen Rivers et Lana M.

Pour plus d’infos, suivez le lien : Pour découvrir les résumés, c’est par ici

  • Black Ink éditions 

Caroline Gaynes vous donne rendez-vous avec sa nouvelle romance No Choice le 9 octobre prochain.

Résumé : Sunshine a choisi de rompre tout lien avec William Wagner, son père, ce trafiquant d’armes, autoritaire et sans scrupules. Pourtant, forcée et contrainte, la voilà de nouveau mêlée à ses sombres affaires. Andy, ancien militaire, a juré de ne reculer devant rien pour retrouver son frère. Même si pour ça, il doit se rapprocher de Sunshine, la fille de l’homme qui l’a kidnappé.
Une mission des plus complexes : il n’avait pas prévu de tomber sous son charme.
Entre trahison, attirance et faux-semblants, leurs choix à tous pourraient avoir de fâcheuses conséquences. 

  • Auto-édition

Estelle Every

Votre rendez-vous tant attendu avec un ange le 7 octobre. Estelle Every, revient avec le 2e tome de la saga The Cupidon Brothers consacré à Caleb.

Résumé : Une seule chose anime Priyanka Doyle, la chasseuse de primes la plus reconnue de Californie : le plaisir de la traque et de la capture.
Lorsqu’elle arrête Caleb Cupidon, elle se dit qu’elle n’a jamais fait son job aussi vite et aussi bien, mais c’est sans compter sur l’ange.
Caleb est libéré car il prouve qu’il est innocent, mais alors qui est son mystérieux double qui réalise des casses dans les bijouteries de Los Angeles ?
Priyanka et Caleb vont devoir coopérer pour arrêter le malfrat.
Leur enquête pourrait bien les conduire là où ils n’avaient aucune intention d’aller : au cœur d’une relation amoureuse !
Ni Caleb ni Priyanka n’est prêt à vivre une histoire d’amour, mais quand le cœur a parlé, peut-on encore décider ?

  • Khémeià B.

Khémeià B. vous donne rendez-vous avec son nouveau roman La vie, L’amour, les Vaches qui arrive dans vos PAL le 8 octobre. Une version un peu fofolle de L’amour dans le prés !

120729132_660676124830509_9064035467810973134_n

Résumé : Julie a fui Paris et atterri dans un patelin au fin fond de la campagne Française.
En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, la pauvre se retrouve à assumer la fonction de maire.
Elle doit résoudre des problèmes de clôture, de pressoir en panne, et de voisinage pas sympa du tout.
Jusqu’au moment où elle va devoir affronter le SEXY et ténébreux Gregory qui n’aime pas, mais alors pas du tout ces pimbêches de Parisiennes !
C’est là que les vraies emmerdes commencent ! Une version, L’amour est dans la bouse, ça vous branche ?

  • Fleur Hana 

Et la sortie du 9 octobre que les fans de Phoenix Ashes attendent impatiemment. Le 3e tome consacré à Sniper arrive dans vos PAL numériques ou broché si vous préférez lire en papier. Fleur Hana vous offre l’opportunité d’acquérir ses romans dédicacés et c’est par là que cela se passe. SHOP PAR ICI

Résumé : Aimer, c’est savoir partir… et revenir.
Cheyenne : Je voudrais qu’il me revienne. Qu’il vive avec moi cette relation si parfaitement imparfaite qu’elle fout en l’air les autres possibilités. Non, personne ne pourra prendre sa place. Je sais que ce sera lui ou rien. Nous ou moi. Dès que je l’ai vu dans la cour de la maternelle, même si je ne le savais pas encore, il a occupé cet espace en moi prévu pour lui et lui uniquement.
Sniper : Sans elle, je ne vaux rien, avec moi, elle n’a aucune chance…Je ne sais pas l’avoir à portée de main et ne pas l’aimer. Je l’aime mal, je l’aime à la blesser et nous détruire. Mais je l’aime.Et j’en ai pas le droit.
Cette romance se déroule dans le milieu des clubs de moto 1% (hors-la-loi) et comporte des scènes de sexe et de violence.

  • Audrey Laloi

Dès demain, (5 octobre) retrouvez Audrey Laloi et sa comédie romantique Un contrat avec un connard. Une réédition de Scandale et Simulation paru en 2019.

Résumé : Jusqu’où seriez-vous prêt à aller pour sauver votre rêve ?
Arrogant, manipulateur, égoïste… Eliott Roche est loin d’être un gentil garçon. Pourtant quand il propose un contrat à Florence, la jeune styliste hésite. Malgré son caractère insupportable, il est le seul à pouvoir lui rendre ce qu’elle a perdu.
Une chose est sûre, elle ne se laissera pas marcher sur les pieds. Entre coups bas et guerre ouverte, le faux couple parviendra-t-il à duper les journalistes ?

  • Wishlist 

S’il y une romance de Noël que je voudrais rajouter à ma PAL, c’est bien celle de Tamara Balliana. N’oublie pas les chocolats arrive le 8 octobre dans sa version numérique chez Hugo Roman Poche.

Résumé : Elle n’a jamais cru au Père Noël.
Il n’a jamais cessé de l’attendre.

Devi n’aime pas Noël. Chaque année, elle a hâte que cette période se termine, que les gens autour d’elle cessent de se comporter comme des elfes surexcités et redeviennent des adultes. Alors, quand elle perd son emploi quelques semaines avant le réveillon, c’est sans joie aucune qu’elle postule… au magasin de jouets de son village d’Alsace. Sur les conseils de Louise, sa meilleure amie et précieuse alliée au quotidien, elle apporte ses chocolats faits maison lors de son premier jour. Tout le monde aime les chocolats, non ?

Gabriel adore les fêtes de fin d’année. Il fait partie de ceux qui, dès fin novembre, décorent leur maison, enfilent des pulls kitsch, boivent du vin chaud au marché de Noël et dévorent les chocolats ! Son travail de directeur d’un magasin de jouets lui permet de laisser libre cours à sa créativité. Son défi cette année : transformer la nouvelle recrue et son âme de Grinch en lutin du Père Noël.

Merci les étoiles pour votre attention et à la semaine prochaine pour un nouveau rendez-vous de votre rubrique la PAL et Wishlist de la semaine !

120757475_339476313797274_7515866781722916611_n

L’avis de Charlotte sur Sans concessions de Isla A. Rowley


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Sans concessions de Isla A. Rowley aux Editions Addictives

Titre : Sans concessions

Auteur : Isla A. Rowley

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99€

Résumé :

Elle offre son corps, jamais son cœur. Il veut les deux.

Au lycée, Laria est celle que toutes les filles rêvent d’être et que tous les garçons rêvent de séduire.
Populaire, sexy, intelligente, riche et mordante : elle est parfaite.
En apparence, du moins.
La jeune femme n’avait pas prévu que tout bascule avec l’arrivée d’Enjel.
Lui se fout des règles et de l’ordre établi, il envoie tout valser sur son passage…
Et il la veut. Mais est-ce pour la détruire ou la reconstruire ?

Mon avis :

Loin des histoires de lycéens habituelles, ce roman est surprenant et intense en émotions.

Pour Laria, tout va pour le mieux, la Prom Queen est bien entourée, elle est populaire, intelligente et ne manque pas d’argent. Cette vie de rêve n’est cependant, qu’une belle image que Laria cultive à merveille jusqu’à l’arrivée d’Enjel, qui lui, fait ce qu’il veut, peu importe les règles.

Laria est une guerrière. Elle se bat à sa façon pour ne pas se laisser emporter par ses démons et enfile un masque qui la protège des autres. 

Enjel est un personnage intrigant dès le début. Il débarque de nulle part, il est en complet décalage avec les riches étudiants qu’il côtoie. Il est secret et mystérieux. Parfois discret, parfois mordant, il est difficile de savoir ce qui le motive réellement, mais une chose est claire : il veut faire tomber le masque de la jeune femme…  Mais quel est son but ? 
Un lien particulier se créer entre les deux protagonistes, mais est-il néfaste ou libérateur ? Entre eux, c’est fort, mais aussi dévastateur. Leur relation est à leur image… Intense et complexe. 

Ce roman m’a agréablement surprise, je ne m’attendais pas du tout à ça. L’auteure nous embarque en eaux troubles, dans un univers fait de dissimulation et de faux-semblant… Difficile de faire la part des choses entre tous les éléments. Je n’ai eu de cesse de me poser des questions pendant ma lecture. J’ai tenté à chaque mot de lire entre les lignes pour comprendre… Essayer d’en savoir plus… Mais chaque élément arrive en son temps pour maintenir le suspense et finir par exploser dans un final étonnant. 

J’ai encore aimé la plume de l’auteure Isla A Rowley qui dose subtilement la part d’ombre et de lumière de ses personnages. Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse !

Extrait :

Sans une once de pudeur, je balade mes yeux sur celui que je suppose être le fameux « nouveau ». De profil, il ne se retourne pas complètement alors que je suis certaine qu’il sent mon regard peser sur lui. Un coude sur la table de Lucy, je l’étudie. Avec la même excitation qu’une gosse devant son nouveau jouet.

Châtain, les cheveux en bataille qui retombent légèrement sur son front, il demeure le regard vissé devant lui. Perdus dans le vide, ses yeux d’un bleu électrique me refusent la moindre attention et je ne saurais dire si cela m’agace ou m’amuse. Un peu des deux sûrement. Un léger voile brun recouvre sa mâchoire qui se contracte par intermittence, trahissant cette posture qu’il espère certainement nonchalante. Les manches de sa chemise blanche – obligatoire avec l’uniforme du lycée – sont retroussées, dévoilant ainsi des bras tatoués. Le tissu souligne à merveille les lignes sèches et dures de son torse. À classer donc dans la catégorie : je suis beau gosse, je le sais et le montre. Quoique… Quelque chose m’échappe dans son attitude. Son corps semble parfaitement à son aise, mais les traits tendus de son visage n’expriment qu’animosité et un autre sentiment que je ne parviens pas à définir. À moins que ce ne soit mon attention polarisée sur lui qu’il n’apprécie pas et cette idée… déclenche un doux frisson de satisfaction le long de ma colonne vertébrale. Qu’on me traite de garce, mais j’adore provoquer par ma seule présence. Que ce soit de rejet, de désir ou de quoi que ce soit d’autre. Ma poitrine se soulève alors que mes poumons se déploient sous l’air qui s’engouffre entre mes côtes. Je sais. Pourquoi je commence à piaffer d’impatience et d’énervement. Il me dissimule son regard. Je ne parle pas de leur couleur azur, mais de sa façon d’assimiler celui des autres. S’il se contente d’à peine effleurer les yeux de la personne en face de lui, de s’y enfoncer froidement ou juste d’afficher une indifférence totale. Se sent-on drapé de chaleur ou jeté en pleine tempête sibérienne ? Ou ne provoque-t-il qu’un néant de sensations ?

– Hé, le nouveau !

La voix de Lucy me ramène brutalement à la réalité. Mes paupières papillonnent le temps de refaire le point sur notre camarade de classe et c’est là, à cet instant précis, que je saisis… lorsque le coin de ses lèvres se rehausse subtilement, que l’ensemble de ses muscles bascule sur une fréquence différente… que je comprends. Que je ne suis peut-être pas la seule à me dissimuler. Toujours sans daigner m’offrir ses yeux, il se retourne sur mon amie, un sourire mi-espiègle, mi-arrogant creusant des fossettes sur ses joues.