Juste 10 jours ! de Léana Soal aux éditions Addictives !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Juste 10 jours ! de Léana Soal. Une comédie romantique aussi déjantée que touchante. Une histoire pleine de vie et d’énergie positive que vous devriez découvrir  !

Titre : Juste 10 jours !

Auteure : Léana Soal

Editeur : Editions Addictives

Genre : Comédie romantique

Résumé : Elle va envahir sa salle de bains… et mettre le bazar dans sa vie.
Jo est strict, ordonné et convaincu que seuls la détermination et un travail acharné mènent à la réussite.
Mais ça, c’était avant Gemma. Elle déboule dans sa vie comme une tornade et bouleverse tout sur son passage !
Elle est sexy, grande gueule, pleine de vie et déteste les règles.
Chaque fois que Jo tente de la recadrer, elle lui tire la langue et n’en fait qu’à sa tête.
Entre eux, c’est explosif à chaque échange, chacun refuse de s’avouer vaincu.
Et si le désir s’en mêlait, histoire de pimenter un peu le tout ?

L’avisdeMya

Juste 10 jours ! Que vaut dix jours dans toute une vie ? Certains, ou même la plupart répondront, dix jours ne comptent pas. Mais si vous posez la question à Gemma, elle répondra que cela vaut beaucoup pour elle. Et elle en sait quelque chose sur la question. A elle, il ne lui a fallu que dix jours pour s’accepter enfin comme elle est, mettre ses complexes derrière elle et trouver l’amour ! Vous voyez ? C’est elle qui a raison. Un jour, deux ou dix, tous sont importants et chaque jour passé à ruminer sur les choses qu’on n’aura jamais est une partie de notre vie qu’on a perdu.

Gemma malgré sa force et l’acceptation de sa différence, garde quand même quelques complexes qui accentuent son malaise quand elle est face à une personne qu’elle pense meilleure, plus belle, voire plus douée qu’elle. Et son partenaire dans la vie ne fait rien pour remédier à cette faille dans sa carapace, il ne fait que l’attiser par des critiques tacites ou carrément franches qui font mal. Gemma prend sur elle et supporte ses attaques avec des piques le contrant avec son sarcasme légendaire. Jusqu’au jour où il est allé trop loin dans son opération de sape. L’inscrivant dans une émission de téléréalité pour soi-disant améliorer son rôle de mère de famille qu’il ne trouve pas à son goût.  Effectivement, Gemma est je m’enfoutiste, n’est pas la meilleure ménagère du monde, ni n’a un boulot de rêve mais elle assume ce qu’elle est et ce qu’elle a. Elle a beaucoup d’amour à donner, son sourire à lui seul est une bouffée d’oxygène et ses sarcasmes ont fait mon bonheur tout le long des pages. Faut avouer que Gemma n’a pas la langue dans la poche, elle peut être aussi vulgaire que peu charitable envers ceux qui la cherchent. Elle a un débit intarissable et n’hésite pas à exprimer ses pensées et ses sentiments de la façon la plus directe et indiscrète sans même culpabiliser. Allez demander cela à son adorable fille qui n’a rien à redire sur son rôle de mère. Sa maman est la meilleure du monde et elle ne la changera pour rien au monde. Cette gamine a tout compris et pourrait donner une leçon à son père. Pourquoi vouloir toujours changer, l’être humain est fait tel qu’il est, il n’est ni interchangeable ni changeable. Amen.

Faisant bon gré mal gré, notre héroïne accepte à participer à ce feuilleton de malheur qui consiste à prendre la place d’une mère qui est son total opposé. Cela dit, Gemma n’est pas une suiveuse et ne rendra jamais les armes sans se battre, elle y participe mais non sans se promettre de ne rien changer dans son comportement habituel. Armée seulement de son esprit aiguisé et de sa bonne volonté de chambouler le quotidien monochrome et sans vie de sa nouvelle victime, elle fonce croyant sortir indemne de cette expérience supposée être enrichissante et bénéfique pour elle. Et c’est peu dire. Gemma est entrée dans sa maison comme un cyclone balayant l’ennui et la noirceur dont laquelle il s’enfonçait. Ramenant dans sa vie, un vent de fraîcheur, du soleil, moult couleurs et surtout du rire ! Elle l’a ramené à lui, aux sources, à la vie, pendant que d’autres diraient qu’elle y a mis le bazar. Jo était malheureux, coincé dans une relation toxique, tous ses actes étaient réglés comme du papier à musique, sa routine manquait de pep’s, de sincérité, de fantaisie. Contrairement à la promesse fougueuse qu’est Gemma. Caractérielle, bordélique, un tempérament qui l’agace au plus haut point mais, auquel il s’y habituerait facilement tellement il en est devenu accro. Ses loufoqueries, bizarres soient-elles, ont rassemblé sa famille autour d’elle. Une famille qui était jusqu’à là atone, comme figée dans du ciment. Aujourd’hui, il ne réagit même plus au désordre qu’elle sème derrière elle, il adore le son de ses rires et ceux de ses enfants dans sa cuisine. Il adore ce genre de mixtures qu’elle leur sert, immangeable soit-elle. Du moment qu’elle reste chez lui, à leurs côtés, sourit, qu’elle rigole avec eux ou de lui, qu’elle attise sa colère, qu’elle fasse du tapage, qu’elle lui apprenne le lâcher-prise, qu’elle déclare la guerre à ses règles, le reste n’a plus aucune importance. Cette femme lui a appris la meilleure manière d’aimer. Et rien que pour cela, il est prêt à participer à rendre sa vie aussi désorganisée et y mettre le chaos s’il le faut.

Mais quand l’aube succède à la nuit, les beaux rêves faiblissent laissant place aux pensées noires et à la douleur d’une séparation imminente. Le retour à la réalité ne sera pas facile à encaisser. Gemma et Jo doivent retourner à leurs vies l’un sans l’autre. Chacun va retrouver sa famille, ses mauvaises habitudes, tourner le dos à ce qu’ils ont vécu ensemble. À ce qu’ils ont appris l’un de l’autre, l’un sur l’autre, à la joie, au bonheur d’être réunis comme une vraie famille, en somme à la vie. Mais leur histoire n’aura pas à s’arrêter là s’ils annihilent la peur sur leur chemin, ils ont déjà entrepris le premier pas vers ce rêve auquel ils ont le droit d’y croire. Des décisions doivent êtres prises, et qui sait, l’amour sera peut-être bien plus fort que les obstacles semés sur la route du bonheur…

Quel plaisir de retrouver la belle plume de Léana Soal. Après Fight And Hope, une histoire que j’ai adorée, je pensais embarquer dans le même schéma mais, à ma grande surprise, l’auteure nous fait changer de cap, sur une route pas moins sinueuse néanmoins, pleine de rire et d’autodérision, un style maîtrisé avec brio. Une comédie romantique solaire dont le personnage clé nous fait rire jusqu’aux larmes tout en transmettant un message sur des thèmes sensibles, sur la confiance et l’acceptation de soi, sur la pression qu’on subit par les règles instaurées par cette société qui gage sur le paraître, sur ce qu’on appelle le syndrome de la femme parfaite qui a des conséquences néfastes sur nos vies et accentue le mal-être des femmes ! L’idée d’utiliser le thème de la téléréalité était géniale et bien vue, car, de mon avis, cela aussi contribue à perpétuer le désastre de ce malaise.

Si d’habitude, ce genre d’émissions me laissent de marbre, me débectent même, je dois convenir que Léana m’a vendu cet épisode en dix jours d’une façon convaincante. C’est bien joué, bien orchestré, il y a de la vie, une bonne dynamique, et beaucoup d’énergie positive. Gemma a joué sur nos émotions, parfois de façon marrante et d’autres de façon à se remettre en question sur certains aspects de nos vies. Son personnage vous touchera certainement car chacune d’entre nous s’y retrouvera. Gemma est une personne forte en apparence mais, en réalité elle cache bien son jeu. Ses fêlures bien dissimilées sous une carapace de sarcasmes dont elle use et abuse pour en faire sa force Ele affronte crânement ceux qui critiquent son mode de vie qu’ils ne trouvent pas assez bien pour eux. Mais elle en n’a pas cure. Elle prend tout sur elle tant que le soleil brille dans son monde, tant que les oiseaux chantent et tant que l’amour de sa fille adorée reste éternel. Clin d’œil à Nina dont j’ai adorée la participation

Juste 10 jours ! Une histoire que je pourrais aisément classer dans le genre du développement personnel en mieux évidemment. Car si le message véhiculé est reçu 5/5, cependant, il est enrobé de douceur, de tendresse, d’amour et de rire, bref, une lecture aussi décoiffante que touchante, tout ce que j’aime. Si vous aimez les histoires attendrissantes, les héroïnes extravagantes, vous aimez joindre l’utile à l’agréable, ne manquez pas cette comédie déjantée qui m’a totalement conquise et je n’ai aucun doute qu’elle vous séduira autant !

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse ainsi qu’à l’auteure pour cette belle histoire qui m’a autant fait rire que toucher.

121606997_1220750714958886_3437110750878469930_n

4 commentaires sur « Juste 10 jours ! de Léana Soal aux éditions Addictives ! »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s