L’avis de Carine sur la romance de Noël de Marie H.J Royal Cookies: Conte de Noël pour Adultes


Titre : Royal Cookies: Conte de Noël pour Adultes

Auteur : Marie H.J

Collection Merry Tales

Editions : Privates

Genre : MM barré féerie de noël

Ebook : 1€ Jusqu’au 11 novembre

Broché : 15.00€

Résumé :

Recette des Royal Cookies (Cookies Royaux) : une pincée de mystère, un soupçon de magie, une bonne mesure de rêve, le tout saupoudré d’amour.
Organiser un concours pour désigner le prochain souverain du Royaume de Jadewood Valley ?Cette fois, la Reine a réellement perdu la tête. Adrian en est persuadé.Cependant, il n’est qu’au début de ce Noël qui ne ressemblera à aucun autre.L’arrivée de Bowie au palais, n’arrange rien à l’affaire. Surtout que cet énergumène, censé être le nouveau fiancé de sa sœur, n’a d’yeux que pour lui et se fiche éperdument de la belle Anastasia. Ce qu’elle semble ne même pas remarquer. Collant, bizarre et beaucoup trop sexy… Définitivement trop tentant, mais tellement interdit !Sans compter cette invasion de lapins blancs aux mœurs douteuses, un cousin machiavélique qui ne reculera devant rien pour arriver sur le trône, et un bon paquet de cookies en tous genres…Quelque chose ne tourne pas rond au sein de la royauté.Au-delà de la magie et du merveilleux, l’enjeu des Cookies Royaux pourrait bien être plus important qu’il n’y paraît.Un simple vœu adressé à une étoile un soir d’hiver pourrait bien changer à jamais l’existence de deux hommes que la vie semblait avoir oubliés.

Romance contenant des scènes de sexe à caractère explicite, réservée à un public averti.

Mon avis :

Que vous dire… À part peut-être de manger un Space Cookie avant de débuter votre lecture ?

Quoi que… À bien y réfléchir, cela ne sera pas nécessaire, car même sans en manger, les effets de Royal Cookies aura le même impact que si vous en aviez mangé plusieurs boites entières ! Mais dans cette romance, pas d’éléphants roses pour vous taper la discussion pour autant non, mais… de jolis lapins blancs 🙂 c’est mignon des lapins non ? Surtout Jean-mi qui est devenu mon nouveau meilleur ami.

Pardon ? Je délire ? Bah oui, mais non. C’est pas moi !

Oui Marie H.J a encore frappé ! Frappée du bulbe ou frappée tout court, elle arrive à me faire lire, et surtout me faire aimer des choses improbables et avec Royal Cookies elle a monté le level d’un nouveau cran. Après les Elfins, place aux bonhommes de neige. Oui je vous l’accorde rien de sexy en soit à la base. Mais… la magie de Noël et celles des étoiles sont impénétrables, surtout lorsque elle est issue de l’imagination de Marie HJ.

Lorsqu’on est enfant, on aime les légendes, les contes de Noël qui nous remplissent les yeux de magie et de féerie. Personnellement, j’ai été bercée par les histoires de Princes, de Princesses, et croyais en la magie de Noël … En grandissant, on comprend vite que le prince charmant ne viendra jamais nous emmener sur son cheval blanc… Qu’il existe un énorme décalage entre l’histoire de Cendrillon et la réalité et que le père noël n’était qu’un leurre, tout comme les contes et légendes qui nous ont bercés d’illusions … Mais pour autant, faut-il arrêter de rêver lorsqu’on est adulte ? Avec sa collection Merry Tales, Marie nous prouve que la magie existe encore et qu’il suffit juste d’y croire à nouveau, le temps d’une lecture…

Il était une fois…

Un prince, une princesse et un bonhomme de neige. Rien à voir ? Et pourtant si… Jean-Mi vous dirait même que, c’est vraiment mal barré comme début d’histoire. Avec Royal Cookies nous voilà partie dans un voyage hors norme. Un voyage au cœur du Palais Royal de Jadewood Valley, un tout petit domaine niché au cœur des montagnes, où le Prince Adrian va devoir faire des choix de vie qui vont aller à l’encontre de ses désirs, de son bonheur et de sa personnalité. Il est né Prince et a toujours œuvré pour le bien de tous, du royaume, et particulièrement, celui des enfants de la maison d’Ophélia. L’orphelinat du royaume dans lequel leur défunte mère passait le plus clair de son temps.

Aujourd’hui, c’est la princesse Anastasia qui prend le relais et qui, tout comme elle, conte chaque soir une légende aux enfants, sortie tout droit d’un grimoire hors d’âge transmis de mère en fille depuis des générations. Ce qui a le don d’exaspérer notre beau Prince Adrian qui refuse d’entrer dans son jeu et encore plus de laisser croire aux enfants que de telles légendes existent. Des sornettes ! Adrian a bien trop l’esprit cartésien pour se laisser abreuver de pareilles inepties. Cependant, il aime tellement sa sœur qu’il se laisse facilement avoir par cette dernière. Mais de là à l’écouter dire à des enfants que des êtres magiques peuvent venir nous sauver, faudrait pas pousser le bouchon un peu trop loin. La carotte est impossible à avaler. Toutefois… Adrian va bien devoir se rendre à l’évidence et va se retrouver face à ce qu’il a toujours sciemment occulté, ses propres désirs.

Et si la magie venait tout simplement du cœur ? Ou dans le reflet de l’âme de simples Dragibus ? C’est possible ça ? Une romance de Noël pas comme les autres que j’ai dévorée sans pouvoir m’arrêter et avec laquelle, il est fortement conseillé d’oublier toutes pensées rationnelles. Les pages se tournent les unes après les autres et on se délecte de chaque moment. C’est frais pétillant, doux et féérique. Avec Royal Cookies, Marie H.J nous vend de la magie, du rêve, de l’amour, de l’humour, des sentiments forts et des émotions qui ne manquent pas au rendez-vous. Le combo parfait d’une romance qui fait du bien autant au cœur qu’aux zygomatiques. Une recette parfaite aux ingrédients savamment dosés entre le côté drôle du récit, sa profondeur et les messages qu’il véhicule. Les joutes verbales s’enchainent, les répliques et les situations hilarantes nous font pouffer de rire à n’en plus finir sans que jamais cela ne devienne lourd. Puis cette douceur… tellement agréable, tellement magique….

Les personnages nous touchent dès les premiers mots, dès les premières phrases, ils nous emportent avec eux dans cette aventure enchanteresse au milieu d’un décor qui sent bon le frais, la forêt et les cookies. Que ce soit les principaux tout comme les secondaires, tous ont une place de choix et apportent leur pierre à l’édifice, qu’ils soient sur deux ou quatre pattes, ou aucune d’ailleurs… Bien sûr nous aurons une mention spéciale pour Jean-Mi, mais ça, vous l’aurez déjà compris 😉 Personnellement, je suis tombée en amour face au sourire d’Adrian. Vous ne pouvez pas imaginer comme j’ai aimé le voir sourire, heureux. Cet homme est tout simplement royal. Beau, tendre, juste avec des valeurs morales, mais aussi sociales. Il aime tellement son royaume qu’il est prêt à se sacrifier pour le bien de tous.

Une fois de plus Marie HJ nous offre un Héros complètement Banditissime et j’adore ça ! Il est juste parfait ! Un Prince quoi ! Sa relation avec sa sœur, Anastasia alias Queeny est extraordinaire et remplie d’un amour fraternel qui touche plus que de raison. Que ce soit avec Adrian ou les enfants dont elle s’occupe, la bonté de la Princesse n’est plus à prouver et ce n’est pas Bowie qui dira le contraire…

Qui est Bowie ? Là est toute la question 😉 Tout ce que je peux vous dire c’est qu’il est en mission Royale. Laquelle ? À vous de le découvrir et croyez-moi, cet intrigue est menée une fois de plus de main de maitre par Marie HJ qui ne cesse de me surprendre toujours et encore. D’ailleurs, à ce stade de mon avis, il est peut-être temps de ne plus réfléchir non ? Foncez lire cette magnifique romance accompagnée d’un bon chocolat et d’une assiette de cookies. Évitez cependant de vous installer près de la cheminée, car ce n’est pas très recommandé avec cette lecture. Et n’oubliez jamais que lorsque la vie nous offre une seconde chance, qu’importe le passé, qu’importe l’avenir, l’important c’est d’aller au bout de ses convictions et accéder de quelque manière que ce soit à ses rêves… Même un moment, juste pour un peu de bonheur. Et peut-être que…

Une romance de Noël atypique, extrêmement touchante qui vous fera fondre comme neige au soleil et qui est tout simplement Royalissime ! Merci Marie HJ de m’avoir une fois de plus emportée dans tes délires. D’un coup de plume magique, me voilà à lire tes récits irrationnels, mais O combien géniaux. Et le pire c’est que j’ai hâte du prochain 🙂 C’est grave ?

Extrait :

Dans la pénombre, je tâte mon corps retrouvé… Mes bourrelets. Euh ! Quoi ? Sans déconner ? Le bide que je me trimballe ! Tout flasque, tout moche ! Comme si ma peau flottait… Un cri strident s’échappe de ma gorge ! Ah, mais oui, j’ai aussi une voix ! Trop bien ! Et… Mon Dieu, ou n’importe quoi qui m’ait ramené à la vie, dites-moi que vous n’avez pas oublié l’essentiel ! Pitié !

Je baisse les yeux vers mon entrejambe, et… Alleluia ! Jouez hautbois, résonnez musettes ! Mon pénis est revenu ! Ô joie ! C’est la fête ! D’un bond, je me hisse sur mes pieds (oui, parce que j’ai des pieds, aussi) m’étire rapidement et me précipite vers l’orée du bois. Enfin, « précipiter » n’est sans doute pas le terme approprié. Je vacille, trébuche et avance dans une démarche un peu chelou, du fait de mes membres ankylosés. Mais peu importe, la grille est là ! Non loin. Liberté, j’écris ton nom2 !

– Euh, tu vas où comme ça ? Jean-Mi. Je l’entends encore ?

– Je rentre chez moi ! Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, on vient de me réhabiliter. Je me tire !

– À poil ?

– M’en fous ! N’importe comment du moment que je marche, je parle et j’ai retrouvé mon magnifique pénis !

L’avis de Charlotte sur Wicked Boss de Eva Baldaras


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Wicked Boss de Eva Baldaras aux Editions Addictives.

Titre : Wicked Boss

Auteur : Eva Baldaras

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99 €

Résumé :

Insupportable le jour, irrésistible la nuit !

Deux semaines en Espagne tous frais payés pour le boulot ? Dana saute sur l’occasion sans attendre !
Adieu New York, le froid, les tracas et son boss exécrable, à elle le soleil, la mer et la chaleur !
Premier souci : son boss est présent. Dans la chambre mitoyenne.
Deuxième souci : il l’a surprise nue.
Troisième souci : il est torride, sexy et déterminé à la faire succomber… quelles que soient les conséquences !

Mon avis :

Craqueriez-vous pour un patron aussi insupportable que torride ?

Dana part pour quinze jours en Espagne pour le travail avec ses deux collègues et amis, mais également avec leur boss. Jusqu’à présent, leurs échanges professionnels étaient houleux, mais uniquement par téléphone. La vraie rencontre, va-t-elle changer la donne ? La cohabitation risque d’être mouvementée !

Dana vient de se séparer de son compagnon. Elle veut tourner la page rapidement et ne compte pas se laisser abattre par la situation. Ce voyage professionnel tombe à pic. Seul bémol : la présence de son nouveau patron insupportable ! La jeune femme est plutôt sûre d’elle. Elle ne veut pas se laisser imposer un concept auquel elle n’adhère pas et elle compte bien se faire entendre.

Alejandro est le boss. Il veut le faire savoir et impose ses idées et ses règles, plutôt nombreuses ! Il aime qu’elles soient respectées. Il cache quelque chose, mais quoi ? J’ai eu envie de savoir rapidement… Mais patience…

Un jeu de séduction s’installe entre Dana et Alejandro, presque malgré eux. Leur raison prend parfois le dessus et les ramène à la réalité : patron/employée : impossible. Les conséquences seraient bien trop délicates à gérer. Se met en place alors une tension sexuelle palpable. Le désir qu’ils se portent est saisissant (attention aux petites culottes). Ils se cherchent et se repoussent autant que possible. Professionnellement, la situation n’est pas plus détendue.

Je me suis rapidement attachée aux personnages et plus particulièrement à Alejandro, probablement du fait du mystère qui l’entoure et qui semble lui compliquer la vie. L’alternance des points de vue est agréable et permet de bien les comprendre.

Les personnages secondaires Beatriz, collègue et amis de Dana et Mike, collègue et amis d’Alejandro et de Dana apportent leur contribution dans la suite des événements. Ils sont également attachants.

J’ai passé un très bon moment en leur compagnie. Cette romance est prenante, pas de temps mort et des rebondissements maintenant dans l’incertitude quant au dénouement.

Wicked Boss m’a permis de découvrir la plume entraînante et addictive de l’auteure, Eva Baldaras et me donne envie d’en lire plus. Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

« Il me domine de toute sa hauteur. Sa bouche, excessivement tentante, laisse miroiter un sourire ironique, pendant que je reste nue devant lui, la gorge sèche, mon hoquet repartant de plus belle. Lorsqu’il entrouvre sa bouche, j’ai l’impression que je suis un glaçon qui fond à vue d’œil…
Ces sensations sont nouvelles pour moi : elles me font peur.
Peut-on avoir une envie irrésistible d’un type que l’on n’a jamais vu avant ? Comme une attraction animale ? Un instinct primaire à assouvir ? Sans rien connaître de lui ?
Non, bien sûr que non.
Et pourtant, j’ai soudain tellement envie de lui…
Sa bouche se déporte vers mon oreille tandis que sa main prend appui contre le mur. Un frisson me parcourt l’échine. J’ai le souffle court, ma poitrine se soulève et se baisse très rapidement.
– Règle numéro deux : le nudisme est interdit ici, me chuchote-t-il.
Son souffle chaud me traverse comme une flèche le ferait dans mon cœur, et mon envie de lui devient plus forte.
Son regard brûlant se pose un instant sur mon corps, en le balayant de haut en bas. Ses yeux me donnent la sensation d’une caresse sensuelle. Il reporte son attention sur ma bouche, humecte ses lèvres, tandis que je me consume peu à peu.
«