Wendat de Blandine P. Martin !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Wendat de Blandine P. Martin. C’est l’histoire d’un peuple méconnu, de personnages prédestinés à se rencontrer, à se reconstruire ensemble, à s’aimer. Un genre de récompense bien méritée après les eaux troubles qu’ils ont traversées. Et comme d’habitude, c’est fascinant et superbement bien rodée.

Titre : Wendat

Auteure : Blandine P. Martin

Editeur : B.P.M.

Broché : Lien d’achat

Résumé : June mène une vie à deux cents à l’heure dans le New-York des affaires.
Caleb milite pour assurer la survie du patrimoine amérindien.
Tout les oppose et pourtant…
Pour obtenir le poste qu’elle convoite, June accepte de relever un défi de taille : assurer l’image de son entreprise au fin fond du Michigan.
Mais dès son arrivée, rien ne se passe comme prévu, sans compter que le décor du Ontara Creek ranch est bien trop éloigné de son cadre de vie habituel.
Caleb a grandi sur ces terres et consacre sa vie aux siens, à ses racines. La nature qui l’entoure est son équilibre. Alors, voir débarquer dans son ranch une perturbatrice aux idées préconçues ne l’enchante guère.
Et si ce qu’ils ont à offrir peut soigner les maux de l’autre ?
L’amour ne connaît pas de logique, encore moins lorsque la nature décide de lier deux âmes esseulées. Leurs différences peuvent devenir leurs forces, à condition de ne pas laisser leurs secrets les détruire.

L’avisdeMya

Wendat, un titre qui suscite certainement des questionnements. Sur sa signification ou sur la thématique qu’il traite. Mais si vous regardez bien la magnifique couverture, vous avez votre petite idée. Et si vous connaissez Blandine P. Martin, vous savez déjà que le voyage en vaudra le détour. Elle a le don de nous faire voguer sur des mers paisibles et à la fois mâtinées d’émotions intenses. Une déferlante de sentiments qui nous prennent autant aux tripes qu’ils nous mettent du baume au cœur. Et ce roman ne déroge pas à la règle. Je devrais ne pas être surprise mais, avec cette auteure, on n’y échappe pas. Elle nous fait incessamment décoller par ses romances « good trip » aussi envoûtantes qu’émouvantes et cela d’une merveille à l’autre et avec panache. Elle nous offre des histoires désarmantes et fascinantes avec des personnages attachants et tant qu’elle y est, elle ne manque pas d’aborder une thématique qui lui tient au cœur et avec sa plume délicate et engagée, l’embarquement est toujours immédiat.

Wendat est le périple d’un peuple méconnu, de personnages prédestinés à se rencontrer, à se reconstruire ensemble, à s’aimer. Un genre de récompense bien méritée après les eaux troubles qu’ils ont traversées. June est l’un des protagonistes rencontrés dans Hapiness Palace. Si vous l’avez lu, vous la connaissez déjà, elle et sa triste histoire. Si non, ce titre peut être lu indépendamment même si je vous le recommande.

Aujourd’hui, vous allez découvrir un magnifique papillon sortir de sa chrysalide. Une fille qui revient de loin tel un Phoenix qui renait de ses cendres. Si les vieilles habitudes ont la peau dure, elle se défend vraiment pas mal si on connait son passif. Si étaler ses émotions, les analyser et aller au bout pour les comprendre, le reste de sa vie était sur les bons rails. Enfin presque… Mais ce n’est que partie remise. Son patron macho et aux idées arriérées, sans le vouloir, va lui offrir l’occasion de retrouver sa place. De tourner le dos au passé, d’aimer intensément qu’être chérie à son tour. Un amour sincère et réparateur. On dirait que le destin l’a préparée pour ce jour J. À travers les années, les souffrances qu’elle a subies, son destin est là où elle ne s’y attendait pas. Grâce à ce voyage dans le temps, June a découvert sa force, redécouvert ses priorités, ses convictions. En somme, la femme qu’elle était vraiment. La femme qui remuerait terre et mer pour les siens et pour cause. Cette famille qu’elle vient de se découvrir et qu’elle ne changerait pas même pour redorer le blason de l’entreprise qui paie ses factures.

Caleb est une personne d’un autre temps. S’il est mutique et solitaire, il n’en est pas moins chevaleresque et porte un amour infini à sa famille et à son peuple. Et cela, il n’y a pas que son entourage qui le voit. Même les animaux qu’il soigne avec dévouement le ressentent et le lui rendent. Caleb se sert de cette douleur qui le ronge pour repousser toute émotion et tous ceux qui essaient de l’approcher de près. Mais l’arrivée de June sur le territoire sacré de ses ancêtres va changer la donne. L’amour n’a jamais été si près de vaincre, il suffisait juste de guetter le signe de l’espoir que la vie continue, une sagesse inestimable et de bon conseil de son héritage !

Wendat est une leçon de vie de tout un peuple dont la sagesse a traversé les âges pour réveiller les esprits fermés, obnubilés par le gain de l’argent et du pouvoir au détriment de cette terre généreuse qui nous abrite et cette nature prolifique grâce à laquelle on survit. L’une et l’autre se meurent à petit feu et pendant ce temps, on passe à côté de la vie. Nous rappeler que l’amour nous rend fort quand les aléas de la vie nous détournent de l’essentiel. De vivre tout simplement.

Wendat nous embarque pour un amour fort de sa foi en soi, en ses convictions. Un amour absolu à notre survie. L’amour des siens, l’amour de son peuple, celui qui guérit les pires maux et remplit les cœurs d’allégresse. L’amour qui va au-delà de l’âge, du temps ou de la distance. Un amour dont l’évidence n’est plus à prouver. Celui qui connaît la passion et brûle de désir de la garder jalousement, qui souffre mais pardonne aussitôt. Qui endure la trahison mais ne dénie pas la confiance, qui plie mais espère et n’abandonne jamais. C’est le message que véhicule l’auteure dans cette magnifique histoire qui m’a conquise par son originalité, par la tendresse traduite en mots qui s’immiscent en nous comme des pensées intimes et nous touchent en plein cœur.

Qu’est-ce que je pourrais ajouter à tout cela ? Chapeau bas Blandine et merci à toi pour ces magnifiques émotions que tu suscites en nous dans chaque mot, chaque ligne, chaque chapitre et chaque livre !

Bref, prenez vos billets et soyez prêts à embarquer et faire battre vos cœurs à l’unisson.

Dans l’attende de lire l’histoire de Reed et m’abreuver encore plus de la sagesse fascinante et pertinente du peuple Wendat. Amen.

119156342_2771223469865575_6885707858101394433_o

125244157_290019885586157_8242773279453263848_n

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s