Black Fidelity, tome 1: Overdose de Shelby Kaly publié chez Black Ink Editions

Bonjour les étoiles, je vous présente mon avis coup de cœur sur ce premier tome de Black Fidelity : Overdose de Shelby Kaly chez Black Ink Editions.

Titre : Black Fidelity tome : Overdose

Auteure : Shelby Kaly

Editeur : Black Ink

Genre : Romance  

Ebook : 4.99 €

Broché : 17.00 €

Résumé : Quand Lynn, assistante personnelle renommée de Los Angeles, est engagée par le manager du célèbre Jett Campbell, elle n’imagine pas le chaos qui l’attend.

Le leader charismatique des Black Fidelity a pour devise « sexe, drogue & provocations » sans se soucier des répercussions de sa vie sur le groupe.

Leur rencontre va être explosive et la tension à son comble alors que des sentiments et des désirs contradictoires s’ajoutent à l’équation.

Entre mensonges, jalousie et son passé qui ressurgit, Lynn pourra-t-elle sauver la rockstar de ses tourments ?

Levis de Mélissa :

Un avis Coup de Cœur pour ce premier tome de Black Fidelity : Overdose.

Lynn est la meilleure dans son domaine. Sa réputation n’est plus à faire. Elle a travaillé pour de nombreuses personnalités, ce qui lui vaut toujours d’excellentes recommandations. Ces éloges vont cette fois-ci la mener vers un nouveau contrat et pas des moindres : devenir l’assistance personnelle du leader et chanteur emblématique des Black Fidelity : Jeff Campbell. Un nom qui fait vibrer. Doté d’un charme sulfureux, la star mène depuis peu une vie de dévergondé, une vie qui pourrait bien engendrer la chute de son groupe. Le pourquoi ? Un événement récent est venu bouleverser son quotidien. Son comportement est dès lors devenu synonyme d’autodestruction entraînant la rockstar dans une longue descente aux enfers. Il enchaîne les fêtes dépravées où sont à l’honneur, drogue, alcool, sexe ou encore actes de provocation en tout genre, allant parfois jusqu’à la mise en danger de lui-même ! La jeune femme qui va être confrontée au beau brun, lors d’une de ses soirées va vite déchanter et comprendre que cette mission, qui lui est impossible de refuser, ne sera pas une mince affaire. En ressortira-t-elle indemne ? Empêchera-t-elle le jeune homme d’atteindre un point de non-retour ?

Jett sombre de jour en jour dans une spirale infernale, mais son entourage n’en peut plus de le voir se détruire. Il faut agir très vite, car si le chanteur ne revient pas dans le droit chemin, c’est la fin de la collaboration entre le groupe et la maison de disque. Sean son aîné, également membre des Black Fidelity espère avoir trouvé la solution en engageant Lynn et fera tout pour sauver son frère. Le plan est simple et malgré le désaccord du chanteur, les deux complices ne lui laisseront pas le choix usant de tous les moyens possibles.

Après avoir pris la jeune femme pour une groupie lors de leur première rencontre qui de ce fait s’est passée de manière indécente, Jett va très vite se rendre compte qui est la personne en face de lui. Une femme de caractère, prête à mener à bien sa mission. Lynn est surprenante et même si les premiers échanges entre eux sont difficiles voir explosifs, le chanteur va très vite ressentir une certaine béatitude en sa présence. La jeune femme ne restera pas indifférente face à son changement d’attitude, en dépit de ses craintes et au risque d’y laisser des plumes… Car l’amour est un sentiment fort, l’un des plus beaux qu’il nous soit donné de ressentir mais, il peut être tout autant dévastateur. Il a le pouvoir de nous rendre heureux mais, à part égale: de nous détruire, nous briser. Aimer, c’est s’épanouir lorsque tout va pour le mieux, c’est apporter du soutien aux personnes que l’on chérit. Cela peut être accepter de l’autre des situations parfois immorales et malsaines et c’est aussi souffrir de la perte de l’autre lorsqu’il n’y a plus de réciprocité. Voilà les définitions de l’amour que nous propose l’auteure dans Black Fidelity : Overdose.

Waouhhhhh ! Comment ai-je pu passer à côté de cette lecture ? Black Fidelity est une réédition et je ne saurai vous dire si des changements ont été apportés car, je n’avais pas lu la première, en revanche, je vous assure que je suis complètement conquise par ce premier tome. Shelby Kaly a composé une partition harmonieuse qui nous emmène à ressentir des émotions fortes. Je n’y ai trouvée aucune fausse note. Le récit est bien structuré, la lecture est fluide et complètement addictive. Mention spéciale pour les scènes intimes qui m’ont séduite à souhait. L’auteure les décrit avec parcimonie tout en faisant monter la chaleur à l’extrême. Les protagonistes sont attachants. Nous faisons la connaissance de Sean qui est en partie à l’origine de l’arrivée de la jeune femme dans la vie de son frère, il a toute son importance et j’ai beaucoup apprécié le rôle qui lui a été attitré. Il y a aussi Lucas et Amy, les meilleurs amis de Lynn qui apportent, un grain de folie, du pétillant à l’histoire tout en prouvant qu’ils ne cesseront jamais d’épauler leur amie. Si cette dernière réussit à faire évoluer de manière positive la situation de son client, c’est parce qu’elle a eu elle-même ses propres tourments, elle a été brisée et elle s’est reconstruite, malheureusement, les fantômes du passé ne sont jamais très loin… Lynn est une femme aux nombreux atouts. Elle est brillante, charmante et mène une vie très saine. Elle m’a émue au fil des pages. Plus on apprend à la connaître et plus on lui souhaite le meilleur. Puis il y a Jett, sa consommation excessive de stupéfiants ainsi que ses irrégularités d’humeur le rendent exécrable. Puis, il va essayer de se reprendre en main révélant une toute autre facette de lui. Comment ne pas être charmée ? Je n’en dirai pas plus, je vous invite fortement à venir prendre un shoot ou deux du chanteur. Pour ma part, je suis prête à risquer l’overdose.

C’est avec hâte que je vais me plonger dans le second tome. Après avoir découvert les prémices d’une relation de prime abord chaotique, puis fusionnelle, je me languis de retrouver Jett et Lynn, de connaître ce que le destin leur réserve, car leur aventure n’est pas terminée et le passé qui refait surface laisse planer le doute quant à l’avenir du couple… Ils méritent d’être heureux, mais qu’en sera-t-il ? Reste à espérer que le Bad Trip à venir sera de courte durée. Une lecture qui s’annonce pleine de promesses. Je vous invite à venir découvrir ou redécouvrir la plume de Shelby Kaly. Et je vous souhaite un moment lecture aussi exquis que le mien l’a été.

Aucune description disponible.

Extrait :
<<Une douce chaleur caresse mon visage, comme un rayon de soleil réchauffant
ma peau. Une voix m’appelle, mais je ne sais pas d’où elle vient. Vautré dans les
ténèbres, j’y suis tellement bien que j’ai des difficultés à en sortir. Cependant,
cette chaleur me fascine, m’obligeant à me diriger vers la lumière. J’émerge peu
à peu des eaux troubles de mon âme, puis tout devient brusquement clair et
bruyant. J’ouvre enfin les yeux. La première chose que j’aperçois, c’est un
regard vert et un sourire soulagé. Cependant, ils sont accompagnés par la douleur
qui elle aussi revient à l’assaut. Je lève ma main afin de tâter l’endroit d’où
provient l’élancement, mais cette fille m’en empêche en m’attrapant le poignet.
— Il ne vaut mieux pas que tu y touches, me prévient-elle d’une voix douce.
Tu t’es ouvert là. Je crois bien que ça nécessite des points de suture.
Je fixe sa main sur la mienne. Elle est pleine de sang. Mon sang. Je retourne
vers ses yeux verts. Elle est si jolie cette fille. Et ses lèvres… Ses lèvres si
tendres et douces, j’aimerais tellement y goûter de nouveau un jour. Pourquoi sa
bouche s’entrouvre-t-elle quand elle scrute mon visage ?
Merde !
Je suis complètement sonné et j’avoue que ça m’arrange. Être dans les vapes
m’offre la vague sensation ressentie après un bon shoot. Je tente de me redresser,
mais je n’y parviens pas. Alors, elle me prête assistance. Ses paumes sont
chaudes sur ma peau. Cette fille dégage une énergie enivrante. Quand elle me
touche, je suis complètement connecté à elle, comme si elle insufflait un souffle
de vie à travers notre contact physique.
— Je vais t’aider à aller jusque dans ta chambre, m’explique-t-elle en me
soutenant afin que je me mette debout.
Je dois m’appuyer contre le mur le temps de m’habituer à la position verticale.
Ma tête tourne, j’ai l’impression d’être dans une putain de centrifugeuse,
ramenant avec elle la nausée. La jolie fille aux yeux verts me noue une serviette
autour de la taille.
Merde ! Je suis à poil en plus ! >>

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s