L’avis de Charlotte sur Wicked Lover de Adora Sky

Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Wicked Lover de Adora Sky aux Editions Addictives. Les émotions sont au rendez-vous dans cette romance qui a su toucher mon cœur !

Titre : Wicked Lover

Auteur : Adora Sky

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99 €

Résumé :

Il ne cède devant personne. Elle non plus.

Samuel est rock star : il a le monde à ses pieds, les filles qu’il veut dans son lit, et aucune autre attache que son groupe.
Il s’est brûlé les ailes une fois, hors de question de recommencer !
Adylin est serveuse, lumineuse, et ne se laisse impressionner par rien ni personne. Et sûrement pas par un musicien arrogant !
Leur première rencontre est électrique et marque le début d’un affrontement aussi houleux que passionnant.
Entre désir, secrets, nuits torrides et piques acérées, rien ne sera plus comme avant !

Mon avis :

Adylin de retour dans sa vie natale mène sa vie loin de sa famille et travaille comme serveuse dans un bar. C’est par son collègue et ami, Zach, qu’elle fait la connaissance des membres du groupe Renegades. L’un d’eux, Samuel, est magnétique, il attire la jeune femme malgré elle.

De son côté, le chanteur est également sous le charme de la rouquine. Il est même viscéralement attiré par Adylin. Mais il ne veut pas se laisser aller. Il s’interdit d’ouvrir son cœur et verrouille ses sentiments quels qu’ils soient.

Il souffle le chaud et le froid, ce qui est plutôt perturbant pour Adylin qui ne sait pas sur quel pied danser avec cet homme parfois distant et méchant, parfois avenant et charmant. On comprend rapidement que Samuel a des choses à cacher, il a des blessures qui restent ouvertes et il a du mal à passer au-delà. Il est touchant souvent, énervant parfois par sa tendance à s’auto-détruire.  

Tous les deux sont abîmés par la vie. Est-ce qu’ils pourront s’aider à aller mieux ? Pas évident quand le passé ressurgit de la pire des façons. Ils vont tenter de composer entre incompréhensions, désirs et secrets.

L’alternance des points de vue, au début, permet d’apprendre à connaitre les personnages et de s’accrocher à eux, puis le point de vue de Samuel se fait discret ce qui contribue à garder une part de mystère quant à l’état d’esprit du beau chanteur torturé.

Certains éléments glissés çà et là ont éveillé ma curiosité. J’ai rapidement compris de quoi il en retournait sur le fond, mais cela ne m’a pas empêché de suivre l’histoire de leur reconstruction qui s’avère être un long chemin escarpé. Leurs réactions, notamment celles de Samuel sont explosives et apportent le suspense et l’incertitude concernant la suite de l’histoire.

Wicked Lover m’a permis de découvrir la plume fluide de l’auteure. Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Nous rentrons donc tous dans la maison et les musiciens s’installent, Devon derrière sa batterie et Samuel sur une chaise haute avec son ukulélé. Les lumières s’éteignent et des spots semi-professionnels prennent le relais. Le chanteur nous annonce qu’ils tourneront le clip vidéo de la première chanson la semaine prochaine.

Je suis posée avec un nouveau verre d’alcool à la main dans un coin de la pièce, et observe Samuel commence à gratter sur son instrument. En retrait par rapport aux autres invités, mais avec une bonne vue sur les musiciens, j’en profite pour examiner le chanteur un peu plus en détail. C’est un beau mec, ça, je ne peux pas le nier. Des cheveux bruns courts, légèrement plus longs sur le dessus avec un effet décoiffé qui le rend très sexy, des yeux bruns presque noirs qui lui donnent un côté ténébreux, et une légère barbe de trois jours qui recouvre ses joues, accentuant sa virilité. Il est un peu plus grand que moi, assez fin, mais on devine des muscles bien définis sous son débardeur noir qu’il porte très large sur un pantalon treillis de la même couleur. Sa lèvre inférieure est percée de chaque côté, il me semble que ça s’appelle un snakebite si mes souvenirs sont bons. Je n’ai jamais eu l’occasion d’en voir en vrai, mais ce qui est sûr, c’est qu’il le porte très bien. Et cette lèvre… Je me demande ce que ça fait d’être embrassée par un mec qui a ce genre de piercing.

Non, Ady, ne pense pas à ça, on a dit « gros con » !

Des tatouages prennent vie sous le mouvement des muscles de son bras droit et de son cou. Même si de l’endroit où je suis placée j’ai du mal à voir les détails des dessins, je distingue malgré tout un chapelet entourant son bras droit, entremêlé de ronces, et une horloge avec des rouages et des roses dans son cou.

Sa voix résonne dans le micro, je découvre avec surprise qu’elle est sublime. Son charisme s’impose et prend toute la place sur la petite scène improvisée. Je me perds dans son timbre de voix qui gère aussi bien l’aigu que le grave. Mon cœur bat au diapason de la batterie. Je ferme les yeux et commence à bouger au rythme de la musique qui s’accélère, me nourrissant des phrases du chanteur. Ses paroles sont dures, et ses mots percutants, centrés sur la souffrance intérieure et l’angoisse qui le maintiennent en permanence prisonnier. Je sens qu’il cache une certaine peur de son propre avenir derrière ces mots.

2 commentaires sur « L’avis de Charlotte sur Wicked Lover de Adora Sky »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s