Gone Boy de Amy Hopper publié par les Editions Addictives !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis coup de cœur sur Gone Boy de Amy Hopper. Un plongeon dans les eaux troubles de la drogue mais aussi dans les affres d’un désir inassouvi ! A ne pas manquer cette histoire de seconde chance aussi addictive que émouvante.

Titre : Gone Boy

Auteure : Amy Hopper

Editeur : Editions Addictives 

Genre : Romantic-suspense 

Editions Numérique : Broken Soulmates

Résumé : Une étudiante modèle, un bad boy avec du sang sur les mains. Sept ans après la disparition brutale de son amour d’enfance, Beth a changé de cap : elle a quitté la misère des rues de Charleston pour devenir une étudiante modèle dans une prestigieuse université. Son quotidien, c’est les livres, les fêtes et les privilèges. Un univers bien rangé qui bascule lorsqu’Oliver réapparaît sur le pas de sa porte, couvert de cicatrices et de tatouages. Le bad boy au regard sombre et au passé inavouable n’a pas sa place dans ce monde de bonnes manières et de faux-semblants… Mais si Beth retombait sous son charme, malgré tout ce qui les sépare ?

L’avisdeMya 

Ayant manqué la version numérique sortie l’année dernière sous le titre Broken Soulmates, je me suis dit, cette fois-ci, pas question de rater le papier sorti au début du mois. Et je ne fus pas déçue. Cette histoire était un coup de cœur et mille autres en plein dedans. J’ai rarement vu un amour aussi fusionnel, passionnel et inconditionnel résister au passage du temps, à la distance ainsi qu’aux non-dits et à la trahison. Cet amour né dans l’innocence a grandi dans la douleur mais est-il fini dans l’oubli ? S’est-il éteint au fil du temps ? Par la force de l’absence et du manque ? Résisterait-il à la mort ?

L’histoire de Gone Boy est loin d’être un cliché habituel des romances. La couverture ne lui rend pas vraiment justice même si, le résumé m’a mis la puce à l’oreille. Et cela n’a rien avoir avec le stéréotype du bad boy non plus. Non, loin de là. Cette histoire relate le parcours hors du commun de deux âmes sœurs nées pour s’aimer. Ces deux-là même que la rue a éduqués, forgé le caractère des personnes qu’elles sont devenues aujourd’hui. Elle raconte leurs combats pour s’en sortir, pour ne pas tomber dans l’oubli comme des milliers d’enfants qui ont succombé à la tentation de l’enfer et qui n’y sont pas revenus. Leurs luttes contre le mal qui a été leur quotidien. Bien sûr chacun l’a fait à sa manière et selon les cartes qui lui ont été distribuées.

Aujourd’hui, Beth, a l’air normal, une jeune fille qui fait ce qu’il faut pour aller au bout de ses études, boursière dans une université prestigieuse tout en alternant avec un petit boulot de serveuse dans un bar. Rien ni personne ne soupçonne d’où elle vient, ce qu’elle a subi ni traversé jusqu’à en arriver là. Bientôt, on parlera d’elle comme une procureuse du barreau que de son passé trouble. La tempête qu’elle a bravée à force de travail acharné s’éteint tout doucement mais sûrement et bientôt, il n’y restera que quelques souvenirs lointains qui la hanteront dans les jours sans.

Mais le destin en a décidé autrement pour elle et il lui réserve une surprise de taille. Une seconde de chance pour se réconcilier avec la vie, avec l’amour et avec elle-même. Mais le contraire peut arriver aussi. Elle tombera peut-être dans ses vieux travers pour refaire les même erreurs du passé.

Celui dont elle ressent encore le manque est revenu de l’au-delà pour la hanter, ranimant le brasier de ce feu de forêt qu’elle croyait avoir éteint. Avec son retour, il n’y a pas d’espoir d’oubli ou de rédemption. Ni pour elle ni pour lui. Tout ce qu’elle a fui l’attend au tournant. Preuve que le passé ne se laisse pas oublier et si on essaie, c’est l’effet boomerang à coup sûr ! Et l’amour dans tout cela ? Beth doit puiser dans son passé pour se réconcilier avec son vécu, éclaircir le présent et construire l’avenir. Réapprendre à vivre et non à survivre, à se souvenir, à réapprendre à faire confiance, à pardonner et à aimer tout simplement !

Gone Boy est une claque magistrale que je n’attendais pas en commençant ma lecture. Et comme je disais au début, un coup de cœur et mille palpitations en prime. Cette histoire m’a autant brisé le cœur qu’elle l’a réparé. Un transport total et un voyage émotionnel égal à nos ressentis face aux montagnes russes. Des émotions brutes, sauvages et exacerbées tout le long des pages. Tout y est pour que vous passiez un excellent moment de lecture. Des personnages bouleversants et attachants, du suspense, des rebondissements mais, surtout un amour aussi fou que la passion dont il est mâtiné. Et aussi un périple vertigineux et dangereux au sein même du Cartel le plus dangereux de l’Amérique Latine dont vous n’en sortirez pas indemnes. Une course haletante contre la montre entreprise au nom de la rédemption, des secondes chances. Pour sauver une âme brisée, dévorée par la culpabilité et la remmener des affres de l’enfer. Pour vivre enfin l’aventure de cet amour fusionnel et cette passion brûlante qui les animent depuis toujours.  Bref, émotions, action et deux âmes sœurs meurtries par un lourd fardeau vous attendent dans cette sublime romance à suspense, alors, ne manquez pas le rendez-vous brûlant que vous donne Beth et son fantôme au passif peu reluisant. Un plongeon addictif et plein d’émotions dans les eaux troubles de la drogue mais aussi dans les affres d’un désir inassouvi !

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse en papier et à Amy Hopper pour cette magnifique histoire qui a fait palpiter mon cœur.

130681097_3813190192035594_8095612075454676870_n

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s