L’avis coup de Cœur de Charlotte sur Soumise à l’Ultra, The Virgin Plan de Ana Scott

Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Soumise à l’Ultra, The Virgin Plan de Ana Scott aux Editions Addictives : un coup de cœur pour cette histoire originale !

Titre : Soumise à l’Ultra, The Virgin Plan

Auteur : Ana Scott

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99€

Résumé :

Il la veut, elle le hait !

Les Ultras, des extraterrestres à forme humaine en plus beaux et en plus grands, envahissent notre planète.
À les entendre, ils ont les meilleures intentions du monde : ils sont venus nous sauver de l’extinction, inévitable, et d’une pandémie imminente.
Mais Cheyenne Keaton, une jeune chercheuse, ne croit pas en l’altruisme des aliens ; elle a l’intuition que derrière leurs belles promesses se cache un autre plan.
D’autant plus que le seigneur des Ultras, Hannibal, semble avoir jeté son dévolu sur elle. Il la veut et il est prêt à tout pour l’obtenir.
Et plus il la veut, plus elle le hait… mais plus elle le hait, plus il la veut.

Mon avis :

Cheyenne vit avec sa meilleure amie Keira. Elle est étudiante stagiaire pour passer son doctorat en biochimie et recherche pharmaceutique. Rien d’autre ne compte pour elle.

À la surprise générale, des extraterrestres arrivent annonçant qu’ils sont pacifiques et qu’ils sont venus pour aider les habitants de la Terre à survivre à une pandémie imminente. Les Terriens ont l’air confiants, mais Cheyenne est prête à lutter… Lutter contre les envahisseurs… Lutter contre le chef des Ultra, Hannibal… Lutter contre son désir pour lui…

Hannibal, comme les autres Ultras, ressemble aux humains, mais en plus grand et en plus beau, physiquement parfait. Il est plutôt dominant et il impose ses choix à tous. Il souhaite par-dessus tout soumettre Cheyenne, mais pourquoi ?

Cheyenne va lui en faire voir de toutes les couleurs, malgré son attirance grandissante, elle n’est pas prête à accorder sa confiance aux envahisseurs. Que cachent ils ?

Entre eux la tension, le désir, l’attirance sont les mettre mots ! Hannibal a le don de faire monter la température ! J’ai eu très, mais alors très chaud avec cet extraterrestre. Des scènes torrides vous attendent.

J’ai adoré suivre le cheminement de Cheyenne qui oscille entre rebelle et docile. Pas évident pour elle de se positionner alors que son libre-arbitre est mis à mal par l’influence de l’Ultra.

J’ai eu peur, pour elle, pour lui. J’ai pleuré aussi, car les émotions sont palpables et intenses.

Je n’ai pas lâché cette romance intergalactique hors du commun pleine de beaux messages ! Tant pis pour mes heures de sommeil manquantes… L’imagination de l’auteure est impressionnante. Sa plume, toujours aussi fluide et addictive, m’a emportée. Je félicite sa prise de risque qui a payé avec moi, transformant cette histoire en joli coup de cœur.

Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Un léger sourire étire ses lèvres. Un sourire séducteur. Le plus charmant sourire que j’aie pu voir sur le visage d’un… homme.
Il s’arrête à distance raisonnable, me tend la main.
– Mademoiselle Keaton, c’est un plaisir de vous revoir.
Je regarde sa main, puis lui. Je n’ai aucune envie de le toucher. Je ne veux pas sentir sa peau sur la mienne. Il faudrait me payer très cher !
Il hausse un sourcil et je frissonne sous l’intensité de son regard. Un regard implacable, aussi dominant que dans mon rêve. Je ne peux m’empêcher de noter ses pommettes saillantes, sa mâchoire carrée, ses lèvres charnues parfaitement dessinées. L’intensité de ses iris augmente. Il cherche à me soumettre. Mon cœur fait un bond dans ma poitrine. Ce n’était pas seulement un rêve, c’était beaucoup plus que ça et, si j’en crois la lueur de son regard, il a partagé ce moment avec moi. Vraiment partagé.
Comment est-ce possible ? Comment arrivent-ils à faire ça ?
– Oh… vous vous connaissez déjà ? s’étonne Terrence.
On peut dire ça, oui…
Je me reprends et affronte avec courage le regard d’or de la créature.
– J’ai eu l’honneur de vivre en direct l’arrivée de ces… hum… de ces messieurs, à Manhattan. J’avoue que c’était assez surprenant.
Le sourire de l’Ultra s’accentue, me révélant des dents d’une blancheur irréprochable.
À croire que toute sa personne a été plongée dans une solution de… je ne sais pas, de natron. De cette substance que les Égyptiens utilisaient pour conserver les momies. Il est si parfait, sans le moindre défaut, qu’il paraît presque irréel. Et pourtant il est bien réel. Je perçois sa chaleur. Elle arrive jusqu’à moi. Ce type est bouillant. Il s’en dégage un magnétisme qui m’attire irrésistiblement, comme deux aimants peuvent s’attirer.
Ce n’est pas possible d’être aussi beau ! Ça n’existe pas ! Ils doivent être en caoutchouc !
Je serre les dents, réfrène mon envie de poser mon index sur sa poitrine pour appuyer dessus et sentir sous mon doigt s’il est bien de chair et de sang.
– Mlle Keaton est effectivement la première personne que j’ai vue.
Il me sourit.
C’est ça, fous-toi de ma gueule !
Je sais très bien à quoi il pense !
Mais de là à imaginer qu’il a fait appel au laboratoire où je fais mon stage juste pour entrer physiquement en contact avec moi, il y a un pas, que je me garderai bien de franchir. Sa voix est comme un ronronnement dans ma tête, douce, chaude, vibrante. Attirante.
– J’espère que maintenant que vous m’avez sous les yeux, je vous inspire autre chose que de la peur.
Je rougis jusqu’à la racine des cheveux.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s