L’avis de Charlotte sur le troisième tome de Four Kings Sécurité : Roi de Trèfle de Charlie Cochet

Hello les étoiles. Je vous présente mon avis sur le tome 3 de Four Kings Sécurité : Roi de Trèfle de Charlie Cochet publié chez Juno Publising France. Un tome plus calme que les précédent mais tout aussi addictif.

Titre : Four Kings Sécurité, tome 3 : Roi de Trèfle

Auteur : Charlie Cochet

Genre : Romance MM

Editions : Juno Publishing France

Ebook :  5,49 €

Broché : 17,50 €

Résumé :

Eduardo « Lucky » Morales est un combattant, depuis son enfance à Cuba jusqu’au Béret Vert dans les Forces Spéciales. Marqué par les guerres de son passé, Lucky a appris que rien ne dure pour toujours. Protéger son cœur est une seconde nature, et s’impliquer émotionnellement n’est pas envisageable. En tant qu’associé fondateur de Four Kings Sécurité, Lucky travaille dur avec ses anciens frères d’armes, les trois autres rois de Four Kings, mais cela ne l’empêche pas de profiter à fond de la vie nocturne. Flirter avec le Texan Mason Cooper, flic et cowboy, est bien trop amusant pour que Lucky résiste à la tentation, jusqu’à ce que Mason prenne l’avantage.

Mason Cooper n’est peut-être pas un soldat, mais il a mené son lot de batailles en tant que policier et maintenant inspecteur ouvertement homosexuel au sein du département des Crimes majeurs. Mason ne saurait pas dire quand les choses ont changé entre Lucky et lui, mais le magnifique et enflammé Cubain donne de nouvelles couleurs à son monde. Lorsqu’une erreur conduit à une suspension des forces de l’ordre, Mason se tourne vers une personne inattendue pour obtenir de l’aide : Ward Kingston.

Déterminé à ne pas se rapprocher davantage de Mason, Lucky est surpris lorsqu’il trouve l’homme à Four Kings Sécurité. Travailler dans le domaine de la sécurité privée peut s’avérer dangereux et imprévisible, mais c’est aussi le cas lorsqu’on tombe amoureux.

Mon avis :

Lucky, de son vrai nom Edouardo Morales est un ancien Béret Vert. Il est aujourd’hui associé de Four Kings Sécurité, avec ses anciens frères d’armes, dont Ace et Red, personnages principaux des précédents tomes. Son passé l’a marqué. Il protège désormais son cœur, impossible de parler de sentiments. 

Mason est un homme droit et intègre, son homosexualité ne l’a pas empêché de gravir les échelons. Quand il se voit suspendu de ses fonctions d’inspecteur, il n’envisage pas de rester inactif et va demander de l’aide à Ward Kingston afin d’intégrer provisoirement la Four King Sécurité. Lucky et Mason vont devoir travailler ensemble, mais Lucky en veut à Mason. En temps normal, il aime flirter, conclure et passer à autre chose. Mais Mason lui a ouvert une porte sur plus…

Le vécu des deux hommes est compliqué. L’un comme l’autre sont encore affectés par des événements passés et ils m’arrivent pas à avancer dans leur vie. Ils se cherchent, se trouvent, se repoussent. Lucky ne veut pas s’engager dans une relation longue durée. De son côté, Mason a peur de la réaction de Lucky quand il lui parlera de ce qui le ronge. La tension comme la passion augmente au fil des pages. 

J’étais impatiente de retrouver les précédents couples : Ace et Colton, Red et Laz. Plus qu’une équipe, les Kings sont une famille… Les personnages principaux comme secondaires, sont attachants. J’aime leur l’humour, leurs forces et leurs petites faiblesses. 

La plume de l’auteure, comme pour les précédents opus, est fluide et addictive. L’épilogue ne laisse pas d’autre choix que d’avoir hâte de retrouver le chef, Ward Kingston, dans le prochain tome. 
Merci à Maïwenn et Juno Publishing France pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Lucky serra la mâchoire aux souvenirs de ce salaud de tentateur. Il sentait encore le toucher de Mason sur sa main, ses doigts calleux pressés doucement contre sa paume, son pouce caressant sa peau. Mason lui avait dit de belles paroles réconfortantes. Les mots inattendus, leur douceur plus encore.

— Regarde-moi.

Stupidement, Lucky l’avait fait.

— Eh bien, bon sang, tu es beau. Je sais que le moment est mal choisi, mais pourquoi je ne l’ai jamais remarqué avant ?

Lucky n’aurait pas dû l’écouter. Pourquoi n’était-il pas descendu de la voiture ? Il aurait dû sortir du véhicule.

La sensation du rembourrage de son casque de moto contre sa mâchoire fit remonter le souvenir du pouce de Mason sur sa joue avant qu’il descende lentement jusqu’à sa lèvre inférieure. Tour ce que Lucky avait eu à faire était de reculer ses lèvres. Qu’aurait fait Mason ? Aurait-il glissé son pouce dans la bouche de Lucky ?

D’instinct, Lucky passa sa langue sur sa lèvre inférieure.

Mason s’était penché vers lui, mais Lucky avait réussi à se reprendre. Ce fut plutôt la peur que l’avait saisi et l’avait foré à bouger.

Peu de choses effrayaient Lucky, mais à ce moment-là, il avait été terrifié par le magnifique cow-boy et les sentiments inattendu que l’homme suscitait en lui, sentiments qu’il avait réussi à éviter jusque-là.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s