Mémoire Défaillante tome 1 de L’Ange Noir publié par Librinova.

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur le premier tome de Mémoire Défaillante de L’Ange Noir publié par Librinova. Un petit cour de coeur pour cette lecture mêlant romance et fiction qui vous laissera impatiente de découvrir la suite.

Titre : Mémoire Défaillante tome 1

Auteur : L’Ange Noir

Genre : New Romance

Editions : Librinova

Ebook : 5.49€

Broché : 16.90€

Résumé :

Tout le monde a son passé. Des douleurs et un vécu qui font de nous ce que nous sommes. J’ai eu la chance d’avoir une enfance très heureuse, des parents formidables, encore de ce monde et pourtant je suis vide à l’intérieur. Quelques heures peuvent tout faire basculer. Une soirée, et ma vie a changé. Je suis devenue une autre personne, refusant tout contact physique ou social, peu importe, du moment que je réussisse à garder ce semblant d’équilibre dans lequel je me suis reconstruite, si l’on peut dire…C’était avant de LES rencontrer. Hailey… cet ange, à qui on ne peut rien refuser et son frère… qui, je dois l’avouer, ne me laisse pas indifférente. Vont-ils pouvoir me sortir de cette noirceur permanente ? J’en doute ! Encore faudrait-il que je leur en donne la possibilité !…

L’avis de Mélissa :

Un petit coup de cœur pour ce premier tome de Mémoire Défaillante de L’Ange Noir.

Il me semble tout d’abord très important de préciser qu’il ne faut pas se fier à la couverture qui est très belle soit dit en passant et pas du tout anodine. Mais, qui nous laisse penser à une découverte bien différente de ce que le livre nous offre vraiment et qui de ce fait ne met pas forcément en avant le thème principal du récit : l’amour, décliné ici sous toutes ses formes. Celui que l’on ressent pour tout membre de sa famille ou encore celui qui renforce les liens d’une amitié qui dure depuis toujours et bien sûr le sentiment que l’on éprouve pour une personne qui fait battre notre cœur et avec qui l’on veut vivre une relation passionnelle sans fin. Car, c’est bien de tout cela dont il s’agit dans ce roman.

Inaya a toujours tout eu pour être heureuse, jusqu’à cette soirée qui a changé sa vie et ce de bien des manières. Après avoir sombré, elle a décidé de se reprendre en main. Sa reconstruction est sur la bonne voie mais, elle s’interdit tout de même plusieurs choses. Le contact physique avec quelqu’un n’est pas concevable pour elle, tout comme le fait de faire rentrer des personnes dans sa vie. Et pourtant Hailey ainsi que le frère surprotecteur de cette dernière vont se faire une place dans le quotidien de la jeune femme. Mais comment envisager de pouvoir vivre normalement avec les bagages qu’elle traîne. Est-il possible que la personne qu’elle est devenue soit comprise et acceptée telle qu’elle est ? Malgré ses doutes et ses remises en question elle a envie de croire en l’avenir, mais sera-t-elle capable de baisser les armes ?

Au début de ma lecture, j’ai senti une certaine fragilité dans l’écriture, ce qui m’a laissé penser que l’auteure n’était pas complètement à son aise mais, ce sentiment s’est très vite estompé. Comme si le fait que de nous présenter ses personnages, d’approfondir sur leurs passés et de nous dévoiler leur avenir lui avait ôté toute retenue. Dès ce moment-là, une toute autre plume s’est révélée m’offrant une lecture fluide à souhait et surtout très addictive. Il m’a été très agréable de faire la connaissance d’Inaya. C’est une jeune femme pleine de surprises. Et même si on la voit s’épanouir au fil des pages, son comportement, lié à ses pires craintes nous empêche de deviner l’issue qui lui est réservée. Elle est une intrigue à elle seule et tenter de lever le voile sur les zones d’ombres qui planent autour d’elle a parfaitement stimulé ma lecture. Nous faisons aussi la rencontre d’autres protagonistes qui jouent un rôle important dans les aventures d’Inaya mais, qui nous offrent également un bout de leurs propres histoires. Il est question d’un groupe d’amis qui se connaissent depuis toujours et qui entretiennent une relation très fusionnelle. Le choix de l’auteure de nous proposer ce livre avec leurs différents points de vue nous permet de plonger dans leurs esprits, de découvrir leurs pensées et c’est un vrai plus que d’avoir le ressenti de chacun. L’Ange Noir nous offre également un soupçon de fiction sur lequel je resterai très évasive. Pour le découvrir, il faudra vous laisser séduire, ce que je vous invite à faire sérieusement.

Ce premier tome de Mémoire Défaillante est une lecture qui m’a vraiment conquise. Certaines interrogations nous tiennent en haleine tout au long de la narration. Une révélation en cache toujours une autre nous faisant aller de surprise en surprise… De plus, l’auteure a su mettre en avant les incertitudes de la belle Inaya, sa peur de s’attacher et de faire souffrir ses proches. Son envie de se laisser l’occasion de prétendre au sentiment de bien-être qu’elle a pu ressentir autrefois est saisissante. J’ai ressenti beaucoup d’émotions. Ajoutez à ça des moments plus légers, plus drôles et aussi plus charnels… Quant au final de cette première partie, il me laisse dans un état de frustration tel que j’attends avec impatience la suite qui de plus s’annonce prometteuse et riche en rebondissements.

Je remercie L’Ange Noir de m’avoir accordé sa confiance et ainsi m’avoir permise de découvrir ce livre en service presse numérique. Une auteure que j’aurai l’honneur de lire très bientôt avec sa prochaine saga à paraître et qui avec l’acquisition de plus d’expérience risquerai de se révéler surprenante.

141523762_118310816827113_4384942522331565408_n

Extrait

« Il faut que je parte d’ici de toute urgence ! Mon palpitant se fait de plus en plus la malle, et je sens une crise d’angoisse pointer le bout de son nez.

Je me lève maladroitement, prends mes affaires et fais juste un petit signe de tête à Andoni. Après deux ou trois pas, mon souffle commence à prendre une cadence presque normale, jusqu’à ce qu’une main me retienne par l’épaule. Instinctivement, je m’écarte violemment et lui fait face.

— Qui t’a dit que tu pouvais me toucher sans ma permission ? Ça ne t’a pas suffi de t’introduire dans mon lit, l’autre soir ?

Car, évidemment, c’est bien Kylian qui m’a rattrapée.

Après un instant – que je suppose d’incompréhension, à juste titre -, son regard change du tout au tout. Il se fait plus apaisant, plus tendre, presque paniqué.

— Je suis désolé si je t’ai blessée. Je n’en avais pas l’intention ! Dit-il, les bras ballants.

Je ne veux surtout pas entrevoir la pitié qui suit souvent mes réactions, alors je fais volteface et pars à grand pas à travers le long couloir qui me mène à mon prochain cours.

Ils vont vraiment me prendre pour une folle à lier… En même temps, ma cocotte, n’est-ce pas ce que tu souhaites, pour écarter tous les gens qui t’approche de prêt ? »

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s