★・・・・・・★ L’avis de Carine sur Passé Imparfait, un roman de Ambre L. Chez Black Ink Editions.★・・・・・・★


Titre : Passé Imparfait

Auteur : Ambre L.

༺♥༻❀༺♥༻💕 Genre : Romance💕༺♥༻❀༺♥༻

Editions : Black Ink

Ebook : 4.99€

Broché : 17.00€

Résumé :

Joshua, c’est le mec parfait. Un type sur qui on peut toujours compter, un ami fidèle et loyal, intelligent, beau gosse, sportif… Mais lorsque Dakota, son amie d’enfance, revient dans sa vie après dix ans d’absence, la façade du beau brun se fissure et laisse émerger un passé qui renvoie une image bien moins flatteuse. Si Joshua n’en mène pas large et essaie de se racheter une conduite auprès d’elle, Dakota semble lui vouer une rancœur sans possibilité de pardon. Parler, charmer (et plus si affinités) sont un bon début, mais c’est loin de suffire à la jeune femme. Joshua a une passion pour le sport, ça tombe bien, ce combat-ci pourrait s’avérer très compétitif, surtout quand Dakota s’équipe des mots qui fâchent : mensonges et trahison. Alors, dix ans suffiront-ils à effacer un passé imparfait ?

༺♥༻❀༺♥༻💕 Mon avis : 💕༺♥༻❀༺♥༻

Après tout pour lui… malgré elle ! Et Amoureux d’elle… malgré lui !, nous retrouvons Passé Imparfait et Joshua qui nous dévoile son histoire à son tour. Pour être franche, je n’ai pas lu les premiers tomes et je découvre avec celui-ci pour le coup, tous les personnages et aussi un peu l’histoire de Matt et Adixia qui finalement vont aussi atterrir dans ma PAL. Ce tome peut donc se lire indépendamment sans aucun souci.

Joshua collectionne les aventures sans lendemain. Depuis son histoire avec celle qui pensait être le grand amour de sa vie, il préfère de loin ne plus avoir aucune attache avec aucune femme. Peu ont compté dans sa vie et il n’est pas prêt à en faire entrer une nouvelle. Pourtant, lorsqu’il va se retrouver face à un fantôme de son passé lors de la soirée d’anniversaire d’un de ses amis, Josh ne va plus rien comprendre à tout ce qu’il se passe dans sa tête, mais aussi dans son cœur. Dakota Maillard se trouve face à lui. Et il fut un temps, où ils ont toujours été tout l’un pour l’autre du collège au lycée. Mais, la surprise ne cachera pas la colère qu’apparemment elle lui porte encore. Les années ont passé, mais elle n’a rien oublié. Ho non ! Elle aurait tant voulu éviter cette confrontation avec ce bout de son histoire. Certaines personnes laissent des traces qui nous changent à jamais, et Joshua en fait malheureusement partie… Pourtant, rien de l’attraction ne s’est effacée. Pourtant, son traitre de cœur tambourine beaucoup trop fort…. Mais malgré tout, elle n’est pas près d’oublier et encore moins à pardonner…

Joshua, va se rendre compte que tout ce qui les unissait alors à l’époque était bien plus qu’une simple amitié. Il a vraiment merdé. Et le mot est faible. Il n’est pas fier de ce qu’il lui a fait, mais il ne peut en aucun cas revenir en arrière. Maladroit, il ne cesse de faire des erreurs face à son amie d’enfance auprès de laquelle il ne sait pas comment se comporter. Aujourd’hui, il se prend tout en pleine face, le passé, le présent, le meilleur et le pire. Mais aussi tous ses sentiments nouveaux qui se mélange et le rend complètement à cran. Il a du mal à se faire pardonner, tout comme il a du mal à avoir une attitude qui correspondrait le mieux à la situation. Réparer ses erreurs passées, c’est un peu caduque, mais qu’attend alors Dakota de lui, puisque le simple pardon ne suffit pas ? Néanmoins, malgré la colère qu’elle lui porte, il n’est pas dupe. Il voit bien qu’elle reste sur la retenue, mais qu’elle n’est pas insensible. Elle ne l’a jamais été face à lui et il a toujours obtenu ce qu’il voulait d’elle. Mais les années ont passé et beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Ce ne sont plus deux ados, mais bien deux adultes qui ont depuis, rempli leurs valises de beaucoup de regrets, de secrets et de colère ou encore d’insouciance.

Tout deux se retrouvent après onze ans sans nouvelles. Pourquoi ? Comment peut-on couper les ponts de cette manière avec notre meilleure amie/ami ? Pourquoi Dakota en veut-elle autant à Josh ? Cache-t-elle autre chose que le simple fait qu’il est choisi de faire sa route après le lycée en la rayant sa vie d’avant ? Dakota semble avoir tout le poids du monde sur ses épaules qui l’empêche de se projeter en amour. Elle s’est complètement barricadée, fermant à double tour ses sentiments pour protéger son cœur. Côté boulot, même si elle excelle dans ton métier et qu’elle s’y est épanouie, elle est bien loin de la route qu’elle s’était tracée pour vivre son rêve. Que s’est-il passé pour qu’elle n’aille pas au bout ? Tant de questions sans réponses pour Joshua qui redécouvre à nouveau celle qui a une époque, connaissait tout de lui et dont il connaissait tout d’elle… Mais ça, c’était avant… Elle a bien changé la petite Dakota, et il a raté beaucoup trop de choses pour avoir le droit d’en savoir plus, se mêler de sa vie et pire encore, la vouloir elle.

Avec Passé Imparfait, Ambre. L nous fait passer par diverses émotions qu’elle retranscrit à la perfection et qui ne peuvent que nous toucher. On en ressent chaque doute, chaque moment de tristesse ou encore de colère. Elle nous tient également en haleine avec les révélations qu’elle tarde à dévoiler tout en gardant une tension entre les personnages qui oscillent entre l’état de nerf et la tension sexuelle qui frétille dès qu’ils sont dans la même pièce. Un combo qui fait que ce roman se lit d’une traite, sans temps mort malgré que l’on rencontre énormément de rétrospectives et de dialogues qui auraient pu rendre le tout moins fluide, mais non, à aucun moment, on ne s’en lasse. Bien au contraire. Cela donne l’impression de partager avec cette bande d’amis leurs histoires. Cela nous immerge complètement dans le roman comme si tous, nous faisaient une petite place sur le canapé pour un moment de partage. J’ai plus qu’apprécié cet était d’esprit qui rend le récit encore plus profond et les personnages d’autant plus attachants. Même lorsqu’ils se montrent vraiment crétins…

De nombreux secrets sont à découvrir au fil des pages. On extrapole beaucoup d’hypothèses, on ne peut qu’avoir hâte de plonger dans leurs passés pour en connaitre chaque détail. J’aime beaucoup les romans où les Flash-back nous ramènent à plusieurs étapes charnières pour comprendre le présent. Certes, il faut que cela soit très bien fait et justement, dans Passé Imparfait, l’auteure fait en sorte que cela arrive vraiment à chaque fois à point nommé avec une amorce telle, qu’on sait, que la page que l’on va tourner, va nous y replonger.

Un roman qui parle certes d’amour, mais aussi et surtout j’ai même envie de dire, d’une belle amitié. Ce lien unique qui unit toute cette bande d’amis qui sont là les uns pour les autres pour le meilleur, mais aussi pour leur ouvrir les yeux sur le pire. Une loyauté sans faille et un soutien qui se fait même parfois par une bonne droite pour remettre les idées en place. Un récit sur les erreurs d’un passé imparfait et de ce pardon qu’on a tant de mal à accorder. Un pardon qui fait qu’on reste coincé dans une colère qui nous empêche d’avancer. Mais un pardon qui doit se mériter… C’est si facile de dire qu’on est désolé si cela ne change en rien à notre façon de d’être et que l’on reste la même personne dans nos travers… On parlera aussi d’un sujet dont on parle vraiment très peu. Je crois que ce n’est que la seconde fois que je le vois aborder dans un roman et c’est ce qui m’a le plus touchée. Si vivre avec un poids que l’on ne peut partager nous fais souffrir, il n’en est pas moins paradoxalement, une pression qui apaise notre cœur…

Entre les rancœurs, les révélations, les amitiés et l’amour, Ambre L nous fait vivre une magnifique histoire de liens très forts. Uniques et profonds. Elle malmène souvent notre pauvre Josh à qui on mettrait bien aussi quelques baffes parfois, mais pour le prendre ensuite dans nos bras et le consoler malgré tout. Il a réussi à me tirer des larmes à un moment donné pauvre chou. On ne peut qu’être également touchée par Dakota et son histoire. Cette femme forte et si triste derrière ses sourires et qui se bat contre son propre cœur pour éviter qu’il ne souffre encore. Mais, aussi par tous les personnages secondaires qui sont d’une loyauté sans faille dans la limite du respect de l’autre. Et j’ai trouvé cela vraiment beau. Particulièrement, la relation entre Thomas et Dakota. Mais aussi tous les autres membres de la bande qui apporteront tous leurs petits grains de sel, leur morale et bien plus encore. Et que dire de Lukas ? Perfect ! Je l’aime celui-là 🙂

Les obstacles que certaines personnes sèment sur notre route ou encore nos erreurs, font de nous ce que nous sommes. Ce que nous devenons même parfois, grâce ou à cause d’eux. Le temps n’efface pas tout, il fait partie de nous, bien que parfois il soit lourd à porter, il nous apprend ce qu’est la vie. Mais en se tournant vers l’avenir, ce passé imparfait qu’il nous faut accepter, nous prouve que les choses évoluent, que les gens changent parfois… Et que les secondes chances se méritent… ou pas !

Un grand merci à Black Ink Éditions pour m’avoir permis de découvrir Passé Imparfait en service presse

Extrait :

Bordel, c’était quoi ça ? Est-ce qu’elle vient réellement de dire à mon plan cul du jour qu’à vingt-huit ans, j’adore les vierges et qu’elle ressemble à une traînée ? Sans compter son allusion sur les fellations alors que je ne lui ai jamais demandé précisément un truc pareil, mais dans mon souvenir, c’est vrai qu’elle était douée. Roxane a l’air amusée, je suppose qu’elle n’a pas dû relever le sous-entendu, pourtant clair, qui indiquait que c’était une fille facile. Elle finit de m’enlever ma chemise et se baisse pour déboutonner mon jean. Je l’arrête pour prendre une capote dans mon portefeuille. Plus question qu’elle me suce, je n’arriverai pas à penser à autre chose qu’à la furie qui vient de claquer la porte. Elle n’aura pas droit à la moindre attention de ma part, j’ai besoin de baiser, point barre. Je ne fais pas dans le romantisme, jamais.Du moins, plus depuis plusieurs mois.Je la retourne et l’oblige à pencher son buste sur la commode, je la pénètre rapidement. Elle est déjà trempée, de toute évidence, elle apprécie.

— J’espère que t’es du genre réceptif, Roxy, parce que j’ai de la frustration à évacuer et ça ne va pas durer longtemps.Je n’essaie même pas de cacher les raisons pour lesquelles je suis là. Je ne la connais pas, elle ne sera qu’un nom de plus sur une liste. Son gémissement à un de mes va-et-vient m’indique qu’a priori, ça lui convient parfaitement. Tant mieux. Quelques minutes après, je suis déjà au bord du gouffre, mais j’ai tout de même une réputation à tenir. Je veux qu’elle jouisse. Ma main glisse de sa hanche à son clitoris afin de me faciliter la vie. À peine quelques caresses plus tard, je la sens se contracter autour de moi.Putain de merde.Je la rejoins dans l’orgasme juste après, et nous finissons par nous écrouler au sol, haletants. Après avoir repris mes esprits, je me rhabille rapidement.

— J’espère qu’on se recroisera, Joshua, c’était vraiment génial.

— Ouais ! Moi aussi.Deuxième mensonge, je ne souhaite pas la revoir, et je ne compte pas recoucher avec elle, mais ça non plus, elle n’a pas besoin de le savoir. Je sors de la chambre dans la seconde. Sans remords, certes, mais pas soulagé le moins du monde.Voilà que je mens maintenant… Fait chier.

L’avis coup de cœur de Charlotte sur The Virgin’s Price de Chloé Wilkox


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis coup de cœur sur The Virgin’s Price de Chloé Wilkox aux Editions Addictives.

Titre : The Virgin’s Price

Auteur : Chloé Wilkox

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99€

Broché : 14.99 €

Résumé :

Heaven a toujours vécu une existence de rêve, au sein de la jeunesse dorée de New York… jusqu’à l’arrestation de son père dans un scandale financier. Les comptes sont gelés, son nom est terni, sa mère se voile la face en dépensant sans compter l’argent qu’elle n’a pas, et Heaven doit brusquement lutter seule pour continuer ses études, survivre et payer les avocats de son père. C’est dans ces conditions qu’elle croise Jude Crawford, arrogant, moqueur, sexy, irrésistible… qu’elle doit fuir à tout prix. Mais, accablée de dettes, isolée et désespérée, Heaven se résout à l’impensable : vendre sa virginité aux enchères. Contre toute attente, c’est Jude qui l’emporte. Mais celui qu’elle prend pour son sauveur pourrait se révéler le pire des bourreaux…

Mon avis :

Heaven vit dans les beaux quartiers de New York, accompagnée de ses amies. Elle fait partie de la jeunesse dorée, l’argent ne manque pas, pas de contrainte … Mais ça, c’était avant les problèmes financiers de la famille. Désormais, elle doit rembourser les dettes, payer les avocats de son père et supporter les dépenses excessives de sa mère. Elle se retrouve dans une situation compliquée tout en essayant de maintenir les apparences face aux associés de son père et ses amies. Impossible de parler de la situation à ses amies, car dans ce milieu l’image et le compte en banque passe avant tout.

Malgré tous ces efforts pour s’en sortir, la situation va de mal en pis. Elle va se résoudre à quelque chose de jusque-là impensable pour elle vendre la seule chose qui lui reste : sa virginité.

Heaven est dos au mur cependant elle tente de ne pas perdre sa dignité, ses valeurs. Malgré ce qu’elle s’apprête à faire, elle ne veut pas perdre ses rêves de vue et surtout être une femme indépendante. La jeune femme est touchante dès le début, on s’attache à elle sans difficulté et à son caractère.

C’est le mystérieux Jude, rencontré quelques jours plus tôt, qui remporte l’enchère. Il est aussi effrayant qu’attirant, arrogant mais irrésistible. Je me suis posée beaucoup de questions sur lui : qui étaient réellement ? Que veut-il à la jeune femme ? Pourquoi payer ?

À la lecture beaucoup de passages m’ont donné chaud, terriblement chaud, Jude fait savamment monter la température.

Les événements réservent de belles surprises, l’histoire prend des tournures inattendues qui maintiennent un suspense prenant. Car d’autres inquiétudes font leur apparition dans la vie déjà compliquée de la jeune femme. J’ai eu peur pour elle. 

Ce roman est très règlement addictif ! Je l’ai dévoré, impossible de le lâcher. La plume de l’auteur est fluide, très addictive et agréable. Je recommande vivement ce roman qui est pour moi un coup de cœur ! 

Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Il approche de moi d’une démarche souple, assurée, une bouteille d’eau pétillante à la main, tout en déboutonnant à son tour sa chemine.

— Qu’est-ce que vous fabriquez ? aboyé-je

Je préférerais moi aussi éviter de finir la soirée en sentant le clochard, lance-t-il tout en enlevant sa chemine imprégnée de gin.

Tout en découvrant, bouton par bouton, sa peau hâlée. Son impressionnante musculature – pectoraux, puis abdominaux, aussi parfaits que sa silhouette le laissait supposer. Shark a un corps comme je n’en ai jamais vu. Un corps de danseur : pas un gramme de graisse, juste des muscles dessinés et élégants qui roulent sous une peau ambrée. Je pique un fard au moment où il enlève définitivement sa chemise, m’expose ses épaules. J’essaye d’éviter du regard la fine colonne de poils bruns qui part de son nombril et descend sous la ceinture de son pantalon. Puis, comme si de rien n’était – comme s’il n’était pas à demi nu, tentation vivante –, il ouvre l’eau et passe sa chemise en dessous.

Moi, je fixe son dos musclé, hypnotisée. Je ne vais pas mentir : cette vision me donne un coup de chaud. Comme je reste bras ballants, Shark me demande négligemment à travers le miroir :

— Vous avez besoin d’aide, peut-être ?

Je n’ai pas le temps de répondre qu’il se redresse, pose son vêtement, attrape à son tour une serviette qu’il mouille d’eau pétillante avant de tendre son bras musclé vers moi. Je reste hypnotisée par la Rolex en or qui orne son poignet. Par sa main, puissante et élégante, qui se loge dans mon dos et m’attire à lui.