★・・・・・・★L’avis de Carine sur le roman de Manon Donaldson chez Black Ink Editions : Black Haters, tome 1 : Action★・・・・・・★


Titre : Black Haters, tome 1 : Action

Auteur : Manon Donaldson

Genre : Dystopie

Editions : Black Ink

Ebook : 4.99€

Broché : 17.00€

Résumé :

Son avenir à elle était tout tracé, son futur à lui ne pouvait être plus incertain.

Appartenir à l’Élite est synonyme d’une perfection dénuée de libre-arbitre.

Nellyanna, fille du Conseiller Mavoy, s’apprête à célébrer le mariage fastueux de sa soeur aînée.

À cette occasion, elle croise Lander, un homme mystérieux déterminé à brouiller tous ses repères.

Mais l’événement de l’année est perturbé par un attentat perpétré par les Black Haters, un groupuscule œuvrant dans l’ombre, réclamant justice et vérité auprès de ce gouvernement qui les opprime autant qu’il les dissimule au peuple.

Le destin de Nellyanna, kidnappée par les rebelles, bascule quand elle comprend que son monde est bâti sur des secrets inavouables.

Lander signera-t-il sa perte ou sa liberté ? Et quelle est cette vérité qui lui échappe ?

★・・・・・・★ Mon avis :★・・・・・・★

Que vous dire…. Lorsque l’on referme un roman qui nous a autant emporté, il est tellement difficile de devoir mettre de l’ordre dans son ressenti pour vous le partager à sa juste valeur après un tel engouement pour cette lecture…

Nellyanna est une jeune Élitaire à l’avenir tout tracé qui comme toutes les femmes de son rang, devra se plier aux exigences des coutumes et sages familiaux. Sauf que Nellyanna est plutôt du genre à vouloir faire le contraire de ce qu’on attend d’elle. Sans pour autants se rebeller, elle n’a pas d’autre choix que d’être irréprochable. Le paraitre… La chose la plus importante qu’on lui apprend et qui est le miroir de son éducation, elle se doit d’être parfaite. Peu importe ce qu’il se cache derrière chaque porte, de chaque maison, la clé de la réussite n’a rien avoir avec celle du bonheur. Toute la beauté de son monde est en surface, mais si elle creuse, que découvrira-t-elle ? Chose qu’elle avait commencé à faire en cherchant déjà à comprendre d’où viennent les employés de maison, ou encore à quoi ressemble la vie en dehors de L’Élite ? Mais elle fut vite remise à sa place de Femme qui n’a aucun droit de penser et encore moins d’émettre une opinion. Sa triste réalité… Jusqu’à ce qu’un groupuscule investisse le plus grand évènement de l’année et qu’elle se fasse kidnapper au nom de la vérité…

Black Haters : Tome 1 Action ! Un premier tome qui pose les bases, mais tout en nous plongeant directement dans l’univers. Ce qui est très rare dans une dystopie qui généralement met du temps à démarrer car il faut vraiment poser les éléments pour nous mettre en main tous ce dont on a besoin pour nous immerger. Mais pas là ! Non bien au contraire. On démarre notre lecture avec juste ce qu’il faut pour nous situer en nous montrant la surface et nous expliquant les grandes lignes. Il est clair qu’on ne va justement pas tout comprendre d’un seul coup. Dans quel monde vit Nellyanna ? Que cache L’Élite ? Qui sont les Blacks Haters et surtout, pourquoi les rebelles vont agir de cette manière ? Pourquoi elle, alors qu’elle est « juste une femme » ? Tant de questions dont on attend les réponses au même rythme que Nellyanna va les découvrir. Et j’ai vraiment adoré ce mélange de découverte à la fois de l’univers mêlé à l’action tout en cherchant quel est le rôle de qui. On extrapole, on juge même, on condamne. On tourne les pages l’une après l’autre avec une certaine frénésie qui nous pousse à toujours aller plus loin, toujours en savoir plus. En espérant un rapprochement et des révélations qui tardent à venir et qui nous frustrent autant que notre héroïne. On fond nous aussi pour les beaux yeux émeraudes de Lander qui cache beaucoup plus de choses qu’une simple attirance pour la belle Élitaire. Mais qui est-il vraiment ? Un bourreau ou un chevalier noir ? Nellyanna peut-elle lui faire confiance ? Que voit-il en elle qui le pousse à la penser différente ?

Entre intrigue, manipulation, deal, spéculations, mensonges et vérités, les sentiments s’en mêlent sans pour autant les accepter et encore moins renier tout ce pour quoi chacun des deux héros se battent. Il y a des décisions qui seront irréversibles, d’autres pas, mais dans cette quête de vérité l’étau va se resserrer petit à petit au gré des révélations et des stratégies misent en place. L’envers du miroir n’est parfois pas celui auquel on peut s’attendre et les décisions ne seront pas simple à prendre pour les deux parties. Faire le bon choix… Avoir toutes les cartes en main suffit-il à le faire ? Derrière une cause, l’être humain peut-il être transformé au point de trahir les siens ? Lorsqu’on a toujours obéi à un code de conduite où tout n’est qu’illusion et faux-semblants, où seul le « Conseil » règne en maître de génération en génération et où les riches hypocrites se complaisent dans ce monde faux sans pour autant vouloir en changer quoi que ce soit, se pliant aux US et coutumes et le devoir qu’on leur impose. Est-il simplement possible de croire que faire un choix est possible ?… Mais d’un autre côté, espérer reprendre le cours de sa vie n’est-il pas aussi illusoire ?

C’est d’une plume fluide et très imagée au point d’être en plein cœur de notre lecture en visualisant chaque détail des lieux dans lesquels on se trouve, que Manon Donalson nous emporte sans préavis d’un bout à l’autre en nous laissant dans une frustration extrême sur le mot fin de ce premier tome. Le suspense est omniprésent et chaque révélation est un rebondissement dans notre tête qui nous force à changer notre vision des choses mais, qui reste trop flou, tout comme les attentes de Lander, pour pouvoir comprendre de nous même ce qu’il va se passer. Néanmoins, une question se pose. La violence est-elle nécessaire pour aboutir à la vérité ? Élitaires ou Rebelles, ne se ressemblent-t-ils pas dans le fond dans leurs manières d’agir ?

Une atmosphère plutôt sombre qui nous offre des scènes dures à certains moments sans pour autant nous empêcher de nous attacher aux protagonistes, les principaux tout comme les secondaires, mais aussi ceux auxquels on n’aurait jamais pensé, qui malgré tout, se battent aussi pour leur cause. Mais qu’elle est-elle justement ? Quelle est cette vérité qu’ils veulent tant mettre au grand jour quitte à briser des êtres humains pour l’obtenir ?

Entre vérité et liberté… Nellyanna doit faire un choix. Pour ce faire, chaque protagoniste de ce roman la poussera à la réflexion que ce soit dans leurs attitudes ou leurs secrets . Que ce soit les bons ou les méchants. D’ailleurs qui est bon est qui est méchant dans l’histoire ?… Il vaut mieux ne se fier à personne. Peut-être à Tillie, cette jeune femme pour qui j’ai eu un coup de cœur et qui illumine le côté sombre des Blacks Haters ? Et encore… Pour Nellyanna, cela devient compliqué, elle ne peut faire confiance à personne tout comme plus rien n’a de sens. Y compris les battements de son cœur pour cet homme qui lui fait bien trop d’effet… Mais Nellyanna est avant toute une femme, vif d’esprit, loyale qui va s’affirmer au fil des pages et qui devra d’abord affronter sa propre réalité avant d’abattre ses cartes. Reste à savoir qu’elles seront-elles ?… Et qui sera digne de confiance ?…

Black Haters Tome 1 : Action ! Est une première lecture coup de cœur qui m’a fait vivre des sensations et des émotions dignes des montagnes russes dans une ambiance amère faisant virevolter autant mon cœur que mes nerfs. Une fin qui nous laisse sur notre faim en nous donnant un nouvel os à ronger et quel os ! Comme si Manon Donaldson nous jettais en cellule le temps de le ronger et réfléchir à ce qui nous attend par la suite comme elle le ferait avec Nellyanna ! Merci de ne pas m’envoyer Sven Manon ! Mon choix est tout fait de lire vite le tome 2 😉

Un grand merci à Black Ink Éditions pour m’avoir permis de découvrir cette sublime dystopie.

★・・・・・・★ Extrait :★・・・・・・★

Je n’arrive pas à calculer le temps qui s’est égrené. J’ai perdu la faculté d’analyser rationnellement les détails qui auraient pourtant eu leur importance.

En revanche, voilà ce que j’ai la capacité d’affirmer :

– Il semble qu’un long moment s’est écoulé depuis l’instant où on nous a enfermés et le moment présent.

– La texture du plancher et l’odeur de l’air ont changé.

– Je me sens comme si j’avais dormi des heures.

– Je ne suis pas seule.

Rien qui ne m’aide dans la situation actuelle. Et je suis certaine que ça a un rapport avec le pincement ressenti sur ma cuisse plus tôt.

Et si plus tôt était en fait hier ?

Je cogite en silence quand quelqu’un se déplace à proximité. Je retiens instinctivement ma respiration.

Ami ou ennemi ?

On pose une main sur mon crâne. D’instinct, mes épaules se crispent.

J’ignore ce qui se passe, mais je régule ma respiration pour feindre être encore dans les vapes.

Puis, d’un coup, je suis brutalement aveuglée. Même derrière mes paupières closes, je suis éblouie par lumière violente. Je mets une fraction de seconde supplémentaire pour réaliser qu’on m’a retiré ma cagoule, m’exposant sans détour l’horreur de ma situation.

La main posée sur mon crâne se relâche et les pas s’éloignent. J’en suis toujours à ajuster ma vision. Les gens autour de moi chuchotent et j’ouvre donc légèrement mes paupières en balayant mon environnement immédiat pour récolter un maximum d’informations.

Une manœuvre complètement inutile puisque cette pièce est pratiquement vide.

Un sol froid et terreux. Une odeur tenace d’humidité. Un endroit clos, sans autre lumière que les interstices de notre toit improvisé par lesquels s’infiltrent les rayons du soleil.

Prochaines Sorties chez Juno Publishing France !


Hello les étoiles, la team vous présente les prochaines sorties chez notre partenaire Juno Publishing France. Des publications dans tous genres, Bit-Lit, Historique, Contemporain, Fantasy… Il y en aura pour tous les goûts et dans les collections : Hécate, Daphnis, Minos, Thémis, les huit titres seront disponibles dès le 10 février sur le site Juno Publishing et le 11 sur Amazon.

Résumé : Selon la légende, quand le genre humain aura perdu tout espoir, la déesse Sirius enverra trois des loups-garous les plus puissants jamais créés. Cependant, cette puissance a un coût : il leur faudra un quatrième compagnon, pour les apaiser et les aider à atteindre leur plein potentiel. Aden, un jeune garou, est l’oméga de sa meute depuis le jour où, à quinze ans, il ne s’est pas transformé comme les autres. Malmené et torturé à cause de ses capacités empathiques, il sait, le jour où on lui ordonne de courir pour l’amusement des chasseurs de sa meute qu’il s’agit d’une chasse qui se terminera par sa mise à mort. Ce qu’il ignore, cependant, c’est que la même nuit, il allait aussi rencontrer l’amour de sa vie et un début de réponse à ses interrogations, car Aden est bien plus qu’un oméga de meute. Ce qui commence comme une chasse se transforme rapidement en une nouvelle aventure, alors qu’Aden découvre qu’il a non pas une âme sœur, mais trois. Et son rôle d’amant n’est certainement pas trivial… le sort du genre humain en dépend.

Résumé : Le sergent-chef Alexei Dvorkin ne fait pas confiance facilement, et il ne le fait certainement pas aux espions. Il travaillera avec eux si on le lui ordonne, mais cela ne veut pas dire qu’il doit aimer ça. Sauf que l’agent Sean Delaney s’avère être l’exception à la règle. Il y a quelque chose à propos de Sean qui attire Alexei, comme la flamme attire le papillon. Alexei mentirait s’il disait qu’il n’était pas intéressé par ce qui se trouve derrière le masque de l’agent. Lorsqu’ils sont affectés ensemble pour une mission, Alexei jure de garder Sean en sécurité tout en essayant d’amadouer l’agent pour le conduire dans son lit.

S’accrocher à l’espoir.  L’agent Sean Delaney a passé toute sa vie d’adulte à vivre un mensonge pour son pays. Lorsque la FDM le charge de trouver des preuves d’actes criminels contre le propriétaire d’une société militaire privée, Sean sait exactement comment faire pour obtenir ce qu’il veut. Il ne sait tout simplement pas comment gérer les avances d’Alexei ni sa propre attirance pour le jeune soldat. Être un espion est un travail solitaire, et Sean sait qu’il devrait garder ses distances, mais dire non à Alexei n’est plus envisageable au moment où ils s’embrassent pour la première fois.

Dans un monde de mensonges, la vérité peut être mortelle. Lorsque la mission est compromise, la seule chose à faire est de prendre la fuite. À l’aube de la trahison et sur le chemin du danger, la confiance fragile qu’ils partagent pourra-t-elle survivre à la bataille ?

Résumé : Acquérir de l’expérience avec le gars d’à côté semble être une excellente idée – jusqu’à ce que les limites ne soient plus aussi claires. Dev, geek, étudiant en physique de première année, n’a aucune expérience sexuelle et est déterminé à changer cela dès que possible. Après une mauvaise expérience en résidence universitaire, il entame la période estivale avec de nouveaux colocataires et un plan d’action. Ewan vit dans la maison voisine de Dev. Il est jeune, disponible et célibataire, et ne cherche pas à changer cela de sitôt. Lorsque des circonstances gênantes les réunissent, Ewan propose d’aider Dev dans la chambre en échange de cours de mathématiques, et celui-ci saute sur l’occasion. Ils cochent ensemble au fur et à mesure les points sur la liste de choses que Dev veut découvrir, mais ce qui débute comme un arrangement parfait sans attachement se complique à mesure que leurs sentiments l’un pour l’autre commencent à grandir. S’ils veulent transformer leurs leçons d’amour en quelque chose de plus permanent, ils doivent comprendre ce qu’ils ressentent l’un envers l’autre avant d’arriver à la fin de la liste de Dev.

Résumé : Gregory Anderson revient en Angleterre à contrecœur en 1817, après sept ans à sillonner les mers. A moitié polynésien, Gregory est tiraillé entre deux mondes.
Il ne cherche pas l’amour. Il ne cherche qu’un corps chaud et doué d’un minimum d’intelligence pour l’aider à traverser les quelques mois qu’il passera en Angleterre.
Le mariage d’Alicia et Nat Digby, arrangé alors qu’ils souffraient encore de la bêtise de la jeunesse, avait bien failli tourner à la catastrophe avant même d’avoir vraiment commencé, les époux ayant chacun pris un amant. Ils se refusent à abandonner les jeux érotiques qu’ils ont appris à mener et à apprécier, mais ils ne risqueront pas leur union une nouvelle fois en tombant amoureux de quelqu’un d’autre.
Lorsque le trio se rencontre, ils penseront qu’il ne s’agit de rien de plus que deux ou trois nuits de plaisirs partagés et d’érotisme. Mais l’inconcevable survient, car l’amour refuse d’être contraint à l’exil.

Résumé : Je dévisageai l’homme, confus. Lui ; la seringue vide ; à nouveau lui. Je me retrouvai assis, par terre, sur le cul, les jambes étendues devant moi, les bras ballants.
— Mais qu’est-ce que ? essayai-je d’articuler.

Ma tête devint de plus en plus lourde, impossible de bouger, mes sens s’endormaient, les sons se diluaient dans l’air. Lionel hurla quelque chose du style, « Ne touchez pas à l’Aura ». Deux coups de feu claquèrent dans l’air, atténués par la sensation de coton enfoncé dans mes oreilles. L’odeur de la poudre assaillit mes narines. Comme au ralenti, je vis Lionel tomber, puis Priam et fus submergé par le goût ferreux du sang frais.
La salope, elle venait d’abattre les deux pumas.

Résumé: Jim Pollock et Dylan McCormak ont dû fuir Boston à la suite d’effroyables événements lors de la fête nationale. Terrés à Deskbrook, ils tentent de retrouver une vie normale. Le premier, un sorcier qui manie aussi bien le sarcasme que les sorts, a rangé sa plaque de flic pour devenir libraire. Le second, un loup-garou goinfre et truffé de TOC, a troqué son costume de militaire pour celui de brocanteur.

Un jour, Jim voit débarquer sa mère, Gloria. Elle lui annonce qu’il est l’unique héritier de sa tante Ursula, parente qu’il n’a jamais rencontrée. Piqué par sa curiosité, il décide avec Dylan de se rendre à New Avallon pour voir de quoi il en retourne. Or, cette petite bourgade du Minnesota est le paradis des créatures surnaturelles. Toute la population semble connaître les exploits de Jim dans la police de Boston, colportés par la Mairesse de la ville, la fameuse Tante Ursula.

Alors qu’ils s’apprêtent à rejoindre Maître LaRosée, l’avocat chargé du testament, un homme se fait foudroyer dans le Diner dans lequel les deux hommes se trouvent. Ils vont aller de surprises inquiétantes en découvertes étranges et rencontrer des habitants haut-en-couleurs. Il n’en faut pas plus à Jim pour que sa curiosité soit piquée au vif et que son flair de flic ne resurgisse, au grand dam de Dylan qui ne veut pas revivre le cauchemar de Boston.

Résumé : Coincé dans une boucle de Möbius. C’était comme si une malédiction était posée sur sa tête. Qu’il soit à n’importe quel point de la Terre, Gary Gardner se trouvait toujours à l’exact épicentre des événements. Sorrow le retrouvait toujours, où qu’il aille, c’était à en perdre la tête. Il en venait à douter de sa santé mentale et à se demander s’il n’était pas indirectement responsable des massacres qu’il avait su empêcher jusqu’ici. Et s’il échouait la prochaine fois ? Sorrow avait peut-être perdu une bataille, mais pas la guerre. Tel un animal blessé, cette organisation n’abandonnera pas sans montrer les dents et fera payer très cher ses échecs. C’était… comme si tout était toujours un éternel recommencement.

  • D’autres Horizons  M/M – Contemporain du quatre-mains Angie Le Gac & Tan Hagmann. (Collection Daphnis)

Résumé : Lorsqu’Andrew, architecte à l’avenir prometteur, commet un faux pas en mêlant vie sentimentale et affaires, il se retrouve parachuté à Madagascar pour superviser la construction d’une école de brousse. Loin de Seattle, il vit mal son exil et ne s’acclimate ni au pays ni à ses habitants. Sa rencontre avec Tiana, un jeune autochtone venu de la capitale pour alphabétiser des adultes, est explosive. Si le maire du village n’y prend pas garde, ces deux-là pourraient bien finir par s’entretuer… À moins que Jean de Dieu, un gamin fragile à l’imaginaire très développé, ne parvienne à les réconcilier ?

Embarquez pour D’autres Horizons, et vivez avec Andrew le choc des cultures et la découverte d’un monde qui le transformera à jamais.

Merci les étoiles de votre lecture et bonne journée.

145284003_423705482387149_3072142696458971832_n