Avec toi, dans les nuages de Fanny Myjany dans la Collection&H DIGITAL !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Avec toi, dans les nuages de Fanny Myjany. Qu’est-ce qu’il y a de mieux qu’une virée dans les nuages pour apprendre à se connaitre soi-même. Une histoire de reconstruction, sur ces rares amitiés qui te poussent à méditer sur la vie, sur ce qu’on veut…ou pas. De la douceur et beaucoup de rires à en revendre.

Titre : Avec toi, dans les nuages

Auteure : Fanny Myjany

Editeur : &H DIGITAL

Genre : Romance contemporaine

Service presse : NetGalley

Résumé : Les rencontres les plus inattendues sont parfois les plus belles…
Pour que Lucie se réveille seule un matin, dans un village perdu des Alpes, c’est assurément que quelque chose ne tourne pas rond. Et pour cause, son mari l’a quittée pour une autre femme, et elle a décidé de s’exiler quelques jours à la montagne, le temps de trouver un plan d’attaque. Du moins, c’est ce qui était prévu. Car, à peine installée, elle s’est laissé embarquer dans une séance de footing intensif avec la future équipe de France de football, venue s’entraîner dans la région. Et depuis, le regard vert émeraude de l’un des joueurs n’arrête pas de hanter ses nuits. Lucie sait pourtant qu’elle n’est pas ici pour se faire des amis… ni tomber amoureuse. Et, si elle veut rester concentrée sur son objectif, elle a tout intérêt à ne pas succomber à la première distraction venue… aussi séduisante soit-elle.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ [̷𝑳̷̷’̷̷𝒂̷̷𝒗̷̷𝒊̷̷𝒔̷̷𝒅̷̷𝒆̷̷𝑴̷̷𝒚̷̷𝒂̷̷ ̷] ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Je découvre la plume de Fanny Myjany et j’avoue n’avoir pas été déçue de l’aventure. Son histoire est à l’image de sa plume, pleine de douceur et donne envie d’une retraite spirituelle dans ces contrées sauvages pour vivre au plus près de cette nature qu’elle nous décrit passionnément.

Lucie, le premier personnage féminin dans Avec toi, dans les nuages, meurtrie dans son orgueil de femme et dans son cœur, consentit à partir se terrer dans un bled paumé dans les Alpes. Si elle et la nature, ne sont pas compatibles, partir loin et rapidement s’imposait d’elle-même. Effectivement, Lucie est une citadine, pure et dur et si sa sœur ne lui a pas forcé la main, la montagne ne sera pas son choix de vacances, Ô que non ! Arrivée sur place, son mauvais pressentiment s’est avéré. Elle a vraiment l’impression d’avoir atterri nulle part… Il n’y a rien autour, presque personne, juste le néant et ces montagnes majestueuses qui lui donnent le tournis… Entre un brouillard hitchcockien qui règne en maître sur ces hauteurs et cette femme aussi bougonne qu’excentrique, Lucie ne mène pas large et sent que sa semaine de vacances va tourner au cauchemar ! D’ailleurs qui est cette Eva ? Quelle est son histoire ? Tout ce qu’elle connait d’elle depuis son arrivée, c’est sa grande gueule et sa langue bien pendue. Mais le temps fait bien les choses, cela Lucie le comprendra vite… Si on fait abstraction de son caractère exécrable, Eva s’avère une femme au grand cœur et gagne à être connue ! N’est-ce-pas grâce à elle que Lucie reprendra du poil de la bête ? Cette femme qui vit en retraite, de tout et du monde extérieur, a bien des choses à lui apprendre sur la vie. Sa sagesse est inépuisable et pour cause…

Ces montagnes, ce brouillard et cette nature sauvage, Lucie apprendra à les apprécier à leur juste valeur, à les aimer, à s’imprégner d’eux et y puiser sa force. Ceux-là même qui l’ont aidée à lécher et à panser ses blessures. Lui ont appris que le bonheur peut être caché dans l’inconnu, à ne pas tourner le dos à ces petits choses de la vie qu’on pense insignifiantes mais, qui apportent tellement de bonheur, à les chérir aussi… À ne garder que le positif et assimiler les leçons du négatif… De se remettre en question, d’oser avancer, de reconstruire sa vie sur de bonnes bases, de laisser son cœur s’ouvrir de nouveau à l’amour … Car, si son mariage a été un échec, ce n’est pas seulement le fait de son ex et de sa trahison mais, elle y a contribué aussi !

Avec toi, dans les nuages, ce sont des amitiés qui se tissent et se consolident rapidement avant le temps de dire ouf… Un retour aux sources qui mène à un bien-être réparateur, à faire table rase du passé, de se concentrer sur soi-même ainsi que s’accepter et d’accepter une main tendue. On surfe sur une vague de douceur addictive, de convivialité et une bonne dose d’humour tout le long des pages. Et cela fait un bien fou au cœur ainsi qu’au moral. Une leçon et une philosophie de vie qu’on a envie d’adopter, non, que dis-je, qu’on devrait adopter surtout, de nos jours où la course au bonheur n’est plus la règle. Elle est supplantée, malheureusement, par celle de l’argent et du pouvoir.

Fanny Myjany nous a offerte une lecture doudou qui s’accompagne de jolies rêveries, un titre qu’on aimerait toutes avoir sur nos tables de chevet avant de dormir de sommeil du juste. Au mot fin, on soupire autant d’euphorie que de mélancolie car, on est tristes de quitter ses personnages si attachants. L’auteure m’a fait aimer ces montagnes dont je ne connaissais pas grand-chose. Oui, j’avoue que je suis plutôt vacances en plaine ou au bord de la mer… Mais, après ma lecture, j’ai une folle envie de débarquer aux Alpes pour mes prochaines villégiatures.  La plume de l’auteure est fluide et pleine de charme autant que ces contrées qu’elle nous décrit avec fidélité ! Elle nous vend du rêve, un cocktail d’ingrédients d’une efficacité redoutable : Des personnages aussi attachants que réels, une histoire de reconstruction qui vaut le détour. La romance arrive en arrière-plan et je dois avouer que si je suis plutôt fan de romances en fil conducteur, Avec toi, dans les nuages, m’a totalement conquise et que je ne peux que recommander aux cœurs romantiques et férus des histoires feel-good !

Qu’est-ce qu’il y a de mieux qu’une virée dans les nuages pour apprendre à se connaitre soi-même. Une histoire de reconstruction, sur ces rares amitiés qui te poussent à méditer sur la vie, sur ce qu’on veut…ou pas. De la douceur et beaucoup de rires à en revendre.

Merci à Harlequin ainsi qu’à NetGalley pour l’envoi du service presse numérique. Merci à l’auteure pour cette belle histoire !

146762409_825155581368181_7958510672306062391_n

L’avis coup de cœur de Charlotte sur Irish Renegades 1 – Malone de Blandine P. Martin


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis coup de cœur sur Irish Renegades 1 – Malone de Blandine P. MARTIN, en auto-édition.

Titre : Irish Renegades 1 – Malone

Auteur : Blandine P. MARTIN

Genre : Romance

Editions : Auto édition

Ebook :  4,99 €

Broché : 15 €

Résumé :

Il se bat au quotidien pour changer de vie.
Elle est prête à tout pour fuir l’ennui qui la ronge.

Rien n’est plus dangereux que des éléments contraires qui s’attirent.

Cela fait plus de dix ans que Malone et Farrell ont fui leur Irlande natale pour vivre à New York. Avec l’aide de leur meilleur ami, Keziah, les deux frères se sont reconstruit une vie ici.

Mais après tout ce temps, le constat ne trompe personne : pour ce trio d’inséparables, le rêve américain a viré au cauchemar. Seule lueur au bout du tunnel pour Malone : sa fille, Hailey, qu’il élève seul. Chaque jour, il lutte comme un lion pour joindre les deux bouts et lui offrir un cadre de vie digne d’elle… mais il croule sous les dettes.

Quand le destin met Sarah sur sa route, une jeune femme intrépide en mal d’aventure, il le sait : cette rencontre connaîtra un avant et un après. Il ne manquait qu’elle à leur équation.

Ensemble, ils sont prêts à récupérer la place qui leur est due sur le territoire de l’Oncle Sam, quitte à braver la loi pour y parvenir.

Les Irish Renegades sont nés.

Mon avis :

Malone est un jeune papa célibataire, venu à New York pour vivre son rêve Américain. Il déchante vite et doit cumuler les emplois pour subvenir aux besoins de sa famille. Malone est un homme qui a rapidement grandi et assumé des responsabilités. Il n’a pas peur de se donner à fond, de travailler beaucoup et d’aider ses proches sans jamais se plaindre de sa situation. Il est fort, une force qu’il s’oblige à garder pour sa fille Hailey qui est son unique priorité. Du haut de ses 6 ans cette petite fille est déjà impressionnante. Gare à son père et ses tontons : Farrel, le frère de Malone et Keziah leur ami, qu’elle mène par le bout du nez !

Les épreuves s’enchaînent pour l’Irlandais. Le sort s’acharne, les difficultés vont grandissantes jusqu’au point de non-retour. J’aurais souhaité gommer ses problèmes et lui rendre la vie facile. Mais ne dit-on pas que c’est en touchant le fond que l’on peut rebondir ?

Pour ça, il est bien entouré, Sarah, une jeune femme atypique, vient se greffer à la bande. Je vous conseille de lire le préquel offert par l’auteure « Yankee Renegades » qui permet de faire plus ample connaissance avec cette jeune femme solitaire et hors norme qui n’aime pas la routine et l’ennui.

Tous ensemble, ils vont tenter l’impossible pour se sortir des galères qu’ils traversent.

Tous les personnages ont de l’humour, pas toujours très susceptible et des références tordantes. Ils m’ont beaucoup amusé ! Ils m’ont beaucoup fait rire et apportent de la légèreté dans des moments difficiles.

Revenons à Malone, ce tome lui étant tout de même consacré… Je l’ai aimé dès les premières lignes. En plus d’être physiquement irrésistible, c’est une force de la nature, un homme qui ne laisse pas indifférent.

Une sincérité touchante émane de ce roman, malgré une réalité brutale. La romance se met en place doucement, mais d’une très belle façon. Les sujets abordés sont poignants et les émotions sont saisissantes. Le tout porté par la plume de l’auteure qui est, comme à son habitude, fluide et addictive. Je recommande vivement ce premier tome qui pour moi est un coup de cœur. Je suis impatiente de lire la suite qui nous permettra de faire plus ample connaissance avec Farrel.

Merci Blandine P MARTIN pour ce superbe service presse !

Extrait :

 » On ne choisit pas sa famille, mais on choisit le clan auquel on appartient.

Le mien se résume à peu de personnes, mais des êtres sans qui je suis bien incapable de vivre.

Ils sont tout ce pourquoi je me lève le matin.

Ils sont mon air, mon eau, ma raison de me battre chaque jour pour devenir meilleur.

Ils sont ma meute, ma tribu.

Et je suis prêt à tout pour rendre leurs existences plus douces, même si pour cela je dois payer de ma personne. Parce que c’est ce que je suis. Parce que je me sentirai toujours redevable envers chacun d’entre eux. Tous m’ont, un jour ou l’autre, consciemment ou non, évité́, la chute. Ils me donnent la force d’avancer, de croire en un monde plus juste. »