Arrogant Rider de Gaëlle Sage aux éditions Addictives !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Arrogant Rider, un des volets consacrés la saga Hell’s Dog de Gaëlle Sage. Un magnifique opus et plongeon dans les profondeurs de l’enfer addictif des Hell’s Dogs. Tout y est pour vivre pleinement cette aventure toute en adrénaline et en émotions auprès de ces bikers bruts du décoffrage mais si sexy et drôles.

Titre : Arrogant Rider

Auteure : Gaëlle Sage

Editeur : Editions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance Biker

Résumé : Elle est sa captive mais ne sera jamais soumise !
Danielle chérit plus que tout sa vie tranquille : en tant que serveuse dans le café de sa meilleure amie, ses journées sont rythmées par les clients et les pitreries du staff.
Elle fuit son passé, mais celui-ci la rattrape lorsque deux brutes l’agressent chez elle. Danielle ne doit son salut qu’à l’intervention providentielle d’un biker !
Sauf que cela n’a rien d’un acte gratuit : Diesel la suit et la surveille depuis des jours, et profite de cette occasion pour la kidnapper. En effet, retenir Danielle est la seule possibilité pour les Hell’s Dogs d’atteindre le père de la jeune femme, un homme vil et manipulateur, responsable de l’agression d’une des leurs.
Si les méthodes du gang laissent à désirer, Danielle est tentée d’apporter son aide aux bikers : faire tomber son père serait jouissif, et Diesel sait se montrer très convaincant !
Entre secrets révélés, étreintes brûlantes et trahisons douloureuses, la vie de Danielle ne sera plus jamais la même !

✧˚₊‧୭⁺‿︵ L’avisdeMya ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Quelle joie de retrouver les Hell’s Dogs qui nous ont déjà tellement passionnées dans les deux premiers volets consacrés à Stan et à Angel. Cette fois-ci, c’est Diesel qui nous livrera ses pensées, ses craintes, ses failles et son histoire impossible avec Danielle. Cette dernière est la captive de son MC et donc lui est interdite. Mais le cœur a ses raisons que la raison ne connait point !

Danielle se trouve être un atout de poids pour les Hell’s Dogs pour accomplir leur vengeance. Nos bikers ne retrouveront ni  le repos du corps ni de l’esprit avant d’identifier leurs assaillants. Ceux qui ont kidnappé et passé à tabac la régulière de Stan. Si Danielle a fui pour se cacher de la colère de son père, jamais elle n’aurait pensé que son passé allait la rattraper, ni d’être mêlée aux affaires louches d’un club de motards dont la mauvaise réputation n’est plus à faire. Et pour cause, Danielle n’aime pas être mise au devant de la scène, que ce soit par son père avide de pouvoir que par le MC. Tous les deux essaient d’obtenir quelque chose d’elle alors qu’elle n’a rien qu’une aspiration : la paix. Elle n’en a marre que tout le monde se serve d’elle comme si elle était une poupée sans volonté. Elle ne demande qu’à mener sa petite vie tranquille, à travailler dans ce bar qui ne paie pas de mine, auprès de ces gens bienveillants qui la chouchoutent comme si elle est sortie de leurs propres entrailles ! Et surtout, finir ses études pour lesquelles elle bosse si dur. Quitte à ne pas avoir une vie perso, raser les murs et se faire toute petite pour ne pas attirer l’attention de son père ni de quiconque. Mais, ce qu’elle veut est une chose et ce qu’elle aura, c’est une autre paire de manche !

Il a suffi d’un regard sur Diesel et sa vie fut bouleversée. Car, les visites de ce dernier au bar ont un but et ce n’est nullement celui de la séduire mais, une raison que lui seul connaît. Jusqu’à ce que deux mystérieux gangsters la prennent en embuscade devant sa résidence. Ce jour-là, Danielle a compris que la vie ne tient qu’à un fil, que Diesel est un maudit biker dont la surveillance a attiré sur elle les sbires de son père. Ce géniteur qui n’est pas seulement l’homme de pouvoir et manipulateur qu’elle imaginait. Elle était même loin du compte. Son père est un monstre de la pire espèce. Et s’il faut s’accoquiner avec des bikers meurtriers mais, avec plus d’honneur qu’elle n’attendait, pour le faire tomber lui et ses pervers associés, soit, elle n’hésiterait pas.

Et ce jour-là aussi débute sa descente aux enfers. S’attaquer à un monstre, elle n’y était pas préparé, jouer avec la mort, ce n’est pas son sport quotidien. Mais, elle ira jusqu’au bout coûte que coûte. Pour toutes ces victimes connues et anonymes, pour laver l’honneur des Hell’s Dogs qui sont devenus sa vraie famille et aussi pour elle. Il est temps de retrouver sa sérénité d’esprit, de se réconcilier avec elle-même. Et avancer droit vers l’avenir. Qui sait, un futur aux côtés de ses nouveaux frères et sœurs du club qu’elle haïssait il n’y a pas longtemps. Et pourquoi pas aussi un pas droit devant pour aller à la rencontre de cet amour inespéré ni prévu ! 

Encore une fois, Gaëlle Sage ne s’est pas moquée de nous. Une immersion totale dans l’univers plein de danger et de violence des Hell’s Dogs. Une histoire mâtinée de moult couleurs grâce à laquelle on passe des larmes aux rires. Une intrigue bien rodée, des réponses à certaines questions restées en suspens dans les deux premiers volets, du suspense, de l’adrénaline, de l’action et en fin la délivrance. Que demander de plus ! Par cette histoire, on a dû explorer toute une palette d’infinies émotions. Répulsion, incrédulité, joie, peine, rire, colère… Pour finir notre lecture comblées et pleines d’une euphorie toute neuve après que l’auteure nous a vrillé les tripes et de mille manières. 

Si j’avais adoré le personnage de Danielle qui m’a conquise par hardiesse, sa bravache, sa langue bien pendue, son répondant et son humour, mon coup de foudre lui était pour Diesel, l’un des personnages du premier volet et dont j’attendais l’histoire avec impatience. Cet homme aussi solide que le roc m’a émue par ses failles dissimulées derrière un masque d’arrogance qui ne trompe pas, heureusement, Danielle qui lit en lui comme dans un livre ouvert. Il a beau masqué ses pensées, ses émotions, elle arrive toujours à sentir ces ondes négatives qui parasitent son esprit en le faisant douter de lui, des autres, de ses sentiments et surtout ceux de sa Danny.

Bref, un magnifique opus et plongeon dans les profondeurs de l’enfer addictif des Hell’s Dogs. Tout y est pour vivre pleinement cette aventure toute en adrénaline et en émotions auprès de ces bikers bruts du décoffrage mais si sexy et drôles.

Au suivant… J’espère ! Drake, notre joyeux luron et aux blagues douteuses est demandé à la barre !

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique !

151759830_703977726946404_3197931024678862230_n

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s