Que le meilleur gagne de R.S. Grey aux éditions Bookmark dans la Collection Infinity – Romance passion !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Que le meilleur gagne de R.S. Grey. Une superbe comédie romantique dans laquelle le désir prend le pouvoir sur la haine et cela donne tout simplement du rire non-stop et des scènes sensuelles si caliente.  Quand l’amour et l’humour riment en parfaite fusion, que demander de plus pour passer un excellent moment !

Titre : Que le meilleur gagne

Auteure : R.S. Grey

Editeur : Editions Bookmark

Collection : Infinity – Romance passion

Genre : Romance contemporaine 

Broché :  Lien d’achat

Résumé : Rester proche de son ennemi n’a jamais été aussi agréable.

De retour chez moi après onze ans, je pensais commencer une nouvelle vie en travaillant au cabinet médical de la ville, attendant le départ à la retraite de son seul médecin pour prendre sa place. Mais je ne m’attendais pas à ce que Lucas, mon ennemi de toujours, soit lui aussi de retour ! Entre lui et moi, ça a toujours fait des étincelles. Normal, on est en compétition depuis le jour de notre naissance. Mais aujourd’hui, nous sommes des adultes, et après des années de séparation, notre rivalité prend une tournure inattendue. Le garçon arrogant est désormais un médecin d’une beauté intimidante. C’est aussi mon nouveau collègue qui vise le poste qui m’est destiné. Aucune chance qu’il y arrive, je suis sûre de ma victoire. Du moins, c’est ce que je pensais avant que Lucas 2.0 décide de m’affronter sur un nouveau terrain. Le genre qui se pratique sous la couette. Forcés de travailler ensemble, le moindre contact est une vraie torture, et à chaque baiser volé, mes remparts s’effritent un peu plus. Après tout ce temps, Lucas sait exactement comment me priver de mes défenses, mais je ne suis pas prête à capituler.

Heureusement, tous les coups sont permis. Que le meilleur gagne.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ L’avisdeMya ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Que le meilleur gagne où tous les coups sont permis, même les plus bas, le premier roman découvert de l’auteure R.S. Grey. Depuis la Cover Reveal de la maison d’éditions, la belle couverture m’a tapée à l’œil et j’ai su dès lors que cette romance rejoindra ma pile à lire. Et je dois avouer que j’ai bien ri et passé un très bon moment lecture en compagnie de Daisy et son ennemi juré Lucas ! Une ComRom sous le signe de la joie et de la bonne humeur. De quoi réchauffer l’une de vos longues soirées d’hiver. Exit la pluie, la grisaille. Et bienvenus au soleil et à un peu lumière même si c’est pour quelques heures. Et si vous êtes des rapides comme moi, comptez une heure et demie de lecture top chrono. Une fois que le roman commencé, vous ne pourrez le lâcher tellement cette histoire est addictive et si drôle.

Daisy retourne au bercail après onze ans d’absence. Un retour dont elle est fière et il y a de quoi l’être. Après de longues études et diplôme en main, elle a vite trouvé un travail auprès du médecin compétent de son petit village. Et avec la promesse d’un statut d’associé dans ce cabinet qui fonctionne si bien, elle touche son rêve du bout des doigts. Qui dit mieux et que demander de plus valorisant ?

Mais Daisy déchante vite en apprenant l’affreuse nouvelle. Le rêve vire au cauchemar. Son sentiment vous paraîtra un peu dramatique et exagéré. Mais essayez d’imaginer travailler auprès de votre pire ennemi. Il n’y a rien de pire pour elle que de partager son rêve avec l’homme qu’elle déteste de toutes ses forces. Et hors de question d’abdiquer ni de fricoter avec cet ennemi qui a pourri son enfance et son adolescence. Celui-là même qu’elle a évité onze ans durant, mais aujourd’hui, la confrontation est inévitable. Il est temps d’aiguiser ses armes et qu’importera les moyens dont elle usera pour l’évincer de ce cabinet dont elle s’imagine déjà seul maître à bord.

Que le meilleur gagne ou les dés pipés d’avance d’un challenge perdu d’avance. Car, au fil des pages, on commence à entrevoir une vérité que seule Daisy n’a pas réalisée encore. Se battait-elle contre le vent, contre le néant depuis toutes ces années ? Ce film qu’elle se faisait de sa guerre contre Lucas n’a-t-elle jamais existé que dans sa tête de challenger ? Daisy a toujours était une accro aux défis et ses échauffourées continues contre Lucas lui offraient cette dose d’adrénaline dont elle avait besoin pour se dépasser, repousser ses limites. Mais aujourd’hui, il y a un paramètre qu’elle n’a pas prévu. Avec le temps, Lucas a embelli et s’est étoffé les muscles, et cette dernière, si parfois, on arrive à oublier sa féminité, elle n’est pas moins femme pour autant et loin d’être une sainte. Après tant de batailles, certains qu’il a gagnées et d’autres perdues, Lucas emploiera-t-il ce point faible qu’elle n’arrive plus à dissimuler pour gagner la guerre ?

Que le meilleur gagne a été une vraie bouffée d’air frais. Une comédie romantique au goût aigre-doux. Pleine d’un humour corrosif ainsi que d’une douceur addictive, parfois trompeuse certes mais si bienvenue dans ce chaos que les personnages sèment sur leur chemin. Des dialogues mordants et des personnages aux caractères forts, grincheux et très querelleur qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer. Travailler ensemble et plus si affinités ou quand le désir prend le pouvoir sur la haine, cela donne du rire non-stop et des scènes sensuelles si caliente.  Quand l’amour et l’humour riment en parfaite fusion, que demander de plus pour passer un excellent moment !

Merci aux éditions Bookmark pour l’envoi du service presse numérique.

151785037_872396896942055_4035907100999795040_n

L’avis de Carine sur Enemy le 4e tome de Love Shot de Marie HJ !


Hello les étoiles, je vous reposte mon avis sur Enemy, le 4e volet de la saga Love Shot de Marie HJ. Une romance précédemment éditée sous le titre The Jail, tome 2. Un scénario bluffant et original tout comme ses protagonistes. Le combo parfait pour une lecture parfaite ! Conquise moi ? C’est certain !

Titre : Enemy – Love Shot #4

Auteure : Marie HJ

Editeur : Auto-édition

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Immoral. Détestable. Dangereux. Mais torride et irrésistible.
Aux premiers abords, Alex, cet homme en prises avec la justice, en cavale, même, n’est qu’un méprisable criminel aux yeux de Gabrielle. Son commerce, ses mœurs, rien ne peut adoucir les ressentiments que la belle reporter entretient à l’égard de cet homme mystérieux.
Pourtant, quelque chose la pousse à passer un pacte avec le diable. Lui accorder un passe-droit en échange d’un reportage.
Pénétrer le quotidien du trafiquant pour révéler au monde entier la noirceur de son âme. C’était le plan… Cependant, déjouer les plans trop bien huilés est justement l’une des activités favorites de l’homme fascinant qui semble avoir de tout autres projets pour la belle rousse.
Le chemin vers l’enfer est, paraît-il, pavé de bonnes intentions. Qu’en est-il de la passion ?

꧁╭⊱𝓵’𝓪𝓿𝓲𝓼 𝓭𝓮 𝓒𝓪𝓻𝓲𝓷𝓮 ⊱╮꧂

Enemy…. Avec ce quatrième opus, Marie H.J m’a complètement mise à sa botte ! Je vous rappelle que chaque Tome de Love Shot peut se lire indépendamment, car chacun est consacré à des personnages différents. Si j’ai plus qu’aimé Scars… Si j’ai adoré Indompted qui est un tome plus soft… que vous dire de Enemy à part que c’est un vrai coup de cœur…. Alex… L’espagnol trafiquant de drogue et ancien maître d’Inès sera le héros de ce tome. Héros ou Anti-Héros ? Je n’ai jamais vraiment su si je devais le détester vraiment, car malgré tout, il a toujours dégagé une aura particulière et ses sentiments envers Inès le rendaient vraiment humain. Et puis, ne crachons pas dans la soupe, ce mec est un canon de première et peut faire frétiller n’importe quelle petite culotte ! Gabrielle… La petite sœur de Hugo, n’est plus que l’ombre d’elle-même depuis un an. Malgré tous les efforts de sa famille pour l’aider à remonter la pente, suite à la perte tragique que cette dernière a subi, elle essaie tant bien que mal à mettre un point final sur le roman qu’elle est en train d’écrire et qui rend hommage à cet homme avec qui elle partageait sa vie, son métier et ses convictions : L’histoire de la fin, la fin de sa vie et par conséquent… la fin de la sienne… Les balles ont sifflé une fois de trop pour elle et aujourd’hui c’est avec sa plume qu’elle aimerait se battre. Se battre contre cet univers pourri où les armes règnent en maître et où la dope prend des vies sans se soucier des conséquences du moment que l’argent rentre dans les caisses… Mais Hugo en a assez et compte bien faire un peu sortir sa sœur de sa dépression. C’est donc tout naturellement à elle qu’il a pensé pour aider Nathan au Jail. Gab sait très bien qu’elle a été bernée une fois de plus par son frère. Mais sait aussi que c’est pour son bien, alors la voilà à servir des cocktails et rencontrer de nouvelles personnes avec chacune leur propre histoire. Des histoires qui sont finalement une source inépuisable d’inspiration pour ses futurs romans. Son frère avait raison une fois de plus, voir du monde lui fait un bien fou et son envie d’écrire est à son paroxysme. Pourtant, un nouveau client la trouble et l’intrigue plus que de raison. Cet homme au fort accent du sud et mystérieux qui la surnomme Dulce… Gab va vite se rendre compte qu’il est tout ce qu’elle déteste et qu’il représente en plus ce contre quoi elle s’est toujours battue… Alex est un Baron de la drogue, il tue autant avec sa Coke qu’avec son flingue qui ne le quitte jamais. Malgré sa révulsion, elle va lui proposer un pacte qui va la plonger dans un enfer abyssal, mais aussi la faire se sentir enfin vivante… À ses côtés… Et si derrière le Diable se cachait un ange, certes un ange noir, mais un ange, son ange…

Marie H.J m’a emportée une fois de plus dans son univers sans préavis dans lequel, elle fait cette fois le pari fou de nous faire succomber à son anti-héros. Alex, je vous le rappelle, avait acheté Inès pour en faire son esclave sexuelle, et peu importe ses raisons, c’est un fait et pas le moindre. Pourtant, l’auteure réussit son pari en nous offrant une psychologie sur ses personnages qui nous embarquent, et ce dès les premières pages. Avec une plume très addictive, elle nous offre un panel d’émotions intenses au milieu d’un décor à nous couper le souffle. C’est beau, c’est romantique mais c’est aussi, dur, malsain et tortueux…. Deux âmes en peine dont les cœurs se cherchent, se trouvent et s’accordent à la perfection. Mais aussi deux âmes en peine qui refusent de s’abandonner complètement l’un à l’autre. Comment ne pas écouter la voix de la raison lorsque l’on tombe dans les bras du Diable en personne… Et s’il fallait plutôt écouter celle de son cœur ? Entre amour, passion et rebondissements et une intrigue passionnante, le récit monte en puissance, devenant alors un page-turner haletant. On ne peut le poser un instant, on en dévore chaque page, chaque situation, chaque ligne … chaque mot… Nos protagonistes vont vivre des situations vraiment difficiles qui vont heurter nos cœurs en même temps que l’on verra se briser les leurs. Et le grand plus de ce roman, c’est que tout cela est écrit avec passion, humour et profondeur. Comme si Marie H.J nous racontait le récit de personnes chères à son cœur. Elles en deviennent automatiquement chères aux nôtres et nous touchent plus que de raison… Tout comme elles nous font rire. L’humour dans une intrigue pareille est difficile à doser, mais Marie réussit cet exercice à la perfection. Sa plume est fluide, riche et addictive. Le scénario est bluffant et original tout comme ses protagonistes. Le combo parfait pour une lecture parfaite ! Conquise moi ? C’est certain !

150958958_260141188993489_8565472966310789935_n

Enfin ma vie, tome 2 de L’Ange Noir publié par Librinova


Hello les étoiles, je vous présente un avis coup de cœur pour ce deuxième tome de Enfin ma Vie de L’Ange Noir publié par Librinova. Une histoire touchante, émouvante, où les révélations mais aussi l’amour sont mis à l’honneur. 

Titre : Enfin ma vie tome 2

Auteur : L’Ange Noir

Éditeur : Librinova

Genre : Romance contemporaine

Ebook : 5.49€

Broché : 19.90€

Résumé : Le réveil est difficile. Qui suis vraiment ? Et que va-t-il advenir de ma relation ? Je ne peux plus vivre sans eux – et surtout sans lui – mais… ne sont-ils pas un frein à l’objectif que je me suis fixé : la retrouver, ELLE ! Ne vais-je pas tout perdre, à vouloir me trouver ?

Je suis Coraline. Je suis venue à La Rochelle pour enfin vivre ma vie. Je l’ai fait, et j’ai rencontré l’amour… mais une partie de moi n’est pas complète ! Vais-je enfin trouver l’équilibre, et ne plus souffrir comme ces quinze dernières années ?

L’avis de Mélissa

C’est un avis coup de cœur ♥️ que je vous propose aujourd’hui.

Dans le premier tome de Enfin ma vie de L’Ange Noir, nous avons fait la connaissance de Coraline, fraîchement débarquée à La Rochelle, en quête de réponses aux questions qui la hantent depuis toujours. Nous avons également rencontré Kevin, Marie, Karl, devenus ses amis mais aussi Paco dont elle est tombée sous le charme et avec lequel elle débute une belle histoire d’amour. C’est donc très naturellement, que la jeune femme a décidé de commencer une nouvelle vie, à leur côté. Elle le sait, désormais, elle est à sa place et ne peut plus concevoir sa vie autrement, en revanche, elle doit atteindre le but qu’elle s’est fixé et retrouver cette femme, ELLE, celle qui sera la clé de tout. Et il semblerait que le destin soit de cet avis car, cette rencontre va bel et bien avoir lieu… mais quelles seront les conséquences engendrées ?

Dans ce deuxième tome, aucune surprise, en apparence. Seulement la confirmation de ce que l’on a deviné depuis longtemps déjà, mais que l’on attend avec impatience. Le hasard va mener Coraline à enfin découvrir la vérité sur son passé. Alors qu’une majeure partie des pièces du puzzle s’emboîtent, certaines manquent à l’appel. En effet, cette révélation va faire naître de nouvelles interrogations, car même s’il aurait été simple d’en rester là, l’auteure en a décidé autrement. L’heure est, désormais, à celle de l’incompréhension pour Cora, des remises en question, mais elle compte bien aller au bout des choses. Était-ce une si bonne idée, finalement, de courir après cette réalité ? Peu importe, elle se doit de comprendre comment sa vie a pu basculer en un bref instant et surtout pourquoi ? Mais avant ça, elle va devoir encaisser les événements, rencontrer des personnes dont elle devrait pourtant tout connaître, trouver sa place à nouveau pour ensuite faire les bons choix, de ceux qui déstabiliseront fortement son entourage, parfois, en désaccord avec la jeune femme.

Comme je vous l’ai annoncé plus haut, j’ai eu un énorme coup de cœur pour cette saga qui a désintégré avec une aisance déconcertante les barrières érigées tout autour de mon palpitant. Cette duologie m’a tout simplement, de manière mémorable et positive, bouleversée. C’est en larmes que j’ai débuté ce deuxième tome de Enfin Ma Vie, et c’est dans un état similaire que j’ai refermé ma lecture tant l’émotion m’a submergée. De tristesse ? Non, de joie, de soulagement au fil des pages et pour finir, de sérénité à l’image du ressenti de Coraline. L’Ange Noir n’a fait que confirmer cette capacité à faire ressentir les choses, à faire vivre les événements avec une intensité admirable, dépassant haut la main toutes mes plus grandes espérances. Le récit très bien mené, laisse planer un climat pesant et empli de doute autour de la nouvelle situation de Coraline, mais il y a également des scènes plus légères, plus douces qui apportent un juste équilibre à l’histoire. De plus, j’ai éprouvé un immense plaisir à retrouver les protagonistes et en particulier Paco dont le profil est sublimé par des éléments qui nous sont dévoilés à son sujet. Un homme au grand cœur. Et même si leur relation va rencontrer de sérieux obstacles, il sera là pour épauler Coraline. Je me suis réellement attachée à eux, si bien que j’aurais pu continuer à les voir évoluer encore et encore.

Enfin ma vie tome 2, une lecture touchante, émouvante, où chaque personnage va devoir s’adapter aux situations mises en avant et ça ne sera pas chose simple car, il sera difficile de se contenir, de ne pas brûler les étapes lorsque les sentiments les plus profonds devront défier la raison. Un roman dans lequel l’auteure met en avant l’amour et ce, encore une fois, sous tous les angles. Je tenais à souligner que l’auteure a dessiné elle-même les roses mises en avant sur les couvertures, qui soit dit en passant sont justes magnifiques, qu’elles ont eu signification particulière pour l’un de nos protagonistes et donc un lien certain avec les romans.

Je remercie L’Ange Noir de m’avoir fait découvrir cette sublime histoire en service presse papier. Les aventures de Coraline resteront gravées dans ma mémoire, et tout autant dans mon cœur.

CB9E7930-BA9D-4F81-A183-317FCC448E39

EXTRAIT :

Je suis enfin dans ces bras. Il m’avait promis quelque chose de magnifique pour nos retrouvailles : il a de nouveau respecter sa promesse.

J’ai eu l’impression d’avoir eu une deuxième première fois… C’était magique…

Quand je pense que je luttais tous les jours pour me priver de lui ! Il a fallu qu’il ait ce regard, las et fatigué de moi, pour que je réagisse.

J’ai eu tellement peur de l’avoir perdu pour de bon !

Ce n’est rien, comparé à la réaction qu’il a eu quand il a sauté du lit comme une furie, les bras croisés et déterminé : un froid glacial a traversé mon corps, et cette sensation de perte a failli m’anéantir pour de bon…

J’ai également pris conscience que j’étais à deux doigts de faire la plus grosse erreur de ma vie en voulant partir dans cette quête de souvenirs sans lui…

Je ne suis pas sûre qu’il m’aurais pardonnée… Il va falloir que je prévienne Marie, pour le changement, et surtout, je vais devoir parler à Kevin, en m’assurant qu’il n’en veuille pas à Marie…

Tout un programme…