Que le meilleur gagne de R.S. Grey aux éditions Bookmark dans la Collection Infinity – Romance passion !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Que le meilleur gagne de R.S. Grey. Une superbe comédie romantique dans laquelle le désir prend le pouvoir sur la haine et cela donne tout simplement du rire non-stop et des scènes sensuelles si caliente.  Quand l’amour et l’humour riment en parfaite fusion, que demander de plus pour passer un excellent moment !

Titre : Que le meilleur gagne

Auteure : R.S. Grey

Editeur : Editions Bookmark

Collection : Infinity – Romance passion

Genre : Romance contemporaine 

Broché :  Lien d’achat

Résumé : Rester proche de son ennemi n’a jamais été aussi agréable.

De retour chez moi après onze ans, je pensais commencer une nouvelle vie en travaillant au cabinet médical de la ville, attendant le départ à la retraite de son seul médecin pour prendre sa place. Mais je ne m’attendais pas à ce que Lucas, mon ennemi de toujours, soit lui aussi de retour ! Entre lui et moi, ça a toujours fait des étincelles. Normal, on est en compétition depuis le jour de notre naissance. Mais aujourd’hui, nous sommes des adultes, et après des années de séparation, notre rivalité prend une tournure inattendue. Le garçon arrogant est désormais un médecin d’une beauté intimidante. C’est aussi mon nouveau collègue qui vise le poste qui m’est destiné. Aucune chance qu’il y arrive, je suis sûre de ma victoire. Du moins, c’est ce que je pensais avant que Lucas 2.0 décide de m’affronter sur un nouveau terrain. Le genre qui se pratique sous la couette. Forcés de travailler ensemble, le moindre contact est une vraie torture, et à chaque baiser volé, mes remparts s’effritent un peu plus. Après tout ce temps, Lucas sait exactement comment me priver de mes défenses, mais je ne suis pas prête à capituler.

Heureusement, tous les coups sont permis. Que le meilleur gagne.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ L’avisdeMya ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Que le meilleur gagne où tous les coups sont permis, même les plus bas, le premier roman découvert de l’auteure R.S. Grey. Depuis la Cover Reveal de la maison d’éditions, la belle couverture m’a tapée à l’œil et j’ai su dès lors que cette romance rejoindra ma pile à lire. Et je dois avouer que j’ai bien ri et passé un très bon moment lecture en compagnie de Daisy et son ennemi juré Lucas ! Une ComRom sous le signe de la joie et de la bonne humeur. De quoi réchauffer l’une de vos longues soirées d’hiver. Exit la pluie, la grisaille. Et bienvenus au soleil et à un peu lumière même si c’est pour quelques heures. Et si vous êtes des rapides comme moi, comptez une heure et demie de lecture top chrono. Une fois que le roman commencé, vous ne pourrez le lâcher tellement cette histoire est addictive et si drôle.

Daisy retourne au bercail après onze ans d’absence. Un retour dont elle est fière et il y a de quoi l’être. Après de longues études et diplôme en main, elle a vite trouvé un travail auprès du médecin compétent de son petit village. Et avec la promesse d’un statut d’associé dans ce cabinet qui fonctionne si bien, elle touche son rêve du bout des doigts. Qui dit mieux et que demander de plus valorisant ?

Mais Daisy déchante vite en apprenant l’affreuse nouvelle. Le rêve vire au cauchemar. Son sentiment vous paraîtra un peu dramatique et exagéré. Mais essayez d’imaginer travailler auprès de votre pire ennemi. Il n’y a rien de pire pour elle que de partager son rêve avec l’homme qu’elle déteste de toutes ses forces. Et hors de question d’abdiquer ni de fricoter avec cet ennemi qui a pourri son enfance et son adolescence. Celui-là même qu’elle a évité onze ans durant, mais aujourd’hui, la confrontation est inévitable. Il est temps d’aiguiser ses armes et qu’importera les moyens dont elle usera pour l’évincer de ce cabinet dont elle s’imagine déjà seul maître à bord.

Que le meilleur gagne ou les dés pipés d’avance d’un challenge perdu d’avance. Car, au fil des pages, on commence à entrevoir une vérité que seule Daisy n’a pas réalisée encore. Se battait-elle contre le vent, contre le néant depuis toutes ces années ? Ce film qu’elle se faisait de sa guerre contre Lucas n’a-t-elle jamais existé que dans sa tête de challenger ? Daisy a toujours était une accro aux défis et ses échauffourées continues contre Lucas lui offraient cette dose d’adrénaline dont elle avait besoin pour se dépasser, repousser ses limites. Mais aujourd’hui, il y a un paramètre qu’elle n’a pas prévu. Avec le temps, Lucas a embelli et s’est étoffé les muscles, et cette dernière, si parfois, on arrive à oublier sa féminité, elle n’est pas moins femme pour autant et loin d’être une sainte. Après tant de batailles, certains qu’il a gagnées et d’autres perdues, Lucas emploiera-t-il ce point faible qu’elle n’arrive plus à dissimuler pour gagner la guerre ?

Que le meilleur gagne a été une vraie bouffée d’air frais. Une comédie romantique au goût aigre-doux. Pleine d’un humour corrosif ainsi que d’une douceur addictive, parfois trompeuse certes mais si bienvenue dans ce chaos que les personnages sèment sur leur chemin. Des dialogues mordants et des personnages aux caractères forts, grincheux et très querelleur qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer. Travailler ensemble et plus si affinités ou quand le désir prend le pouvoir sur la haine, cela donne du rire non-stop et des scènes sensuelles si caliente.  Quand l’amour et l’humour riment en parfaite fusion, que demander de plus pour passer un excellent moment !

Merci aux éditions Bookmark pour l’envoi du service presse numérique.

151785037_872396896942055_4035907100999795040_n

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s