PAL de la semaine du 22 au 28 février !


Hello les étoiles, voici quelques sorties partenaires de la semaine dont certaines ont déjà rejoint nos PAL numériques.

Avec la participation des Editions Addictives, Lou Aimée, Erin Graham, Aurélia Vernet et Billie Morgan, BMR, Eva Dupea et Seven, Plumes du Web et Caroline G, en auto-édition, Laure Saint Roch , Collection Infinity, Aly Martinez et Debra Anastasia, Shingfoo et Julia Teis, Black Ink et Juliette Pierce.

  • Editions Addictives

Avec la sortie demain d’Esprit s’équipe, un M/M à quatre-mains de Lou Aimée.

Résumé : Ils se haïssent. Du moins, c’est ce qu’ils croient.
Eliott est la toute nouvelle recrue de l’équipe de football américain des Majestic Moose de la fac de Bomont. Un seul mot d’ordre pour lui : ne pas faire de vagues !
Plus facile à dire qu’à faire, surtout quand il s’accroche constamment avec le capitaine, Darek.
Ils se détestent, ne peuvent pas passer plus de cinq minutes sans se sauter à la gorge…
Pourtant, il suffirait d’un rien pour que le désir prenne le dessus et bouleverse tout.
Mais ce serait prendre un risque énorme : celui de tout perdre. Auront-ils le courage de tenter ?

Rendez-vous le 25 février avec la sortie papier de Strong addiction d‘Erin Graham. Sorti sous le titre de Sex addict dans sa version numérique.

Résumé : Quand le sexe est une drogue et l’amour, un interdit… Auteur à succès le jour, Liam est sex addict la nuit. Le sexe, c’est toute sa vie, il en veut toujours plus et va toujours plus loin dans sa déviance. Mais sa maladie le ronge. Quand, par hasard, il rencontre Jade, une jeune psychologue, il se soumet corps et âme à sa thérapie expérimentale. Et découvre des sentiments jusqu’alors inconnus… Quant à Jade, elle a bien du mal à résister à cet homme qui promet tant de plaisirs et semble s’ouvrir à elle comme jamais aucun homme auparavant. Mais Liam est-il réellement prêt à changer sa vie ? Et si la dépendance la plus dangereuse n’était pas celle que l’on croit ?

Sans oublier la sortie papier de Trop jeune… ou pas ! d’Aurélia Vernet disponible exclusivement sur Amazon le 25 février.

Résumé : Elle est sa prof, il est son étudiant. Problèmes en vue…
Manquer d’arriver en retard à son premier cours ? Fait.
Constater que l’étudiant craquant du dernier rang est son coup d’un soir de l’été ? Fait.
Se rendre compte qu’il n’a pas du tout l’intention de prétendre que rien ne s’est passé ? Fait.
Résister au pouvoir de son sourire en coin ultra sexy ? Absolument pas fait…
Ne pas craquer alors que le jeu de séduction entre eux devient de plus en plus électrique ? N’en parlons pas !
Trop jeune… ou pas ! a déjà été publié sous le titre Student Affair.
Cette édition contient un bonus inédit.

Rendezvous aussi avec Free Fighter de Billie Morgan qui arrivera dans vos PAL numériques le 27 février.

Résumé : Elle ne savait rien du désir… Mais c’était avant de le rencontrer.
En apparence, Annabelle mène une vie sans remous : la jeune femme est issue d’une bonne famille, destinée à de grandes études… Pourtant, elle lutte chaque jour contre les secrets qui l’emprisonnent.
Et lorsque son chemin percute celui de Pappas, elle tombe instantanément sous son charme.
Il est à l’opposé de son monde : bad boy, dangereux, solitaire, adepte de free fight illégal et d’excès en tout genre…
Et pourtant, c’est avec lui qu’elle veut découvrir le désir, le plaisir et la passion… quoi qu’il lui en coûte !

  • BMR 

Avec la parution du 2e tome de Moon de Eva Dupea. Il arrive dés demain dans vos PAL numériques.

Résumé : Déçue par la trahison d’Hugo et les manipulations d’Even, Lexie retourne vivre chez ses parents en Angleterre. Elle se jure de ne plus jamais aimer.
Mais c’était sans compter sur Brandy, son amie d’enfance, qui conseille à Lexie de se mettre en chasse pour oublier Even. Elle lui présente même un certain Tom, un bel homme séduisant. Très vite, les sentiments s’immiscent dans ce qui ne devait être qu’un coup d’un soir. Mais malgré la tendresse qu’elle éprouve pour Tom, et la colère qu’elle nourrit pour Even, tout va se bousculer lorsqu’elle reverra ce dernier…

Ainsi que la sortie numérique du 2e tome de Même pas en rêve de Seven. Il sera disponible 25 février.

Résumé : Après des années à se courir après et à se chamailler comme des enfants, Dany et Noah entament une toute nouvelle relation. Finis le yo-yo, les oui et non, le chaud et le froid. Noah aime Dany, mais il veut qu’elle s’implique à 200%… sinon rien.
Confiance, engagement, emménagement, mariage, bébé  : Danielle veut se sentir prête à franchir ces étapes avec Noah, mais la peur qui la tiraille lui impose d’avancer tout doucement.
C’était sans compter les aléas de la vie, qui n’en a que faire des états d’âme de tout un chacun. Et celle qui voulait avancer à petits pas voit son existence chamboulée en un instant…

  • Plumes du Web

Avec la sortie du 23 février de Le serment de Caroline G. Les précommandes kindle sont toujours à 3.99 jusqu’au jour de la sortie.

Résumé : Un bébé ? Célia et Bastien en ont toujours rêvé ! Alors, quand le miracle se produit, le jeune couple est aux anges. Mais parfois, le destin transforme la vie en cauchemar, et Célia doit faire face au décès brutal de son mari.

Enceinte, renfermée et malheureuse, elle refuse toute aide extérieure. Mais Giovanni, son ami d’enfance et meilleur ami de Bastien, va s’imposer dans sa vie et tenter de respecter une vieille promesse faite dans la cour de récré : ne jamais se quitter, toujours être présents les uns pour les autres. Pas évident lorsque Célia s’obstine à le repousser, d’autant qu’il doit composer avec sa carrière militaire et la naissance de Lilou, à qui il voue déjà un amour sans bornes.

Et quand leurs sentiments émergent de ce chaos, c’est toute la culpabilité qui bouscule leur quotidien. Vont-ils pouvoir y faire face ?

  • Laure Saint Roch

Sortie du 1er tome de Quitte à tout perdre, une dark romance à suspense adulte de Laure Saint Roch. Il arrivera dans vos PAL le 24 février.

Résumé : Un désir : la vengeance, une arme : son corps.
Jane mène une existence de rêve aux côtés d’Alexander, un magnat de l’immobilier aussi riche qu’amoureux, dans leur somptueuse villa nichée sur les hauteurs de Los Angeles.
Pourtant ses nuits sont peuplées de cauchemars. La jeune femme a un secret. Elle a fui la France à la suite d’un crime commis l’été de ses dix-sept ans. Malgré les années écoulées, un sentiment d’impuissance et une immense colère la rongent au souvenir de la lycéenne arrêtée à tort à cette époque. Impossible de rayer de sa mémoire les sourires des cinq ordures qui l’ont envoyée en prison à leur place.
À l’annonce d’un héritage, ce passé ressurgit. Jane s’envole pour Bordeaux, décidée à affronter les fantômes de son adolescence et à rendre sa propre justice.
L’heure de la vengeance a sonné, mais est-elle prête à en payer le prix, quitte à tout perdre, même l’amour d’Alexander ?

  • Collection Infinity

Avec la sortie de ce 24 février Combattre le silence : Sur la corde raide, T1 d’Aly Martinez.

Résumé : Rencontrer l’amour de ma vie à treize ans n’a jamais fait partie de mon plan. Mais devenir progressivement sourd à l’âge de vingt et un ans non plus. J’ai toujours été un battant. Avec des parents abonnés aux séjours en prison et deux petits frères évitant de justesse les placements en famille d’accueil, j’ai appris à esquiver les coups que la vie me donnait. Petit, je n’avais rien qui m’appartenait, jusqu’à ma rencontre avec Eliza Reynolds. Eliza. Une bouffée d’air frais. Un murmure réconfortant qui m’a aidé à affronter ce que je pensais être le pire… Je n’avais pas prévu de tomber amoureux. Mais je n’avais pas non plus prévu de devenir sourd. Et pourtant me voilà aujourd’hui à affronter le plus dur des combats. Je lutte pour ma carrière. Je me bats contre le silence imminent. Et, plus que tout, je me débats pour elle.

Le même jour, nous allons à la découverte de Chaos, le dernier tome de Dangerous Men de Debra Anastasia.

Résumé : Je prendrais une balle pour elle.

Ember est belle, courageuse, passionnée… mais c’est aussi la sœur de Mercy, un assassin hyper protecteur qui n’hésite pas à engager des gardes du corps pour l’escorter jusque dans les couloirs de la faculté.
Lock est jeune, effronté et dans les emmerdes jusqu’au cou. Pour aider sa sœur et sa mère, il n’a pas hésité à rejoindre l’un des gangs les plus dangereux de la ville.

Au cours d’une des pires journées de sa vie – où il a failli mourir… deux fois – Lock fait la rencontre d’Ember. Pour eux, c’est comme une évidence. Pour le reste du monde, c’est une autre histoire.

Dans cet univers sombre et complexe, ils ne peuvent compter que l’un sur l’autre.
Mais cela suffira-t-il ?

  • Shingfoo

Avec la parution ce 25 février du 2e tome de Bimbo or not Bimbo de Julia Teis.

Résumé : L’étau se resserre pour Betty…

La relation qu’elle entretient avec Christopher est en train de devenir plus problématique que prévu, et elle est sur le point d’être découverte !

Comment le beau professeur réagira-t-il en apprenant qu’elle n’est pas celle qu’il pensait ? Pourra-t-il accepter cette situation inédite ou bien à l’inverse, tout envoyer valser, avec son avenir en prime ?

Dans ce tome 2 et dernier de la série, préparez-vous à encore beaucoup de surprises, de rebondissements, des situations cocasses mais surtout, de très belles émotions !

  • Black Ink éditions 

Rendez-vous le 26 février avec Dans le noir, le 1er tome de Nos âmes louves de Juliette Pierce.

Résumé : Freya vit avec sa meute dans les forêts glaciales de Norvège. Maudite par les dieux nordiques, elle est incapable de se transformer en louve. Contre toute attente, le beau Caïn, héritier d’une puissante meute rivale, devient son allié. Mais leur relation bascule lors d’une terrible nuit qui la force à s’enfuir et abandonner les siens.
Comme si être une demi-louve ne suffisait pas, la mort de sa mère, son alpha, ne lui laisse pas le choix. Elle doit retourner sur ses terres, affronter Caïn et prendre les rênes de sa meute.
Résolue à suivre sa destinée, Freya voit sa détermination faillir lorsqu’un alpha à l’aura ténébreuse débarque en ville pour lui proposer un mystérieux pacte. L’encre sur sa peau l’hypnotise plus que de raison et elle perd pied.
Tiraillée entre son cœur et son destin, elle remet tout en question. Les dieux nordiques l’ont déjà privée de sa nature de loup ; seraient-ils capables de la précipiter vers sa chute ? Aujourd’hui, ils la mettent en garde : certaines passions finissent dans le sang.

Merci les étoiles pour votre fidélité à notre rubrique la PAL de la semaine et à la semaine prochaine  !

152560710_331592878245008_7556415102282977957_n

。·:*:·゚🌸゚·:*:·゚✿ L’avis de Carine sur le roman de Anna Wendell chez les Editions Addictives : Colosse Le maître du jeu ✿゚·:*:·゚🌸゚·:*:·。


。·::·゚🌸゚·::·゚✿ Titre ✿゚·::·゚🌸゚·::·。

Colosse le maître du jeu

Auteur : Anna Wendell

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99€

Résumé :

Imposant, sexy, arrogant… il a tout pour lui plaire… mais c’est son demi-frère !

À la demande de son père gravement malade, Alison part sur les traces de son demi-frère caché.
Elle le retrouve en Écosse, vivant dans un manoir tout aussi imposant que lui, entouré de légendes terrifiantes.
Archibald est imbuvable, dominateur, ultra sexy… et bien plus encore. Mais toute attirance est aussi impossible qu’interdite !
Alors Alison calme ses ardeurs et essaie d’apprivoiser ce colosse pour sauver son père d’une mort certaine.
Entre manipulations, obstacles impromptus, familles ennemies et passion débridée, seuls le temps et le destin décideront de leur sort.

。·::·゚🌸゚·::·゚✿ Mon avis : ✿゚·::·゚🌸゚·::·。

Colosse le maître du jeu… ou pas ! Il est clair que si Archibald comptait mener le jeu, il va vite se rendre compte que face à la petite intello à lunettes, il est loin de rester maître… de lui-même. C’est dans les Highlands qu’Anna Wendell nous emmène dans son voyage livresque au cœur de l’Écosse, ses châteaux, ses guerres de clans et ses légendes. Une mis en bouche des plus délicieuses qui nous offre une vision du roman qui ne sera en aucun cas, tel qu’on l’attend.

Alison est une jeune fille très intelligente qui a gardé son insouciance enfantine qu’elle partage avec son meilleur ami Osange. Elle a mis sa vie entre parenthèses pour le bien-être de son père malade. À son chevet, elle apprend que ce dernier a aimé comme un fou une autre femme que sa mère. Un amour éphémère, impossible, voué à l’échec à cause de la haine que se vouait leurs familles respectives, mais dont le fruit de leur idylle porte son prénom, Archibald. Mourant, il ne peut tenir sa promesse tant d’années après de ne pas chercher à les retrouver. Il veut serrer son fils dans ses bras avant le grand voyage et Alison doit le retrouver…

Archibald… le Colosse des Highlands. Alison n’est qu’une petite sourie face à cet homme qui n’a vraiment rien de commun avec elle… Hormis le même sang qui coule dans leurs veines et le même père. Le Laird arrogant ne se laisse approcher par personne et ce n’est pas Alison, cette petite chose, qui le fera craquer. Enfin… Si un peu, faut pas pousser non plus. Elle est bien trop rafraîchissante pour un homme comme lui qui se terre dans son sombre manoir et jongle entre ses obligations et sa mère qui a besoin d’attention. Dur, imposant, insolent, Archibald montre de lui un homme austère et froid. Pourtant, dans ses yeux, Alison n’y voit que de la braise ! Un feu ardent qui mijote et consume délicieusement sa libido la rendant telle qu’elle n’a jamais été face à un homme. Encore plus particulièrement, lorsque ce dernier va vouloir jouer. Archibald aime les défis… et ses promesses n’ont rien de compatibles entre un frère et une sœur, tout demis soient-ils. Alors, pourquoi son bas ventre refuse d’intégrer ce paramètre ?

Colosse, le Maître du jeu, est une romance qui fait du bien aux zygomatiques, mais aussi au cœur. J’ai vraiment passé un très bon moment de lecture même si j’ai trouvé quelques situations tirées par les cheveux et qu’Alison ne connait pas le bouton Stop ! Mais c’est aussi ce qui fait le charme de ce personnage féminin et donc, de ce roman. Côté romantisme ? On est loin du cœur qui bat la chamade lorsque deux héros se rencontrent, le désir qui les relie prend bien vite le pas sur le reste et ma foi, je ne dis pas non 😉 Archibald et Alison, des personnages hauts en couleur qui emportent dans un récit vraiment très bien rythmé qui va nous faire passer pas des émotions diverses qui auraient pu certes, être plus approfondies, mais cela aurait cassé sûrement la dynamique. J’ai même versé ma petite larme à un moment, mais j’ai surtout ri, tellement ri de plusieurs situations qui étaient vraiment cocasses. Et même si je ne suis généralement pas fan de ce genre que je trouve très souvent lourd, il est passé là comme une lettre à la poste. Je ne sais pas si c’est la trame ou les personnages eux-mêmes qui ont fait que cela la parfaitement fait, sûrement les deux.

J’ai dévoré ce roman d’une traite dans un rythme qui ne laisse pas de place à l’ennuie, et encore moins au temps mort. L’émotion est là, le dépaysement aussi et l’intrigue est originale. Les Stepbrothers se ressemblent assez dans le dénouement des liens de parenté, mais dans Colosse le maître du jeu, Anna Wendell va un peu changer la donne et innover pour notre plus grand plaisir. Ce roman est une lecture très rafraîchissante qui ne pourra que vous faire passer un bon moment de lecture. Une romance fantaisiste pleine de peps, d’humour et d’amour. Qu’il soit un amour-propre, amical, fraternel, paternel ou de reconnaissance, le lien est là omniprésent, même si parfois il faut gratter un peu pour voir au-delà des mots de l’auteure qui va jouer plus sur les actes que les mots en eux-mêmes. Une plume fluide, crue à ses moments, brute de décoffrage à d’autres et douce quand il le faut, Anna Wendell joue avec nos émotions et jongle avec ses héros sur des montagnes russes jusqu’au mot fin !

Un grand merci aux Éditions Addictives pour m’avoir permis de lire ce roman antidépresseur en service presse numérique.

。·::·゚🌸゚·::·゚✿ Extrait : ✿゚·::·゚🌸゚·::·。

Un souffle chaud s’abat dans mon cou et je pivote dans un cri.
Ses iris de glace harponnent les miens et je me ratatine sous leur assaut. Archibald me scrute de toute sa hauteur et je réalise que d’une simple main il pourrait me briser en deux. Il porte à merveille son surnom de Colosse.
– Je suis l’opposé d’un romantique ou de quelqu’un de bien. Quant aux rumeurs à mon sujet, je les connais et les assume, miss Macdonald. Nom de famille captivant par ailleurs.
J’émets une sorte de gargouillis incompréhensible. Il s’esclaffe.
– Je ne compte pas vous manger.
– Oh, euh, tant mieux.
– Pas tout de suite en tout cas.
– Pas tout de suite ?
Un demi-sourire carnassier étire ses lèvres ourlées.
– Pas tout de suite, répète-t-il, ténébreux. Aujourd’hui, je n’ai pas le temps pour vous. Soyez présente demain matin à 8 heures précisément et je m’occuperai de votre cas.

***

Colosse. Le maître du jeu, d’Anna Wendell, histoire intégrale.