.. 。。◦◦。。◦゚· L’avis de Carine sur le roman de Erin Graham : Strong Addiction aux Editions Addictives ·゚◦。。◦◦。。..


───●◎●───Titre : ───●◎●───

Strong Addiction

Anciennement publié en numérique sous le titre Sex Addict

Auteur : ErinGraham

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

Broché : 16.90

Erin Grahamtous les livres sur Babelio.com

───●◎●───Résumé : ───●◎●───

Quand le sexe est une drogue et l’amour, un interdit… Auteur à succès le jour, Liam est sex addict la nuit. Le sexe, c’est toute sa vie, il en veut toujours plus et va toujours plus loin dans sa déviance. Mais sa maladie le ronge. Quand, par hasard, il rencontre Jade, une jeune psychologue, il se soumet corps et âme à sa thérapie expérimentale. Et découvre des sentiments jusqu’alors inconnus… Quant à Jade, elle a bien du mal à résister à cet homme qui promet tant de plaisirs et semble s’ouvrir à elle comme jamais aucun homme auparavant. Mais Liam est-il réellement prêt à changer sa vie ? Et si la dépendance la plus dangereuse n’était pas celle que l’on croit ?

───●◎●───Mon avis : ───●◎●───

Bonjour, je m’appelle Carine, je suis une Erin Addict depuis plusieurs années et je refuse catégoriquement qu’on me soigne de mon addiction ! Hors de question de manquer des pépites livresques pareilles ! Je suis hautement dépendante et j’assume sans désespoir mes isolements pour lire en paix chacune de ses sorties. 🙂

Liam, écrivain célèbre est tourmenté par ses pulsions qui dirigent son quotidien et où l’amour n’a pas sa place. Derrière ses troubles, c’est un homme tendre, sincère et résigné. Son couple n’est qu’un arrangement pour lui, une dose à portée de main, pourrait-on même dire, content d’avoir trouvé une femme qui le suit dans ses travers, qui ne le brime pas et lui offre un certain cadre. Il ne ressent aucun plaisir, tout est mécanique comme une bouteille trop pleine qu’il faut vider avant qu’elle ne déborde… Il se hait, se dégoûte, mais c’est son corps qui commande et son esprit n’a aucun moyen de lutter. Encouragé par sa compagne qui veut être là pour lui avec seul impératif, jamais l’un sans l’autre, Liam s’enfonce un peu plus chaque jour dans ses déviances et va toujours plus loin. Multipliant les expériences en cherchant le soulagement se complaisant chaque jour un peu plus dans la luxure. Qu’importe où, quand, comment, et à combien, ils testent ensemble des milliers de choses pour avoir la paix, bien que la durée soit bien trop courte… Bien que la satisfaction lui laisse un goût amer et de honte. Ambre a même choisi d’aller plus loin en racontant leurs expériences sur un blog lu par des milliers de personnes. L’anonymat y reste bien entendu la chose la plus importante. Car si Liam découvre qu’elle l’affiche comme un pervers sans morale sur la place publique … il ne ferait sûrement plus rêver dans les chaumières. Ironie du sort pour ce personnage public que l’on nomme : l’ange de la romance. Il est clair que ses deux univers ne doivent jamais se mélanger. Comment un homme à l’image du lover tendre, aussi fleur bleue et romantique dans ses écrits pourrait-il être tout le contraire avec les femmes dans la vie et surtout, aussi tordu ?

Dépendance, isolement, souffrance et désespoir… Telle est la vraie vie de Lima Nicol’s dirigée par des Shoots sexuels nécessaires pour atténuer la douleur et se libérer de ses frustrations… Telle est la vie d’ un Sex Addict !

Jade jeune psychologue très timide qui a du mal à s’imposer, va voir son sujet de thèse s’envoler un beau matin. C’est ce qui la mettra sur la route de Liam Nicol’s, cet écrivant qu’elle adule tant et qui se retrouve du jour au lendemain sans possibilité d’assouvir ses besoins qui le rendent fou ! Jade va lui proposer alors de suivre une thérapie qu’il acceptera à la seule condition, qu’elle connaisse son ennemi, sa perversité et ce, d’une manière par très professionnelle.

Mais ne risque-t-il pas de la faire aussi plonger dans son enfer ? Ne risque pas t-elle de tout perdre ?

Erin Graham aborde là un sujet de société tabou dont on ne parle malheureusement pas ou si peu… Le sujet difficile qu’est l’Addiction sexuelle à laquelle on collera plus facilement l’étiquette de perversion, ou nymphomanie… Une véritable maladie, au même titre que l’alcoolisme et les dépendances aux drogues, elle est endurée dans la honte, dans la souffrance d’un manque jamais comblé. On nous alerte beaucoup sur les dangers de la drogue, la cigarette ou l’alcool, des addictions dont il est difficile de s’en sortir sans aide extérieure, mais qu’en est-il de l’addiction sexuelle ? Pourquoi est-ce si dur d’en parler ? Est-il même possible d’en sortir ?

Avec Strong Addiction, Erin Graham va nous plonger dans le récit de Liam, son enfer tout d’abord, puis sa reconstruction qui se fera grâce à une nouvelle dépendance : L’amour. Une addiction qui cette fois-ci, ne l’emprisonne pas dans un cercle infernal et qui au contraire, va le libérer de ses chaines. Une addiction qu’il ne peut assouvir de son propre chef et qu’il va devoir apprendre à apprivoiser sans salir ce qu’elle va lui apporter. Une Addiction qu’il ne pense pas mériter et qui s’appelle Jade. Jade qui n’a pas l’intention d’être un pur jouet sexuel et encore moins être celle qui s’immiscera dans son couple. Plaisir ou besoin ? Ombre ou lumière ? La différence sera cruciale !

Une romance sublime, authentique qui nous emporte de la première page à la dernière dans un flot d’émotions énormes. On se laisse embarquer par tout ce qu’Erin nous offre. L’histoire est magnifique à la fois drôle, émouvante, trash, romantique, tragique, poétique, sexuelle, sombre, lumineuse… et bien plus encore, car les adjectifs pour la qualifier ne manquent pas. Tout y est addictif ! La trame, les dialogues, les scènes caliente qui sont justes exceptionnelles. On ne peut en aucun cas arrêter sa lecture et pour preuve, j’ai lu ce beau pavé en seulement une seule journée. Le sujet de l’addiction est traité ici avec tact et pudeur en montrant juste l’essentiel, nous donnant tout ce qu’il faut savoir pour connaitre la maladie. En ressentir toutes les douleurs et les émotions qui en découlent, mais aussi et surtout, l’amorce pour s’en sortir. Dans ce récit, c’est l’amour qui va être mis en évidence, le vrai, le romantique, celui qui apporte la lumière à la vie, en vous faisant sortir des ténèbres, mais vous tenant toujours sur un fil avec la peur d’y replonger.

Un récit à plusieurs voix qui permettent d’avoir les pensées de chacun, ce qui apporte un gros plus à l’histoire. J’ai aimé être dans la peau de chacun d’eux, et particulièrement dans celle d’Ambre qu’on cerne au fil des pages. Est-elle un dommage collatéral d’une relation malsaine où cache-t-elle autre chose ? Son personnage apportera à l’histoire encore plus de complexité que Liam côté psychologie et c’est ce qui me fera dire aussi qu’on s’attache à tous les personnages quels qu’ils soient, car tous ont une histoire à raconter, leurs démons ou encore leur hamster ;). Erin Graham sait tellement jouer avec nos sentiments et nous mettre à fleur de peau tout en jonglant avec un humour douteux qui pue le camembert et qui nous fait mourir de rire en désamorçant des situations un peu tristes. J’aime sa plume, c’est pas nouveau. Mais comment se fait-il qu’elle me surprenne encore autant ?

Strong Addiction, une lecture hautement addictive que je vous recommande. Une fois de plus, la plume d’Erin Graham m’offre là un énorme coup de cœur. Il ne manque rien, tout est là et bien là pour que l’on passe un sublime moment de lecture avec des personnages qui sont tout aussi sublimes et très attachants.

Un grand merci à Babelio pour l’envoi de ce service presse dans le cadre de la masse critique dans sa version broché qui est tout simplement sublime.

───●◎●───Extrait : ───●◎●───

– Embrasse-moi, Jade.

J’obéis pendant que Liam ondule contre moi. Ses lèvres, sa langue, ses dents me démontrent à quel point il a envie de moi. Je bouge contre lui, cette fois c’est moi qui l’utilise pour assouvir mon désir.

J’adore qu’il dirige les opérations, alors qu’il a les mains attachées. Il est terriblement sensuel. Je retire mon tee-shirt, toute retenue envolée.

Je passe une main entre nous pour déboutonner son jean. Il m’aspire doucement et me mord plus durement qu’au début, et il me propulse ainsi entre un plaisir intense et une infime douleur.

Les deux se mélangent en moi et, en réponse, mon corps se cambre contre sa bouche.

L’insoumise d’Aquitaine (Noces occitanes t. 1) de Éléonore Fernaye – Collection Aliénor de Harlequin!


Hello les étoiles je vous présente mon avis sur L’insoumise d’Aquitaine (Noces occitanes t. 1) de Éléonore Fernaye. Une romance historique publiée dans la collection Aliénor de Harlequin ! Merci à la masse critique Babelio !

Titre : L’insoumise d’Aquitaine (Noces occitanes t. 1)

Auteure : Éléonore Fernaye

Editeur : Harlequin

Collection : Aliénor

Genre : Romance historique

Pochelien d’achat

Masse Critique Babelio

https://www.babelio.com/livres/Fernaye-Linsoumise-dAquitaine/1289272/bloguer

Résumé : Noces occitanes
Aquitaine, 1160
Pour conserver son domaine, Adelaïde, dame de Sanxay, est prête à tout. Tout, y compris désobéir à la duchesse Aliénor d’Aquitaine et au roi Henri, bien qu’elle soit leur vassale. Son veuvage lui sied, et elle refuse de se conformer à l’union qu’on veut lui voir prendre avec Bouchard de Missé, le dernier fils d’un seigneur désargenté de Mayenne. Une seule solution lui est alors possible : feindre une union avec un homme de confiance, Messire Arnault, frère de son défunt époux, qui a toujours été très bon pour elle. Même si ce dernier, en retraite monastique, risque fort de la congédier avec rudesse…

✧˚₊‧୭⁺‿︵ L’avis de Mya ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Après la mort de son père et celle de son fiancé, Adelaïde, dame de Sanxay profite pleinement de son indépendance, chose rare en cette période historique. Elle participe à l’intendance de son domaine et à la prospérité de ses gens. Épaulée par son Sénéchal, elle veille sur ses terres d’une main de maître et d’un œil bienveillant lui assurant le respect et le dévouement de ses serviteurs. Mais, comme toute bonne chose a une fin, la quiétude du Domaine de Sanxay s’est envolée avec l’arrivée d’un messager du Roi apportant avec lui ses pires craintes. Adelaïde est donnée en mariage et son domaine ira à son futur époux et elle n’a point son mot à dire. Il est fini de son affranchissement qu’elle affectionne tant et bonjour la servitude sous le joug d’un parfait inconnu et auquel elle a été offerte corps et biens sans aucune considération pour son rang. Si Adelaïde a toujours refusé le mariage, c’est bien pour une raison. Ne jamais baisser les yeux devant un homme ni lui donner du pouvoir sur elle qui la privera de son libre arbitre, c’est son mantra. Il sera fini de L’insoumise d’Aquitaine si elle accepte de se soumettre aux ordres de son roi et de sa reine. Et si Dame de Sanxay a été élevée dans le couffin des idées arriérées de son époque, elle en n’a cure. Elle se battra pour son domaine comme la guerrière qu’elle est. Si certains pensaient qu’elle était la proie, ils en auront pour leurs frais et se rendront compte que c’est elle qui mènera la bataille jusqu’à gagner la guerre.

À peine le messager parti, Adelaïde, mortifiée dans sa fierté de femme, se lance dans une bataille « perdue d’avance » pour préserver son patrimoine, faisant fi de la bienséance, des us et risquant gros dans ce jeu de duperie qui l’embarque au Monastère Saint Martin. Un voyage qui la mène à la rencontre de son passé et surtout à son destin. Et quel destin ! Semé d’embûches, de trahison, de peine, mais aussi d’amour si seulement si elle consent à lâcher prise !

L’insoumise D’Aquitaine est ma première lecture d’Éléonore Fernaye et je n’ai pas été déçue du voyage. J’ai lu beaucoup de romances sur cette période, et si la plupart étaient axées autour de la période historique même, cela m’était agréable de découvrir que la romance était l’axe de cette histoire. Et c’est un bon point pour celles qui ne sont pas fans du genre. Et ce qui m’a plu le plus, c’est le personnage féminin qui a été une bouffée d’air frais pour ses consœurs de l’époque. Elle suscite admiration pour ces actions et vénération pou sa force, mais s’attire aussi des envieuses au risque d’y perdre la raison et commettre la pire des trahisons. Les femmes de son acabit étaient une denrée rare et peu d’hommes ou femmes toléraient son indépendance. Adélaïde est une femme indépendante, courageuse, forte et d’un caractère bien trempé qui donne aux hommes l’envie de le dompter ou de l’asservir. Et à côté de cela, elle a un grand cœur, bienveillante à l’écoute et aux petits soins envers ses gens. Et toutes ces qualités n’ont fait qu’augmenter l’amour d’Arnault qui est tombé amoureux de la jeune fille réservée qu’elle était des années naguère, mais qu’il vénère aujourd’hui à la découverte de la femme qu’elle est devenue. Mais si Adelaïde semble réfractaire à l’idée du mariage, son pire ennemi sera ce secret qu’il lui tait et n’ose le lui avouer de crainte de la perdre. Mais le lui taire, c’est trahir cette confiance aveugle qu’elle a mise en lui et cela il ne tardera pas à le découvrir ! Adelaïde est connue par sa mansuétude, mais pardonner un tel mensonge, c’est au-dessus de ses forces.

Un très beau voyage à une période historique que j’affectionne particulièrement. Une très belle histoire d’amour qui ne nous laisse pas indifférentes. Une plume talentueuse et un récit fluide qu’on ne peut lâcher une fois débuté. Des images d’époque qui défilent et nous semblent familières comme si on vivait en direct l’histoire de Dame de Sanxay. Que demander de plus et comment ne pas craquer !

Une auteure à suivre et que je ne peux que vous la recommander !

Merci à la masse critique de Babelio ainsi qu’à Harlequin pour l’envoi du service presse papier !

154105426_468198997691807_5741998544969838464_n