J’écris, tu me lis…Qui suis-je ? Avec Nina Loren à l’honneur !


Hello les étoiles, aujourd’hui, Nina Loren se livre à vous dans notre rubrique J’écris, tu me lis…Qui suis-je ! Jeune auteure avec quatre titres dont trois publiés chez les éditions Addictives et une série en co-écriture avec Jeanne Pears, dont le 1er épisode est sorti le 14 février en auto-édition.  A toi de jouer Nina, je te cède la parole et encore merci à toi de te prêter au jeu.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ J’écris, tu me lis…Qui suis-je ? Avec Nina Loren ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Noir et Or Cercle Immobilier LogoCoucou les étoiles !

Aujourd’hui je me prête à un exercice de style particulier : vous parler de moi !

Je suis donc Nina Loren. Ce n’est pas mon vrai prénom, mais un nom de plume. Et ne cherchez pas une signification particulière, comme un hommage à une célèbre actrice ou le nom de ma grande cousine au quinzième degré, vous ne trouverez rien, c’est simplement un nom qui me plaît et qui va, je l’espère, très bien avec le style de mes romans !

Je me définis comme une auteure de romance, mais une apprentie écrivain. Vous me direz, quelle est la différence ? Pour moi, il y a une assez grosse nuance entre écrire et être écrivain. On ne devient écrivain qu’à force de persévérance et de recherche constante de la beauté : celles des histoires et celles des mots. Je ne suis auteure que depuis trois ans, en réalité, et j’ai encore beaucoup de choses à découvrir, d’où ce qualificatif d’« apprentie » !

femme-avec-wouah-le-signe-illustration-de-vecteur-dans-le-bruit-61442617Pour tenter de vous aider à mieux me connaître, je dois déjà vous parler de moi, sans ma casquette d’auteure. Dans la vie, en plus d’être la maman comblée d’une petite fille née en 2015 et une grande amoureuse des animaux, je suis professeure. J’enseigne la physique et l’histoire des sciences en école d’ingénieurs. A côté de ça, je suis aussi chercheur en linguistique. Cela peut paraître assez paradoxal, mais j’ai en fait connu un parcours universitaire très varié (pour ne pas dire un peu chaotique). Après un master recherche en physique nucléaire et des rayonnements, je me suis lancée dans un doctorat en linguistique dans un laboratoire du CNRS. Certains pourraient me qualifier d’extra-terrestre ou d’ovni, mais je suis juste une geek qui adore apprendre et qui se lance sans arrêt des défis.  Le dernier en date, l’écriture !

Cela nous amène donc à la raison pour laquelle je suis là, à parler de mes romans et de ma passion pour la langue française et les histoire d’amour. Mon aventure avec l’écriture a commencé il y a pas mal d’années, près de 12 ans, mais à l’époque et jusqu’à encore récemment, je n’avais aucune ambition quant à la publication de mes écrits. En même temps, je n’avais jusqu’alors jamais réussi à mener une histoire du début à la fin. Mon ordinateur était peuplé de débuts de romans et d’ébauches de projets. Mon genre de prédilection à l’époque, la fantasy. Ce monde fait toujours partie de moi, de ce que je suis, mais en 2018 tout a basculé, lorsque, un peu par hasard, j’achetais ma première romance. Et là, ce fut une révélation : j’ai compris que l’amour pourrait être un moteur majeur pour mon inspiration, pour ma motivation, et ce fut effectivement le cas.

154661514_1441724152844789_2190412785728652376_nEn 2018 donc, je commence l’écriture de mon premier ouvrage de romance, Save Me, qui deviendra plus tard Player Boy, puis Impossible Desire dans le giron des Editions Addictives. J’y traite de syndrome post-traumatique et de reconstruction. Mon style est loin d’être parfait, parfois un peu maladroit, mais c’est avec cette histoire que j’ai pu établir un premier contact avec ma maison d’édition et mes premières lectrices et lecteurs. Malgré les lacunes qu’il peut exister sur le style de ce roman, je suis extrêmement attachée à son histoire et ses personnages, qui ont fait partie de ma vie pendant presque deux ans, jusqu’à l’écriture de mon deuxième ouvrage.

Disponible en numérique Lien d’achat

118302200_361695061892056_7492851760052222071_o

Breaking The Ice est le roman qui m’a sauvée. Après la publication de Player Boy (titre de l’époque, puisque qu’il a été relooké et est par la suite paru sous le titre Impossible Desire), j’ai eu de très grosses difficultés pour me remettre à écrire. J’ai pris certaines critiques très (trop ?) à cœur et je ne savais pas trop quoi écrire pour rebondir. Et puis, j’ai décidé de raconter une histoire pour moi, pour faire rêver la fan de hockey que je suis, et puis l’idée a plu à mon éditrice : Breaking The Ice vit le jour. Une histoire feel-good avec une héroïne normale, sur fond de hockey sur glace, l’une de mes passions. Actuellement, c’est celui de mes livres qui a eu le plus de succès, et ce sera d’ailleurs ma première sortie papier chez Addictives. Disponible en version numérique Lien d’achat et le 24 juin en papier.

136417955_475570127171215_8184003265274718098_oMon troisième roman, Unwanted Love, fut un défi particulier pour moi : écrire une histoire d’amour interdite entre une canadienne caucasienne et un amérindien dans les années 1980. Ce texte reflète , je l’espère, les gros efforts que j’ai consacrés à l’amélioration de mon style et de mon écriture au sens large.

Hélas, ce roman semble peiner à trouver son public, mais sa sortie reste une fierté pour moi, car je pense avoir réussi mon pari, et je sais que cette histoire restera sûrement l’une des plus riches en émotions de mon répertoire. Disponible en numérique Lien d’achat

148728396_499755791419315_5789061626203666754_oAprès ces trois romans chez Addictives, j’ai commencé une nouvelle aventure avec Jeanne Pears en autoédition. Nouvelles chances, une série de quatre nouvelles grand format qui vont paraître tout au long de l’année 2021. Ce sont (ou seront), encore une fois, des histoires feel-good, qui n’auront pour toute ambition que de vous faire passer un bon moment de lecture !

Je rappelle que le 1er épisode, Stupide Love, est disponible depuis le 14 février en format papier et numérique ! Lien d’achat

Et maintenant ?

Maintenant, mon prochain défi est celui que je rêve de relever depuis le début de ma carrière d’auteure : celui d’écrire de la romance MM. En vérité, lorsque j’ai débuté l’écriture, c’était du MM que je voulais écrire, puis je me suis finalement tournée vers la romance MF pour me faire la main, si je puis dire. Je me sens prête, maintenant, à me lancer dans ce projet complètement fou : écrire une trilogie de romans de romantic suspense ayant pour héros un procureur et un avocat. Je prends un plaisir immense à écrire leurs aventures et leur histoire d’amour et j’ai hâte de les faire découvrir à mes lecteurs.

Mon parcours d’auteure n’a pas été un long fleuve tranquille, loin de là, mais les difficultés m’ont aidé à grandir et, surtout, je suis fière de toutes mes histoires. Mes personnages auront toujours une place dans mon cœur. J’espère pouvoir continuer de faire rêver les lectrices, parce que moi, je rêve à pleins tubes en écrivant chacun de mes romans.

Affectueusement,

Nina

Merci à Nina Loren pour s’être livrée à nous avec toute franchise. J’espère que par le biais de cet article, vous aurez envie de découvrir ses romans.

thumbnail_la romance de Nina Loren