Irish Renegades – 1. Malone de Blandine P. Martin en auto-édition :

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Malone, le 1er tome de Irish Renegades de Blandine P. Martin. Embarquement pour un voyage inédit, dépaysant et déjanté. Pas moyen de poser la liseuse avant le fin mot de l’histoire.

Titre : Irish Renegades – 1. Malone

Auteure : Blandine P. Martin

Editeur : BPM

Genre : Romance à suspense

Broché : Lien d’achat

Résumé : Il se bat au quotidien pour changer de vie.
Elle est prête à tout pour fuir l’ennui qui la ronge.

Rien n’est plus dangereux que des éléments contraires qui s’attirent.
Cela fait plus de dix ans que Malone et Farrell ont fui leur Irlande natale pour vivre à New York. Avec l’aide de leur meilleur ami, Keziah, les deux frères se sont reconstruit une vie ici.
Mais après tout ce temps, le constat ne trompe personne : pour ce trio d’inséparables, le rêve américain a viré au cauchemar. Seule lueur au bout du tunnel pour Malone : sa fille, Hailey, qu’il élève seul. Chaque jour, il lutte comme un lion pour joindre les deux bouts et lui offrir un cadre de vie digne d’elle… mais il croule sous les dettes.
Quand le destin met Sarah sur sa route, une jeune femme intrépide en mal d’aventure, il le sait : cette rencontre connaîtra un avant et un après. Il ne manquait qu’elle à leur équation.
Ensemble, ils sont prêts à récupérer la place qui leur est due sur le territoire de l’Oncle Sam, quitte à braver la loi pour y parvenir.
Les Irish Renegades sont nés.

꧁✿🌸╭⊱l’avis de Mya ⊱╮🌸✿꧂

Avec Blandine P. Martin, rêver est assuré et à 100%. Et cette fois-ci encore, elle n’a pas dérogé à la règle. Vivre et respirer Irlande en plein New York, c’est permis grâce à son imagination créative et sa plume vendeuse d’histoires avec maestria. Une plume toujours dans l’émotion et pleine d’énergie qui ne peut que nous séduire. Encore et encore…

Malone et Farell, immigrants irlandais, ont atterri à la Grosse Pomme pour vivre leur part de rêve américain. Fuyant le pays du trèfle et aspirant à un nouveau départ, à se reconstruire, à rebâtir un avenir meilleur. Mais le rêve américain s’est avéré une grosse désillusion, une bonne blague pour les naïfs et ces deux-derniers sont loin de l’être. Dès qu’ils ont mis le pied sur cette terre souvent encensée à tort, ils ont compris qu’ils devraient mettre le prix et se battre à mains inégales pour avoir une petite portion rien pour eux et encore, ce n’était pas gagné d’avance. Gagner avec dès pipés, on ne voit cela que dans les films !

Dix ans qu’ils se sont installés à New York mais, si leur passé était bien derrière eux, le présent pas folichon, l’avenir leur parait encore plus sombre et semé de bien embûches. Si Farrell arrive à donner le change en magouillant ici et là pour s’offrir une vie décente, Malone est loin du compte. Des responsabilités à ne savoir où donner la tête alourdissent ses épaules pourtant larges et solides. Les factures s’accumulent, les frais médicaux de sa princesse de plus en plus onéreux et le pompon, il vient de perdre l’une de ses sources de vie les plus importantes ! À l’aube de perdre pour tout ce qu’il a travaillé dur, même la prunelle de ses yeux, le destin s’en est mêlé et de la plus belle des manières offrant un bref répit à Malone jusqu’au prochain coup… Si Sarah était un ange-gardien bien atypique, c’est bien grâce à elle qu’un regain d’espoir est arrivé à desserrer le nœud de la charge trop lourde qui commençait à l’étouffer ! Malone n’a pas résolu tous ses problèmes mais, autant dire que c’est un premier pas pour rêver à l’avenir précaire soit-il. Mais son karma a décidé d’être mauvais et sournois…Encore une fois pour ne pas changer. Une rentrée d’argent inespérée lui permettant de se sortir de l’eau et son cœur qui a recommencé à rebattre pour son ange étaient de trop et malvenus apparemment. Le malheur est revenu toquer à leur porte et cette fois-ci ce n’est plus possible de remonter le temps. Retour à la case départ pour ces Irlandais qui n’aspirent qu’à une vie descente pour eux et pour leur proche ?

Une magnifique aventure chargée d’émotions que nous offre l’auteure dans ce premier épisode consacré à Malone. Un personnage brut de décoffrage, bougon mais Ô combien attachant. Malgré son caractère sauvage, son fardeau, ses failles, son passé dont on ne connait que quelques bribes jusqu’à présent, son amour pour sa famille, nous le rend humain et on n’a qu’une envie, le prendre dans nos bras pour le réconforter. Quant à Sarah, c’est une sacrée bout de femme. Imperturbable, solaire et ne se laisse pas abattre malgré que la vie est loin d’être clémente envers elle. Quand le dur labeur ne suffit pas pour payer les factures, elle ne s’embrasse pas de scrupules pour dépouiller les plus privilégiés. Sarah n’est pas une immigrée comme Malone et sa famille, mais pense qu’elle est l’une des oubliés de l’Oncle Sam alors, ne se prive pas de prendre ce qui lui est dû sans remords. Tromper l’ennui en s’offrant une dose d’adrénaline, histoire de joindre l’utile à l’agréable, c’est passe temps favoris. Une fille badass à laquelle on aimerait ressembler. Souriante même quand la vie la malmène, un grand cœur et ce n’est pas Malone qui dirait le contraire. Depuis leur rencontre, Sarah est devenue un appui de taille pour lui et sa fille qui manque cruellement d’une présence féminine. Son soleil dans la grisaille car, elle apporte un peu de couleurs dans leur quotidien. C’est pour de bon cette fois-ci ? Malone connaitra-t-il enfin sa part de bonheur ? Sarah est-elle le baume dont avait besoin son bout de chou pour mettre au silence ses cauchemars ? Un exploit que même sa psy n’est pas arrivée à faire pourtant, ce qui lui payait, le saignait à blanc !

Bref, les Irish Renegades m’ont embarquée pour un voyage inédit, dépaysant et déjanté. Pas moyen de poser la liseuse avant le fin mot de l’histoire qu’on aura sûrement qu’au prochain épisode consacré au personnage de Farrell. Un sacré bonhomme, ce garçon, moi, je vous le dis ! Des personnages singuliers et hauts en couleur, une histoire d’amitié pour la bonne humeur, une d’amour filial pour l’émotion, cet amour qui nous touche en plein cœur et une ambiance électrique pour une bonne dynamique et pour faire monter le suspense ! Que demander de plus pour passer de bons moments. De la peine à la joie, du déni d’un désir ardent à l’amour, il ne manque qu’un pas et rien ne vous sera épargné avec les Irish Renegades.

Merci à Blandine P. Martin pour ce premier tour de manège des plus addictifs et des plus enrichissants. J’attends la suite avec impatience.

Citation Bonheur Cadre Vert

3 commentaires sur « Irish Renegades – 1. Malone de Blandine P. Martin en auto-édition : »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s