Give Us a Chance de Vanessa Degardin dans la collection &H DIGITAL !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Give us a chance de Vanessa Degardin. Entre les rebondissements, le suspense d’une menace bien réelle et imminente ainsi qu’une bonne dose d’humour et de sexyttitude, Vanessa Degardin nous embarque pour une virée dans les forêts de la belle Corse. Prenez ticket, le voyage ne sera pas de tout repos certes, néanmoins il sera addictif et riche en émotions sans aucun doute

Titre : Give Us a Chance

Auteure : Vanessa Degardin

Editeur : Harlequin

Collection : &H DIGITAL 

Genre : Romance contemporaine 

Service presse : NetGalley

Résumé : À trop vouloir résister à la tentation, il va finir par y céder…
Ange le sait : il est le genre de mec qui plaît à toutes les femmes. Son look de bûcheron sauvage et ténébreux les fait systématiquement craquer. Si bien que, depuis qu’il a l’occasion de parfaire sa silhouette grâce à son poste de garde forestier, il enchaîne les coups d’un soir. Avec Inès, en revanche, c’est plus compliqué. La jeune éditrice au fort caractère, avec laquelle il doit créer un guide touristique, l’attire plus qu’aucune autre auparavant. Pourtant, il s’est fait la promesse de ne pas l’approcher. Si elle attend un prince charmant capable de l’aider à surmonter le drame qui l’a mise en fauteuil roulant, Ange n’est pas l’homme qu’il lui faut. Cela ne fonctionnera jamais entre eux. Il aimerait donc que son cerveau détraqué cesse de l’imaginer nue, dans son lit, chaque fois qu’il ferme les yeux…

˗ ˏˋ ⭐ˎˊ ˗ ✧︡ °₊.—L’avis de Mya — .₊°✧︡ ˗ ˏ ˋ ⭐ˎˊ ˗

Si je ne connaissais pas la plume de Vanessa Degardin, Give us a chance fut l’occasion de la découvrir et je me réjouis fortement d’avoir sauté le pas car, le plaisir du voyage ne s’est pas essoufflé une seule fois. L’auteure a usé d’une thématique pas souvent abordée, ou du moins, je n’en ai pas beaucoup lu. Le handicap moteur, les difficultés quotidiennes, le peu d’intégration dans la vue sociale, la solitude, la colère, les souffrances morales et physiques, les jugements, les aprioris, le manque de formations… Tous ces ingrédients font de cette lecture un moment très spécial malgré la romance qui apporte à l’histoire un peu de douceur. Car, on ne peut pas s’empêcher de penser à cette personne, qu’elle soit un proche, dans notre entourage, voire juste rencontrée un jour par pur hasard, bousculé, incendié d’un œil noir pour une raison ou une autre… Malgré le côté romance qui prédomine dans la trame, Give us a chance est aussi un « sonne-cloche » qui nous fait pas mal réfléchir et nous incite à changer d’attitude. Ces personnes qui souffrent de déficience motrice n’ont pas besoin qu’on fasse les choses à leur place, ni de notre pitié, mais besoin de compréhension, de tolérance et de patience. Trois qualités essentielles pour leur tendre la main sans toucher à leur égo ni les blesser. Et cela va sans dire, c’est essentiel à tout genre de handicap.

Ange jusqu’à aujourd’hui, ne vivait que pour les sports qui lui apportent son besoin d’adrénaline, ses chers et vastes forêts qui lui apportent joie et la satisfaction du devoir accompli, sa passion pour la photographie et les soirées de débauches avec ses potes. Et cela lui convenait parfaitement. Cependant, l’intrusion inattendue d’Inès dans son élément va pousser Ange dans ses derniers retranchements. Un virage à 180° qui surprendra son adversaire féminin jusqu’à lui couper le souffle et anéantir toute pensée négative le concernant… Tactique typique de l’homme butté et habitué à ce que les femmes lui tombent dans les bras sans aucun effort. Mais Inès, n’est pas les femmes, c’est la FEMME. Il n’acceptera aucun refus de sa part et il est déterminé à l’avoir à l’usure.

Inès, quant à elle, est un bourreau de travail, à part sa maison d’éditions et sa petite famille, elle n’a pas d’autres loisirs que ses « faces-faces » épuisants et décourageants avec elle-même. Depuis la terrible tragédie, la colère et la culpabilité rongent son moral et sa santé, l’empêchant de vivre. Elle demeure en retrait de toute vie sociale pour se punir d’un fait dont elle se croit responsable et la déloger de sa solitude, il en faut plus qu’un Ange sexy et craquant… En fin quand il a la bouche fermée. Car, si son nouveau collaborateur a une langue bien acérée, elle est aussi très alléchante et malheureusement pour elle, il n’en use que pour la sortir de ses propres gonds.

Un début difficile a mâtinée les premières rencontres entre « mots gentillets » balancés en pleine figure et l’incompréhension du handicap dont souffre Inès, voire la mauvaise gestion d’un mal-être palpable entre eux, les deux têtes fortes nous régalent entre temps de piques et de répliques cinglantes souvent rigolotes… Quelques parades plus tard censées faire tomber l’un ou l’autre, Ange et Inès ont fini par trouver un terrain d’entente… La communication charnelle a pris tout son sens dans leur début de relation. Ange a réussi à traverser le mur de briques qu’Inès a construit autour de sa personne ne lui laissant autre choix que succomber à son bûcheron souvent mal luné sauf, bien sûr, quand il en veut à sa vertu. Quant à Inès, ses failles et sa force à la fois ont réussi à mettre à genoux l’inconvertible Ange qui ne jurait que pour les coups d’un soir.

Si les choses s’engagent sous de bons augures entre eux, le harceleur d’Inès est de retour pour marquer cette histoire de seconde chance atypique, à moult émotions et bien rythmée d’un suspense haletant.

Entre les rebondissements, le suspense d’une menace bien réelle et imminente ainsi qu’une bonne dose d’humour, de doute, d’espoir, de beaux sentiment et de sexyttitude, Vanessa Degardin nous embarque pour une virée dans les forêts de la belle Corse. Prenez ticket, le voyage ne sera pas de tout repos certes, néanmoins il sera hautement coloré, pittoresque, inédit, addictif et riche en émotions sans aucun doute.

Merci à Harlequin pour l’envoi du service presse numérique via NetGalley.

165007669_902974906943532_8436364069124740538_n

Les P’tites Etoiles du Mercredi


Bonjour les étoiles,

Aujourd’hui pour les P’tites étoiles du mercredi, nous retrouvons Bruno et Arnaud pour une nouvelle sélection de livres :

Bruno – Comme des bêtes

L’avis de Bruno : j’adore regarder un dessin animé en suivant sur le livre qui correspond. Mon chien préféré est Max parce qu’il fait des bêtises. Tous les autres animaux de l’immeuble sont marrants.
Les chiens, le chat et l’oiseau partent à l’aventure et j’ai beaucoup aimé.

Comme des bêtes



Mot de Maman : 
c’est une petite présentation des animaux que l’on peut retrouver dans le dessin animé, ce n’est pas une réelle histoire.


Bruno – La vallée des dinosaures

L’avis de Bruno : comme Nathan, j’aime la série la cabane magique. J’ai particulièrement aimé le premier : vallée des dinosaures dans lequel on découvre les personnages de Léa et Tom et leur mystérieuse cabane magique.
Léa est plutôt imprudente parce qu’elle fonce toujours vers le danger. Tom est au contraire plutôt sage, mais il ne veut pas laisser sa sœur et là suis.
J’aime aussi beaucoup les dessins. Par contre, je ne cherche pas à résoudre les énigmes.

La cabane magique tome la vallée des dinosaures



Mot de Maman : cette saga est superbe, elle fait travailler l’imagination et permet de découvrir simplement, pour cette fois, les dinosaures.

Arnaud – Le bain de Berk

L’avis d’Arnaud : j’aime beaucoup berk et ses copains, car ce sont des doudous à qui il arrive plein de choses. Dans ce livre, berk glisse dans le bain. Mon moment préféré, c’est quand l’éléphant fait quelque chose de dégoûtant à la fin.

Le bain de Berk

Mot de maman : une petite histoire parfaite pour la lecture du soir. Ce livre fait beaucoup rire mes enfants qui ne se lassent pas de l’entendre.

Arnaud – Le Secret du Rocher noir

L’avis d’Arnaud : le rocher cache un mystère qu’Erine voudrait connaître. Et moi aussi, je voulais savoir. J’ai eu peur quand Erine est tombée à l’eau.
Je l’aime bien parce qu’à un moment la petite fille fait quelque chose de très bien alors que les adultes allaient faire une grosse bêtise.

Le Secret du Rocher noir

Mot de maman : j’ai moi-même beaucoup aimé cette histoire, qui transmet un beau message de tolérance. De plus, les illustrations sont magnifiques.

Sensual Bodyguard de Wendy Roy chez Butterfly éditions !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Sensual Bodyguard de Wendy Roy. Une lecture addictive avec à la clé une histoire intense mâtinée de corps à corps torrides et de moult ingrédients éclectiques pour nous faire succomber. On passe de la tristesse aux rires et d’ambiances conviviales à d’autres à haute tension. Vous l’aurez compris, j’ai passé un super moment en compagnie des personnages hauts en couleur qui m’en fait voir de toutes les couleurs

Titre : Sensual Bodyguard

Auteure : Wendy Roy

Editeur : Butterfly éditions 

Genre : Romantic-suspense 

Résumé : Entre eux, c’est sensuel, brûlant, volcanique !

Cadmal est garde du corps. Quand il n’exerce pas son métier avec rigueur, il prend du bon temps, enchaînant les conquêtes, son cœur à jamais hors de portée.

Néréa est infirmière. Elle mène une vie bien rangée et dévouée aux autres depuis un terrible accident qui a fait voler sa vie en éclats.

Dès leur première rencontre, l’attraction est forte, le désir irrésistible ! Un phénomène aussi spectaculaire que dangereux. Seulement, chacun d’eux porte un lourd passé qui pourrait bien leur exploser à la figure…

ପଓ࿚ ͜ L’avis de Mya ●•٠·˙˜”*°•.ପଓ࿚

J’avais hâte de retrouver Alvar et son équipe aussi dangereuse, atypique que déjantée. Et je n’ai pas été déçue par la plume de Wendy Roy, égale à elle-même. S’il me manquait un peu de suspense et d’action, j’ai gagné en émotions et en instants sexy, voire torrides…

L’indécrottable et le séducteur de ses dames Cadmal a ses habitudes bien lui en ce qui concerne les femmes. Son mantra : pas d’attachement que du plaisir, l’empêche de refaire les mêmes erreurs du passé. S’il ne leur ment pas et veille à ce qu’elles en profitent aussi, il n’est pas tendre non plus. Jusqu’à ce jour…

La journée s’annonçait longue, mais il a sa conscience du travail bien fait pour lui. Ce jour-là, toute l’équipe était sur le pied de guerre, prête à faire le boulot et à passer à l’acte si un des boulons de la mécanique bien huilée s’enraille. Mais certains imprévus sont inéluctables. En quelques secondes, l’opération de protection d’Alderliesten, la nouvelle coqueluche des médias et du grand public investie dans les droits des femmes, est partie en vrille… Dans le chaos du moment, Cadmal s’est pris une balle, mais pas que… Un coup de massue sur le crâne et un autre plein dans le cœur. Et pourtant… Lui qui ne croyait plus à l’amour, et n’exerçait que l’acte charnel jusqu’à présent, il se voit déjà se coller aux basques de Néréa et ne plus la quitter. Sa douceur, son caractère bien trempé, sa compassion et sa force commencent déjà à ronger ses principes en acier. Et le désir d’elle, de son âme ainsi que de son corps ne sont pas en reste. Cette jolie infirmière à la crinière de feu et à la fragilité apparente le bouleverse comme personne, il n’a qu’une seule envie, la protéger d’elle-même, de toute blessure que la vie lui fait subir. Néréa ne guérit pas seulement ses plaies externes, mais elle va aussi creuser jusqu’à colmater celles invisibles à l’œil nu. De jour en jour, elle absorbe sa culpabilité et le réconcilie avec ses vieux fantômes. Eux-deux, c’est évident, inévitable, ensemble, c’est leur force. Mais, certaines vérités ne sont pas bonnes à révéler, et Cadmal en sait quelque chose. Quand il osera enfin confesser le secret qu’il vient de découvrir, il n’y aura pas de retour en arrière possible.

Un joli romantique-suspense que Wendy Roy nous a concocté là. Comme je disais là-haut, moins d’action car, l’histoire est plus concentrée sur le relationnel et sur la psychologie des protagonistes que sur l’enquête policière et c’était réussi. Cadmal et sa sheranee feront certainement le bonheur d’un divan chez un psychologue. Le manque et la culpabilité chevillée au corps, ils avancent dans la vie à l’aveugle, se refusant de vivre, de ressentir et d’être heureux. Le premier, en refusant de s’attacher à quiconque, seule sa famille du cœur, a droit à son soutien indéfectible et à son affection. Quant à la deuxième, seule l’aide et les soins qu’elle prodigue aux autres arrivent à lui procurer une certaine rédemption. Sauver les gens est devenu sa vocation même au détriment de sa santé, de sa sécurité et de son bien-être matériel. C’est une promesse qu’elle s’est faite ce jour funeste où elle a perdu un bout d’elle. La culpabilité de n’avoir rien fait pour changer le cours de cet accident a fait d’elle la femme qu’elle est devenue. En somme, deux âmes-sœurs fort émouvants qui ont vécu et extériorisé chacun à sa manière les affres d’une lourde responsabilité et du deuil.

Quel plaisir et quelle émotion de retrouver les hommes et les femmes de Suraksha ! Toujours aussi soudés, surprotecteurs entre eux et avec les « pièces rapportées », sexy et charmeurs même dans leur dangerosité. J’ai adoré les piques sans filtre entre Gina et Gall, la douceur de Zahra, les pitreries d’Irving et même le mystérieux Finn a réussi à me faire bonne impression. Quant à Eneko, je demande à voir, ses airs agressifs ne me disent rien qui vaille LOL. Et je n’omets pas la présence The COUPLE. Alvar et Erell, toujours aussi amoureux et nous rendent mélancoliques de leur belle histoire à découvrir dans Killer Boss.

Bref, une lecture addictive avec à la clé une histoire intense mâtinée de corps à corps torrides et de moult ingrédients éclectiques pour nous faire succomber. On passe de la tristesse aux rires et d’ambiances conviviales à d’autres à haute tension. Vous l’aurez compris, j’ai passé un super moment en compagnie des personnages hauts en couleur qui m’en fait voir de toutes les couleurs. Je vous recommande de ne pas hésiter à découvrir Sensual Bodyguard.

Merci à Margaux et aux éditions Butterfly pour l’envoi du service presse numérique.

166196081_870243520204302_4484094049196513729_n

L’avis de Charlotte sur Le clan Wilde #1 Weston de Lucy Lennox


Hello les étoiles. Je vous présente mon avis sur Le clan Wilde #1 Weston de Lucy Lennox publié chez Juno Publising France : une romance MM pleine d’émotion et d’amour.

Titre : Le clan Wilde #1 Weston

Auteur : Lucy Lennox

Genre : Romance MM

Editions : Juno Publishing France

Ebook :  5,99 €

Broché : 18 €

Résumé :

Nico

J’ai quitté ma famille et ma petite ville natale du Texas il y a quinze ans pour échapper aux commérages et pour permettre à ma mère et à ma sœur d’avoir une vie meilleure. Mais lorsqu’un avocat m’appelle pour m’informer que ma sœur est décédée, me laissant la garde de son nouveau-né, je suis forcé de quitter ma vie paisible de propriétaire de salon de tatouage à San Francisco.

Le fait est que je ne suis pas trop bébés. Ni petites villes. Ni engagement. Et surtout pas trop famille. Mon plan est de retourner à Hobie juste assez longtemps pour signer les papiers d’adoption, offrant à ma nièce un avenir dans une famille stable et aimante, le genre que je ne pourrais jamais lui fournir.

Mais dès que je la vois dans les bras de Weston Wilde, le meilleur ami de ma sœur et le beau médecin de la ville, mes projets commencent à changer. Parce que soudain, je vois un avenir différent. Un avenir avec ce que je pensais ne jamais mériter : une famille. Si seulement je pouvais convaincre West que je ne suis pas le même bon à rien prêt à m’enfuir lorsque les choses deviennent difficiles.

Weston

Il y a une chose dont je suis sûr au sujet de Nico Salerno : c’était un bon à rien quand il était enfant et à en juger par le punk tatoué aux cheveux violets qui se présente à l’enterrement de sa soeur, il n’a pas changé. Il n’y a aucune chance que je le laisse obtenir la garde du bébé de ma meilleure amie.

Mais plus je passe du temps avec lui, plus je me rends compte que son extérieur brut n’est qu’une protection et que sous tous ses tatouages se
cache un homme effrayé et peu sûr de lui, à la recherche d’un endroit où s’intégrer. Et très vite, je sais exactement où est sa place : dans mon lit et à mes côtés.

Le problème, c’est qu’il a déjà abandonné sa famille une fois, comment puis-je savoir que si nous devenons une famille, il ne le fera pas à nouveau ?

Mon avis :

Weston est médecin d’une petite ville : Hobie, où les commérages vont bon train. Mais il est bien intégré dans la communauté. Il membre d’une grande famille. Une tribu soudée et aimante. Le décès de sa meilleure amie marque un tournant dans sa vie. La jeune femme laisse derrière elle sa petite fille de quelques mois, seule, sans famille ou presque, puisqu’il reste Nico, le frère de sa meilleure amie. Mais cet homme n’est pas quelqu’un de fiable. Il a abandonné sa famille en partant sans donner de nouvelle à l’âge de 15 ans.

Nico n’avait pas du tout prévu de revenir dans la ville de son enfance. Pour rien au monde, il ne voulait remettre les pieds dans cet endroit où les préjugés sont monnaie courante. Surtout, pour lui, un homme gay avec les cheveux violets, qui de plus a fuit Hobie à l’adolescence. Pour lui aussi le décès soudain de sa sœur, qu’il n’a pas vu depuis des années risque de changer sa vie. Et pour cause : il se voit hériter de tous ses biens, mais surtout d’une petite fille. Lui qui ne s’est jamais occupé d’un bébé, le voilà responsable de sa nièce.

Pour les deux hommes, la situation est compliquée, mais pour le bien de la petite, ils vont tenter de trouver un terrain d’entente, ce qui n’est pas simple tant ils sont différents.

Ce premier tome est intense en émotions. J’ai été attendrie, Nico. Il est fragile sous ses airs d’homme indépendant et sûr de lui. J’ai été touchée par son vécu et par ses fêlures. Weston est un homme fiable et stable. Il a cependant peur que Nico fuit de nouveau. Ses doutes le rendent attachant.

L’alternance des points de vues est parfaite pour cette romance, cela permet de bien comprendre les personnages et de s’attacher à eux.

J’ai adoré cette histoire, les émotions sont poignantes, les rebondissements sont inattendus et les doutes tiennent en haleine. C’est une belle romance MM que je recommande vivement. Je serai ravie de retrouver les membres de la famille Wilde dans les prochains tomes.

Merci à Maïwenn et Juno Publishing France pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

— West, viens ici, s’il te plaît. Vous aussi, Mme Banks.

 Nous fîmes donc volte-face pour rejoindre Hon et son client.

Quand le punk posa les yeux sur Pippa, ce fut comme s’il avait vu un horrible fantôme. Ou bien un extra-terrestre jaillissant du visage d’un innocent. Il pâlit, l’air terrifié. Je me demandais qui pouvait bien avoir aussi peur d’un si petit bébé, et surtout, pourquoi. Ou alors, s’il était bien un client de Hon, il avait peut-être juste peur pour son procès.

Hon me serra la main puis s’approcha de Goldie pour caresser Pippa.

— Weston Wilde, Goldie Banks, je vous présente Nico Salerno, déclara-t-il d’un ton absent sans cesser de cajoler le bébé.

Mon ventre se noua, mes oreilles bourdonnèrent, et toutes les pièces du puzzle s’alignèrent dans ma tête.

— Le frère d’Adriana, poursuivit Hon. Il est là pour la garde de Pippa.

Je m’en décrochai la mâchoire et dévisageai l’autre homme. Il semblait n’avoir même pas vingt-cinq ans, et il était si raide qu’une brise un peu forte pouvait le faire tomber. Il était le choix le plus improbable en matière de père pour Pippa. C’était donc lui le frère d’Adriana, disparu depuis si longtemps ? Ce punk bon à rien qui, meurtri dans ses précieux petits sentiments, avait pris la fuite enfant ?

— Mon cul, oui, grognai-je en récupérant Pippa des bras de Goldie pour la serrer contre moi.

Hon écarquilla les yeux, stupéfait, et le type aux cheveux violets – Nico – l’imita. Ma réaction les avait laissés, ainsi que Goldie, sans voix. En général, j’étais un citoyen modèle, pourvu de bonnes manières, un médecin amical. Pas cette fois-ci, cependant. Pas le jour où j’affrontais l’enterrement de mon amie et la prise de conscience horrible que Pippa devrait grandir sans elle.

Une vie de 5 minutes d’Emma Scott – Juno Publishing – Collection Maïa By Juno !


Re les étoiles, je vous présente mon avis coup de coeur sur Une vie de 5 minutes d’Emma Scott. L’une de mes auteures d’émotions préférées a frappé encore. Un hommage à l’amour dans cette sublime romance, mais aussi respect à ces héros de l’ombre qui combattent le mal et rendent l’espoir et le sourire à ceux qu’ils les ont perdus.

Titre : Une vie de 5 minutes

Auteure : Emma Scott

Editeur : Juno Publishing France

Collection : Maïa By Juno

Genre : Romance contemporaine 

Résumé : Souviens-toi de nous… Lorsque je ne peux pas.

Thea Hughes a cinq minutes à vivre.

Un accident de voiture lui a volé ses parents et lui a laissé le deuxième cas d’amnésie le plus sérieux au monde. Elle n’a que quelques minutes de réalité, de conscience, de vie… avant que sa mémoire ne soit effacée. Et tout recommence.

Artiste à l’avenir prometteur, Thea en est désormais réduite à gribouiller, à vivre une vie fade et tranquille, de trois cents secondes chaque fois.

Jim Whelan est en mode pilote automatique.

Enfant placé en famille d’accueil dès sa naissance, il a vécu toute sa vie sans connaître l’amour… et il en a payé le prix, jusqu’à ce qu’il apprenne à se battre, à porter son armure et à garder la tête baissée.

Travaillant comme aide-soignant au Blue Ridge, au fin fond de la campagne en Virginie, Jim a finalement levé les yeux… et a trouvé Thea.

Lorsque Thea a la chance de s’échapper de la prison qu’est sa réalité chronométrée, grâce à une opération chirurgicale expérimentale risquée, cela pourrait les mener tous les deux à un amour incroyable, un avenir qu’ils n’auraient jamais cru possible… ou cela pourrait bien leur demander de commettre un sacrifice ultime.

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Une vie de 5 minutes, un autre sublime chef-d’oeuvre à l’actif d’une auteure d’émotions, l’une des plus belles, des plus bouleversantes plumes que j’affectionne indubitablement. Emma Scott s’installe avec aisance sur le trône des meilleures autrices de son temps aux côtés de ses consœurs qui n’hésitent pas à aller si loin que la romance, à approfondir leurs recherches pour nous offrir le meilleur, usant de thématiques difficiles, tabous, voire inconnues du grand public.

Une vie de 5 minutes, une histoire déroutante et forte par sa thématique aussi rare que saisissante. Il m’est déjà arrivé de lire des romans sur l’amnésie, mais pas de ce genre-là que je découvre avec plaisir, grande émotion et un coup dans le cœur, dans cette exploration des plus effrayantes et des plus fascinantes du cerveau humain.

Jim Whelan, nouvellement arrivé au Blue Ridge où il a pris ses fonctions d’aide-soignant, ne sait pas encore que le destin lui réserve des épreuves encore pire que celles qu’il a connues jusqu’ici. Sa vie monotone et réglée comme une horloge va prendre un autre tournant, un nouveau virage qu’il doit prendre avec des pincettes et dextérité. Son karma ne peut être aussi cruel… Après l’abandon, s’ensuit une enfance malheureuse entre les quatre murs des foyers d’accueil, la maltraitance de ces gens censés le protéger, les moqueries et le harcèlement à l’école à cause de ses bégaiements… C’est clair, La vie n’a pas été clémente pour lui et elle continue. Jim ne s’est relevé que grâce à une main tendue qui lui a appris à maîtriser et accepter son bègue, il lui a fait intégrer qu’il n’est pas moins intéressant parce qu’il est différent et lui a rendu son estime de lui-même et sa confiance en lui et en l’être humain. Si des doutes persistent encore aujourd’hui, cependant, il est plus fort que cette voix cruelle qui chuchote dans sa tête, sape son moral et mine son assurance. À présent, son objectif est de rendre cette aide qu’il a eue à des enfants qui ont autant souffert de leurs différences que lui. Et le premier pas pour concrétiser ce projet humain passait par Blue Ridge. Mais les choses ne se sont pas passées comme il l’aurait voulu. Si toute sa vie a été jonchée de colère, de violence et d’incertitudes, sa rencontre avec Thea Hughes va lui apprendre la patience, la persévérance, comment utiliser le temps qui lui est réparti court soit-il à bon escient. Car, tous les jours, toutes les heures et minutes passées à ses côtés est une épreuve qu’il endure en silence… Mais ce n’est rien à côté du plaisir de ces cinq minutes que son cerveau en dérive leur octroie… Jim affronte continuellement ses mille questions, la souffrance de son ignorance, de sa méconnaissance et de ses absences… Et si le progrès de la science leur a offert une deuxième chance, le karma s’est précipité pour la leur reprendre après un bref répit ! Auront-ils droit à une troisième ? Pas sûr, cependant ne dit-on Jamais deux sans trois ?

Vous allez trouver mon résumé sur cette histoire un peu fouillis, rien d’anormal, le fait d’éviter d’en dire plus est toujours difficile dans ce genre de sujet dont j’aimerais vous laisser le plaisir de le découvrir par vous-même. Mais je ne peux vous cacher qu’Emma Scott est tordue, elle n’a cessé de jouer avec mon palpitant autant qu’avec mes émotions du début à la fin. Et comme d’habitude, sa plume, son intrigue, sa thématique et ses personnages ne m’ont pas laissée insensible… Et pourtant, je me prépare à chaque fois à verser des larmes, à ce qu’elle me coupe le souffle et à me tordre les tripes… Mais rien ne m’a préparé à cela… à cette déferlante de sentiments à fleur de peau, à cette course tumultueuse contre le temps, à ce combat contre l’incompréhensible et que seule la patience de l’amour, sa persévérance, sa constante vaincra. Un voyage émotionnellement douloureux avec ces instants volés au temps, souvent sombres et d’autres fois plus lumineux qui nous font oublier les souffrances de ce chemin de l’inconnu… Transport garanti et si vous n’êtes pas convaincues, sachez que la plume d’Emma Scott est une valeur sûre dans le genre, alors, n’hésitez pas.

Hommage à l’amour dans cette sublime romance, mais aussi respect à ces héros de l’ombre qui combattent le mal et rendent l’espoir et le sourire à ceux qu’ils les ont perdus.

Merci à Maïwenn de Juno Publishing France pour l’envoi du service presse numérique. Une lecture coup de cœur que je recommande sans hésitation !

165188171_231301992060342_2189684942360760206_n

Le seigneur des collines de Geovane Vaudrey dans la collection &H DIGITAL !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Le Seigneur des Collines de Geovane Vaudrey. Une superbe romance historique douce et à moult rebondissements et une plume de plus à suivre ! Je vous recommande d’en faire autant.

Titre : Le seigneur des collines

Auteure : Geovane Vaudrey

Editeur : Harlequin

Collection : &H DIGITAL

Genre : Romance historique

Résumé : Malgré la teneur de ses sentiments, elle se refuse à lui révéler qui elle est vraiment…
Héritière de la septième colline, et promise à un heureux mariage princier, Léandra se pensait à l’abri du danger. Du moins, jusqu’à ce que son futur époux la trahisse et l’abandonne au profit d’une alliance plus avantageuse. Rejetée par les siens, elle est alors contrainte de fuir son propre royaume pour protéger l’enfant qu’elle porte secrètement en elle. Et, lorsque le séduisant Gabriel de Caritas Sparo, seigneur de la cinquième colline, lui porte secours et la recueille chez lui, elle n’hésite pas à se faire passer pour la fille d’un marchand. Cet homme aux yeux clairs, qui la trouble plus que de raison, multiplie bien vite les petites attentions à son égard. Et, bien que Léandra sente son cœur battre de concert avec le sien, elle ne peut se résoudre à lui révéler son identité, au risque de perdre sa liberté…

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Quand j’ai sollicité Le Seigneur des Collines sur NetGalley, je m’attendais à une romance historique des plus normales, mais quelle fut ma surprise de découvrir qu’elle est mâtinée d’un soupçon de fantasy. N’étant pas fan du genre, j’avoue avoir eu peur… Mais la lecture a été hyper agréable et pleine de surprises, la trame addictive et la plume de Geovane Vaudrey très imagée et talentueuse.

Léandra devait ce jour-là fêter son anniversaire et annoncer ses fiançailles aussi, une excellence alliance dont profitera sa Colline ainsi qu’elle incarnait son rêve absolu. Mais en une nuit, sa vie a basculé. Cette nuit de folie interdite où elle a tout perdu. Son honneur, son amour, ses espoirs de faire un bon mariage, sa Colline qu’elle aurait dû gouverner aux côtés de son mari et même sa famille. L’amoureux transi qu’elle a révéré depuis longtemps s’est avéré un goujat de première, lui ôtant œillères et brisant son cœur sans état d’âme. Il a pris son honneur et l’a abandonnée à l’opprobre. Après avoir été la princesse adulée de la septième Colline, il ne lui reste aujourd’hui que ses yeux pour pleurer et un ventre qui s’arrondit et qu’elle ne peut plus dissimiler aux siens. Au jour et au lendemain, au lieu d’un palais confortable et d’un trône, Léandra hérite d’un séjour dans un couvent pour y laisser le fruit de la trahison. Mais ne se résignant pas à renoncer à sa chair, elle s’enfuit laissant son instinct la guider vers sa destinée. Et si elle a été bannie comme une malpropre de sa propre maison, le Seigneur et les gens de la Cinquième Colline l’ont accueillie comme une des leurs. Un pays manquant de tout et où même trouver de la nourriture est un luxe, mais dont les gens sont soudés autour d’un maître bienveillant. Léandra y trouvera git et couvert en échange de ses deux bras bienvenus dans la maisonnée rustique de son nouveau maître. Une tache qui pourrait être dégradante pour une princesse mais, pas pour la femme lambda avide d’indépendance qu’elle à présent. Elle a trouvé chaleur et sécurité pour son fils et une liberté inespérée dont elle compte bien en profiter. Autour de cette joyeuseté et l’ambiance conviviale qui baigne la 5e Colline d’un halo de lumière malgré la pauvreté et la vie rudimentaire de ses gens, elle rouvrira son cœur meurtri à l’espoir, aux amitiés et pourquoi pas l’amour. En fin si elle et Gabriel se laissent aller aux sentiments qui les animent, car, s’ils arrivent à les renier, l’étincelle du désir dans leurs yeux ne trompent personne. Le secret qu’elle tait farouchement sera aussi le grain de sable dans leur relation improbable !

C’est ma première découverte de cette auteure et je vous avoue que j’ai été agréablement surprise et enchantée de ma lecture. Avec sa plume délicate, elle a réussi à m’embarquer dans son univers, adopter ses personnages si attachants et me délecter d’une intrigue des plus addictives. Et si le personnage masculin n’a fait son apparition réelle que plus loin dans l’histoire, il est arrivé quand même à point nommé et contribué à la destinée hors norme de la princesse, de la femme ainsi que de la mère. Léandra est sortie grandie du parcours plein d’épines qu’elle a subies, révélant la femme forte qui se cachait derrière l’insouciance de la jeunesse d’avant, derrière la blessure que la vie lui a infligée aujourd’hui. Cette souffrance qui a fait d’elle aussi la femme d’aujourd’hui. Une femme avec ses pensées propres, avec une liberté de décision et des sentiments qu’elle peut afficher sans craindre d’être montrée de doigt, sans craindre pour sa réputation. Bref, une femme qui décide de son destin et qui s’épanouit grâce à l’amour. Une héroïne comme on les aime. Et je vous laisse la surprise de découvrir le séduisant Gabriel qui saura se vendre à vous bien mieux que je ne l’aurais fait.

Bref, j’ai profité d’une superbe romance historique douce et à moult rebondissements et ai gagné une plume de plus à suivre ! Je vous recommande d’en faire autant.

Merci à Harlequin ainsi qu’à NetGalley pour l’envoi du service presse numérique !

colline

 

PAL de la semaine du 29 mars au 04 avril !


Hello les étoiles, voici quelques sorties de la semaine chez nos partenaires : Sandra Kiss en auto-éditionEditions Addictives avec Lena K. Summes et Lou Garance BMR avec Emilia Adams, Lili Bazaar, Ludivine Delaune et Vanessa Furchert Shingfoo et Laurie Eschard – Black Ink éditions avec Juliette PierceSolène Layken en auto-édition.

  • Sandra Kiss 

Avec la sortie de Ugly Ronney, une new romance publiée en auto-édition et sera disponible le 30 mars.

Résumé : Ronney est une jeune femme introvertie au physique disgracieux. Elle vit très modestement dans un des quartiers les plus pauvres de Sheryl Valley, une ville gangrénée par la mafia au sud de la Californie.

Sans diplôme, elle travaille dur dans le restaurant de ses parents et double des films d’animation pour enfants, le week-end. Comme le veut la tradition, le jour de son vingt-cinquième anniversaire, elle reçoit un gage de la part de ses cousins : elle doit se présenter aux portes d’une célèbre demeure. Les Khan traînent une sulfureuse réputation à cause de leurs liens supposés avec la mafia. Si Ronney pense assez vite gagner la sortie, Camilia, la matriarche de cette famille, la retient. Le fait que la jeune femme ne corresponde pas aux canons de la mode et de la beauté l’intéresse. Elle lui propose de devenir l’assistante personnelle de son fils aîné, Yeraz, avec un salaire mirobolant à la clef. Ronney ne peut pas refuser. Une seule règle est à respecter pour garder ce travail : ne pas tomber amoureuse de Yeraz. « Facile, pense Ronney » Mais si le destin en décidait autrement ?

  • Editions Addictives 

Avec la sortie de Mr Bastard de Lena K. Summers le 31 mars.

Résumé : Il croit tout contrôler. Elle se fait un plaisir de lui montrer que non.
Casey ne croit ni à l’amour, ni à l’engagement. D’ailleurs, son entreprise florissante d’organisation de divorces lui donne raison.
Mais il n’est pas préparé à l’arrivée de la tempétueuse Paige. Aussi belle que grande gueule, la détective lui tient tête et ne cède pas un pouce de terrain devant lui.
Pire : alors que Casey a toujours tout contrôlé, le désir brûlant qui les pousse l’un vers l’autre prend le pas sur la raison et lui fait perdre tous ses repères !
Face à Paige qui le rend dingue, il lutte pour reprendre le dessus… à ses risques et périls !

Et la sortie papier de Can You Keep A Secret ! de Lou Garance. Il sera disponible le 1er Avril chez votre libraire et ce n’est pas un poisson d’avril. Si vous ne l’avez pas encore lu, voici la chronique de Mya et le Lien d’achat du broché

Résumé : Il est son connard de demi-frère. Et il va la rendre folle… Depuis des années, Jayden ne revient au domicile familial qu’en de rares occasions, et ça convient très bien à Ambre. Moins elle voit son insupportable demi-frère, mieux elle se porte ! Alors, quand elle apprend que Jayden-le-connard s’est fait virer de sa fac et qu’il est de retour à San Francisco, elle se prépare à vivre un été cauchemardesque. Jayden s’est toujours montré froid et méprisant avec elle, et ça n’a pas l’air d’avoir changé. Mais désormais, elle le découvre aussi viril, fascinant, terriblement sexy… Et si leur été devenait tout à coup bien plus intéressant ?

  • BMR 

Deux sorties numériques annoncées cette semaine. Love And Secrets d’Emilia Adams sera disponible le 31 mars.

Résumé : Un soir en fermant son pub, Liam tombe sur une jeune femme en petite tenue, en train de pleurer dans les toilettes du bar. Lily le supplie de ne pas appeler la police. Sous ses allures de rocker, Liam a un cœur tendre. Comme elle n’a nulle part où aller, il la laisse dormir dans son appartement. Liam ne résiste pas à l’envie de venir en aide à Lily, dont la délicatesse et la sensibilité l’interpellent. Mais pour cela, il faudra découvrir les mystères qui l’entourent. Lily est-elle prête à dévoiler ses secrets et ouvrir son cœur à Liam ?

Et la sortie numérique de Menteuse menteuse de Lili Bazaar le 1er avril.

Résumé : Adolescente, Alexandra passait tous ses étés en Toscane, dans le gîte de Giancarlo, un ami de son grand-père, en compagnie de ses cousines et surtout du beau Gregorio, fils du propriétaire dont elle était secrètement amoureuse.
Quinze ans plus tard, Alexandra est une trentenaire parisienne presque divorcée qui vient de perdre son travail. Quand son grand-père l’invite à venir passer des vacances à Florence, en compagnie de ses cousines qu’elle n’a pas revues depuis des années, Alexandra accepte… mais hors de question que tout le monde soit au courant du désastre qu’est sa vie  ! Pour éviter l’humiliation, elle a un plan  : mentir.
Le problème, c’est qu’un mensonge en entraine un autre, et Alexandra se retrouve bientôt dans une spirale qu’elle ne peut plus contrôler. Comme elle ne peut davantage contrôler ses émotions quand Gregorio réapparait, aussi séduisant que dans ses souvenirs…

Deux sorties papier arriveront cette semaine : Instant de Ludivine Delaune sera disponible en librairie le 31 mars. Voici la chronique de Carine pour en savoir plus.

 Résumé :  L’amour est un condensé d’instants inoubliables.
La vie est faite d’instants imprévisibles qui marquent à jamais.
ll y a cet instant qui a changé leur vie…
Celui où Julia a décidé de voler de ses propres ailes…
Où Paul a perdu la femme qu’il aimait…
Où Marguerite a retrouvé son Joseph après la guerre…
Où Jade a enfin eu ce qu’elle voulait…
Où Jessica s’est réconciliée avec son corps…
Cet instant qui a révélé à Grégoire qui il était vraiment et celui où Rose a chassé les démons du passé.
Et le seul qu’il n’est jamais trop tard pour vivre : l’instant présent.
Avant de vous laisser emporter par le quotidien de Julia et de ses proches, faits de petits bonheurs, de doutes et de sentiments, soyez prévenus : rien ne sera plus comme avant cet instant.

Et Jeanne de Vanessa Furchert sera dispo le 1er avril. Si vous ne l’avez pas lu, voici la chronique de Mya

Résumé : Maverick a un unique projet de vie. Servir les intérêts de son boss, homme influent, mauvais et dangereux. Torture, enlèvement, assassinat, il exécute docilement tous les ordres, quels qu’ils soient. Il ne demande jamais aucun détail et ne rend de compte à personne. Il agit. Toujours avec professionnalisme,  dextérité et détachement.

Mais lorsqu’un jour on le somme de séquestrer onze personnes, son projet de vie est brutalement remis en question. Car parmi elles, il y a Jeanne.

  • Shingfoo 

Avec la sortie de Destiny, Brothers of Death le nouveau roman de Laurie Eschard.

Résumé : Devon a le sens de l’honneur et des responsabilités. Il assure parfaitement son rôle de chef de famille.
Pour protéger les siens, il est prêt à tous les sacrifices.
Beaucoup le connaissent à Ironwood car avant d’être l’un des meilleurs tatoueurs de la ville, il est surtout le fils aîné de Wilson Thomas, grand chef des Brothers Of Death.

Destiné à reprendre les rênes de ce gang qui domine la ville d’Ironwood, Devon aspire pourtant à une vie plus rangée, plus calme et loin des trafics et vengeances en tout genre.
Alors quand il rencontre Alexis, femme froide et sans états d’âme, il prend le risque de changer son destin.

Et si cette attirance inattendue mettait tout en péril ?

  • Black Ink éditions

Le 2 Avril arrivera Jusqu’à l’aube, le 2e tome de Nos âmes louves de Juliette Pierce que vous attendez sûrement avec impatience. Chronique de Carine pour plus d’informations sur ce 1er tome.

Résumé : La trahison de Lev calcine les certitudes de Freya.

Comment a-t-il pu se jouer d’elle à ce point ? Pourquoi n’a-t-elle rien vu venir ? Il est son âme louve, il ne peut pas devenir son ennemi !

Si Freya pensait pouvoir compter sur ses proches, l’épée de Damoclès qui la surplombait tombe comme un couperet et tranche la tête de ses plus fidèles compagnons.

Entre mensonges, secrets et amour dévastateur, la demi-louve joue avec le destin, brise ses promesses, refuse de s’avouer vaincue face à la colère divine.

Les dieux lui avaient promis guerre et sang ? Freya ne peut l’accepter et prouvera que la passion ne rime pas seulement avec chaos et ruine.

  • Solène Layken

Avec la sortie du 3e tome de la saga DARKPULS, Kent, son avatar et moi de Solène Layken. Rendez-vous le 4 avril.

Résumé : Tout roulait dans ma vie : mon MotoClub, mon job, ma famille, les femmes à volonté, et mes amis virtuels… jusqu’au jour où le virtuel rencontre la réalité…
C’est là que tout à basculer et que les emmerdes ont commencé… Et qui en paie les frais ? Moi, Kent, biker et geek à mes heures perdues.

Merci à vous les étoiles, espérant que vous trouverez votre bonheur dans cette PAL et à la semaine prochaine !

165587745_900361430699745_9050621909132004165_n

Enfoiré de prince charmant ! de Laura Black chez les Editions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Enfoiré de prince charmant ! de Laura Black. Une magnifique virée au cœur de L’Italie et précisément, dans la Sérénissime Venise, un intéressant retour dans l’Histoire, des rebondissements, d’humour et un prince pas charmant mais, hyper craquant, le voyage a été inévitablement un coup de cœur. 

Titre : Enfoiré de prince charmant !

Auteure : Laura Black

Editeur : Editions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance

Résumé : Il est la glace, elle est le feu.
Méfiant, solitaire et implacable, Vitale di Falcone est obsédé par une seule chose : rendre son prestige à son nom et retrouver les biens que son père a dilapidés en jouant.
Quand il rachète l’ancien palais familial, il embauche toute une équipe de restaurateurs d’art et fait la rencontre de la pétillante Aeryn… qui est loin de le laisser indifférent.
Irrévérencieuse et maladroite, la belle Irlandaise assume ses rondeurs et sa langue, qu’elle n’a pas dans sa poche.
Ils s’affrontent sans pitié le jour, avec passion la nuit, mais au final… qui prendra le dessus sur l’autre ?

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Vous aimez les conte de fées brodés autour de princes charmants et de princesses parfaites ? Non ? Je vous rassure alors, car notre prince dans cette histoire n’est pas si charmant que cela et notre princesse a plus de la miss catastrophe qu’une lady à laquelle on a appris à tendre l’autre joue ou juste à papillonner des yeux.

Vitale, prince soit-il, sous le verni des convenances et une éducation stricte se cache un loup sauvage, assoiffé de sang fraîche et Aeryn devrait faire attention à ne pas titiller son côté animal, sinon il n’en ferait qu’une bouchée. Quant à notre personnage féminin est l’héroïne à laquelle vous aimeriez vous identifier. Sous un air réservé, ses gaucheries et ses joues rougissantes se cache un caractère de feu qui mettra à genoux les pires des enfoirés des princes charmants. Son Altesse au cœur de pierre compris.

Au lieu d’un haut patrimoine dont il était fier, Vitale Di Falcone a hérité d’un champ de ruines, d’un fardeau dont il est censé redoré le blason. Et s’il a réussi à reconstituer une nouvelle fortune, les sacrifices auxquels il a consenti étaient à la hauteur de sa dure besogne. Malgré les embûches semées ici et là sur le chemin de la reconstruction, en dépit des accusations, non sans fondement, qui ont mis à mal son précieux nom, il a continué à avancer, fier, faisant honneur à ses ancêtres, froid et méthodique, répondant par le mépris aux calomnies de ses adversaires, focalisé seulement sur le renouvellement d’un capital dilapidé. Rendre sa splendeur aux trésors familiaux est devenu son obsession…

Mais depuis l’arrivée d’Aeryn, les choses ont changé. Car c’est elle qui ne quitte plus ses pensées à présent. Impuissant, il la regarde envahir son territoire, le défier, le rabrouer, l’ignorer, le domper… Son répondant spontané, piquant et audacieux, son rire franc, sa confiance en elle, son naturel, cette sensualité dont elle n’a même pas conscience… Son Altesse Sérénissime est dans de beaux draps. Et je n’oublie pas ses courbes affriolantes qui le rendent tellement fou. Toutes ces qualités le saisissent d’un désir incontrôlable de vouloir plus d’elle, lui, habitué à apaiser un besoin naturel et passer à autre chose, d’une colère déraisonnable, lui, connu par son flegme, en fin d’apparence seulement. Même son côté maladroit l’émeut et fait fleurir un sourire sur ses lèvres loin d’être rodées à l’exercice. Depuis elle, les affaires de famille se sont reléguées à l’arrière-plan pour laisser place au challenge de la conquérir, la garder pour lui. Vitale a un nouvel objectif dans sa vie, une nouvelle raison de vivre. Acquérir un nouveau trésor qu’il ne peut perdre et chérir de tout son cœur.

Mais le secret qui entoure la naissance d’Aeryn, leurs propres non-dits, le danger que sa réputation déjà entachée encourt et qui impactera aussi son entourage seront des obstacles de poids pour entamer une relation avec quiconque et surtout pas avec elle. Cette dernière est venue en Italie pour étoffer son CV et dans la même foulée résoudre le mystère de sa naissance mais, ne s’attendait pas à découvrir un destin lié inévitablement à un enfoiré de prince charmant. 

Laura Black nous a offert une magnifique virée au cœur de L’Italie et précisément, dans la Sérénissime Venise, un intéressant retour dans l’Histoire, des rebondissements, d’humour et un prince pas charmant mais, hyper craquant, le voyage a été inévitablement un coup de cœur.  Une panoplie d’émotions fortes, des personnages diamétralement opposés, l’un est fait de glace et l’autre de feu, l’un est le jour et l’autre la nuit, ils sont lumière et ombre. On ne peut que se délecter des étincelles crépitantes qui jaillissent de leurs affrontements et je vous promets qu’ils sont nombreux, on ne peut s’empêcher de savourer cette flamme divine qui les consume dans des corps à corps torrides. Ensemble, ils ne forment qu’un, une entité d’un attrait aussi fascinant, aussi émouvant ainsi que drôle. En somme, des personnages qui sont le point fort de cette romance que je vous recommande de ne pas manquer. 

En bref, l’auteure nous régale d’une affaire de famille aussi dramatique que mystérieuse, d’une intrigue qui tient la route, parsemée d’intenses émotions, de moments pleins d’humour et d’autres pleins de passion dévorante, d’une tension dangereuse. Une balade touristique qu’historique ainsi que d’un récit fluide et d’une plume qui nous emporte dans l’histoire sans relâche du début à la fin ! 

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique de Enfoiré de prince charmant !  Autant à l’auteure pour cette excellente histoire aussi touchante que captivante.

165838592_300285464856845_7335744666739553254_n

 

  

L’avis de Charlotte sur Mayfly’s Partners – tome 1 : nouveau départ de Marie Anjoy et Laureline Roy


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Mayfly’s Partners – tome 1 : nouveau départ de Marie Anjoy et Laureline Roy publié chez So Romance : une tranche de vie de cinq personnages.

Titre : Mayfly’s Partners – tome 1 : nouveau départ

Auteur : Marie Anjoy et Laureline Roy

Genre : Romance

Editions : So Romance

Ebook :  6,99€

Broché : 17,99€

Résumé :

De prof de sport à escorte, Olivia a sauté le pas ! Mais est-elle de taille à affronter cette nouvelle vie ?

Olivia ne s’en est jamais cachée : elle aime les histoires sans lendemain. Si ces liaisons fugaces lui procurent un sentiment de liberté et d’exaltation, son travail de coach sportif, en revanche, ne la fait plus vibrer. Sur un coup de tête, elle quitte donc son emploi à la salle de sport et entreprend de créer une agence d’escortes. Elle entend ainsi monnayer la compagnie d’hommes et de femmes raffinés et, au passage, redonner un peu de piment à sa vie. Aussitôt dit, aussitôt fait ! Olivia en parle autour d’elle et l’information circule. Alex, Amina, Emmanuelle et Charlène ne tardent pas à rejoindre l’aventure… ⠀

Mon avis :

Olivia n’aime pas la routine, alors ses relations sont sans lendemains. Avec le temps, son travail de coach sportif n’est plus aussi motivant. Du jour au lendemain, elle quitte son emploi avec pour projet de monter une agence d’escortes. Elle veut contractualiser les services d’hommes et de femmes raffinés et cultivés. Ce nouveau défi est exaltant !

Le premier réflexe de tous ceux au courant du projet pense qu’Olivia blague, mais son sérieux dans l’affaire les convaincs de la suivre dans l’aventure. Une petite équipe se forme rapidement, elle est composée d’Alex, Emmanuelle, Amina et Charlène.

Monter son agence d’escorte n’est pas choses aisées, Olivia va faire face à quelques difficultés. Olivia est plutôt exigeante, la crédibilité de l’agence en dépend.

Nous avons dans ce roman une multitude de points de vue, nous passons d’un personnage à l’autre, apprenant ainsi à les connaître. Leurs situations, leurs âges et les raisons pour lesquelles ils suivent Olivia sont différents. Ils ont tous un petit quelque chose qui donne envie de les découvrir. Je me suis attachée à eux progressivement.

Avec ce thème, on pourrait s’attendre à des scènes érotiques, mais ce tome est plus une découverte des membres de l’équipe, de leurs vies. Tous évoluent d’une manière ou d’une autre. La romance arrive très tardivement, mais promet un deuxième tome plein de changements ! Pourront-ils éviter les crises et les disputes ? Arriveront-ils à concilier leur couple et cet emploi particulier ? J’espère avoir des réponses dans le prochain tome.

Les plumes des auteures se marient très bien. Le résultat est fluide et entrainant. Merci So romance pour l’envoi de ce service presse et aux auteures pour cette agréable lecture.


Extrait :

Lorsque Fred passe la tête par l’embrasure pour m’annoncer innocemment que mon prochain cours débute dans moins de cinq minutes, ce rappel de l’horaire, bien qu’anodin, s’avère le mot de trop, et j’explose.

– C’est quoi, ce planning ? Tu délires ? Elles sont où, mes vacances ? J’en ai marre que tu te serves de moi à ta convenance. Je veux bien dépanner de temps en temps, mais là, tu te fous carrément de moi ! Ben, tu sais quoi ? Tu vas te les coller où je pense, tes heures sup, parce que je me barre de cette boîte, et pas plus tard que maintenant. Tu peux même te garder mon salaire d’août ou m’envoyer aux Prudhommes, j’en ai rien à battre !

Je claque la porte du bureau sans lui laisser l’opportunité d’argumenter. Sous le coup de la colère, les mots ont dépassé ma pensée, j’en prends conscience immédiatement. Mais étrangement, je n’éprouve aucun regret, juste du soulagement et un sentiment de liberté que j’avais presque oublié. Je stoppe net au milieu de la salle de musculation. Mon esclandre n’est pas passé inaperçu, les clients ont tous interrompu leurs exercices. Alexandre s’avance, la mine interrogative. L’inquiétude que je lis dans son regard m’est insupportable ; je m’élance vers lui et le gratifie d’une accolade qu’il me rend maladroitement. Et bien que j’aurais souhaité m’éclipser avec un peu plus de discrétion, je ne peux m’empêcher d’éclater de rire.

– Oh punaise, que ça fait du bien, tu ne peux pas imaginer !

– Tu m’expliques ? – Plus tard. Là, je récupère mes affaires avant de partir. J’ai besoin d’un bon bol d’air.

– Non mais tu quittes vraiment le club ? Tu démissionnes comme ça, sur un coup de tête ?

– Bah oui. On a qu’une vie, non ? Et le changement a du bon, il ouvre le champ des possibles… Oh purée, j’ai une patate, moi ! Tu m’accompagnes ? Je vais au parc.

Je récupère mon sac de sport, pose mon badge en évidence sur le comptoir de l’accueil, pousse la porte vitrée, m’arrête sur le trottoir, le nez en l’air face au soleil, et inspire à pleins poumons. La gazelle s’était égarée, elle vient d’opérer un retour.

VendrediLecture des étoiles !


Hey Hey les étoiles, c’est le jour du VendrediLecture, êtes-vous prête de partager avec nous vos lectures en cours ? Oui ? allez, c’est parti, la team fera de même !

Nous vous partageons nos lectures du jour avec la contribution de Hugo Roman et Kalypso Caldin, de Black Ink éditions et Lindsey T, Juno Publishing France et Lucy Lennox !

  • Styx Riders de Kalypso Caldin : Perso, j’ai opté pour La colère d’Hadès que j’ai reçu dans le cadre de La masse critique privilégiée. Il est sorti le 18 mars chez Hugo Roman.

Résumé :  La colère. C’est le sentiment qui guide Ash depuis que sa fiancée l’a quitté le jour de leur mariage, il y a dix ans de cela. Aussi solitaire qu’Hadès dans son royaume des Enfers, il partage sa vie entre son salon de tatouage et les Styx Riders, le club de bikers qui est pour lui plus qu’une famille. Sergent d’armes en son sein, il laisse libre cours à sa rage pour mettre au pas les ennemis du MC.
Mais tout change le jour où Heden apparaît dans son existence. Elle-même fille de biker, la pétillante fleuriste dégage une joie de vivre qui perce aussitôt les défenses d’Ash, ramenant enfin la lumière dans son monde obscur.
Pour elle, parviendra-t-il à trouver le chemin de l’apaisement ?

  • One Kiss de Lindsey T. Son 2e roman, sorti le 19 mars, chez Black Ink éditions avec Drama Queen

Résumé : « — On s’embrasse, et puis c’est tout ! On est d’accord là-dessus, hein ? — Tu crois que ça va suffire ? me demande-t-il. (…) Je fais quoi de mes mains ? — Tes… mains ? Qu’est-ce que tu veux dire ? — Oui, mes mains. Tu sais, les trucs au bout de mes bras, ironise-t-il. Je dois les poser où pendant que je… pardon… que tu m’embrasses ? (…) Sur tes seins ? — Parce que toi, quand tu embrasses une fille pour la première fois, tu lui tripotes direct la poitrine ? » Embrasser mon ex-beau-frère. Ça, c’est l’idée du siècle qu’a trouvée ma meilleure amie pour me le sortir de la tête. Eh oui, je craque désespérément pour le frère de mon ex. Précision : je l’ai toujours détesté, il m’a toujours détestée. Pourtant, ce soir, on en est là, lui et moi. Parce que malheureusement, il est beau, sulfureux, tellement sexy, et en plus il est vétérinaire… Un baiser. Un seul baiser censé me débarrasser de ce fantasme malsain ! Cela semblait être une bonne idée, sur le papier. Dans le vrai monde, c’est une idée pourrie. Et si après l’avoir embrassé, moi, Cléo, je déclarais mon obsession pour Sevan officiellement renforcée ? Pitié, non…

  • Weston – Le clan Wilde #1 de Lucy Lennox. Une romance contemporaine MM sortie le 11 mars chez Juno Publishing France.

Résumé : Nico. J’ai quitté ma famille et ma petite ville natale du Texas il y a quinze ans pour échapper aux commérages et pour permettre à ma mère et à ma sœur d’avoir une vie meilleure. Mais lorsqu’un avocat m’appelle pour m’informer que ma sœur est décédée, me laissant la garde de son nouveau-né, je suis forcé de quitter ma vie paisible de propriétaire de salon de tatouage à San Francisco. Le fait est que je ne suis pas trop bébés. Ni petites villes. Ni engagement. Et surtout pas trop famille. Mon plan est de retourner à Hobie juste assez longtemps pour signer les papiers d’adoption, offrant à ma nièce un avenir dans une famille stable et aimante, le genre que je ne pourrais jamais lui fournir. Mais dès que je la vois dans les bras de Weston Wilde, le meilleur ami de ma soeur et le beau médecin de la ville, mes projets commencent à changer. Parce que soudain, je vois un avenir différent. Un avenir avec ce que je pensais ne jamais mériter : une famille. Si seulement je pouvais convaincre West que je ne suis pas le même bon à rien prêt à m’enfuir lorsque les choses deviennent difficiles.

Weston. Il y a une chose dont je suis sûr au sujet de Nico Salerno : c’était un bon à rien quand il était enfant et à en juger par le punk tatoué aux cheveux violets qui se présente à l’enterrement de sa sœur, il n’a pas changé. Il n’y a aucune chance que je le laisse obtenir la garde du bébé de ma meilleure amie. Mais plus je passe du temps avec lui, plus je me rends compte que son extérieur brut n’est qu’une protection et que sous tous ses tatouages se cache un homme effrayé et peu sûr de lui, à la recherche d’un endroit où s’intégrer. Et très vite, je sais exactement où est sa place : dans mon lit et à mes côtés. Le problème, c’est qu’il a déjà abandonné sa famille une fois, comment puis-je savoir que si nous devenons une famille, il ne le fera pas à nouveau ?

𒈝⭐ Merci les étoiles et bon VendrediLecture  ⭐𒈝

164769154_895851804569559_4709514206203159560_n

On My Road de Caroline Costa chez Elixyria !


Hello les étoiles, à l’occasion de la sortie de On My Road, une romance contemporaine de Caroline Costa, je vous reposte mon avis que j’avais rédigé sur l’ancienne version éditée sous le titre Sur ta route ! Une tendre histoire d’amour qui vibre d’émotions, de passion, de danger et d’adrénaline !

Titre : On My Road

Auteure : Caroline Costa

Editeur : Elixyria 

Genre : Romance contemporaine 

Résumé : Milo aime la vitesse et l’adrénaline.

Flora vit en retrait du monde.

Ils n’ont, en apparence, rien en commun. Pourquoi le destin s’acharne-t-il à les rassembler ? Pilote de courses automobiles prometteur et impulsif, Milo veut devenir le premier du championnat. Il ne pense qu’à ses performances et ne prête aucune attention à son équipe, pas plus qu’à la presse qui voit en lui une nouvelle star.

Sa rencontre avec Flora attise sa curiosité. D’apparence fragile, elle s’évertue à cacher ses blessures. Tout comme les secrets qui la ronge et risquent de transformer leurs vies à tous les deux.

S’aimer signifierait faire un trait sur le passé.

Flora en sera-t-elle capable ?

Envisager un avenir en commun bouleverserait Milo.

Laissera-t-il une chance à leur relation ?

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Si on avait dit à Milo, que grâce à sa passion, il rencontrera l’amour, il se serait esclaffé de rire et secouerait sa tête de mule pour montrer à son interlocuteur qu’il est en train de perdre la tête. Mais si cela devrait arriver, il rirait jaune car, l’amour et lui ne sont pas compatibles. Il n’y a que les shoots à l’adrénaline qui peuvent l’ébranler au plus haut point. Jusqu’à ce jour fatidique où il s’est réfugié dans un manoir lugubre après une grosse tempête !

La femme qui l’héberge n’a eu aucun intérêt à ses yeux de prime abord. Une femme assez banale même si elle n’était pas dénuée de charme, mais assez mystérieuse, au point de titiller sa curiosité. Cependant, et malgré ce qu’il croit, Flora l’intrigue et trouble subtilement ses sens, plus qu’il ne le voudrait ni se l’avouerait. Et, il aurait pu profiter d’un agréable intermède sans lendemain pour calmer ses ardeurs mais, l’attraction qu’a Flora pour les pseudos et étranges visiteurs qui rôdent dans le manoir l’a échaudé. Réalité, entourloupe ou délire d’un esprit dérangé ? Fricoter avec une folle ne le branche pas des masses mais, il n’est pas revenu de sa surprise quand il s’est entendu l’inviter. Et encore pire qu’elle accepte son invitation irréfléchie et dans un moment de faiblesse ! L’arrogant pilote n’est pas au bout de ses surprises ni de ses peines. Quand arrivera le moment de tomber les masques, il goûtera à la morsure du doute et aux affres de l’amour. Flora a tous les atouts pour le faire tomber à genoux mais, trop d’obstacles les séparent. Et pas des moindres !

C’est toujours un grand plaisir de retrouver la plume romancée et imagée de Caroline Costa ! Et comme d’habitude, elle confirme son talent à nous faire voyager sans avoir besoin de passeport ni de bagage. Sa plume seule est une invite aux rêves !

On My Road, à l’instar de ses autres œuvres, est riche en descriptions, histoire de bien nous imprégner de son univers et nous mettre dans l’ambiance de son thème qu’est la course automobile. Le choix des mots et le style épuré sont des faits de son talent et de sa grande culture. Et pour ne pas changer, l’intrigue est savamment ficelée même, si on devine les tenants et les aboutissants au fil des pages. L’auteure d’émotions a sa recette bien spéciale pour nous donner envie de continuer et d’en redemander toujours plus !

On My Road est une trame bien construite et prenante, une romance qu’on déguste à petites gorgées et sans précipitation. Cette histoire d’amour n’est pas un coup de foudre fulgurant, les personnages clés hésitent dans le doute, se cherchent, se tournent autour comme dans la parade nuptiale d’un paon pour notre grand plaisir et donc à savourer comme il se doit. C’est un amour pondéré qui s’est construit pas à pas et dans les épreuves, renaissant de ses cendres. Les personnages ont bien joué leurs rôles et m’ont embarquée très vite dans leurs univers aux antipodes de l’un de l’autre. Milo ne vit que pour la vitesse et Flora aime sa vie paisible et solitaire. Une relation entre eux est improbable quasi impossible mais, le destin a un plan pour eux et n’a pas dit son dernier mot.  J’ai aimé la douceur de Milo, sa finesse et sa prévenance qu’il cache bien derrière son éternel masque d’arrogance et d’agressivité, laissant voir un semblant de confiance qu’on devinera être un écran de fumée. Et j’ai été aussi émue par la fragilité de Flora ainsi que par la force dont elle a usé pour se battre pour ce qu’elle convoite. Milo est son soutien quotidien, la sécurité dont elle a besoin pour enjamber le muret de doute et d’instabilité qui l’accompagnent depuis belle lurette ! J’ai entièrement succombé au charisme de Milo et aussi au glamour de Flora !

Tentez l’aventure de On My Road et laissez-vous transporter par la plume talentueuse de Caroline Costa avec cette tendre romance qui vibre d’émotions, de passion, de danger et d’adrénaline. Une symphonie aigre-douce d’un amour aussi délicat que tumultueux ! À ne pas manquer !

165773113_792637074703395_3775141972088227514_n

 

L’avis de Charlotte sur Aux portes de la gloire, Friendship Texas #1 de Magan Vernon


Hello les étoiles. Je vous présente mon avis sur Aux portes de la gloire, Friendship Texas #1 de Magan Vernon publié dans la collection Maïa by Juno chez Juno Publising France : une romance divertissante.

Titre : Aux portes de la gloire, Friendship Texas #1

Auteurs : Magan Vernon

Genre : Romance

Editions : Juno Publishing France, collection Maïa by Juno

Ebook :  5,99 €

Broché : 17,50 €

Résumé :

Bienvenue chez Conti. Je suis Lia et je vais nguhhhhhhhhhhhh ». J’ai beugué.

Directement en face de moi se trouvait le nageur olympique, Jay Morningstar… et je me suis comportée comme la dernière des idiotes. Le reste de la table a levé les yeux pour me voir debout là, la bouche pratiquement béante. Son entraîneur, que j’ai reconnu grâce à des interviews télévisées, et même les deux autres nageurs de l’équipe olympique… ils n’ont rien dit, ils n’ont même pas cligné des yeux.

Rien.

« Euh… je veux dire… » Je ne pouvais même pas former une phrase cohérente et Jay Morningstar me regardait toujours, un sourire en coin. Que devais-je dire ? « Désolée, je viens de faire un bruit bizarre, c’est juste que j’ai une affiche de toi sur mon mur où tu ne portes rien de plus que tes médailles d’or, un sourire et un maillot minuscule ?»

Mon avis :

Lia est serveuse dans le restaurant familial. Elle manque beaucoup de confiance en elle. Sa famille, bien qu’aimante, est très, voire trop, protectrice, ce qui n’arrange pas les choses. Sa rencontre avec le célèbre nageur, dont elle est totalement fan, pourrait lui apporter du changement. Enfin, si elle arrive à lui adresser la parole !

Jay est une star, avec l’attitude d’une célébrité qui a pris la grosse tête. Il est changeant, avec Lia, il est plutôt simple, agréable et à l’écoute. Il aimerait redevenir celui qu’il était avant. Avec son équipe ou les personnes médiatisées, il est distant, égoïste, il a un comportement déplorable. Je lui aurais bien mis quelques claques pour qu’il se rende compte de son attitude.

Lia supportera-t-elle la médiatisation, les réactions sur les réseaux sociaux de ce monde de paillettes inconnu pour elle ?

L’évolution de Lia est agréable à suivre, elle passe de la jeune fille renfermée à une jeune femme plus sûre d’elle. Sa famille sicilienne apporte une dose d’humour très appréciable.

J’aurais aimé plus d’émotions entre les deux protagonistes pour être pleinement dans leur histoire naissante. Cependant, cette romance plutôt Young adulte est mignonne et agréable à lire. La plume de l’auteure est fluide.

Merci à Maïwenn et Juno Publishing France pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Je pivotai vers le box, les yeux rivés au carnet, tandis que je le feuilletais pour trouver une page vierge.

—Bienvenue chez Conti. Je m’appelle Lia  ; c’est moi qui vaiiiiiahhhheuuuuh.

Je me figeai alors. Jay   Morningstar, le nageur olympique, était assis pile en face de moi. Et je venais de me ridiculiser.

Toute la tablée –  son coach, que j’avais reconnu d’après les interviews vues à la télé, et deux autres nageurs de l’équipe olympique  –leva les yeux vers moi, qui me tenais là, la bouche ouverte aux trois quarts. Ils ne disaient rien  ; ils ne cillaient même pas.

—Euh…Je veux dire…Je ne parvenais pas à aligner deux mots, tandis que Jay   Morningstar me dévisageait avec son sourire de pub pour céréales Wheaties et ses yeux bleu glacier.

Qu’étais-je censée dire, au juste  ? «  Pardon   d’avoir émis un bruit bizarre parce que j’ai dans ma chambre un poster de toi, souriant, en slip de bain, arborant une médaille autour du cou  ?

Et d’abord, qu’est-ce que ce type foutait à Friendship  ? Je n’étais pas du genre à le traquer, mais plusieurs rumeurs couraient à son sujet, sur Internet. Des photos de lui très peu flatteuses –  des photos d’identité judiciaire. Je n’ai jamais cru les ragots concernant les célébrités  ; je n’ai jamais suivi leur vie (contrairement à Sofie, ma meilleure amie), mais je savais que Jay s’était fait oublier pendant quelque temps. J’imagine que Friendship était l’endroit idéal pour passer inaperçu.

—T’inquiète  : ça m’arrive tout le temps.

Le coach tendit la main tandis que la tablée lâchait un rire étouffé.

L’auto-édition à l’honneur avec Pauline Libersart !


Hello les étoiles, pour notre rubrique Jeudi-auto-édition, la team vous propose de faire connaissance avec une auteure d’un immense talent. La plupart d’entre vous connaissent sa plume éditée chez Hachette, BMR précisément ou chez les éditions Addictives. Mais, connaissez-vous ses oeuvres auto-édités ? Non ? Alors installez-vous et embarquons ensemble à la découverte des pépites de Pauline Libersart qu’il faut ne faut pas surtout manquer.

𒈝⭐ Le jeudi auto-édition consacré à Pauline Libersart ⭐𒈝

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Bonjour à toutes, je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui chez nos   amies des Etoiles de bibliothèques que je tiens avant tout à remercier pour leur   amitié et leur soutien. Si vous ne me connaissez pas, je m’appelle Pauline et je   m’éclate dans la vie à écrire de la romance. Comme j’aime beaucoup le   changement, je me livre aussi bien à l’écriture de romantic-suspense ultra   violents (Nick & Sara, ou Tiger ne sont pas à mettre entre toutes les mains…)

164662040_130308052432612_9019333864482321468_oMais j’aime aussi écrire des romances historiques, plus tendres, plus recherchées, comme c’est le cas pour « La Passion du Comte ». Dans ce roman, il est question d’un mariage dans l’aristocratie anglaise de 1851 (on est loin de Megan et Harry !!! 😂). La jeune fiancée n’a rencontré son futur époux qu’une demi-douzaine de fois, toujours avec un chaperon, et après le mariage elle va découvrir qu’elle ne le connait absolument pas, pas plus que son chic pensionnat ne l’a préparée aux réalités de mariage. Je me suis beaucoup amusée (et arrachée les cheveux) à faire revivre cette époque où les femmes n’étaient souvent que des bibelots décoratifs et à créer une héroïne rebelle. Et comme j’aime changé, dans très peu de temps, arrivera entre vos mains, la suite de Tiger. On retourne en Amérique, au Mexique cette fois, face à la violence des cartels, d’un autre côté Johnny B n’est pas un enfant de chœur…

La passion du Comte a été mon dernier coup de cœur et pour en savoir plus voici le lien d’achat  et La chronique de Mya

Pauline a écrit d’autres romances historiques qui ont gagné aussi nos suffrages, Carine et moi.

Résumé : Quand une belle Sudiste doit partager la vie d’un cowboy solitaire.

Californie 1866 – La guerre de Sécession a ruiné et détruit la famille d’Amélie. Pour survivre, la jeune femme se voit contrainte de quitter Charleston et de faire le dangereux voyage vers l’ouest sauvage. Suite à un accident de diligence, elle se retrouve seule et sans ressource au cœur des montagnes de la Sierra Nevada. Un rancher taciturne, croisé par hasard, lui offre sa protection, mais elle a un prix…

Résumé : Californie 1867 – Orphelins dans la misère, les jumeaux McLean acceptent de travailler dans un ranch de la Sierra Nevada. Douglas et Ian espèrent une meilleure vie et pouvoir rester toujours ensemble. Enfin chanceux, ils vont trouver une famille. Les années passent, heureuses, mais Laura, une orpheline vivant au ranch, va à son insu faire naître une terrible rivalité entre les frères. Amour, passions et drames vont se déchaîner dans la vallée…

  • Prisonnière des convenances qui est dans ma PAL mais pas encore lu.

Résumé : Un mari violent, un amour interdit, une femme prise au piège des convenances

Paris 1866 – Gabriel, bel officier de l’Empire, n’arrive pas à oublier cette inconnue qui l’a séduit un soir de bal. Pourquoi faut-il qu’il en soit tombé amoureux ? Pourquoi, surtout, la retrouve-t-il au bras de son colonel quelques mois plus tard ? Mariée très jeune à ce militaire cruel, Elise se devait de donner un héritier mâle à son époux. Seulement, elle a eu une fille et l’enfant est celui de l’homme qui se tient près de son mari… Quand seules les apparences comptent et que le divorce est impossible, comment vivre un amour interdit ?

  • Pour l’amour de Thomas, une romance née en plein chaos de la guerre à découvrir. Disponible en abonnement Kindle.

Résumé : Quand la guerre sépare les familles, menace la liberté d’aimer…

Avril 1943, Normandie. Une jeune femme pénètre d’un pas hésitant dans la demeure de la riche et puissante Comtesse de Vallencourt, un bébé dans les bras. Le petit Thomas est le fruit imprévu de l’amour d’Émeline pour Alexandre, l’héritier du domaine. Le séduisant pilote, refusant la capitulation de la France, est parti combattre dans les rangs de la RAF, ignorant qu’il laissait un enfant derrière lui. Seule et en difficulté, Émeline a dû se résoudre à venir demander la protection de la mère d’Alexandre, l’homme qui l’a abandonnée.

  • Miss Scandale, disponible en emprunt kindle.

Résumé : Belle et rebelle, elle se bat pour l’émancipation et amour…

Angleterre 1912 – Depuis l’enfance, Amelia subit les mauvaises plaisanteries de son frère et de son comparse, Damian, le jeune duc de Knightbridge. À quelques jours de son entrée dans le monde, une nouvelle farce dégénère.

La jeune fille, excédée, quitte la demeure familiale, abandonnant son avenir tout tracé de Lady, et provoque un scandale en rejoignant le mouvement des suffragettes. Pour Damian, la révélation est brutale. Amelia est devenue une jeune femme qui suscite son admiration autant que son désir, et il ne peut plus nier ses sentiments pour elle. Seulement, la guerre éclate en Europe, jetant le monde dans le chaos, les séparant… peut-être définitivement.

  • Jeux Divins, une romance avec une pointe de de paranormal qu’elle a sortie en auto-édition – Chronique de Mya

Résumé : Quand Vénus et Cupidon s’amusent…

Kyle aime les femmes à forte poitrine et sans aucune conversation. Il assume parfaitement son goût pour les bimbos qu’il oublie aussi vite qu’il les consomme.

Althéa est une jeune femme indépendante, intelligente, qui a souffert à cause d’un homme. Elle a les tombeurs comme Kyle en horreur.

Tout les oppose… et pourtant ils se retrouvent seuls survivants d’un terrible naufrage, perdus sur un étrange îlot désert, contraints de s’entraider pour survivre, de se faire confiance… et plus si affinités.

  • Le temps du Labyrinthe, une romance avec une touche de paranormal.

Résumé : Condamnée à errer dans le Labyrinthe, va-t-il l’aider à sauver son âme ?

Coupable d’avoir provoqué un accident, Clothilde pense se réveiller à l’hôpital. Il n’en est rien ! Son esprit a quitté son corps. Elle se retrouve dans un endroit effrayant, un purgatoire où on lui accorde une chance de se racheter. Il est le démon du Labyrinthe, créature sans nom, terrifiante et redoutée. L’agaçante petite Clothilde l’intrigue, elle refuse de le craindre et de trembler devant lui. Seulement, elle a aussi éveillé son intérêt… L’aidera-t-il ou la gardera-t-il pour lui ?

  • Sans toi, le bonus de la série Best Seller « PARI ENTRE AMIS » pour découvrir la saga ou prolonger le plaisir… Disponible en abonnement Kindle.

Résumé : Quand être différent fait de vous quelqu’un d’exceptionnel…

Mal dans sa peau, harcelé par ses camarades qui le trouve « bizarre », Joshua Forester décide de prendre sa vie en main et de quitter le lycée.

Il veut réussir dans le métier qu’il s’est choisi, et aussi se débarrasser de l’attirance obsessionnelle qu’il éprouve pour Ashley, une élève plus jeune, qui ne voit en lui qu’un copain de classe.

Mais il n’est pas simple de tout changer quand on ne pense pas, on n’agit pas comme les gens « normaux »…

  • On the Highway à découvrir gratuitement en suivant le lien On the Highway

Résumé : Amber fuit sa famille, son passé. Derek et son monstre d’acier sillonnent les routes américaines. Leurs chemins n’auraient jamais dû se croiser…

Merci les étoiles pour votre fidélité, pour suivre l’actualité de Pauline Libersart, ou acheter ses oeuvres dédicacées, n’hésitez pas à visiter son Site internet – sa Page auteure – son Instagram

165465272_934548027281901_3460722803168914761_n

L’avis de Charlotte sur le premier tome de Lover or not lover de Julia Teis


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Lover or not lover tome 1 de Julia Teis publié par Shingfoo éditions : une romance addictive et surprenante !

Titre : Lover or not lover tome 1

Auteur : Julia Teis

Genre : Romance

Editions : Shingfoo éditions

Ebook :  4,99€

Résumé :

Charlie n’a pas eu la vie facile mais aujourd’hui c’est décidé, elle compte bien reprendre sa vie en main ! Et cela passe par… un nouveau job, un nouvel appart’, et les histoires d’amour passeront après.

Hors de question de se laisser attendrir, il lui faut un homme, un vrai. Un mec stable, sincère, et si possible séduisant et qui gagne plein d’argent. Les ambitions, c’est important !

Enfin ça, c’était avant qu’elle rencontre Do, le sexy tatoueur totalement fauché qui vient prendre chaque jour son déjeuner dans le petit café où elle a été embauchée… et qui fait baver toutes ses collègues… et elle, aussi.

Mais là où la situation se complique encore plus, c’est que malgré toutes ses grandes résolutions, elle réussit à se laisser tenter…

Une chose est sûre : ce mec n’est pas du tout ce qu’elle avait prévu dans ses plans !

Mon avis :

Jusqu’à maintenant, Charlie n’a pas une vie facile. Cependant, les choses changent, à commencer par un nouvel appartement avec sa meilleure amie. Reste à trouver un travail. L’amour ? Non, ce n’est pas pour tout de suite. Elle veut prendre le temps de trouver un homme avec une situation stable, assez d’argent pour s’assurer de beaux jours et pourquoi pas séduisant, un petit plus non-négligeable !

Est-ce que Do, le sexy tatoueur, pourrait changer sa vision des choses ? Il est loin de répondre à ses critères de stabilité, mais il fait fantasmer toutes ses collègues et elle par la même occasion. Il faut avouer qu’il est irrésistible et sait mettre en avoir ses atouts de séducteur. Bon, pourquoi ne pas se laisser tenter ?

L’auteure sème quelques informations concernant le passé de Charlie, qui permet de comprendre ses critères en termes d’homme avec qui faire sa vie. C’est une jeune femme attendrissante dans sa façon de lutter contre ce désir qui nait en elle. Elle est surprenante, elle a du caractère et sais se faire désirer.

Do est un séducteur avéré. Il sait jouer de ses charmes et n’a pas l’habitude qu’on lui résiste. Alors, quand il jette son dévolu sur Charlie et que cette dernière ne réagit pas comme il l’attend, son ego en prend un coup.

Tous les deux sont mystérieux et ont des choses à cacher. Je me suis posé beaucoup de questions sur eux pendant ma lecture. J’ai été surprise par la tournure des événements et je suis très impatiente de lire la suite, car cette fin de tome est quelque peu frustrante.

Une superbe découverte pour moi de la plume de l’auteure, très fluide et terriblement addictive. Ce premier tome est une belle réussite, peut-être un coup de cœur pour cette duologie, la suite nous le dira !

Merci à l’équipe Shingfoo pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Dans un premier temps, je suis surpris, car j’y décèle du désir, de l’envie. Mais cela ne dure pas très longtemps, très vite du regret remplace cette belle lueur que j’avais à peine eu le temps d’apercevoir.

Avant de pouvoir ajouter quoi que ce soit, elle est debout. Elle attrape ses affaires et s’élance vers la sortie sans prendre le temps d’enfiler ses chaussures.

– Charlie ! je m’exclame pour essayer de la retenir en me relevant.

Je n’ai pas atteint la porte de mon appartement, que j’entends claquer celle du studio.

– Et merde ! je m’écrie, en donnant un coup de poing dans le montant de la porte.

Je n’ai pas mal qu’à ma main, mon ego d’homme en prend un sacré coup après la fuite de Charlie. Je pensais être un meilleur séducteur que ça. Je suis tombé sur la seule fille qui me résiste, ce qui ne fait qu’attiser ma curiosité. J’ai d’autant plus envie de l’avoir, de la posséder charnellement, ne serait-ce que pour une nuit.

Je n’ai pas dit mon dernier mot, je compte bien retenter ma chance dès demain au café.

Bohème de Kathryn Nolan – Collection Maïa By Juno !


Hello les étoiles, je viens vous partager mon avis sur Bohème de Kathryn Nolan. Une lecture envoûtante et drôle à la fois, addictive, surprenante et magnifique. L’auteure nous a offert une poésie, des instants presque mystiques et d’autres sensuels et torrides, des échanges pleins d’émotions. Un roman à ne pas manquer ! 

Titre : Bohème

Auteure : Kathryn Nolan

Editeur : Juno Publishing

Collection : Maïa By Juno

Genre : Romance contemporaine 

Broché : Lien d’achat

Résumé : Deux âmes attirées l’une vers l’autre sous un ciel colérique…

La vie soignée et ordonnée de Calvin Ellis vole en éclats lorsque son grand-père décède, lui léguant une librairie atypique à Big Sur, en Californie. The Mad Ones : autrefois célèbre pour ses lectures de poésie et son atmosphère de rébellion bohème, maintenant au bord de la ruine financière.

La vie luxueuse de Lucia Bell, mannequin d’envergure internationale, est remise en question lorsqu’elle se présente à une séance photo dans une librairie, au milieu de nulle part. Elle se trouve curieusement intriguée par le propriétaire discret et un brin intello portant d’énormes lunettes, plongé dans un livre, derrière la caisse.

Un soir, ils partagent un baiser passionné et ardent contre une étagère. À l’extérieur de la librairie, la foudre frappe. Les arbres tombent. Et le monde tremble sous leurs pieds. Alors que la tempête se fraye un chemin à travers Big Sur, Calvin et Lucia partagent et explorent leurs désirs les plus secrets. Les espoirs et les rêves qu’ils croyaient autrefois perdus sont ravivés. Mais inévitablement, lorsque la réalité reprend ses droits, ils se trouvent à la croisée des chemins. Deux chemins contradictoires. Et chacun doit prendre sa propre décision….

˗ ˏˋ ⭐ˎˊ ˗ ✧︡ °₊.—L’avis de Mya — .₊°✧︡ ˗ ˏ ˋ ⭐ˎˊ ˗

Bon sang si je m’y attendais ! Et je regretterais presque la première couverture qui reflète bien le style fantaisiste de cette belle romance. Bohème, un titre en parfait accord avec la trame, un baume apaisant sur nos âmes en dérive, un doux parfum de liberté, une ode à l’amitié et à l’amour. Ces bons sentiments qui s’immiscent au plus profond de nous même nous imprégnant de leur sincérité et de leur douceur, ne nous laissant qu’un choix : Y succomber. Une histoire en toute légèreté de prime abord, mais qui nous rend toute chose au fil des pages. J’ai vibré au rythme d’une amitié naissante, navigué sur les vagues du désir et me suis imprégnée des émotions   diffusées à grandes doses par la plume talentueuse de Kathryn Nolan. Je suis totalement conquise par la magie de cet instant volé qu’est l’entente improbable entre un geek réservé, bafouillant et un mannequin de renommé mondiale, accro aux réseaux sociaux. Le thème autour duquel la trame a été construite est la cerise sur le gâteau. 

Calvin Ellis vient d’hériter de la librairie de son grand-père sans qu’il sache quoi en faire. D’autant plus, qu’il a amassé moult de bons souvenirs entre ces quatre murs. Choix cornélien… La librairie est en faillite et il n’a pas les moyens de la garder et la vendre, c’est d’un crève-cœur. C’est comme s’il balayait d’une pichenette ces longs moments passés avec son aïeul qui lui a appris à apprécier un bon livre, lui a insufflée sa passion pour les mots, le sens du partage et de la famille.

Sous pression, tout d’abord par ses parents et puis par les sollicitations d’éventuels acheteurs, il a fini par trancher. Vendre à ceux qui préserveront le mieux l’âme de ce patrimoine qui a fait le bonheur des intervenants littéraires qui affluaient de tous les coins du continent pour l’amour des mots et le plaisir de refaire le monde. Mais avant de signer l’acte de vente, il lui faut s’acquitter d’une dernière dette. Et depuis, Calvin n’est plus le même et sa vie a pris un autre tournant. Du nerd timide, hésitant et bafouillant, on découvre un Caleb passionné, entreprenant et assumant ses désirs. Sa rencontre avec Lucia Bell, la reine des réseaux sociaux n’aurait pas dû changer sa vie. Ils se mouvent dans des univers aux antipodes de l’un de l’autre, mais le destin leur réserve une surprise de taille.

Lucia, mannequin et égérie des marques de luxe les plus convoitées, se retrouve au milieu de nulle part et de surcroit sans aucune connexion internet. Le comble pour elle est de ne pouvoir interagir avec ses fans. Mais étrangement, cette retraite forcée d’Instagram a réveillé l’ancienne Lucia. Celle qui ne se préoccupait point du nombre de ses followers, celle qui ne se rongeait pas les ongles pour chaque abonné perdu, celle qui se passionnait pour les mots, pour la lecture, pour la poésie et pour l’écriture… Et la librairie ne pouvait que combler le manque de ses premiers amours. Mais il n’y avait pas que les rayons bien achalandés de la librairie qui la comblent d’extase. La présence de Calvin y est pour beaucoup dans cette satisfaction d’elle et de son séjour à Big Sur qui s’est avéré plus riche qu’elle ne le présageait. Et leur entente n’était pas seulement amicale et culturelle. Leur alchimie était si palpable et si évidente que se cacher aux yeux des autres devenait inutile. Elle a apprécié ces moments d’échanges intenses autour de leur passion pour les mots, leur complicité et cette tension physique qui les animait… Elle n’a pu qu’y céder faisant fi des contraintes et de ses craintes.

Mais toutes les bonnes choses ont une fin. Les doutes, les non-dits et la distance vont-ils avoir raison de cet amour naissant ? Cet amour qui ne demande qu’à éclore si Calvin et Lucia oublient tout ce qui les sépare. La semaine tire à sa fin et la conclusion de leur histoire est imminente. La librairie ne sera plus le témoin bienveillant de leurs petits secrets, de leur partage ni de leur étreinte et chacun partira de son côté. Que deviendrait-il d’eux et de leur avenir ensemble ? S’ils ne mettent pas un peu du leur, ils perdront cette chance rarissime d’être heureux. Malgré leurs différences, ils ont beaucoup de points en commun et le pire est celui de taire leurs sentiments… Ce qui enterrera leur relation avant même de l’avoir approfondie… ou peut-être pas.

Bohème est une lecture envoûtante et drôle à la fois, addictive, surprenante et magnifique. L’auteure nous a offert une poésie, des instants presque mystiques et d’autres sensuels et torrides, des échanges pleins d’émotions, des personnages attachants que la librairie révélera à eux-mêmes. Que demander de plus pour passer un excellent moment ?

Merci à Maïwenn, Juno Publishing pour l’envoi du service presse numérique !

164463835_3567296416713316_2914045319241884031_n

 

Les P’tites étoiles du mercredi avec Nathan !


Bonjour les étoiles, en ce mercredi consacré à nos p’etits bouts de choux, nous laissons la paroles à Nathan, 8 ans pour un conseil lecture. Il est en CE1 et voudrait vous parler de sa lecture du moment : La cabane magique. C’est une série à plusieurs tomes et une nouvelle aventure au fils des épisodes.

Nathan

Aujourd’hui il partage avec vous le tome 14 : dans la gueule des lions.

Il a voyagé avec Tom et Léa au coeur de la savane africaine. Il faut savoir qu’il y a quatre énigmes à résoudre pour récupérer les quatre cartes confisquées par Merlin. Donc quatre aventures du tome 12 au tome 15.

C’est une histoire facile à lire avec des images en noir et blanc. Et surtout tout un tas d’énigmes plus ou moins facile. Sur ce tome Nathan a aimé apprendre plein de choses sur les animaux sauvages africains. Il a appris la vie des gnous, les préférences des girafes et comment les lions chassent.

Il aime tellement cette série que trois autres viennent d’arriver, cela lui en fait 23 !

Merci à Nathan pour son super avis et à sa recommendation qui plairait sûrement aux fans des aventures !

La passion du Comte de Pauline Libersart en auto-édition !


Hello les étoiles, je viens vous parler d’une lecture coup de cœur. Vous aimez la romance historique…ou pas, La passion du Comte de Pauline Libersart est une pépite dans le genre à ne pas manquer ! Tout y est pour en faire un best-seller et être la reine de vos PAL.

Titre : La passion du Comte

Auteure : Pauline Libersart

Editeur : Auto-édition

Genre : Romance historique 

Broché : Lien d’achat

Résumé : Le mariage dont tout le monde parle jusque dans les salons de la reine Victoria !

Entre le séduisant et mystérieux comte de Lichfield et la Perle de la saison, Cassandra Seymour, ce devait être un mariage parfait.

Mais Alexander abrège la lune de miel sans explication, se montrant toujours plus froid et distant.

Se sentant délaissée, Cassandra ne sait plus quoi penser. Son époux lui est-il infidèle ? Son mariage est-il voué à l’échec ?

Décidée à se battre, elle ignore qu’elle va s’attaquer aux terribles fantômes qui hantent Alexander.

𒈝⭐ L’avis de Mya⭐𒈝

Tout d’abord, merci à Pauline Libersart de m’avoir fait découvrir cette perle historique qui mérite les honneurs et les Hourras. J’ai déjà eu le plaisir de découvrir la plume de l’auteure dans le genre et je ne devrais pas être surprise, mais voilà, elle m’a eue encore une fois.  Avez-vous aimé la série « La chronique des Bridgerton » ? La thématique dans La passion du Comte est dans le même registre mais, je vous promets, en beaucoup, beaucoup mieux, d’autant que ce roman a été écrit par une Française et n’a pas été chouchouté par une grande maison d’éditions. Et il est parfait.

Si la série LDB a propulsé la romance historique au devant de la scène littéraire et lui a fait gagner des milliers de nouvelles lectrices dans le monde et vous avez beaucoup aidé en dévalisant le stock des libraires, La passion du Comte pourrait en faire autant si vous lui donnez sa chance. Elle vous surprendra par la qualité de l’écriture qui n’a rien à envier aux auteures étrangères, par sa magnifique intrigue, par des personnages solaires, sombres et hors du commun surtout, le personnage féminin qui a du caractère et du répondant, des qualités peu courantes et inappropriées chez une femme de la Haute Société. Des protagonistes attachants et d’autres qui auraient mérité des soufflets et ce n’était pas rien dans l’ancien temps. Et l’argument par excellence pour lire ce roman est la plume talentueuse, imagée et créative de Pauline Libersart qui m’a totalement transportée dans le passé sans faillir un seul instant. La lecture fut addictive, fluide, riche en suspense et en rebondissements, dans l’émotion du début à la fin et cela valait bien le réveil difficile le lendemain.

Alors êtes-vous cap de faire bon accueil au Comte de Lichfield et de sa tendre Cassandra, les porter dans le Top de ventes comme vous l’avez fait pour La Chronique des Bridgerton ? Moi, je dis, foncez !

Cassandra, à peine dix-huit, vient de sortir de sa pension et ses parents ont jugé qu’elle est prête à convoler en justes noces. Et parmi les dix demandes, c’est le Comte de Lichfield qui a gagné son cœur et du même coup les « enchères ». Mariage d’amour pour elle, c’est certain, de raison pour lui, malheureusement, fort possible mais, elle ne le découvrira que trop tard. Heureuse d’avoir attiré son attention, la pauvre débutante et ingénue ne sait pas encore ce qui l’attend. Si la période des fiançailles fut courte, elle lui a été tendre, mais, le jour de son mariage, elle a enfin intégré les mises en garde de sa mère… elle a compris que sa vie n’a rien du conte de fées qu’elle a tant rêvé. Cette nuit-là, au nom du devoir conjugal, notre colombe n’a pas perdu seulement son innocence mais aussi ses illusions. Le Comte Alexander n’était qu’un mirage, une soif d’amour et d’un Happy-end désormais inaccessibles.

Mais Cassandra n’a pas dit son dernier mot. Elle n’était pas qu’un charmant bibelot comme le pensaient certains… Elle a en sa possession des armes redoutables pour retourner la situation à son avantage et elle est prête à aller aussi loin qu’elle pourrait quoiqu’en disent les convenances et la bienséance. Après avoir déversé toutes les larmes de son corps, elle est partie en croisade et a monté une vraie opération commando pour séduire son époux et le ramener dans son giron… Mais son coup de pied dans la fourmilière a révélé l’impensable et l’abominable secret du Comte et s’il a douché son enthousiaste de prime, notre Lady est une battante et ne s’est pas arrêtée à l’inavouable. Son Comte compte toujours autant malgré ses travers.

Alexander, si séduisant soit-il, est aussi glacial que son manoir lugubre, mais lui, non, plus ne savait pas ce qui l’attendait en épousant Cassandra. S’il pensait avoir affaire à une pouliche placide et bonne à enfanter, il s’est fait autant d’illusions qu’elle en a eues. La lady cachait bien son jeu. Du doux agneau n’est resté que la mignonnerie de son charme ravageur. Elle s’est avérée féroce, une tigresse qui ne recule devant rien pour défendre son territoire, le Comte et surtout ses ennemis n’ont qu’à bien se tenir !

Du haut de son manoir, Alexander, n’a d’autres choix que de la regarder bouleverser sa vie brumeuse et funeste d’un coup de baguette magique. Annihiler ses principes d’un sourire éclatant, charmer ses gens par tant de gentillesse, s’imprégner de son énergie et de sa joie de vivre contagieuse. Se prosterner devant l’ingéniosité de sa jeune épouse aussi intelligente que maligne, ce n’est pas de refus. Grâce à elle, la lumière de son présent balaie la noirceur de son passé. L’avenir n’est plus un rêve impossible grâce à ses promesses, ses fantômes se transforment en tâches de plus en plus invisibles à coup d’amour et de passion. Tu es perdu Gentilhomme, rends les armes, ton ange n’accepte rien qu’une totale abdication.

Une lecture coup de cœur. Vous aimez la romance historique…ou pas, La passion du Comte est une pépite dans le genre à ne pas manquer ! Tout y est pour en faire un best-seller et être la reine de vos PAL.

Chapeau Bas à l’artiste !

164337151_2777629469219822_4272745733685489474_n

L’avis de Charlotte sur Juste Colocs ! de Laure Aleno


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Juste Colocs ! de Laure Aleno aux Editions Addictives : une romance rythmée et addictive.

Titre : Juste Colocs !

Auteur : Laure Aleno

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99€

Résumé :

Ils ont été trahis, ils devront se faire confiance.

À la suite d’une violente dispute avec son copain, Sam se retrouve sans mec, mais surtout sans appart !
Déterminée à ne pas squatter le canapé de sa meilleure amie pendant des mois, la jeune femme n’a pourtant pas beaucoup d’autres solutions.
Elle décide alors de prendre son courage à deux mains pour répondre à l’annonce d’un certain Alex qui lui propose de l’héberger en échange de quelques heures de baby-sitting avec son fils.
La proposition est trop belle pour être vraie, et Sam comprend vite où est le piège : son nouveau coloc a un cœur de glace !
Mais l’armure d’Alex n’est qu’une façade pour se protéger, car ce dernier tente à tout prix de résister au charme de cette nounou improvisée…

Mon avis :

Du jour au lendemain, Sam quitte son homme et doit trouver un appartement. Hors de question pour elle de rester trop longtemps chez sa meilleure amie. Elle a besoin d’indépendance. Lorsqu’on lui propose une colocation en échange de s’occuper de la maison et du fils du propriétaire, elle saute sur l’occasion. L’homme en question est Alex, un avocat sexy au cœur de glace !

Sam sort d’une relation oppressante et veut se retrouver. Elle est distante. Alex est papa, déçu par ses précédentes relations. Il est froid. Ce qui n’est pas le plus facile pour créer des liens. La relation de colocataires n’est pas simple.

Sam est attachante. Elle a besoin de se redécouvrir et de réapprendre à vivre pour elle après les moments compliqués qu’elle a vécus. Alex est un acharné du travail. Il prend peu de temps libre et uniquement pour son fils Timéo. Mais on le sent dévouer pour ceux qu’il aime.

Quand ils arrivent enfin à se rapprocher leur passé respectif refait surface…

Juste Colocs ! est une histoire prenante dans laquelle les protagonistes ont leurs lots de choses à régler. L’attirance est bien présente, mais chacun doute. Alex plus particulièrement qui, malgré le fait qu’il accueille cette étrangère chez lui, peine à lui faire confiance. Leur rapprochement se fait petit à petit. Mais les fantômes de leurs passés ont laissé des traces qu’ils ont du mal à oublier, difficile de se reconstruire après certaines épreuves. La douceur dont l’un et l’autre font preuve m’a touchée.

J’ai beaucoup aimé l’alternance des points de vue qui permet de bien comprendre les personnages. J’ai passé un super moment avec Sam, Alex et Timéo et j’aurais aimé rester un peu plus avec eux.

Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Je me surprends à l’observer. Il est concentré. Son air tourmenté a laissé place à un beau sourire qui vient illuminer son visage et dessiner ses fossettes. Bizarre qu’il soit célibataire, car il ne doit pas laisser beaucoup de femmes indifférentes. J’ai un petit pincement au cœur en repensant à l’avocate bimbo qui m’a informée de ses performances sexuelles. Je reste un peu déçue qu’il s’intéresse à ce genre de nana, pour ensuite la traiter de « connasse ». Mais je suis assez d’accord avec cette définition : elle a l’air d’être une sacrée…
– Tu penses à quoi ?
– Euh… aux ingrédients de ma recette, pourquoi ?
– Tu fronces les sourcils comme si quelque chose t’énervait.
– Pas du tout !
Non, pas du tout, sa robe rouge, son décolleté plongeant et son air pincé et supérieur ne m’énervent absolument pas.
Je ne vais quand même pas lui avouer que je suis un peu… jalouse qu’il s’intéresse à cette femme alors que moi je le laisse de marbre. Je ne me l’avoue même pas à moi-même, alors ! Ça y est, je débloque. Dire que dans deux semaines je serai à Paris. Ce n’est pas le moment d’avoir le béguin pour mon coloc/avocat/beau gosse/musclé/attentionné.
Silence, les hormones ! On reste tranquilles !

L’avis de Carine sur Arrogant Highlander, un roman de Mina Zadig chez Addictives Editions.


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Arrogant Highlander ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Auteur : Mina Zadig

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Résumé : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

L’embrasser ou l’insulter ?

Adèle a toujours rêvé de visiter l’Écosse, mais pas dans ces conditions ! Elle est convoquée par un notaire pour l’héritage d’un grand-père qu’elle n’a jamais connu, sa voiture la lâche sous la pluie, et c’est trempée qu’elle se vautre en plein milieu d’un pub devant une dizaine de Highlanders hilares…
Le pire dans tout ça ? L’un d’eux, Fyfe, aussi sexy qu’arrogant, lui offre un baiser brûlant et passionné en pleine nuit, au détour d’un couloir. Il réveille en elle un désir aussi puissant que nouveau, et la jeune femme doit lutter pour ne pas y céder.
Le lendemain, Adèle reçoit en héritage le domaine de son grand-père, où vivent Fyfe et ses amis. Si elle vend, ils perdent tout. Si elle le garde, elle doit changer de vie !
Le choix demande réflexion, mais impossible de se concentrer quand Fyfe la trouble, la taquine, l’exaspère, lui donne envie de plus, toujours plus…
Est-elle prête à succomber au charme du Highlander ?

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Mon avis : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Arrogant Highlander, un sublime voyage livresque que j’ai dévoré d’une traite et dans lequel le mythe du kilt ne vous laissera pas indifférentes ! Alors, caleçon ou pas caleçon ?

Ce sera aussi la question que va se poser Adèle lorsqu’à son arrivée, plus que mouvementée en Écosse, elle va se retrouver devant la plus belle triplette d’hommes qui soit… tous en kilt. Enfin? se retrouver face est vite dit, je dirai plutôt « s’étaler »comme une serpillère bien imbibée devant une belle triplette en kilt. Et elle ne sera pas au bout de ses surprises en ce qui concerne ces trois énergumènes plus particulièrement, l’un d’entre eux, Fyfe. Mais Adèle n’est pas en Écosse pour passer du bon temps, même si elle a toujours rêvé de visiter ces Highlands à la beauté majestueuse et de découvrir enfin ce que porte les écossais sous leurs jupettes bigarrées. Non. Cette dernière a rendez-vous avec le notaire du coin pour en savoir plus sur l’héritage d’un grand-père dont elle ne connaissait même pas l’existence il y a peu encore. Dommage… pour cette jeune fille qui n’a personne hormis une vieille tante aigrie qui l’a néanmoins élevée. C’est une déception de plus dans sa vie. Elle qui n’a plus personne, aurait aimé connaître cet homme. Elle espère d’ailleurs de ce rendez-vous plus qu’un héritage pécuniaire… Ce qu’elle aimerait trouver, sont justement, des souvenirs et des images auxquelles se raccrocher dans cette vie qui ne l’a pas gâtée jusqu’alors et l’a privé d’une vraie famille dont elle a toujours manqué. Adèle est une jeune fille qui n’est pas très sûre d’elle, elle doute d’être à la hauteur pour tout. Pourtant, face à notre triplette Écossaise, elle ne manque pas de répondant et se découvre une autre facette d’elle… Peut-être celle qu’elle a toujours rêvé d’être ?

Avec Arrogant Highlander, Mina Zadig nous offre une lecture très rafraîchissante, pleine de peps et apporte un magnifique message sur la reconstruction de soi. J’ai tellement aimé sa manière de faire évoluer les personnages, et plus particulièrement, Adèle qui va sortir complètement de sa chrysalide en se prenant en main lors de ce voyage. Ce personnage est vraiment très bien travaillé et l’évolution est parfaite. Dès le départ déjà de par le choix de son métier, on ressent un décalage avec le personnage. Elle paraît coincée, neutre, effacée et pourtant… la vraie Adèle ne demande qu’à exploser au grand jour, mais comment le faire lorsqu’on ne sait plus vraiment qui on est ? À quoi on aspire et où l’on veut vivre. Adèle est perdue et son Ex n’y est pas étranger, tout comme sa vieille tante qui l’a élevée, brimant sa personnalité et lui faisant sentir qu’elle n’est qu’un boulet qu’on lui aurait imposé. Mais face à Fyfe, elle devient une autre. Il la voit, elle. Il est même obnubilé par cette femme qui ne correspond nullement à ses goûts et qui pourtant l’attire, l’intrigue même, fortement. Rien ne colle chez elle. Elle peut être le feu comme la glace. Belle et hyper sexy. Elle se cache sous des vêtements informes qu’il aimerait bien arracher pour découvrir ce qu’elle dérobe à ses yeux. Sûre d’elle et pleine de réparties, elle peut se retrouver la minute d’après aussi perdue qu’une petite souris… qu’il aimerait protéger alors qu’elle le fait sortir de ses gongs et que surtout, c’est loin d’être dans ses habitudes, lui le coureur de jupons ! D’ailleurs, qui sort de ses gongs le plus ? Cela en est presque devenu un combat récurent entre eux de par leur attirance très forte qu’ils ne maitrisent pas. Et un combat dont on se délecte autant que Hamish et Fark. Il ne nous manquait que le pop-corn !

Que dire de Fyfe… Soupir… re soupir… encore soupir… mouais soupir jusqu’à demain même, car nous ne somme pas Adèle malheureusement… Hum… Zut je soupire encore… oups. Cet homme est le héros de romance par excellence. J’ai tout aimé en lui ! Il est la perfection même du Highlander dont on rêve toutes sans tomber dans le cliché, y compris celui du kilt 😉 Cet homme est torride, chaud comme la braise et en même temps, il dégage ce côté torturé et sensible qui ne laisse pas indifférent. Il va pousser notre belle Adèle dans ses retranchements comme, elle le poussera dans les siens. Malheureusement, Adèle ne veut plus que personne ne lui dicte sa conduite et veut prendre le temps de se trouver et cela, elle ne peut le faire que seule. Alors, peuvent-ils avoir un avenir ensemble ? Elle qui tient dans ses mains aussi l’héritage qui pourrait lui faire tout perdre à lui comme à ses amis ? Comment séparer ce qui les unit alors qu’en même temps cela peut les désunir ? Et puis, comment faire lorsqu’on a un coup de foudre pour un homme aussi buté, aussi arrogant, mais aussi pour une ville et ses habitants ? Une famille…. Celle du cœur… Après tout n’est-elle pas à moitié Écossaise elle aussi ? Pourrait-elle y faire sa place ou doit elle tout vendre et repartir en France ?

Mina Zadig nous emporte dans une belle histoire très addictive dans laquelle elle jongle à la perfection avec nos émotions, mais aussi avec de l’humour qu’elle intègre parfaitement au récit au milieu des rebondissements. Un récit que je ne peux que vous conseiller à mon tour, car au-delà d’une simple romance rafraîchissante, mais aussi très sensuelle, il y a beaucoup plus que ça. Il y a de la profondeur de ces sujets abordés qui touchent. Il y a les apparences qui parfois sont trompeuses, il faut gratter pour découvrir le cœur des gens, et cela n’a pas de prix. Il y a également tous les personnages qui sont plus qu’attachants dans cette romance, au point qu’on aimerait même avoir un tome pour chacun d’entre eux. Puis, il y a le « fantôme du manoir » qu’on aime aussi sans le connaître. Celui qui réunit tout ce beau monde. Celui pour lequel, on va verser notre petite larme. Celui qu’on aurait aimé tant connaître, nous aussi… Et puis il a Adèle, Fyfe, Hamish et Fark… et bien d’autres encore 😉

Un grand merci aux Éditions Addictives pour m’avoir permis de découvrir ce roman en service presse numérique. Merci à Mina Zadig pour cette belle lecture qui réchauffe les coeurs.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Extrait : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

– Haaa !
Pourquoi ça crie ? Merde, je crois que je viens de heurter quelqu’un. Mais qui peut bien se balader dans les couloirs au beau milieu de la nuit ? J’ai ma réponse quand je baisse les yeux et que je la découvre par terre. Je réalise que c’est encore la petite Française qui vient de finir étalée sur le sol.
Je ne peux pas m’en empêcher et j’éclate de rire alors qu’elle grogne et se relève avec beaucoup de difficultés.
– Je croyais que les Écossais étaient gentils mais je dois me rendre à l’évidence, ça ne concerne que certains d’entre vous, grommelle-t-elle avec irritation et en se frottant le postérieur.
– Qu’est-ce que j’y peux si tu ne tiens pas sur tes pieds, ma belle ? je la nargue. Je te signale que c’est la deuxième fois que tu t’étales devant moi.
– Pauvre crétin, crache-t-elle en français.
– Ce n’est pas la peine de m’insulter, objecté-je, agacé.
– Vous pourriez au moins vous excuser, non ?
– Pourquoi ? Parce que tu passes ton temps le cul par terre ? rétorqué-je avec une envie monumentale de la faire taire.
– Oh… Espèce de…
– De quoi ?
– Et je ne suis pas votre belle. Gardez vos familiarités pour d’autres, s’indigne-t-elle.
– T’appeler « ma belle » est une familiarité ?
Je me marre. Je sais que je devrais gagner ma chambre. Je vais déraper, je le sens. Mais merde, la meuf que j’ai sous les yeux n’a plus rien à voir avec celle de tout à l’heure ! Ses cheveux blonds lui arrivent presque au bas du dos et le haut de son pyjama laisse entrevoir une paire de seins dont les bouts pointent à travers le tissu. Elle est carrément bandante et je crois que je disjoncte.
– J’ai carrément envie de t’embrasser… ma belle, lui susurré-je.

***

Arrogant Highlander, de Mina Zadig, histoire intégrale.

Sorties MF de la semaine chez Juno Publishing – Collection Maïa By Juno !


Hello les étoiles, nous vous présentons les sorties de la semaines de notre partenaire Juno Publishing France. Des romances MF contemporaines et paranormale éditées dans la collection Maïa By Juno. Pour le moment, le site de la maison se refait une beauté mais en attendant qu’il soit opérationnel, les précommandes sont disponibles sur Amazon.

𒈝⭐ Sorties MF – Collection Maïa ⭐𒈝

Résumé : Eléa, jeune métisse sans domicile trouve refuge dans un bar lors d’une soirée pluvieuse. Incapable de résister à la musique qui lui permet d’exprimer ce qu’elle ne peut dire à haute voix, elle se met à danser et est repérée par le gérant de l’établissement Thomas, ainsi que son meilleur ami, Evan, sorti depuis peu de prison. Hébergée par l’une de serveuses, devenue voisine de Thomas et Evan, Eléa va se retrouver épaulée alors qu’elle était seule depuis des années.

Désormais danseuse, serveuse et prof de danse dans le centre sportif de Thomas, elle va également devenir la petite amie d’Evan, ce jeune homme qui lui ressemble par bien des égards. Mais la jalousie de Maeva, et la famille de son petit ami qui ne voit pas leur relation d’un bon œil vont être des problèmes difficiles à surmonter.

Confrontée au racisme des uns, au mensonge des autres, la jeune femme va décider de tourner le dos à cette vie qui semblait lui sourire jusqu’à ce qu’Evan vienne la chercher pour lui prouver que l’amour peut être plus fort que n’importe quel obstacle mis sur leur chemin de la rédemption.

Résumé : Nina est une magicienne immortelle qui ne craint qu’une chose : tomber entre les griffes de celui qui la poursuit sans relâche depuis des décennies. Il la traque depuis qu’elle a quitté son Pérou natal, n’hésitant pas à traverser des continents entiers dans l’espoir de la rattraper.

Pour le fuir, elle va se réfugier à Paris, une ville à feu et à sang dirigée par des criminels, qui porte les stigmates d’une guerre civile.

Grâce à ses rencontres dans ce monde empli de violence, parviendra-t-elle enfin à arrêter celui qui la pourchasse ?

Résumé : Souviens-toi de nous… Lorsque je ne peux pas.

Thea Hughes a cinq minutes à vivre.

Un accident de voiture lui a volé ses parents et lui a laissé le deuxième cas d’amnésie le plus sérieux au monde. Elle n’a que quelques minutes de réalité, de conscience, de vie… avant que sa mémoire ne soit effacée. Et tout recommence.

Artiste à l’avenir prometteur, Thea en est désormais réduite à gribouiller, à vivre une vie fade et tranquille, de trois cents secondes chaque fois.

Jim Whelan est en mode pilote automatique.

Enfant placé en famille d’accueil dès sa naissance, il a vécu toute sa vie sans connaître l’amour… et il en a payé le prix, jusqu’à ce qu’il apprenne à se battre, à porter son armure et à garder la tête baissée.

Travaillant comme aide-soignant au Blue Ridge, au fin fond de la campagne en Virginie, Jim a finalement levé les yeux… et a trouvé Thea.

Lorsque Thea a la chance de s’échapper de la prison qu’est sa réalité chronométrée, grâce à une opération chirurgicale expérimentale risquée, cela pourrait les mener tous les deux à un amour incroyable, un avenir qu’ils n’auraient jamais cru possible… ou cela pourrait bien leur demander de commettre un sacrifice ultime.

Résumé : Dans une salle de boxe à Chicago, Mary Monahan assomme accidentellement le plus bel homme qu’elle ait jamais rencontré. Après l’avoir réveillé avec quelques gifles, la toute première chose qu’il fait est de lui proposer d’aller manger un truc et boire une bière. Son nom est Jimmy. Il ressemble à un mannequin Gillette. Et il est trop beau pour qu’elle lui résiste.

Jimmy « The Falcon » Falconi est ébahi du fait que Mary n’a absolument aucune idée de qui il est. Ébahi et ravi. Il n’est, après tout, pas votre quarterback de la NFL habituel. Non, il fait ses courses chez Costco, a un faible pour Pinterest et se trouve au milieu d’une série de défaites épiques. Jimmy tombe follement amoureux de Mary, aussi rapidement qu’il traverse un terrain. Et il se rend compte qu’il a enfin rencontré une adversaire digne de lui. Cette endurance dont il est si fier ? Pfff, aucune chance contre ses Kegels.

Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’elle est aussi sa nouvelle kinésithérapeute, récemment embauchée par les Bears pour soigner son épaule… et sa blessure à l’aine. Et si elle ne peut pas l’aider, il sera mis à l’écart plus rapidement qu’ils ne peuvent dire « pénétration offensive ». Malgré la célébrité de Jimmy, les milliers d’images détournées du Falcon, et les blagues un peu lourdes mettant en vedette son visage, Mary tombe amoureuse de lui et de son désir incessant de la faire sienne.

Jusqu’à ce qu’un bambin se présente à la porte de Jimmy. Et plonge leur vie dans le chaos le plus total.

Résumé : Et si un matin en regardant dans le miroir tu ne reconnaissais plus la personne dans le reflet ?

Quand Leelo ne peut plus s’identifier dans les rôles qui auparavant la définissaient, c’est à la fois terrifiant et libérateur. Oh, elle ressent la peine, le deuil, et ensuite la colère, mais lorsqu’elle hérite d’une propriété dans le Nord, elle saute sur l’occasion et sa promesse de liberté et d’indépendance.

Pourtant, les apparences sont trompeuses dans sa nouvelle communauté, et les habitants ne semblent pas être ce qu’ils laissent paraitre, à commencer par l’homme des montagnes bourru qui habite dans sa rue.

Propriétaire du chalet de pêche local, Roar est heureux de sa vie paisible. Et plus il vieillit, moins il apprécie que cela change. C’est pourquoi, quand une fille de la ville, tatouée, aux cheveux bleus emménage dans le vieux motel, troublant sa routine, il est loin d’en être ravi.

Mais, quelque chose dans cette femme, avec ses sourires qu’elle offre facilement, et son caractère insouciant, le fait sortir de son chalet et se proclamer son protecteur.

Résumé : Certaines personnes vraiment chanceuses éprouvent un amour si grand que rien ne peut les séparer. La distance, les malentendus ou même la mort ne sont pas assez puissants pour arrêter l’envie, la faim et le désir d’être ensemble.

Patrick aime Savannah. C’est un Marine qui fait face au danger au quotidien et sa plus grande peur est d’être oublié.

Savannah aime Patrick. En raison des circonstances de sa naissance, elle a grandi sans jamais savoir ce qu’est d’être touchée, étreinte ou acceptée par qui que ce soit.

Les brumes hantées de la Louisiane, les horreurs ravageuses de la guerre et les restes d’une ancienne maladie tenteront de les séparer jusqu’à ce que leur destin les rapproche et qu’ils découvrent un amour si parfait qu’il durera pour toujours.

Résumé : Je m’appelle Stone Ridge et je suis un putain de fonceur…

Je jette mon dévolu sur ce que je désire et je le poursuis. Je suis connu pour ne pas abandonner facilement.

Pour ma persévérance et pour ma façon si sexy de gagner de l’argent. Et j’en suis plutôt fier.

Des filles en train de crier à perte de vue, prêtes à laisser tomber leur culotte pour moi et à jeter leur argent sur mon chemin, il y en a un paquet, mais il n’y a qu’une seule fille que je ne peux pas me sortir de la tête. Surtout depuis qu’elle est ma foutue colocataire.

Sage Knox…

Les choses étaient torrides entre nous, tous les deux à la recherche de la meilleure baise de notre vie ; une façon de s’amuser et de s’envoyer en l’air sans s’attacher.

Jusqu’à ce que je décide qu’être attaché à elle est exactement ce que je veux.

Elle m’a repoussé, de peur d’être blessée comme elle l’a été depuis le jour où ses parents les ont abandonnés, elle et son frère Hemy. Chaque personne dans sa vie l’a brisée.

Je comprends ses inquiétudes et je suis prêt à tout faire maintenant pour les faire disparaître.

Je la ferais mienne d’une manière ou d’une autre… en commençant avec mon putain de corps.

Merci les étoiles pour votre attention, nous vous souhaitons de très belles découvertes !

img_20210322_125732524037922.png