Il n’était pas une fois de Siobhan Jensen dans la Collection Maïa By Juno !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Il n’était pas une fois de Siobhan Jensen dans la Collection Maïa By Juno ! Une histoire rafraichissante, dynamique, drôle et touchante. Le combo parfait pour passer un très bon moment.

Titre : Il n’était pas une fois

Auteure : Siobhan Jensen

Editeur : Juno Publishing

Collection : Maïa By Juno

Genre : Romance contemporaine 

EbookLien d’achat

Broché : Lien d’achat

Résumé : Éva a renoncé à la civilisation, neuf ans plus tôt, se contentant du minimum d’interactions sociales pour vivre paisiblement. Elle habite dans une région paumée, au milieu du plus grand marais de France, et exerce une profession à domicile. Les seuls voisins qu’elle côtoie sont ses parents. Elle n’a aucune vie sexuelle, par choix.
Cependant, pour colorer son existence, elle peut compter sur son meilleur ami gay Guillaume (alias Gui-Gui) et ses deux chats. Sa routine sera perturbée par l’arrivée d’un nouveau voisin, un magnifique Apollon en uniforme de pompier, prénommé Alexandre. Leur rencontre explosive risque de faire voler en éclats l’existence bien rangée d’Éva.
Avec humour et cocasserie, ces deux forts caractères apprendront à se connaître, et affronter ensemble le meilleur et le pire. Surtout quand les secrets et les mensonges sont de la partie.

˗ ˏˋ ⭐ˎˊ ˗ ✧︡ °₊.—L’avis de Mya— .₊°✧︡ ˗ ˏ ˋ ⭐ˎˊ ˗ 

La plume de Siobhan Jensen fut une jolie découverte pour moi, pleine d’humour et d’émotions. Ne la connaissant pas, je me suis lancée à l’aveugle. En fait pas tout à fait, la jolie couverture y est pour quelque chose aussi. Éva vit en recluse depuis trop longtemps et pour seules compagnies, ses chats et cela lui convenait très bien. À part ses parents et son meilleur ami, Guillaume, elle ne supporte aucun autre contact humain. Et pour cause… Éva a beaucoup souffert et si elle est encore debout, c’est dû à sa force de caractère. Il fut un jour où elle respirait la joie de vivre, mais cela, c’était avant qu’elle ne tâte de ce que l’être humain a de plus cruel… Aujourd’hui, elle se suffit à elle-même, ne sort de chez elle qu’en cas de besoin… Jusqu’à ce qu’un nouvel arrivant vient défoncer sa clôture. Depuis, les choses ont changé, elle a changé… Éva a à présent un voisin très bavard et qui ne manque aucune occasion pour la titiller. Si son Gui-Gui la taquine souvent pour l’énerver, Alexandre va la pousser dans ses derniers retranchements. Il va chambouler sa routine, mettre fin à sa solitude volontaire… Le projet qu’ils mènent à deux, va la sortir de sa zone de confort et qui sait, ce sera peut-être le premier pas vers l’avenir… vers l’oubli… vers l’amour.

Quant à Alexandre, il a cumulé les échecs relationnels pour toute une vie, mais, en arrivant aux Marais, il a tout de suite su qu’il est temps qu’il arrête de chercher. Il a trouvé la FEMME. Celle qui mettra sa vie sur les rails, et l’accompagnera pour le meilleur et pour le pire… Cette femme l’a conquis par son naturel, sa verve, son franc-parler… Mais aussi par sa fragilité qu’elle s’évertue de cacher sous son caractère de cochon. La convaincre de la sincérité de ses sentiments ne sera pas évident mais, chaque chose en son temps… d’abord, solidifier le lien d’amitié qui commence à se tisser entre eux, lui réapprendre la confiance en elle, en lui, la réconcilier avec l’être humain et surtout la séduire dans les règles de l’art. Eva ne mérite pas moins que cela. Cela Alexandre sait faire face… Il n’est pas pompier pour rien. Être patient et rétablir des connexions font partie de son quotidien.

Mais est-elle prête à le laisser faire au risque de souffrir encore une fois ? Est-elle assez solide pour supporter les secrets auxquels elle sera confrontée ? Aura-t-elle assez confiance en leur couple pour supporter les rebuffades et le mépris de la famille d’Alexandre ? Cela, notre pompier « gentleman en devenir » ne le saura que trop tôt. 

Si la vie d’Éva ne ressemblait pas à un conte de fée jusqu’à aujourd’hui, ce qu’elle a trouvé avec Alexandre y ressemble beaucoup. Avec lui, elle n’a plus besoin de se cacher, ni de faire semblant. Il la devine facilement. La moindre petite pensée négative, il arrive à la déchiffrer et fait en sorte qu’elle en ait une plus positive à côté. Alexandre n’a rien d’un ange. Il a ses défauts et ses propres casseroles à affronter, mais c’est son ange à elle. Il veille sur elle sachant qu’elle n’a pas besoin de sa protection, tout en évitant de l’étouffer. Il la respecte, comprend et supporte ses états d’âme. Il la voit vraiment comme elle est, et il la veut, elle, ses rondeurs et sa peau marquée. Éva a traversé l’enfer, mais Alexandre lui offre le paradis, elle n’a besoin de rien de plus que de lâcher prise ! 

Il n’était pas une fois est une magnifique histoire riche en émotions et en humour. Si vous aimez les héroïnes qui ne se laissent pas compter, fortes et faillibles à la fois, vous adorez les pompiers sexy, mais qui ne se le racontent pas, cette romance aussi sexy que romantique est pour vous. L’histoire n’en reste pas là, il y a bien une intrigue autour de la romance mais, je vous laisse au plaisir de découvrir les moult rebondissements qui en découle par vous-même. L’auteure parle de reconstruction mais, aussi de choc culturel, rencontre des religions, des traditions, sans user de clichés habituels. Une histoire rafraichissante, dynamique, drôle et touchante. Le combo parfait pour passer un très bon moment.

Merci à Maïwenn et à Juno Publishing pour l’envoi du service presse numérique !

156580367_492202281808220_7501630631049944834_n

  

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s