Inoubliable : Amanda Bayle, Belinda Bornsmith, Katja Lasan et Elle Seveno chez Cyplog !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Inoubliable. Une romance co-écrite par les huit-mains : Amanda Bayle, Belinda Bornsmith, Katja Lasan & Elle Seveno. Quatre plumes, quatre univers et chacune de ces belles histoires, pourtant courtes, vous donnera les papillons au ventre et des petits cœurs plein les yeux. À ne pas manquer pour un excellent moment de détente et de douceur.

Titre : Inoubliable

Auteures : Amanda Bayle, Belinda Bornsmith, Katja Lasan & Elle Seveno

Editeur : Cyplog 

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Quatre grands noms de la romance se sont réunis pour offrir aux lectrices une Saint-Sylvestre mémorable.

Quatre mecs, quatre filles, une soirée bling-bling.

Secouez le tout comme un délicieux cocktail et qui sait, vous obtiendrez peut-être une fête exceptionnelle.

Embarquez avec Baptiste, Loïc, Luke et Milo, une bande de potes qui pourraient bien faire la rencontre de leur vie lors d’un Nouvel An… Inoubliable.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ L’avisdeMya ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Dans ce livre co-écrit à huit-mains, on a affaire à quatre joyeux lurons. Baptiste, Loïc, Luke et Milo. Quatre amis soudés malgré le temps passé depuis qu’ils se connaissent et malgré la distance. Chacun a des choses à nous raconter, des anecdotes à nous partager. S’ils forment une bande inséparable, chacun a un atout propre ou plusieurs pour nous séduire. Et si les aléas de la vie ne leur permettent pas de se réunir souvent, la fête de fin d’année était une occasion en or pour se retrouver et faire la fête ensemble. Sauf que chacun a rencontré ce soir-là une femme. LA FEMME. Celle qui fera la pluie et le beau temps dans ces quatre histoires toute en légèreté. La bande a vécu une nuit, folle et inoubliable suivie d’un réveil mouvementé et pas seulement à cause de l’abus de l’alcool, comme c’était prévu mais, chacun de son côté.  Il a suffi d’une nuit pour que leurs vies sentimentales connaissent un bouleversement inattendu. Et au même moment. Si leur amitié était à la vie, à la mort, depuis cette fin de l’année, on peut rajouter à l’amour. 

Quatre plumes, quatre histoires, des univers différents, mais embarquement garanti et immédiat pour chacune de ces quatre captivantes nouvelles. Chacune a son petit truc, que je vous laisse découvrir de vous-même, pour nous assurer une bonne lecture.

Baptiste dont le retour dans sa ville natale est sous le signe des retrouvailles avec son ancien amour. S’il est arrivé à la fête en mode conquérant et dragueur, la pensée de revoir sa Maud ne l’a pas quittée depuis qu’il a atterri à Cannes. L’espoir de la reconquérir donne le ton de son histoire qui ne sera pas des plus faciles. À dix-huit ans, notre joyeux drille lui a brisé le cœur et demander son pardon est à l’ordre du jour…mais, il ne sera pas gagné d’avance. Maud a peut-être tourné la page et s’est trouvé un homme fiable qui ne l’abandonnera pas sous les conseils de sa famille ou ses amis !

En somme, une jolie opération de séduction toute en douceur que nous a concocté Elle Seveno. Différente de ce que j’ai pu lui lire mais, tout autant captivante. Une histoire courte certes mais, la trame nous happe rapidement dans cet amour d’ado fragile mais, qui ne demande qu’à s’épanouir. 

Loïc, le geek personnifié, de la bande. S’il a été déçu en amour, cette soirée de fin d’année lui rappellera que son entreprise ne peut pas lui donner ce dont il a besoin. En effet, après une soirée de folie et une nuit mémorable, Loïc va devoir revoir ses résolutions et surtout l’une d’elles. À savoir, redonner une chance à l’amour. Angélique est la femme parfaite et mérite qu’il prenne des risques avec elle. Mais tout d’abord, il va falloir accorder leurs violons, Angélique et lui, ont tous deux une entreprise à gérer et qui prend la plupart de leur temps, comment arriver à concilier boulot et relation ? Sont-ils tous les deux sur la même longueur d’onde ? Cette relation en vaudra-t-elle la peine qu’il risque le tout pour le tout ? 

Connaissant déjà la plume d’Amanda Bayle et cette jolie histoire ne fait confirmer son talent. En un minimum de pages, elle nous a offert un superbe voyage dans deux univers différents. Et chacun ne peut que vous séduire. Je ne vous dis pas plus, je vous laisse vous envoler aux côtes de nos protagonistes si attachants.

Luke est le séducteur impénitent par excellence de cette bande. Le joyeux tombeur va s’offrir une nuit de folie auprès d’une inconnue sans même se poser de questions. Mais les jours suivants, viendra l’heure des regrets. Luke a laissé passé sa chance au bonheur avec laquelle l’entente a été immédiate et sans chichi. La femme qu’il n’a même pas tenter de draguer ou séduire. Tout paraissait facile avec elle. Parler de tout et de rien avec Sara l’a comblé de joie alors que le lendemain chacun reprendra sa vie là où il l’a laissée. Luke est arrivé à Manhattan où il a pris ses nouvelles fonctions mais, la pensée de recontacter Sara n’a de cesse de le titiller… jusqu’à le hanter. Sara n’est pas le genre de femme qu’il côtoie d’habitude, naturel, réservée, mais ses pensées, son cœur ainsi que son corps ne vibrent que pour elle. Ses fêlures empêchent cette jeune femme talentueuse d’avancer dans une relation quelconque, mais c’est là que le bât blesse. Ses failles l’ont touchée et à jamais ! Il suffit de prendre son courage à deux mains et aller la chercher même s’il doit y passer la vie ! 

Belinda Bornsmith nous embarque avec sa jolie plume pour une histoire de reconstruction des plus touchantes. Elle est bouleversante et forte par ses thématiques sensibles. L’amour est-il capable de nous guérir ? Guérir les blessures de la vie, rétablir une confiance bafouée, une confiance en soi perdue entre deux paroles méchantes ou par l’indifférence, réparer les cœurs brisés, un tas d’ingrédients et de questions qu’aborde l’auteure avec une grande émotion. Luke et Sara vous offrent une virée directe aux étoiles ! 

Milo, l’artiste, le plus réservé des quatre. Une âme créatrice et un peu rêveuse ne l’ont pas préparé à cette soirée m’as-tu-vu qu’il exècre plus que tout. Mais, que ne ferait-il pour passer un peu de temps avec ses meilleurs amis ! Et il faut dire qu’il ne regrette pas une seconde d’être au milieu de tout ce faste bling-bling et typiquement cannois. Sa rencontre avec une âme aussi bohème que celle de Giulia est la meilleure chose qui lui est arrivée jusqu’à présent. La sublime Femme à la peau d’ébène l’a envoûté et il est sûr qu’elle ne manquera pas de semer la tempête dans ses émotions ainsi que dans sa vie. Si sa carrière artistique est sur le fil de rasoir, son italienne à la voix d’ange arrive à lui procurer la stabilité dont a besoin sa créativité. Malgré la distance, les contraintes professionnelles, nos deux tourtereaux vont retrouver leur compte dans cet amour si fusionnel, si évident. Giulia va le réconcilier avec son passé et l’aider à construire son avenir.

Katja Lasan m’a embarquée rapidement dans son histoire dans laquelle elle aborde aussi des thématiques très sensibles. Si j’ai eu du mal avec les expressions du sud « pur terroir », cela ne m’a pas empêché de me régaler de sa plume ni d’être émue par Milo, son vécu, la douleur du deuil, la pression qu’il subit pour reprendre le patrimoine familial, lui qui n’aspire qu’à son art. Sans oublier ses projets avortés et les portes qu’on lui ferme au nez. Mais la belle italienne est arrivée dans sa vie pour l’accompagner pour le meilleur et pour le pire. C’est dans la force de son amour qu’il a puisé pour entamer le premier pas sur le chemin de la reconstruction. 

Bref, chacune de ces belles histoires, pourtant courtes, vous donnera les papillons au ventre et des petits cœurs plein les yeux. À ne pas manquer pour un excellent moment de détente et de douceur. 

Merci aux éditions Cyplog pour cette inoubliable fin d’année qui m’a fait surfer sur une vague de beaux sentiments. 

inoubliable 1

°·..·°¯°·._.· 𝑳’𝒂𝒗𝒊𝒔 𝒅𝒆 𝑪𝒂𝒓𝒊𝒏𝒆 𝒔𝒖𝒓 𝑺𝒐𝒏 𝒑𝒍𝒖𝒔 𝒋𝒐𝒍𝒊 𝒅𝒆𝒇𝒂𝒖𝒕, 𝒖𝒏 𝒓𝒐𝒎𝒂𝒏 𝒅𝒆 𝑭𝒂𝒏𝒏𝒚 𝑨𝒏𝒅𝒓𝒆 𝒄𝒉𝒆𝒛 𝑱’𝒂𝒊 𝒍𝒖 ·._.·°¯°·.·°


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ 𝑻𝒊𝒕𝒓𝒆ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Son plus joli defaut

Auteur : Fanny André

Genre : Romance contemporaine

Editions : J’ai lu

Ebook : 10.99 €

Broché : 14.90€

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ 𝑹𝒆𝒔𝒖𝒎𝒆ᵒ▫ₒₒ▫:ᵒ▫ₒₒ▫

Maman solo, charge mentale, linge sale et autres rejouissances ! Cléa Matisse, mère célibataire, vit au rythme de sa petite Merrylou. Son quotidien ? Élever seule sa fille, courir à droite et à gauche, régler les factures qui s’accumulent et dormir quelques heures. En parallèle, elle est l’autrice d’un premier roman à succès qui sera adapté au cinéma. Le scénariste pressenti : Nate Keenan, un écrivain spécialisé dans les polars et les thrillers, que Cléa adore. Ce dernier semble bien peu enthousiaste à l’idée de travailler sur un « feel good à tendance romance ». Leur rencontre est explosive et fait retomber comme un soufflé tous les espoirs de Cléa. Mais la jeune femme au caractère bien trempé n’a pas dit son dernier mot. Elle tient fermement à être impliquée dans le projet, et elle le sera !

..••°°°°••.. Mon avis : °°••….••°°

À toutes les mères ceinture noire…

À toutes celles qui sont débordées et qui assurent… ou pas !

À toutes les mamans solos…

À toutes ces héroïnes de chaque instant… Sachez que même Wonder Woman met de l’anti-cerne et une culotte gainante.

Son plus joli défaut a été pour moi une jolie surprise qui m’a fait passer un excellent moment de lecture. Une belle tranche de vie qui va apporter beaucoup. Que l’on soit maman ou pas. Que l’on soit maman solo, maman warrios ou maman ceinture noire, ce roman est une perle pour chacune d’entre nous. Une Ode à la maternité que nous offre Fanny André en nous immergeant dans la vie de Cléa et Merrylou… mais pas que !

Cléa Matisse est une jeune maman célibataire à la beauté naturelle qui vit sa vie dans un rythme infernal entre les couches, les nuits blanches et les corvées quotidiennes qu’elle a du mal à assumer depuis son accouchement. En parallèle, elle est aussi l’étoile montante de la romance féminine éditée aux Éditions Malafois. Et lorsqu’elle se voit proposer une adaptation cinématographique de son roman, elle ne peut qu’être fière et sauter de joie, surtout que le scénario devrait être écrit par un auteur qu’elle admire depuis toujours, Nate Keenan… Le dandy sexy, écrivain hors pair. Mais est-il la bonne personne pour comprendre son roman ? Malgré tout le talent qu’elle lui connaissait, elle ne pouvait cependant qu’être sceptique. Si au moins elle avait le temps de l’écrire elle-même ce scénario… Entre deux couches et deux crises de larmes ça pourrait le faire, non ? Mais comment confier ses doutes alors qu’on lui offre une superbe opportunité ?

Et elle ne se trompait guère, car Nate de son côté se voit confier ce projet contre son gré. Il écrit des thrillers, des polars et ce genre littéraire qu’est la romance lui donnerai presque de l’urticaire. Il se sentait complètement exclu de ce genre littéraire féminin. Bien que le succès de Cléa Matisse ne soit pas de la poudre aux yeux et qu’elle soit adulée par la presse féminine et tous les réseaux sociaux, il ne voulait pas avoir son nom associé à ce genre de littérature. Ce sous-genre aisé à écrire et destiné un lectorat facile à convaincre et peu regardant ! Bonjour les clichés Monsieur Keenam ! Cléa ne pouvait que virer au rouge face à de tels propos, mais aussi lui donner raison sur le fait que leurs univers étaient diamétralement opposés pour une bonne collaboration. Ce qui bien sûr, ne sera pas au goût de l’éditeur qui ne leur laissera pas le choix et sonnera le départ d’un partenariat que Nate pensait faire à deux, et qui finalement sera à trois ! Car en plus de s’adapter à ce sous-genre de littérature, il doit composer avec un petit être qui accapare bien trop sa maman et avec lequel il devra composer !

Son plus joli défaut est une romance contemporaine qui fait du bien au cœur, mais aussi à son égo de maman tout comme à sa féminité. Fanny André a réussi là un coup de maître avec ce roman dans lequel on peut toutes s’identifier. Que l’on soit maman, autrice, lectrice ou blogueuse, on ne peut qu’adhérer à l’univers dans lequel elle va faire évoluer ses personnages. J’ai presque même envie de dire qu’elle a joué la carte de la séduction pour les lectrices accros que nous sommes. Jongler entre notre amour de la littérature, nos chères têtes blondes et l’accent So British de notre héros, tout en touchant notre égo de mère et de fan de romance était le combo parfait ! Sans oublier la parenthèse « Livre Paris » qui m’a rappelé tant de souvenirs. J’avais l’impression d’y être et de me promener dans les allées avec eux. Je revoyais les files d’attente et mes amies auteures en stress. Une immersion réelle aussi de préjugés sur les genres de littérature et l’étiquette que portent les auteurs tout comme les lectrices.

Une immersion parfaite dans une vie imparfaite d’une maman débordée qui a trop vite oublié qu’elle était une femme avant tout. Mais aussi celle d’un homme qui est tout son contraire. Fanny André aborde là de nombreux thèmes forts et réalistes qui parlent aux femmes, mais qui pourraient aussi le faire aux hommes. Car oui messieurs, découvrir » Son plus joli défaut » serait aussi spécial à vos yeux. Tout comme cela l’a été pour Nate qui va découvrir la vie et le bonheur d’une vie à trois sans passer par la case à deux, mais aussi toute l’ampleur des peurs et des doutes qui en résultent.

« Un père n’est pas celui qui donne la vie, ce serait trop facile, un père, c’est celui qui donne l’amour » Denis Lord.

J’ai plus qu’adoré les épigraphes en début de chaque chapitre qui étaient parfaitement choisies pour chacun d’eux. J’ai vraiment pris plaisir à les découvrir, car ils donnaient vraiment le ton de ce qui arrivait d’une manière très originale. Une belle alternance de sagesse, de dérision, de malice ou de fantaisie qui se mariait à la perfection avec le vécu de nos héros. Tout comme ce beau clin d’œil de superposition entre la romance fictive de Cléa et toutes les références littéraires qui se superposent à leur tour dans celle qui se déroule sous nos yeux.

La plume de Fanny André est douce, légère et magnifiquement bien imagée. Elle nous emporte et nous transporte dans l’univers de Cléa, Nate et Merrylou avec une émotion pure et un humour sans filtre très bien dosé. Le récit nous est raconté à la troisième personne dans une narration interne ce qui permet d’être dans la tête de chacun des personnages principaux et de ressentir leurs sentiments et leurs émotions d’une manière très aérienne laissant le lecteur s’attacher et s’attarder sur les moments qui paraissent le plus important pour lui. J’ai aimé l’évolution des héros dans chacun des points abordés. Des points que je vais taire, même si vous avez les grandes lignes de certains d’entre eux, car il est important que vous gardiez la surprise de leurs découvertes, et qui sont loin d’être anodins. Tabou pour certains, intimes pour d’autres, ces thèmes vont graviter autour de la confiance en soi, confiance dans la vie ou aux autres, chacun d’entre eux auront leur importance et seront exploités un par un dans le but de se remettre en question pour avancer, de se construire, ou encore se reconstruire. Le tout sera fait avec délicatesse et compréhension, ce qui apportera encore plus de sensibilité à cette romance que j’ai vraiment beaucoup aimée et avec laquelle j’ai passé un excellent moment de lecture en tant que femme, maman et lectrice.

Un grand merci aux Éditions J’ai Lu pour l’envoi de ce service presse dans son format broché à la couverture magnifique et très parlante. Merci à Fanny André pour sa confiance et ce merveilleux moment de lecture. Un roman qui fait partie de ceux que je relirais un jour avec grand plaisir.

..••°°°°••.. Extrait : °°••….••°°

Cléa consulta de nouveau l’écran de veille de son portable et geignit, paniquée. Les aiguilles de l’horloge tournaient toujours dans le mauvais sens et le temps était son ennemi personnel ! Elle ne voyait pas d’autres explications au fait qu’elle soit sans cesse en retard.

Bien sûr, il avait fallu qu’il y ait une panne de courant dans le métro, alors que sa journée avait déjà mal commencé avec une Merrylou particulièrement grognonne. À peine levée, la petite avait chouiné sans discontinuer, s’était débattue sur la table à langer au point que, système D oblige, Cléa avait fini par la changer sur le lit pour limiter les risques. Évidemment, le contenu de la couche s’était répandu sur le plaid en mohair, et elle avait dû réparer les dégâts en pestant, son retard devenant officiellement irrécupérable.

La veille et l’avant-veille, sa fille n’était pas allée à la crèche. Résultat : Merrylou s’était réveillée à 6 h 30. Et bien entendu, le seul jour où Cléa avait un rendez-vous, Merrylou n’avait pas bronché jusqu’à 7 h 45 ! Tout le timing établi par Cléa en avait été ruiné.

Après ce marathon et tant d’énergie déployée de bon matin, elle serait bien retournée directement sous la couette au lieu de foncer à cette réunion. Mais l’emploi du temps d’une maman solo est toujours rempli d’aléas ! Pour preuve de cette théorie : Merrylou s’était réveillée pas moins de quatre fois dans la nuit, puis avait régurgité sur l’épaule de sa mère sur le chemin de la crèche.

Bien évidemment, Cléa ne s’en était aperçue qu’une fois dans le métro, quand un inconnu chauve et plutôt malodorant avait détaillé son blaser avec insistance. L’élégance parisienne en avait pris un coup !

Dans l’ascenseur des locaux de Malafois, elle consulta de nouveau l’heure sur son portable. Elle était effroyablement en retard. Elle ne se rendait pas à une réunion informelle ni à un rendez-vous sympathique avec son éditrice Élise, non, c’était la rencontre débattue sur la table à langer au point que, système D oblige, Cléa avait fini par la changer sur le lit pour limiter les risques. Évidemment, le contenu de la couche s’était répandu sur le plaid en mohair, et elle avait dû réparer les dégâts en pestant, son retard devenant officiellement irrécupérable.

La veille et l’avant-veille, sa fille n’était pas allée à la crèche. Résultat : Merrylou s’était réveillée à 6 h 30. Et bien entendu, le seul jour où Cléa avait un rendez-vous, Merrylou n’avait pas bronché jusqu’à 7 h 45 ! Tout le timing établi par Cléa en avait été ruiné.

Après ce marathon et tant d’énergie déployée de bon matin, elle serait bien retournée directement sous la couette au lieu de foncer à cette réunion. Mais l’emploi du temps d’une maman solo est toujours rempli d’aléas ! Pour preuve de cette théorie : Merrylou s’était réveillée pas moins de quatre fois dans la nuit, puis avait régurgité sur l’épaule de sa mère sur le chemin de la crèche.

Bien évidemment, Cléa ne s’en était aperçue qu’une fois dans le métro, quand un inconnu chauve et plutôt malodorant avait détaillé son blaser avec insistance. L’élégance parisienne en avait pris un coup !
Dans l’ascenseur des locaux de Malafois, elle consulta de nouveau l’heure sur son portable. Elle était effroyablement en retard. Elle ne se rendait pas à une réunion informelle ni à un rendez-vous sympathique avec son éditrice Élise, non, c’était la rencontre officielle qui inaugurait sa collaboration avec Nate Keenan ! Rien que d’y penser, elle avait l’impression de rêver éveillée. Et voilà qu’elle arrivait avec cinquante minutes de retard ! Tout allait bien.


Son plus joli défaut
De Fanny André
Editions J’ai Lu

Cette chronique a fait partie d’un blog tour avec les copines blogueuses: 

 Les lectures de Mylène

 Les magiciennes des mots

 Topie vous parle de livres

 Un brin de lecture

 Games Of Books

 Follow the Reader

 Le monde enchanté de mes lecture

 Sweety & Honey Addictions

 By Kimysmile – Des livres, des films, des séries

 @lisez_en_moi 

 Livre sa Vie

 Soly’s books

 Les chroniques d’évenusia

 Lire ou dormir, il faut choisir

 The Lovely Teacher Addictions

 Triple L

Sorties Juno Publishing France !


Hello les étoiles, cette semaine Juno Publishing France vous donne rendez-vous avec 8 sorties numériques dont 3 sortent en broché le 11 avril prochain. Fans de romances MM, vous aurez l’embarras du choix. Au programme, des romances contemporaines et bit-lit. Rendez-vous le 10 mars sur le site de la maison d’éditions sinon sur Amazon le 11 mars.

La team vous souhaite de belle découvertes !

❁.*・゚ Sorties MM sur le site de Juno Publishing ゚・*.❁

Résumé : Derrière les sourires séduisants et les mouvements de danse des Sassy Boyz se cachent des désirs qui vous laisseront à bout de souffle. Fitch Donovan n’a jamais pensé qu’une lap dance pouvait changer sa vie, mais au moment où les lèvres du magnifique danseur touchent les siennes, son monde s’arrête brusquement. Peu importe à quel point il essaie, il ne peut pas se défaire du désir qui l’ébranle jusque dans ses fondations. Il a aspiré à cette passion toute sa vie – il n’aurait jamais pensé qu’il la trouverait avec un autre homme. Partager un baiser bouleversant avec un hétérosexuel est le genre de complication dont Ansel Becke n’a tout simplement pas besoin. Il ne préfère pas partager les feux des projecteurs, et Ansel ne joue jamais deux fois avec le même partenaire d’un soir. Alors, quand Fitch se présente pour demander un rappel, Ansel sait qu’il devrait envoyer son magnifique cul voir ailleurs s’il y est. Bien qu’Ansel essaie de prétendre que ce qui se passe entre lui et Fitch est loin d’être fabuleux, quelque chose dans ce grand et fort entrepreneur fait briller le monde d’Ansel d’une manière qu’aucune quantité de paillettes ne pourrait jamais imiter. Et Fitch fera tout ce qui est en son pouvoir pour convaincre Ansel que lorsque la chose dont vous avez le plus besoin au monde tombe sur vos genoux, vous seriez idiot de la laisser partir.

Résumé : Le capitaine des New York Admirals, Scott Hunter, prend très au sérieux ses rituels d’avant-match. Et dans ce cas particulier, ce n’est pas seulement de son smoothie fétiche qu’il a envie, mais de l’homme qui l’a fait. Star du hockey professionnel, Scott Hunter sait reconnaître une bonne chose quand il la voit. Alors, quand un smoothie préparé par Kip Grady, barista du bar à smoothies, semble permettre à Scott de mettre un terme à sa chute libre sur la glace, il est prêt à tout pour recréer cette magie… et faire connaissance avec l’homme sexy et drôle qui se tient derrière le comptoir. Kip savait qu’il y avait plus derrière les visites fréquentes de Scott que des fruits mixés, mais il n’avait jamais imaginé être invité à revenir dans le penthouse de ce dernier. Ou être embrassé avec un abandon téméraire, sans parler d’être touché de plus d’une façon. Quand cela arrive, c’est torride et incroyable, mais toujours selon les conditions de Scott et caché derrière les portes de son appartement. Scott a besoin de Kip dans sa vie, mais à l’approche de la saison des séries éliminatoires, les projecteurs sur lui sont soudainement plus brillants que jamais. Il ne fera rien qui pourrait faire dérailler sa carrière… comme présenter son petit ami au monde entier. Kip est prêt à s’engager avec Scott – mais combien de temps encore il devra rester secret ?

Résumé : Lorsqu’un membre de la génération Y sur-instruit et sous-employé est rappelé à la maison pour aider l’entreprise familiale, il saute sur l’occasion pour quitter son travail ennuyeux, sa vie amoureuse encore plus et la ville derrière lui.

Mais déménager à Shadowy Pines n’est pas tout à fait le changement de vie idyllique imaginé par Finn Parks.

Comment faites-vous face lorsque vous découvrez que la magie – la vraie magie – est réelle ? Ou que vous venez également d’une longue lignée de sorcières puissantes ? Et ce bel homme avec toute cette énergie ? Eh bien, qui essaie peut-être de vous tuer. VDM.

Résumé : Deux hommes brisés peuvent-ils construire une vie ?

Dix ans. C’est ce que Makai a perdu pour un crime qu’il n’a pas commis. Il a été disculpé, mais les abus qu’il a subis en prison ne sont pas si faciles à oublier. Il se dirige vers le seul endroit où il se souvient d’avoir été heureux : Acker, dans le Wisconsin, où il a passé les étés avec son grand-père. Malheureusement, tout le monde ne veut pas de Makai là-bas.

Dix jours. Voilà combien de temps Emil, maintenant âgé de vingt et un ans, a été retenu prisonnier lorsqu’il était adolescent. Les blessures mentales et physiques qu’il a subies aux mains d’un réseau de trafic de drogue le hantent toujours.

Les cauchemars, l’anxiété et le SSPT remettent en question la connexion qui se forme entre Makai et Emil, bien qu’ensemble, ils pourraient trouver un moyen d’aller au-delà de leur douleur et vers un avenir – et une relation – que tous les deux avaient pensé impossible. Il ne leur reste plus qu’à convaincre le père d’Emil, le shérif de la ville. Ce ne sera pas facile avec un danger plus proche qu’ils ne le pensent…

Résumé : Nico. J’ai quitté ma famille et ma petite ville natale du Texas il y a quinze ans pour échapper aux commérages et pour permettre à ma mère et à ma soeur d’avoir une vie meilleure. Mais lorsqu’un avocat m’appelle pour m’informer que ma soeur est décédée, me laissant la garde de son nouveau-né, je suis forcé de quitter ma vie paisible de propriétaire de salon de tatouage à San Francisco. Le fait est que je ne suis pas trop bébés. Ni petites villes. Ni engagement. Et surtout pas trop famille. Mon plan est de retourner à Hobie juste assez longtemps pour signer les papiers d’adoption, offrant à ma nièce un avenir dans une famille stable et aimante, le genre que je ne pourrais jamais lui fournir. Mais dès que je la vois dans les bras de Weston Wilde, le meilleur ami de ma soeur et le beau médecin de la ville, mes projets commencent à changer. Parce que soudain, je vois un avenir différent. Un avenir avec ce que je pensais ne jamais mériter : une famille. Si seulement je pouvais convaincre West que je ne suis pas le même bon à rien prêt à m’enfuir lorsque les choses deviennent difficiles.

Weston. Il y a une chose dont je suis sûr au sujet de Nico Salerno : c’était un bon à rien quand il était enfant et à en juger par le punk tatoué aux cheveux violets qui se présente à l’enterrement de sa soeur, il n’a pas changé. Il n’y a aucune chance que je le laisse obtenir la garde du bébé de ma meilleure amie. Mais plus je passe du temps avec lui, plus je me rends compte que son extérieur brut n’est qu’une protection et que sous tous ses tatouages se
cache un homme effrayé et peu sûr de lui, à la recherche d’un endroit où s’intégrer. Et très vite, je sais exactement où est sa place : dans mon lit et à mes côtés. Le problème, c’est qu’il a déjà abandonné sa famille une fois, comment puis-je savoir que si nous devenons une famille, il ne le fera pas à nouveau ?

Résumé : Nicolas, chef trentenaire assez complexé, a investi toutes ses économies et son énergie dans l’ouverture de son restaurant. Depuis trois ans, il vit de sa passion et mène une existence dévouée au travail, entouré de ses collègues et de sa sœur jumelle, Maëva avec laquelle il entretient un lien fusionnel.

Martin est un jeune charpentier bon vivant et bien dans ses baskets. Libéré d’une longue relation depuis quelques mois, il a pris le temps de savourer les joies du célibat et de l’amour libre. Stable professionnellement, il est à présent prêt à avancer et peut-être à rencontrer l’homme qui changera le cours de sa vie.

Lorsque Martin pose ses yeux sur Nicolas, l’attraction qu’il ressent est soudaine. Nicolas, quant à lui, ne sait pas comment réagir. Tels des aimants, ils vont être amenés à se revoir, se découvrir et accepter l’évidence sous le regard bienveillant de leurs proches.

Mais leur amour résistera-t-il à leurs différences, aux complexes derrière lesquels se cache Nicolas et surtout à l’animosité et la haine qu’ils vont bien malgré eux devoir affronter ?

Résumé : Cela fait trois mois que Reginald et Russell se sont déclaré leur amour l’un pour l’autre, mais les choses sont loin d’être un chemin pavé de roses.

Les ombres recommencent à surgir.

Reginald doit faire face au fantôme du premier amour de Russell, le regretté Daniel, omniprésent parmi eux ; Russell est appelé à choisir entre continuer à vivre dans l’ombre ou déclarer son amour publiquement, au risque de perdre l’affection de Duncan MacDonald, son parrain homophobe et capitaine de la Ryder Cup, l’homme qui l’a soutenu après la mort de son père Ronald.

Résumé : Un incube a besoin d’énergie vitale pour survivre. Sur Terre, certains clubs privés s’occupent de leur en fournir. Des humains n’ayant pas froid aux yeux signent des contrats et se proposent d’eux-mêmes comme nourriture en échange du frisson que leur procura une nuit torride avec un incube et d’un peu d’argent. Zed est un démon qui approche les deux-cents ans d’âge démoniaque. Pour fêter ça, ses amis lui organisent une fête dans un de ces clubs branchés incubes de New-York. Ivre, il ne s’attend à rien de particulier… jusqu’à ce qu’il rencontre Dean. Ce dernier n’est pas comme les autres. En plus d’être un Chasseur dont le travail de nuit est de terrasser les mauvais démons cherchant à s’en prendre aux humains, il possède des aptitudes normalement réservées aux êtres démoniaques… Pas totalement humain, il a lui aussi besoin de l’énergie vitale d’un incube pour accroître sa puissance. Sur les traces du démon qui a assassiné sa mère, il a besoin plus que jamais de devenir plus fort. Un soir, à la recherche d’un incube pour assouvir ce besoin, il tombe sur Zed, complètement ivre et facilement manipulable. Il l’amène dans son lit et prend ce qu’il veut, mais voilà qu’au petit matin, Zed ne veut plus partir et décide de l’accompagner dans sa quête. Dans quel pétrin Dean s’est-il mis les pieds ?

Entrez dans l’univers déjanté des incubes de Manhattan.

158197393_184546783155950_2121968076328703769_n