𒈝⭐ Le vendrediLecture des étoiles ⭐𒈝


Comme chaque vendredi, nous vous partageons nos lectures en cours en espérant que nos choix de lecture vous plaisent ! Et vous, pour quel (s) titre (s) avez-vous craqué pour vous détendre et terminer la semaine en beauté ?

VendrediLecture de cette semaine avec la participation de : Morgane DumesnilBlack ink éditions, Juliette Pierce & Théo LemattreMaïa By Juno et Magan Vernon.

  • En auto-édition : Les cicatrices du passé de Morgane Dumesnil

Résumé : Un célèbre adage dit que les opposés s’attirent. Ce qu’il ne dit pas, en revanche, c’est qu’ils se déchirent aussi.
Casey avait quinze ans lorsqu’elle l’a rencontré, seize ans lorsqu’il l’a détruite.
Quatre ans plus tard, ses blessures encore à vif, elle emménage loin de chez elle pour enfin prendre un nouveau départ. Déterminée à s’assurer une existence paisible, elle ne s’attendait pas à ce que la rencontre avec son voisin vienne bouleverser ses plans. Bien qu’il soit l’exact contraire de celui qu’elle avait cru aimer autrefois, il lui rappelle tout de son passé douloureux.
Quand notre jugement nous a déjà fait défaut, comment s’assurer qu’on ne se trompe pas une seconde fois ?

  • Black Ink édition : Dans le noir, le 1er tome de Nos âmes louves de Juliette Pierce.

Résumé : Freya vit avec sa meute dans les forêts glaciales de Norvège. Maudite par les dieux nordiques, elle est incapable de se transformer en louve. Contre toute attente, le beau Caïn, héritier d’une puissante meute rivale, devient son allié. Mais leur relation bascule lors d’une terrible nuit qui la force à s’enfuir et abandonner les siens.
Comme si être une demi-louve ne suffisait pas, la mort de sa mère, son alpha, ne lui laisse pas le choix. Elle doit retourner sur ses terres, affronter Caïn et prendre les rênes de sa meute.
Résolue à suivre sa destinée, Freya voit sa détermination faillir lorsqu’un alpha à l’aura ténébreuse débarque en ville pour lui proposer un mystérieux pacte. L’encre sur sa peau l’hypnotise plus que de raison et elle perd pied.
Tiraillée entre son cœur et son destin, elle remet tout en question. Les dieux nordiques l’ont déjà privée de sa nature de loup ; seraient-ils capables de la précipiter vers sa chute ? Aujourd’hui, ils la mettent en garde : certaines passions finissent dans le sang.

  • Night-club Boss de Théo Lemattre

Résumé : Bianca ne maîtrise pas grand-chose dans sa vie de jeune adulte fauchée. Et certainement pas l’amour.
Elle fantasme quelques idées sur le blog qu’elle tient, prend les conseils de ses colocs, mais lorsqu’elle rencontre le patron du night-club dans lequel elle se rend, ses croyances en la matière volent en éclats.

Lui, c’est Rafael. Désagréable, arrogant, détestable… Et zut, tellement beau aussi ! Si intriguant, sexy, sulfureux…
Mais il est également taciturne, torturé, et pas sûr que le secret qu’il s’évertue à cacher protège Bianca du danger qu’il représente pour elle.

Pourtant, au rythme des soirées torrides, Bianca est bien décidée à se frayer un chemin pour lever le voile sur le mystère Rafael.

Si vous aviez la possibilité qu’on vous révèle votre avenir, et que ce dernier était obscur, succomberiez-vous au seul homme auquel il ne faut pas, même si vous êtes irrémédiablement folle de lui ?

Maïa By Juno : Aux portes de la gloire : Friendship, Texas #1 de Magan Vernon.

Résumé : Bienvenue chez Conti. Je suis Lia et je vais nguhhhhhhhhhhhh ». J’ai beugué.

Directement en face de moi se trouvait le nageur olympique, Jay Morningstar… et je me suis comportée comme la dernière des idiotes. Le reste de la table a levé les yeux pour me voir debout là, la bouche pratiquement béante. Son entraîneur, que j’ai reconnu grâce à des interviews télévisées, et même les deux autres nageurs de l’équipe olympique… ils n’ont rien dit, ils n’ont même pas cligné des yeux.

Rien. « Euh… je veux dire… » Je ne pouvais même pas former une phrase cohérente et Jay Morningstar me regardait toujours, un sourire en coin. Que devais-je dire ? « Désolée, je viens de faire un bruit bizarre, c’est juste que j’ai une affiche de toi sur mon mur où tu ne portes rien de plus que tes médailles d’or, un sourire et un maillot minuscule ?»

Bon vendrediLecture les étoiles et à la semaine prochaine

Noir et Or Cercle Immobilier Logo

Gang Of Girls #2 – Patrizia de Caroline Costa en auto-édition !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Patrizia, le 2e épisode de la série Gang Of Girls de Caroline Costa. De Paris à Rome via la Corse et Nice, un voyage rempli de rebondissements, de suspense, de passion ainsi de quelques révélations brûlantes méconnues de Pat

Titre : Gang Of Girls #2 – Patrizia 

Auteure : Caroline Costa

Editeur : Auto-édition

Genre : Romantic-suspense 

Résumé : Il doit ramener un précieux tableau en Italie. Elle est chargée d’assurer sa protection.

Travaillant au Louvre, Jérémie doit rapatrier une peinture de Botticelli, à Rome. Malheureusement, la toile ayant déjà fait l’objet d’une tentative de vol, il demande le soutien au commissaire chargé de l’enquête. Ce dernier lui conseille les services de « Pat ». Alors que Jérémie s’attend à voir débarquer un baroudeur, il rencontre Patrizia, une femme des plus surprenante…et séduisante ! Patrizia est aussi impulsive et combative que Jérémie est prudent et diplomate. Les rôles sont inversés. C’est une course poursuite qui s’engage… Arriveront-ils à déjouer les plans des hommes lancés à leurs trousses ?

Et comment lutter contre cette attirance qui les poussent malgré tout l’un vers l’autre ?

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Un énorme plaisir de retrouver les Gangs Of Girls. Patrizia est notre héroïne du jour. Une fille Badass et il ne suffit pas qu’elle ait du chien, en plus, elle a un caractère de cochon, gaffe à ceux qui lui manquent de respect. Aujourd’hui, sa mission est de protéger Jérémie qui doit acheminer un tableau de maître de Paris à Rome. Une mission que ne lui plait pas de masse vu que cet énergumène si propre sur lui l’a prise de haut et a essayé de l’évincer, mais c’est mal la connaître. Elle n’est pas du genre à déposer les armes ni à se laisser humilier sans riposter. Jérémie l’apprendra bien assez tôt et à ses dépens. Rapidement, il n’a voulu qu’elle pour l’accompagner sur la route du destin.

Si la charge s’avère de prime très facile pour elle, elle en a mené des plus difficiles et des plus dangereuses, mais la série des cambriolages qui ont sévi dernièrement dans les musées font craindre le pire. Pour éviter une crise diplomatique, son patron l’a désignée pour mener le transport du tableau à bien. Et sans fausse modestie, elle est la meilleure dans son domaine. Son intelligence et son flair légendaire ont convaincu enfin Jérémie, qui a failli se faire voler le tableau sous le nez de l’agent soi-disant plus compétent qu’il a choisi. Et de là, débute l’aventure et sur les chapeaux de roues S.V.P !

L’histoire de Patrizia, débute sur une course-poursuite contre la montre dont l’issue funeste ne fait aucun doute. La vadrouille n’est pas de tout repos, sinueuse et dangereuse, la route qu’ils ont prise les mène aussi sur le chemin de l’amour qui n’était pas prévu dans le plan des deux.

De Paris à Rome avec des escales en Corse et à Nice, un voyage rempli de rebondissements, de suspense, de passion ainsi de quelques révélations brûlantes méconnues de Pat.

Caroline Costa, de sa jolie plume, ne nous épargne rien dans cette course sanglante et haute en couleur. Ni coups tordus ni situations épiques, mais non dépourvus de beaux sentiments. Égale à elle-même, elle nous régale d’un prélude sur Pauline et Grégoire, Mais leur histoire est-elle finie pour autant ? Loin de là, car si l’auteure nous happe dans l’intrigue, elle n’est pas décidée à lâcher le morceau, si c’est pas cruel… Le corbeau déploie toujours ses ailes menaçantes sur le Gang Of Girls, l’une après l’autre mais, la vie continue…

Les histoires du GOG n’ont pas fini de nous faire frissonner, de donner le sourire, de nous émouvoir et nous rendre totalement accros. Et en attendant d’en savoir plus, ne manquez surtout pas ce 2e épisode d’un rythme effréné du début à la fin, tout en suspense et en rebondissements !

Au suivant…

Patrizia