L’ avis de Carine sur My only exception Tome 1 – Ella , un roman de Delinda Dane chez Black Ink Editions

✧˚₊‧୭⁺‿︵ My Only exception ‿︵⁺୭‧₊˚✧

*** Réédition ***

Tome 1/2 : Ella
Auteur : Delinda Dane

Genre : Romance

Editions : Black Ink Editions

Ebook : 4.99 €

Broché : 17.00 €

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Résumé : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Il est aussi mystérieux que charismatique, et Ella ne vit que pour les quelques minutes où elle peut apercevoir cet inconnu dans le métro new-yorkais.

Jusqu’au soir où elle se fait agresser et qu’il lui porte secours. Une rencontre fortuite qui va les mener à plus… bien plus.

L’ennui, c’est qu’il est aux antipodes du prince charmant dont rêvent les petites filles.

Rien ne les destine à être ensemble, pourtant, cette rencontre pourrait briser toutes leurs certitudes.

Quand l’homme qui fait battre votre cœur n’est pas celui qu’il vous faut, il devient l’exception qui confirme la règle : l’unique exception…


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Mon avis : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

My only exception… La belle histoire d’amour de deux êtres complètement différents qui n’auraient jamais dû se rencontrer. Mais face au destin, comment nier l’évidence ?

Ella est une éternelle romantique qui rêve de rencontrer l’amour vrai. Celui qu’on relate dans les romances et qui chamboule tout sur son passage. Celui qui la transportera dès le premier regard emportant avec lui toute retenue au point de s’en brûler les ailes. Oui, Ella est une grande romantique pleine de douceur, mais elle a aussi une obsession… Lui. Cet inconnu du métro pour lequel elle se met chaque matin en transe pour ne pas manquer l’heure de la rame dans laquelle elle va pouvoir prendre sa dose quotidienne de Lui. Cet inconnu mystérieux la fascine et la tourmente jusque dans ses songes et pourtant, elle ne lui a jamais adressé la parole. Mais chaque matin, cette rencontre éphémère lui est indispensable. Comme certains ont besoin d’un café, elle, a besoin de son shoot de lui. Beau, ténébreux et tatoué, il n’a rien de l’homme romantique ni des garçons de bonne famille qui épousent des filles comme elle. Non, il en est même aux antipodes… Chose qui se confirma lorsqu’un soir il va la sauver d’une agression en lui montrant en même temps, toute la violence dont il est capable… Mais pour autant, Ella ne peut se passer de cet homme que le destin ne cesse de mettre sur son chemin. Malgré ses doutes et ses peurs, il est celui qui fait battre son cœur. Celui qui enflamme ses sens. Celui qui la rend vivante et épanouie. Celui qui va envahir son monde. Celui qui deviendra envers et contre tous, son unique exception… Mais pour autant, pourront-ils avoir un avenir ensemble ? La douceur de Ella peut-elle faire rendre la lumière a cet homme si sombre ?

My only exception est une histoire comme l’on en croise assez souvent je dois dire. La belle qui rencontre le mauvais garçon torturé, tatoué pour lequel le coup de foudre est immédiat, mais avec lequel elle ne devrait surtout pas entamer une relation, c’est du vu et du revu en romance. Une histoire simple en apparence, c’est un fait, mais une histoire qui fonctionne ! Et qui fonctionne même très bien pour les amoureuses de l’amour. La plume de Delinda Dane est vraiment entrainante et surtout, elle est pleine d’émotions. Elle a tout de suite rendu ses personnages attachants, que ce soit les principaux comme les secondaires. On entre immédiatement dans leur histoire, même si sur ce premier tome, elle prend le temps de poser un peu les bases de cette relation, on ne ressent pas de longueur. Entre la rencontre et le début d’une histoire qui va s’avérer compliquée, on ne peut qu’adhérer à la manière dont elle nous permet de faire connaissance avec ses héros, mais aussi mettre en évidence le fossé qui les sépare. Un contraste assez marqué entre la princesse, romantique qui rêve la nuit d’une magnifique histoire d’amour et le Bad Boy écorché vif, au caractère explosif qui ne sait pas se maitriser. Pourtant, tout impulsif qu’il soit, et loin d’être un prince charmant qu’on présenterait à papa et à maman, on craque aussi pour le beau Wess qui a du mal à maintenir ses poings dans les poches et qui effraye un peu trop souvent Ella, et aussi son entourage. Mais paradoxalement, derrière sa colère, il est tellement adorable, si beau, si prévenant, si délicieux…. On en mangerait matin, midi et soir et bien plus encore ! Alors, comment lui faire confiance ? D’autant plus qu’il a tout de l’homme violent, même dans sa manière d’agir dans son couple. On rit peut-être de ses expressions d’homme de Cro-Magnon. On trouve foutrement sexy qu’il dise à de nombreuses reprises qu’elle lui appartient, mais malheureusement, c’est le style de comportement qui devrait donner l’alerte et non nous faire fondre. Alors pourquoi on fond ? Wess serait-il notre unique exception à nous aussi ? Que nous sommes faibles face à des hommes aussi beaux que torturés de nos romances… Pauvre de nous. Pauvre Ella… Enfin la pauvre, pour elle, c’est vite dit, car la belle princesse n’est pas toujours à plaindre… hum… hum… Car les scènes caliente sont quant à elles très… bien, caliente. Sensuelles et addictives. On ressent toute cette attraction qui les unit. Ce sont même à ces moments là que l’auteure va faire basculer nos héros dans le partage des sentiments qu’ils ne peuvent maitriser. Des scènes à l’image de ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre et qui en montre toute la force et la puissance. Mais trop de secrets tuent les secrets ! Wess ne parle pas. Wess ne se livre pas. Wess garde toute sa rage pour lui et cela ne peu pas fonctionner ainsi. Il l’effraie autant qu’il l’attire. La raison de Ella lui dit de fuir et vite ! Mais son cœur lui… lui rappelle sans cesse qu’il est celui dont elle a toujours rêvé et ce, dès le premier regard.

Delinda Dane laisse planer les doutes, et même si pour nous tout est limpide et sans surprise dans la suite des événements, elle m’a tout de même scotchée en me laissant comme deux ronds de flans sur quelque chose que je n’ai pas vu venir et qui sonnera le glas de ce premier tome. Une fin de roman qui nous laisse un goût amer et qui nous donne qu’une seule envie, se plonger rapidement dans le Tome 2 !

Un grand merci à Black Ink Éditions pour m’avoir permis de découvrir cette belle lecture en service presse numérique.


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Extrait : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

On dirait qu’il apprécie, alors je recommence. Je veux laisser ma trace sur son corps, à la manière d’un tatouage. J’ignore d’où me viennent cette bestialité soudaine et cette envie de marquer « mon territoire ». Peut-être que le sentir, lui aussi, mordiller ma clavicule avec insistance y est pour beaucoup. Je n’ai plus eu de suçons depuis la fac, mais l’idée de porter son empreinte me plaît. Assez pour le laisser faire…

Mes doigts trouvent ses cheveux et l’attirent contre ma bouche. Je veux sentir son piercing tournoyer contre ma langue.

Je le veux partout sur mon corps.

— Tu l’auras ! gronde-t-il contre mes lèvres.

Pardon ?

— J’ai pensé à haute voix ?

— Pas besoin, ton regard parle pour toi.

— C’est de ta faute et de ta satanée bille magique…

— Hmmm, ça me plait assez.

Je ne contrôle plus rien ni mes mains qui l’amènent à moi ni mes hanches qui se balancent avec véhémence.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s