Combattre le silence : Sur la corde raide #1 de Aly Martinez – Collection Infinity – Editions Bookmark


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Combattre le silence, le 1er tome de la saga Sur la corde raide de Aly Martinez. Combattre le silence ou aimer de la plus belle des manières, indubitablement, une leçon de vie. Un roman qui fait naître en nous des vagues d’émotions qui grandissent au fil des pages pour nous submerger jusqu’aux larmes. Une histoire sublime pour une plume qui ne l’est pas moins.

Titre : Combattre le silence : Sur la corde raide, T1 

Auteure : Aly Martinez

Editeur : Editions Bookmark

Collection : Infinity

Genre : Romance passion

Broché : Lien d’achat

Résumé : Rencontrer l’amour de ma vie à treize ans n’a jamais fait partie de mon plan. Mais devenir progressivement sourd à l’âge de vingt et un ans non plus.

J’ai toujours été un battant. Avec des parents abonnés aux séjours en prison et deux petits frères évitant de justesse les placements en famille d’accueil, j’ai appris à esquiver les coups que la vie me donnait. Petit, je n’avais rien qui m’appartenait, jusqu’à ma rencontre avec Eliza Reynolds.

Eliza. Une bouffée d’air frais. Un murmure réconfortant qui m’a aidé à affronter ce que je pensais être le pire…

Je n’avais pas prévu de tomber amoureux. Mais je n’avais pas non plus prévu de devenir sourd. Et pourtant me voilà aujourd’hui à affronter le plus dur des combats.

Je lutte pour ma carrière. Je me bats contre le silence imminent. Et, plus que tout, je me débats pour elle.

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Il n’y ait pas un livre de Aly Martinez qui ne m’a pas fait verser ma larme. À l’instar de Tillie Cole et bien d’autres auteures d’émotions, elle est devenue un must et l’une des reines de ma pile à lire quand je suis d’humeur mélancolique et que je n’arrive pas à convertir ce point sur le cœur en petit torrent de liquide lacrymal… Avec Aly, je suis assurée de lâcher prise. Ses histoires sont tellement dans l’émotion qu’aucun d’entre nous ne résistera à sa plume toute en sensibilité ! Ce premier tome de sa nouvelle saga, Sur la corde raide, ne déroge pas à la règle et m’a comblé de bonheur avec une thématique qui me touche de tout près.

Till Page, à treize ans et déjà un lourd fardeau à porter. La responsabilité de deux frères en l’absence de parents matures, ces parents incompétents et coupables de négligence envers leurs propres enfants, affaisse ses épaules mais, le handicap qui menace de freiner son avenir le remplit d’une grande colère ! Seul point positif à l’horizon, ce sont ses rendez-vous avec Eliza Reynolds. Cette jeune fille qui est arrivée de façon impromptue dans sa vie pour illuminer ses soirées quand des journées sans s’enchaînent. Cette fille discrète, attentionnée, qui accepte ses silences récurrents même sans les comprendre, est devenue sa bouffée d’air, sa complice, sa meilleure amie… son amour aussi, mais à son âge, il n’a pas encore le droit de penser à elle de cette manière, il saura être patient. Tout d’abord, il fera ce qu’il faut pour mériter cet ange venu le sauver du noir dans lequel il patauge et aussi le sauver de lui-même. Leurs rencontres nocturnes lui évitent les ennuis. Eliza deviendra sa femme un jour… Le jour où il pourra lui rendre ce qu’elle lui donne en toute innocence et sans même demander un retour de sa part…

Les jours, les mois, les années passent et si les sentiments de Till envers Eliza sont toujours aussi forts, il n’arrive toujours pas à vaincre le mauvais sort qui s’acharne sur sa famille, ni à sortir du cercle vicieux de la misère… La charge devient de plus en plus lourde à porter et si cette dernière continue d’ensoleiller sa vie, il se sent mal de ne pouvoir le lui rendre comme elle le mérite. Au lieu de la suivre dans la lumière, il est en train de l’embourber dans son chaos. Till est devant un dilemme cornélien. La quitter et porter un grand coup à leur amour jusqu’ici encore innocent ou la garder dans sa vie quitte à la mener à sa perte !

Mais le destin a tranché et il a décidé qu’Eliza l’accompagnera pour le meilleur et pour le pire. Elle est sa lumière dans l’obscurité, sa raison pour combattre le silence qui se saisit de lui, le harponne de ses griffes, sa raison de respirer, de vivre tout simplement. Le temps lui donnera raison ou pas qu’elle est son jackpot, le meilleur de ce qu’il a reçu de la vie depuis qu’il a ouvert les yeux sur terre. Qu’elle est sa meilleure victoire sur le karma, son cadeau suprême d’avoir autant souffert… Sa rédemption. Si boxer est un moyen d’arriver à ses fins, Eliza est une fin, un commencement, elle est tout, son tout. Le passé, le présent et l’avenir…

Combattre le silence est un énorme coup de cœur et un grand coup au cœur. Une ode à cet amour né dans le secret en toute innocence, puis, meurtri par les aléas de la vie. Cet amour qui s’ouvre comme une fleur en contact de la lumière du jour, grandit jusqu’à s’épanouir en toute quiétude. Pour en arriver là, Till et Eliza ont traversé un chemin jonché d’épreuves, mais ensemble et dans la confiance, ils ont fait mentir les chiffres, car, ils jouaient perdants vu les cartes qu’ils avaient en main. Ils ont terrassé les démons du passé, surmonté le handicap… Ils ont vaincu grâce à leur unité, grâce à leur force de caractère, forts de leurs convictions et surtout forts de leur amour.

Combattre le silence ou aimer de la plus belle des manières, indubitablement, une leçon de vie. Un roman qui fait naître en nous des vagues d’émotions qui grandissent au fil des pages pour nous submerger jusqu’aux larmes. Aly Martinez a le don de nous faire passer de la peine à la joie en un clignement des yeux. Si elle a éprouvé nos cœurs, elle a usé aussi d’humour dans les moments difficiles pour faire descendre la pression. Il n’y a pas à dire, cette auteure sait y faire pour nous tordre les tripes ou nous faire rire.

Une histoire sublime et une plume qui ne l’est pas moins. Chapeau bas !

Merci aux éditions Bookmark pour l’envoi du service presse numérique.

combattre le silence

Pretty – Mon prospect et moi, premier tome de la Saga Darkpuls de Solène Layken


Hello les étoiles, je vous invite à découvrir mon avis sur la réédition du premier tome de la Saga Darkpuls : Pretty-Mon prospect et moi, publié en auto-édition par Solène Layken. Une immersion, dans un univers de machos, un univers dans lequel, une rebelle répondant au nom de Pretty va s’avoir s’imposer tout en voyant certaines de ses convictions s’envoler.

Saga : Darkpuls

Titre : Pretty-Mon prospect et moi

Auteur : Solène Layken

Éditeur : Auto Édition

Genre : Romance

Broché : 15€00

Résumé : 𝑀𝑜𝑖, 𝑐’𝑒𝑠𝑡 𝑃𝑟𝑒𝑡𝑡𝑦. 𝐽𝑒 𝑛𝑒 𝑠𝑢𝑖𝑠 𝑝𝑎𝑠 𝑙𝑒 𝑔𝑒𝑛𝑟𝑒 𝑑𝑒 𝑓𝑖𝑙𝑙𝑒 𝑎̀ 𝑚’𝑒́𝑐𝑟𝑎𝑠𝑒𝑟 𝑑𝑒𝑣𝑎𝑛𝑡 𝑢𝑛 𝑚𝑒𝑐. 𝐿’𝑎𝑚𝑜𝑢𝑟? 𝐶𝑎 𝑓𝑎𝑖𝑡 𝑏𝑖𝑒𝑛 𝑙𝑜𝑛𝑔𝑡𝑒𝑚𝑝𝑠 𝑞𝑢𝑒 𝑗’𝑎𝑖 𝑓𝑎𝑖𝑡 𝑢𝑛𝑒 𝑐𝑟𝑜𝑖𝑥 𝑑𝑒𝑠𝑠𝑢𝑠! 𝐽𝑒 𝑛’𝑜𝑏𝑒́𝑖𝑠 𝑞𝑢’𝑎̀ 𝑢𝑛𝑒 𝑠𝑒𝑢𝑙𝑒 𝑟𝑒̀𝑔𝑙𝑒 : 𝑛𝑒 𝑗𝑎𝑚𝑎𝑖𝑠 𝑑𝑒𝑣𝑒𝑛𝑖𝑟 𝑙𝑎 𝑟𝑒́𝑔𝑢𝑙𝑖𝑒̀𝑟𝑒, 𝑛𝑖 𝑙𝑎 𝑏𝑟𝑒𝑏𝑖𝑠 𝑑’𝑢𝑛 𝑏𝑖𝑘𝑒𝑟 ! 𝑀𝑜𝑛 𝑢𝑛𝑖𝑞𝑢𝑒 𝑜𝑏𝑗𝑒𝑐𝑡𝑖𝑓 𝑒𝑠𝑡 𝑑’𝑖𝑛𝑡𝑒́𝑔𝑟𝑒𝑟 𝑙𝑒𝑠 𝐷𝑎𝑟𝑘𝑝𝑢𝑙𝑠 𝑀𝑜𝑡𝑜𝐶𝑙𝑢𝑏. 𝐼𝑙 𝑒𝑠𝑡 𝑔𝑟𝑎𝑛𝑑 𝑡𝑒𝑚𝑝𝑠 𝑑𝑒 𝑚𝑜𝑛𝑡𝑟𝑒𝑟 𝑎̀ 𝑡𝑜𝑢𝑠 𝑐𝑒𝑠 𝑏𝑖𝑘𝑒𝑟𝑠 𝑏𝑜𝑢𝑟𝑟𝑒́𝑠 𝑑𝑒 𝑡𝑒𝑠𝑡𝑜𝑠𝑡𝑒́𝑟𝑜𝑛𝑒𝑠 𝑞𝑢𝑒 𝑗𝑒 𝑝𝑒𝑢𝑥 𝑒𝑛 𝑎𝑣𝑜𝑖𝑟 𝑢𝑛𝑒 𝑠𝑎𝑐𝑟𝑒́𝑒 𝑝𝑎𝑖𝑟𝑒, 𝑚𝑜𝑖 𝑎𝑢𝑠𝑠𝑖.𝐶𝑒𝑝𝑒𝑛𝑑𝑎𝑛𝑡, 𝑚𝑜𝑛 𝑝𝑙𝑎𝑛 𝑝𝑟𝑒𝑠𝑞𝑢𝑒 𝑝𝑎𝑟𝑓𝑎𝑖𝑡 𝑠𝑒𝑚𝑏𝑙𝑒 𝑎𝑣𝑜𝑖𝑟 𝑢𝑛𝑒 𝑓𝑎𝑖𝑙𝑙𝑒 : 𝑙𝑒 𝑛𝑜𝑢𝑣𝑒𝑎𝑢 𝑝𝑟𝑜𝑠𝑝𝑒𝑐𝑡, 𝑅𝑒𝑐𝑘, 𝑛’𝑒𝑠𝑡 𝑝𝑎𝑠 𝑑𝑢 𝑔𝑒𝑛𝑟𝑒 𝑎̀ 𝑙𝑎̂𝑐ℎ𝑒𝑟 𝑙’𝑎𝑓𝑓𝑎𝑖𝑟𝑒, 𝑒𝑡 𝑞𝑢𝑒𝑙𝑞𝑢𝑒 𝑐ℎ𝑜𝑠𝑒 𝑚𝑒 𝑑𝑖𝑡 𝑞𝑢’𝑖𝑙 𝑓𝑒𝑟𝑎 𝑡𝑜𝑢𝑡 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑞𝑢𝑒 𝑗𝑒 𝑑𝑒́𝑟𝑜𝑔𝑒 𝑎̀ 𝑚𝑒𝑠 𝑝𝑟𝑖𝑛𝑐𝑖𝑝𝑒𝑠.

͙*̩̩͙˚̩̥̩̥*̩̩̥͙★*̩̩̥͙˚̩̥̩̥*̩̩͙‧͙ L’avis de Mélissa .·͙*̩̩͙˚̩̥̩̥*̩̩̥͙★*̩̩̥͙˚̩̥̩̥*̩̩͙‧͙

Après le décès de son père, survenu 11 ans plus tôt, Pretty s’est éloignée du milieu dans lequel elle a grandi. Aujourd’hui, le deuil frappe à nouveau à sa porte, lui ôtant son deuxième parent, sa mère. Seule, orpheline, la jeune femme est bien décidée à ne pas se laisser abattre, et pour cause, son parcours a forgé avec brio son caractère. Elle est tout l’inverse d’une petite chose fragile. Elle est forte, et désormais, elle mettra tout en œuvre pour atteindre un objectif des plus ambitieux qu’elle s’est fixé depuis toujours : intégrer et devenir membre des Darkpuls MotorClub. C’est un challenge de taille, car il est évident qu’une femme n’a pas sa place dans cet univers de machos, et pourtant… Sa détermination est sans faille, et elle compte bien s’imposer. Et puis, elle a évolué pendant son enfance, dans cet environnement, ce qui devrait lui donner un énorme avantage. D’autant plus que le président actuel du MC n’est autre que Doc, celui qu’elle considère comme un grand frère, et ce depuis toujours. Obtenir son soutien est certain, mais quand sera-t-il des autres membres ?

La bataille est loin d’être simple, mais elle est Pretty, et victorieuse qu’elle ressortira de ce combat, imposant même sa règle d’or : Ne JAMAIS sortir, ni même envisager une quelconque relation avec un biker, et ce, au grand dam de tous les mâles l’entourant, bavant déjà sur son physique plus qu’attractif. À force de persévérance, de l’envie de confirmer le bon choix des frères qui lui ont donné sa chance, et d’avoir fait ses preuves auprès d’eux, voilà enfin son but ultime atteint. Elle est membre, à part entière des Darkpuls et porte son cuir avec fierté. Seulement faire partie d’un MC, signifie côtoyer des prospects, et il se pourrait bien que Reck, l’une des dernières recrues du club, vienne remettre en question les convictions et la règle numéro 1 de la jeune femme.

Cet homme est avenant, déstabilisant, ce qui le rend insupportable aux yeux de Pretty. Un physique à s’en damner, un comportement surprotecteur et prévenant, loin d’être désagréable dans le fond, et tout un tas d’autres atouts pouvant plaider en sa faveur. Mais il est hors de question pour la jeune femme de se laisser berner… Pourtant, l’attraction entre eux est trop forte et le bien-être éprouvé en la présence du bel Apollon pourraient changer la donne. Tout cela, sans compter sur le destin qui mettra d’autant plus ses nerfs à vifs avec le retour de Dorian dans sa vie. Il semblerait que son meilleur ami ait lui aussi décidé de venir chambouler les certitudes de Pretty.

La jeune femme, qui s’est imposé des règles, se laissera aller à ses pulsions, tentera le style de relation qu’elle s’est pourtant interdite, mais fera-t-elle les bons choix ? Le meilleur auquel elle s’autorise à prétendre, lui apportera-t-il satisfaction, ou la vie continuera-t-elle à s’acharner sur elle ?

Pretty-Mon prospect est moi, premier tome des Darkpuls de Solène Layken relate d’une possible romance, qui vous l’aurez compris, évolue dans le monde des Bikers. Même si le langage est parfois cru, l’histoire met en avant le thème en question sans détailler, de manière explicite, les travers de celui-ci. En revanche, je trouve dommage le côté un peu trop soft des scènes charnelles, même si c’est un choix intelligent et susceptible de pouvoir être abordé par un public plus important. L’auteure a choisi de nous plonger dans ce milieu rempli de testostérone, du point de vue d’une femme, et pas de n’importe laquelle. Effectivement, il ne s’agit pas d’une régulière, ou encore d’une de ces brebis prêtes à tout pour se faire une place un peu plus respectable au sein du MC, mais de Pretty, bel et bien membre du club, et je tiens à en souligner l’originalité. C’est une rebelle, un bout de femme au caractère bien trempé et pourtant derrière les apparences, on découvre une personne sensible, tout du moins juste ce qu’il faut pour la rendre attachante et contrebalancer avec ce côté parfois impulsif et agaçant dont elle sait faire preuve.

La narration est particulière, elle aussi, car Solène Layken nous entraîne dans une autre dimension en brisant le quatrième mur et même si c’est de prime abord surprenant, l’auteure a ici bien exploité la technique, et c’est avec beaucoup d’humour qu’elle renforce notre intérêt pour cette lecture. Une lecture fluide qui suscite une envie omniprésente de découvrir les protagonistes, de les voir évoluer. De plus, l’histoire laisse planer le mystère sur certains points et nous mène tout droit vers un dénouement parfaitement inattendu, entrainant l’effet de surprise que j’aime temps ressentir pour ma part. Sans conteste le point fort de ce livre de mon avis. Vous l’aurez compris, c’est un panel d’émotions qui s’offrent à vous, et puis les protagonistes vous réservent, eux aussi, bien des surprises, et je ne peux que vous inviter à lever le voile sur leurs secrets les plus intimes, par vous-même. Concernant Reck j’aurais le plaisir de vous en parler très vite avec le prochain tome qui lui est réservé.

Je remercie Solène Layken, pour sa confiance, et pour m’avoir permis de découvrir cette histoire en service presse numérique.

160992039_442210657045494_3470063506459253925_n

Extrait :

<< Je tenais également à signaler un point important. Je ne l’ai pas évoqué depuis mon arrivée, cela va peut-être changer la donne chez certains. Mais je m’en fous. c’est comme ça et pas autrement. J’ai un règle d’or qui devra être respectées par tous. Sans exception ! Si je suis ici, c’est que je le veux, et vous aussi, bien évidemment ; mais ce n’est surtout pas pour me trouver un régulier, ni un mouton ou ce que vous voulez. Je vous le dis direct, je ne sortirai jamais avec l’un d’entre vous, ni avec un membre d’un autre chapitre. Je n’aurai pas de régulier. Non pas que je n’en veuille pas, mais il ne sera pas biker, et c’est un point essentiel sur lequel je ne ferai aucune concession, et ce sous aucun prétexte. Donc, arrêtez de me faire les yeux doux et évitez les gestes déplacés. Celui qui essaie, je le fume ! Je vous préviens, je ne rigole pas ! Je suis aussi une pro de la bagarre. Même si je ne suis pas là pour ça ! Vous me touchez, je vous castre ! C’est très simple.>>