La passion du Comte de Pauline Libersart en auto-édition !

Hello les étoiles, je viens vous parler d’une lecture coup de cœur. Vous aimez la romance historique…ou pas, La passion du Comte de Pauline Libersart est une pépite dans le genre à ne pas manquer ! Tout y est pour en faire un best-seller et être la reine de vos PAL.

Titre : La passion du Comte

Auteure : Pauline Libersart

Editeur : Auto-édition

Genre : Romance historique 

Broché : Lien d’achat

Résumé : Le mariage dont tout le monde parle jusque dans les salons de la reine Victoria !

Entre le séduisant et mystérieux comte de Lichfield et la Perle de la saison, Cassandra Seymour, ce devait être un mariage parfait.

Mais Alexander abrège la lune de miel sans explication, se montrant toujours plus froid et distant.

Se sentant délaissée, Cassandra ne sait plus quoi penser. Son époux lui est-il infidèle ? Son mariage est-il voué à l’échec ?

Décidée à se battre, elle ignore qu’elle va s’attaquer aux terribles fantômes qui hantent Alexander.

𒈝⭐ L’avis de Mya⭐𒈝

Tout d’abord, merci à Pauline Libersart de m’avoir fait découvrir cette perle historique qui mérite les honneurs et les Hourras. J’ai déjà eu le plaisir de découvrir la plume de l’auteure dans le genre et je ne devrais pas être surprise, mais voilà, elle m’a eue encore une fois.  Avez-vous aimé la série « La chronique des Bridgerton » ? La thématique dans La passion du Comte est dans le même registre mais, je vous promets, en beaucoup, beaucoup mieux, d’autant que ce roman a été écrit par une Française et n’a pas été chouchouté par une grande maison d’éditions. Et il est parfait.

Si la série LDB a propulsé la romance historique au devant de la scène littéraire et lui a fait gagner des milliers de nouvelles lectrices dans le monde et vous avez beaucoup aidé en dévalisant le stock des libraires, La passion du Comte pourrait en faire autant si vous lui donnez sa chance. Elle vous surprendra par la qualité de l’écriture qui n’a rien à envier aux auteures étrangères, par sa magnifique intrigue, par des personnages solaires, sombres et hors du commun surtout, le personnage féminin qui a du caractère et du répondant, des qualités peu courantes et inappropriées chez une femme de la Haute Société. Des protagonistes attachants et d’autres qui auraient mérité des soufflets et ce n’était pas rien dans l’ancien temps. Et l’argument par excellence pour lire ce roman est la plume talentueuse, imagée et créative de Pauline Libersart qui m’a totalement transportée dans le passé sans faillir un seul instant. La lecture fut addictive, fluide, riche en suspense et en rebondissements, dans l’émotion du début à la fin et cela valait bien le réveil difficile le lendemain.

Alors êtes-vous cap de faire bon accueil au Comte de Lichfield et de sa tendre Cassandra, les porter dans le Top de ventes comme vous l’avez fait pour La Chronique des Bridgerton ? Moi, je dis, foncez !

Cassandra, à peine dix-huit, vient de sortir de sa pension et ses parents ont jugé qu’elle est prête à convoler en justes noces. Et parmi les dix demandes, c’est le Comte de Lichfield qui a gagné son cœur et du même coup les « enchères ». Mariage d’amour pour elle, c’est certain, de raison pour lui, malheureusement, fort possible mais, elle ne le découvrira que trop tard. Heureuse d’avoir attiré son attention, la pauvre débutante et ingénue ne sait pas encore ce qui l’attend. Si la période des fiançailles fut courte, elle lui a été tendre, mais, le jour de son mariage, elle a enfin intégré les mises en garde de sa mère… elle a compris que sa vie n’a rien du conte de fées qu’elle a tant rêvé. Cette nuit-là, au nom du devoir conjugal, notre colombe n’a pas perdu seulement son innocence mais aussi ses illusions. Le Comte Alexander n’était qu’un mirage, une soif d’amour et d’un Happy-end désormais inaccessibles.

Mais Cassandra n’a pas dit son dernier mot. Elle n’était pas qu’un charmant bibelot comme le pensaient certains… Elle a en sa possession des armes redoutables pour retourner la situation à son avantage et elle est prête à aller aussi loin qu’elle pourrait quoiqu’en disent les convenances et la bienséance. Après avoir déversé toutes les larmes de son corps, elle est partie en croisade et a monté une vraie opération commando pour séduire son époux et le ramener dans son giron… Mais son coup de pied dans la fourmilière a révélé l’impensable et l’abominable secret du Comte et s’il a douché son enthousiaste de prime, notre Lady est une battante et ne s’est pas arrêtée à l’inavouable. Son Comte compte toujours autant malgré ses travers.

Alexander, si séduisant soit-il, est aussi glacial que son manoir lugubre, mais lui, non, plus ne savait pas ce qui l’attendait en épousant Cassandra. S’il pensait avoir affaire à une pouliche placide et bonne à enfanter, il s’est fait autant d’illusions qu’elle en a eues. La lady cachait bien son jeu. Du doux agneau n’est resté que la mignonnerie de son charme ravageur. Elle s’est avérée féroce, une tigresse qui ne recule devant rien pour défendre son territoire, le Comte et surtout ses ennemis n’ont qu’à bien se tenir !

Du haut de son manoir, Alexander, n’a d’autres choix que de la regarder bouleverser sa vie brumeuse et funeste d’un coup de baguette magique. Annihiler ses principes d’un sourire éclatant, charmer ses gens par tant de gentillesse, s’imprégner de son énergie et de sa joie de vivre contagieuse. Se prosterner devant l’ingéniosité de sa jeune épouse aussi intelligente que maligne, ce n’est pas de refus. Grâce à elle, la lumière de son présent balaie la noirceur de son passé. L’avenir n’est plus un rêve impossible grâce à ses promesses, ses fantômes se transforment en tâches de plus en plus invisibles à coup d’amour et de passion. Tu es perdu Gentilhomme, rends les armes, ton ange n’accepte rien qu’une totale abdication.

Une lecture coup de cœur. Vous aimez la romance historique…ou pas, La passion du Comte est une pépite dans le genre à ne pas manquer ! Tout y est pour en faire un best-seller et être la reine de vos PAL.

Chapeau Bas à l’artiste !

164337151_2777629469219822_4272745733685489474_n

Un commentaire sur « La passion du Comte de Pauline Libersart en auto-édition ! »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s