VendrediLecture des étoiles !


Hey Hey les étoiles, c’est le jour du VendrediLecture, êtes-vous prête de partager avec nous vos lectures en cours ? Oui ? allez, c’est parti, la team fera de même !

Nous vous partageons nos lectures du jour avec la contribution de Hugo Roman et Kalypso Caldin, de Black Ink éditions et Lindsey T, Juno Publishing France et Lucy Lennox !

  • Styx Riders de Kalypso Caldin : Perso, j’ai opté pour La colère d’Hadès que j’ai reçu dans le cadre de La masse critique privilégiée. Il est sorti le 18 mars chez Hugo Roman.

Résumé :  La colère. C’est le sentiment qui guide Ash depuis que sa fiancée l’a quitté le jour de leur mariage, il y a dix ans de cela. Aussi solitaire qu’Hadès dans son royaume des Enfers, il partage sa vie entre son salon de tatouage et les Styx Riders, le club de bikers qui est pour lui plus qu’une famille. Sergent d’armes en son sein, il laisse libre cours à sa rage pour mettre au pas les ennemis du MC.
Mais tout change le jour où Heden apparaît dans son existence. Elle-même fille de biker, la pétillante fleuriste dégage une joie de vivre qui perce aussitôt les défenses d’Ash, ramenant enfin la lumière dans son monde obscur.
Pour elle, parviendra-t-il à trouver le chemin de l’apaisement ?

  • One Kiss de Lindsey T. Son 2e roman, sorti le 19 mars, chez Black Ink éditions avec Drama Queen

Résumé : « — On s’embrasse, et puis c’est tout ! On est d’accord là-dessus, hein ? — Tu crois que ça va suffire ? me demande-t-il. (…) Je fais quoi de mes mains ? — Tes… mains ? Qu’est-ce que tu veux dire ? — Oui, mes mains. Tu sais, les trucs au bout de mes bras, ironise-t-il. Je dois les poser où pendant que je… pardon… que tu m’embrasses ? (…) Sur tes seins ? — Parce que toi, quand tu embrasses une fille pour la première fois, tu lui tripotes direct la poitrine ? » Embrasser mon ex-beau-frère. Ça, c’est l’idée du siècle qu’a trouvée ma meilleure amie pour me le sortir de la tête. Eh oui, je craque désespérément pour le frère de mon ex. Précision : je l’ai toujours détesté, il m’a toujours détestée. Pourtant, ce soir, on en est là, lui et moi. Parce que malheureusement, il est beau, sulfureux, tellement sexy, et en plus il est vétérinaire… Un baiser. Un seul baiser censé me débarrasser de ce fantasme malsain ! Cela semblait être une bonne idée, sur le papier. Dans le vrai monde, c’est une idée pourrie. Et si après l’avoir embrassé, moi, Cléo, je déclarais mon obsession pour Sevan officiellement renforcée ? Pitié, non…

  • Weston – Le clan Wilde #1 de Lucy Lennox. Une romance contemporaine MM sortie le 11 mars chez Juno Publishing France.

Résumé : Nico. J’ai quitté ma famille et ma petite ville natale du Texas il y a quinze ans pour échapper aux commérages et pour permettre à ma mère et à ma sœur d’avoir une vie meilleure. Mais lorsqu’un avocat m’appelle pour m’informer que ma sœur est décédée, me laissant la garde de son nouveau-né, je suis forcé de quitter ma vie paisible de propriétaire de salon de tatouage à San Francisco. Le fait est que je ne suis pas trop bébés. Ni petites villes. Ni engagement. Et surtout pas trop famille. Mon plan est de retourner à Hobie juste assez longtemps pour signer les papiers d’adoption, offrant à ma nièce un avenir dans une famille stable et aimante, le genre que je ne pourrais jamais lui fournir. Mais dès que je la vois dans les bras de Weston Wilde, le meilleur ami de ma soeur et le beau médecin de la ville, mes projets commencent à changer. Parce que soudain, je vois un avenir différent. Un avenir avec ce que je pensais ne jamais mériter : une famille. Si seulement je pouvais convaincre West que je ne suis pas le même bon à rien prêt à m’enfuir lorsque les choses deviennent difficiles.

Weston. Il y a une chose dont je suis sûr au sujet de Nico Salerno : c’était un bon à rien quand il était enfant et à en juger par le punk tatoué aux cheveux violets qui se présente à l’enterrement de sa sœur, il n’a pas changé. Il n’y a aucune chance que je le laisse obtenir la garde du bébé de ma meilleure amie. Mais plus je passe du temps avec lui, plus je me rends compte que son extérieur brut n’est qu’une protection et que sous tous ses tatouages se cache un homme effrayé et peu sûr de lui, à la recherche d’un endroit où s’intégrer. Et très vite, je sais exactement où est sa place : dans mon lit et à mes côtés. Le problème, c’est qu’il a déjà abandonné sa famille une fois, comment puis-je savoir que si nous devenons une famille, il ne le fera pas à nouveau ?

𒈝⭐ Merci les étoiles et bon VendrediLecture  ⭐𒈝

164769154_895851804569559_4709514206203159560_n

On My Road de Caroline Costa chez Elixyria !


Hello les étoiles, à l’occasion de la sortie de On My Road, une romance contemporaine de Caroline Costa, je vous reposte mon avis que j’avais rédigé sur l’ancienne version éditée sous le titre Sur ta route ! Une tendre histoire d’amour qui vibre d’émotions, de passion, de danger et d’adrénaline !

Titre : On My Road

Auteure : Caroline Costa

Editeur : Elixyria 

Genre : Romance contemporaine 

Résumé : Milo aime la vitesse et l’adrénaline.

Flora vit en retrait du monde.

Ils n’ont, en apparence, rien en commun. Pourquoi le destin s’acharne-t-il à les rassembler ? Pilote de courses automobiles prometteur et impulsif, Milo veut devenir le premier du championnat. Il ne pense qu’à ses performances et ne prête aucune attention à son équipe, pas plus qu’à la presse qui voit en lui une nouvelle star.

Sa rencontre avec Flora attise sa curiosité. D’apparence fragile, elle s’évertue à cacher ses blessures. Tout comme les secrets qui la ronge et risquent de transformer leurs vies à tous les deux.

S’aimer signifierait faire un trait sur le passé.

Flora en sera-t-elle capable ?

Envisager un avenir en commun bouleverserait Milo.

Laissera-t-il une chance à leur relation ?

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Si on avait dit à Milo, que grâce à sa passion, il rencontrera l’amour, il se serait esclaffé de rire et secouerait sa tête de mule pour montrer à son interlocuteur qu’il est en train de perdre la tête. Mais si cela devrait arriver, il rirait jaune car, l’amour et lui ne sont pas compatibles. Il n’y a que les shoots à l’adrénaline qui peuvent l’ébranler au plus haut point. Jusqu’à ce jour fatidique où il s’est réfugié dans un manoir lugubre après une grosse tempête !

La femme qui l’héberge n’a eu aucun intérêt à ses yeux de prime abord. Une femme assez banale même si elle n’était pas dénuée de charme, mais assez mystérieuse, au point de titiller sa curiosité. Cependant, et malgré ce qu’il croit, Flora l’intrigue et trouble subtilement ses sens, plus qu’il ne le voudrait ni se l’avouerait. Et, il aurait pu profiter d’un agréable intermède sans lendemain pour calmer ses ardeurs mais, l’attraction qu’a Flora pour les pseudos et étranges visiteurs qui rôdent dans le manoir l’a échaudé. Réalité, entourloupe ou délire d’un esprit dérangé ? Fricoter avec une folle ne le branche pas des masses mais, il n’est pas revenu de sa surprise quand il s’est entendu l’inviter. Et encore pire qu’elle accepte son invitation irréfléchie et dans un moment de faiblesse ! L’arrogant pilote n’est pas au bout de ses surprises ni de ses peines. Quand arrivera le moment de tomber les masques, il goûtera à la morsure du doute et aux affres de l’amour. Flora a tous les atouts pour le faire tomber à genoux mais, trop d’obstacles les séparent. Et pas des moindres !

C’est toujours un grand plaisir de retrouver la plume romancée et imagée de Caroline Costa ! Et comme d’habitude, elle confirme son talent à nous faire voyager sans avoir besoin de passeport ni de bagage. Sa plume seule est une invite aux rêves !

On My Road, à l’instar de ses autres œuvres, est riche en descriptions, histoire de bien nous imprégner de son univers et nous mettre dans l’ambiance de son thème qu’est la course automobile. Le choix des mots et le style épuré sont des faits de son talent et de sa grande culture. Et pour ne pas changer, l’intrigue est savamment ficelée même, si on devine les tenants et les aboutissants au fil des pages. L’auteure d’émotions a sa recette bien spéciale pour nous donner envie de continuer et d’en redemander toujours plus !

On My Road est une trame bien construite et prenante, une romance qu’on déguste à petites gorgées et sans précipitation. Cette histoire d’amour n’est pas un coup de foudre fulgurant, les personnages clés hésitent dans le doute, se cherchent, se tournent autour comme dans la parade nuptiale d’un paon pour notre grand plaisir et donc à savourer comme il se doit. C’est un amour pondéré qui s’est construit pas à pas et dans les épreuves, renaissant de ses cendres. Les personnages ont bien joué leurs rôles et m’ont embarquée très vite dans leurs univers aux antipodes de l’un de l’autre. Milo ne vit que pour la vitesse et Flora aime sa vie paisible et solitaire. Une relation entre eux est improbable quasi impossible mais, le destin a un plan pour eux et n’a pas dit son dernier mot.  J’ai aimé la douceur de Milo, sa finesse et sa prévenance qu’il cache bien derrière son éternel masque d’arrogance et d’agressivité, laissant voir un semblant de confiance qu’on devinera être un écran de fumée. Et j’ai été aussi émue par la fragilité de Flora ainsi que par la force dont elle a usé pour se battre pour ce qu’elle convoite. Milo est son soutien quotidien, la sécurité dont elle a besoin pour enjamber le muret de doute et d’instabilité qui l’accompagnent depuis belle lurette ! J’ai entièrement succombé au charisme de Milo et aussi au glamour de Flora !

Tentez l’aventure de On My Road et laissez-vous transporter par la plume talentueuse de Caroline Costa avec cette tendre romance qui vibre d’émotions, de passion, de danger et d’adrénaline. Une symphonie aigre-douce d’un amour aussi délicat que tumultueux ! À ne pas manquer !

165773113_792637074703395_3775141972088227514_n

 

L’avis de Charlotte sur Aux portes de la gloire, Friendship Texas #1 de Magan Vernon


Hello les étoiles. Je vous présente mon avis sur Aux portes de la gloire, Friendship Texas #1 de Magan Vernon publié dans la collection Maïa by Juno chez Juno Publising France : une romance divertissante.

Titre : Aux portes de la gloire, Friendship Texas #1

Auteurs : Magan Vernon

Genre : Romance

Editions : Juno Publishing France, collection Maïa by Juno

Ebook :  5,99 €

Broché : 17,50 €

Résumé :

Bienvenue chez Conti. Je suis Lia et je vais nguhhhhhhhhhhhh ». J’ai beugué.

Directement en face de moi se trouvait le nageur olympique, Jay Morningstar… et je me suis comportée comme la dernière des idiotes. Le reste de la table a levé les yeux pour me voir debout là, la bouche pratiquement béante. Son entraîneur, que j’ai reconnu grâce à des interviews télévisées, et même les deux autres nageurs de l’équipe olympique… ils n’ont rien dit, ils n’ont même pas cligné des yeux.

Rien.

« Euh… je veux dire… » Je ne pouvais même pas former une phrase cohérente et Jay Morningstar me regardait toujours, un sourire en coin. Que devais-je dire ? « Désolée, je viens de faire un bruit bizarre, c’est juste que j’ai une affiche de toi sur mon mur où tu ne portes rien de plus que tes médailles d’or, un sourire et un maillot minuscule ?»

Mon avis :

Lia est serveuse dans le restaurant familial. Elle manque beaucoup de confiance en elle. Sa famille, bien qu’aimante, est très, voire trop, protectrice, ce qui n’arrange pas les choses. Sa rencontre avec le célèbre nageur, dont elle est totalement fan, pourrait lui apporter du changement. Enfin, si elle arrive à lui adresser la parole !

Jay est une star, avec l’attitude d’une célébrité qui a pris la grosse tête. Il est changeant, avec Lia, il est plutôt simple, agréable et à l’écoute. Il aimerait redevenir celui qu’il était avant. Avec son équipe ou les personnes médiatisées, il est distant, égoïste, il a un comportement déplorable. Je lui aurais bien mis quelques claques pour qu’il se rende compte de son attitude.

Lia supportera-t-elle la médiatisation, les réactions sur les réseaux sociaux de ce monde de paillettes inconnu pour elle ?

L’évolution de Lia est agréable à suivre, elle passe de la jeune fille renfermée à une jeune femme plus sûre d’elle. Sa famille sicilienne apporte une dose d’humour très appréciable.

J’aurais aimé plus d’émotions entre les deux protagonistes pour être pleinement dans leur histoire naissante. Cependant, cette romance plutôt Young adulte est mignonne et agréable à lire. La plume de l’auteure est fluide.

Merci à Maïwenn et Juno Publishing France pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Je pivotai vers le box, les yeux rivés au carnet, tandis que je le feuilletais pour trouver une page vierge.

—Bienvenue chez Conti. Je m’appelle Lia  ; c’est moi qui vaiiiiiahhhheuuuuh.

Je me figeai alors. Jay   Morningstar, le nageur olympique, était assis pile en face de moi. Et je venais de me ridiculiser.

Toute la tablée –  son coach, que j’avais reconnu d’après les interviews vues à la télé, et deux autres nageurs de l’équipe olympique  –leva les yeux vers moi, qui me tenais là, la bouche ouverte aux trois quarts. Ils ne disaient rien  ; ils ne cillaient même pas.

—Euh…Je veux dire…Je ne parvenais pas à aligner deux mots, tandis que Jay   Morningstar me dévisageait avec son sourire de pub pour céréales Wheaties et ses yeux bleu glacier.

Qu’étais-je censée dire, au juste  ? «  Pardon   d’avoir émis un bruit bizarre parce que j’ai dans ma chambre un poster de toi, souriant, en slip de bain, arborant une médaille autour du cou  ?

Et d’abord, qu’est-ce que ce type foutait à Friendship  ? Je n’étais pas du genre à le traquer, mais plusieurs rumeurs couraient à son sujet, sur Internet. Des photos de lui très peu flatteuses –  des photos d’identité judiciaire. Je n’ai jamais cru les ragots concernant les célébrités  ; je n’ai jamais suivi leur vie (contrairement à Sofie, ma meilleure amie), mais je savais que Jay s’était fait oublier pendant quelque temps. J’imagine que Friendship était l’endroit idéal pour passer inaperçu.

—T’inquiète  : ça m’arrive tout le temps.

Le coach tendit la main tandis que la tablée lâchait un rire étouffé.