L’avis de Charlotte sur Aux portes de la gloire, Friendship Texas #1 de Magan Vernon

Hello les étoiles. Je vous présente mon avis sur Aux portes de la gloire, Friendship Texas #1 de Magan Vernon publié dans la collection Maïa by Juno chez Juno Publising France : une romance divertissante.

Titre : Aux portes de la gloire, Friendship Texas #1

Auteurs : Magan Vernon

Genre : Romance

Editions : Juno Publishing France, collection Maïa by Juno

Ebook :  5,99 €

Broché : 17,50 €

Résumé :

Bienvenue chez Conti. Je suis Lia et je vais nguhhhhhhhhhhhh ». J’ai beugué.

Directement en face de moi se trouvait le nageur olympique, Jay Morningstar… et je me suis comportée comme la dernière des idiotes. Le reste de la table a levé les yeux pour me voir debout là, la bouche pratiquement béante. Son entraîneur, que j’ai reconnu grâce à des interviews télévisées, et même les deux autres nageurs de l’équipe olympique… ils n’ont rien dit, ils n’ont même pas cligné des yeux.

Rien.

« Euh… je veux dire… » Je ne pouvais même pas former une phrase cohérente et Jay Morningstar me regardait toujours, un sourire en coin. Que devais-je dire ? « Désolée, je viens de faire un bruit bizarre, c’est juste que j’ai une affiche de toi sur mon mur où tu ne portes rien de plus que tes médailles d’or, un sourire et un maillot minuscule ?»

Mon avis :

Lia est serveuse dans le restaurant familial. Elle manque beaucoup de confiance en elle. Sa famille, bien qu’aimante, est très, voire trop, protectrice, ce qui n’arrange pas les choses. Sa rencontre avec le célèbre nageur, dont elle est totalement fan, pourrait lui apporter du changement. Enfin, si elle arrive à lui adresser la parole !

Jay est une star, avec l’attitude d’une célébrité qui a pris la grosse tête. Il est changeant, avec Lia, il est plutôt simple, agréable et à l’écoute. Il aimerait redevenir celui qu’il était avant. Avec son équipe ou les personnes médiatisées, il est distant, égoïste, il a un comportement déplorable. Je lui aurais bien mis quelques claques pour qu’il se rende compte de son attitude.

Lia supportera-t-elle la médiatisation, les réactions sur les réseaux sociaux de ce monde de paillettes inconnu pour elle ?

L’évolution de Lia est agréable à suivre, elle passe de la jeune fille renfermée à une jeune femme plus sûre d’elle. Sa famille sicilienne apporte une dose d’humour très appréciable.

J’aurais aimé plus d’émotions entre les deux protagonistes pour être pleinement dans leur histoire naissante. Cependant, cette romance plutôt Young adulte est mignonne et agréable à lire. La plume de l’auteure est fluide.

Merci à Maïwenn et Juno Publishing France pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Je pivotai vers le box, les yeux rivés au carnet, tandis que je le feuilletais pour trouver une page vierge.

—Bienvenue chez Conti. Je m’appelle Lia  ; c’est moi qui vaiiiiiahhhheuuuuh.

Je me figeai alors. Jay   Morningstar, le nageur olympique, était assis pile en face de moi. Et je venais de me ridiculiser.

Toute la tablée –  son coach, que j’avais reconnu d’après les interviews vues à la télé, et deux autres nageurs de l’équipe olympique  –leva les yeux vers moi, qui me tenais là, la bouche ouverte aux trois quarts. Ils ne disaient rien  ; ils ne cillaient même pas.

—Euh…Je veux dire…Je ne parvenais pas à aligner deux mots, tandis que Jay   Morningstar me dévisageait avec son sourire de pub pour céréales Wheaties et ses yeux bleu glacier.

Qu’étais-je censée dire, au juste  ? «  Pardon   d’avoir émis un bruit bizarre parce que j’ai dans ma chambre un poster de toi, souriant, en slip de bain, arborant une médaille autour du cou  ?

Et d’abord, qu’est-ce que ce type foutait à Friendship  ? Je n’étais pas du genre à le traquer, mais plusieurs rumeurs couraient à son sujet, sur Internet. Des photos de lui très peu flatteuses –  des photos d’identité judiciaire. Je n’ai jamais cru les ragots concernant les célébrités  ; je n’ai jamais suivi leur vie (contrairement à Sofie, ma meilleure amie), mais je savais que Jay s’était fait oublier pendant quelque temps. J’imagine que Friendship était l’endroit idéal pour passer inaperçu.

—T’inquiète  : ça m’arrive tout le temps.

Le coach tendit la main tandis que la tablée lâchait un rire étouffé.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s