Une vie de 5 minutes d’Emma Scott – Juno Publishing – Collection Maïa By Juno !


Re les étoiles, je vous présente mon avis coup de coeur sur Une vie de 5 minutes d’Emma Scott. L’une de mes auteures d’émotions préférées a frappé encore. Un hommage à l’amour dans cette sublime romance, mais aussi respect à ces héros de l’ombre qui combattent le mal et rendent l’espoir et le sourire à ceux qu’ils les ont perdus.

Titre : Une vie de 5 minutes

Auteure : Emma Scott

Editeur : Juno Publishing France

Collection : Maïa By Juno

Genre : Romance contemporaine 

Résumé : Souviens-toi de nous… Lorsque je ne peux pas.

Thea Hughes a cinq minutes à vivre.

Un accident de voiture lui a volé ses parents et lui a laissé le deuxième cas d’amnésie le plus sérieux au monde. Elle n’a que quelques minutes de réalité, de conscience, de vie… avant que sa mémoire ne soit effacée. Et tout recommence.

Artiste à l’avenir prometteur, Thea en est désormais réduite à gribouiller, à vivre une vie fade et tranquille, de trois cents secondes chaque fois.

Jim Whelan est en mode pilote automatique.

Enfant placé en famille d’accueil dès sa naissance, il a vécu toute sa vie sans connaître l’amour… et il en a payé le prix, jusqu’à ce qu’il apprenne à se battre, à porter son armure et à garder la tête baissée.

Travaillant comme aide-soignant au Blue Ridge, au fin fond de la campagne en Virginie, Jim a finalement levé les yeux… et a trouvé Thea.

Lorsque Thea a la chance de s’échapper de la prison qu’est sa réalité chronométrée, grâce à une opération chirurgicale expérimentale risquée, cela pourrait les mener tous les deux à un amour incroyable, un avenir qu’ils n’auraient jamais cru possible… ou cela pourrait bien leur demander de commettre un sacrifice ultime.

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Une vie de 5 minutes, un autre sublime chef-d’oeuvre à l’actif d’une auteure d’émotions, l’une des plus belles, des plus bouleversantes plumes que j’affectionne indubitablement. Emma Scott s’installe avec aisance sur le trône des meilleures autrices de son temps aux côtés de ses consœurs qui n’hésitent pas à aller si loin que la romance, à approfondir leurs recherches pour nous offrir le meilleur, usant de thématiques difficiles, tabous, voire inconnues du grand public.

Une vie de 5 minutes, une histoire déroutante et forte par sa thématique aussi rare que saisissante. Il m’est déjà arrivé de lire des romans sur l’amnésie, mais pas de ce genre-là que je découvre avec plaisir, grande émotion et un coup dans le cœur, dans cette exploration des plus effrayantes et des plus fascinantes du cerveau humain.

Jim Whelan, nouvellement arrivé au Blue Ridge où il a pris ses fonctions d’aide-soignant, ne sait pas encore que le destin lui réserve des épreuves encore pire que celles qu’il a connues jusqu’ici. Sa vie monotone et réglée comme une horloge va prendre un autre tournant, un nouveau virage qu’il doit prendre avec des pincettes et dextérité. Son karma ne peut être aussi cruel… Après l’abandon, s’ensuit une enfance malheureuse entre les quatre murs des foyers d’accueil, la maltraitance de ces gens censés le protéger, les moqueries et le harcèlement à l’école à cause de ses bégaiements… C’est clair, La vie n’a pas été clémente pour lui et elle continue. Jim ne s’est relevé que grâce à une main tendue qui lui a appris à maîtriser et accepter son bègue, il lui a fait intégrer qu’il n’est pas moins intéressant parce qu’il est différent et lui a rendu son estime de lui-même et sa confiance en lui et en l’être humain. Si des doutes persistent encore aujourd’hui, cependant, il est plus fort que cette voix cruelle qui chuchote dans sa tête, sape son moral et mine son assurance. À présent, son objectif est de rendre cette aide qu’il a eue à des enfants qui ont autant souffert de leurs différences que lui. Et le premier pas pour concrétiser ce projet humain passait par Blue Ridge. Mais les choses ne se sont pas passées comme il l’aurait voulu. Si toute sa vie a été jonchée de colère, de violence et d’incertitudes, sa rencontre avec Thea Hughes va lui apprendre la patience, la persévérance, comment utiliser le temps qui lui est réparti court soit-il à bon escient. Car, tous les jours, toutes les heures et minutes passées à ses côtés est une épreuve qu’il endure en silence… Mais ce n’est rien à côté du plaisir de ces cinq minutes que son cerveau en dérive leur octroie… Jim affronte continuellement ses mille questions, la souffrance de son ignorance, de sa méconnaissance et de ses absences… Et si le progrès de la science leur a offert une deuxième chance, le karma s’est précipité pour la leur reprendre après un bref répit ! Auront-ils droit à une troisième ? Pas sûr, cependant ne dit-on Jamais deux sans trois ?

Vous allez trouver mon résumé sur cette histoire un peu fouillis, rien d’anormal, le fait d’éviter d’en dire plus est toujours difficile dans ce genre de sujet dont j’aimerais vous laisser le plaisir de le découvrir par vous-même. Mais je ne peux vous cacher qu’Emma Scott est tordue, elle n’a cessé de jouer avec mon palpitant autant qu’avec mes émotions du début à la fin. Et comme d’habitude, sa plume, son intrigue, sa thématique et ses personnages ne m’ont pas laissée insensible… Et pourtant, je me prépare à chaque fois à verser des larmes, à ce qu’elle me coupe le souffle et à me tordre les tripes… Mais rien ne m’a préparé à cela… à cette déferlante de sentiments à fleur de peau, à cette course tumultueuse contre le temps, à ce combat contre l’incompréhensible et que seule la patience de l’amour, sa persévérance, sa constante vaincra. Un voyage émotionnellement douloureux avec ces instants volés au temps, souvent sombres et d’autres fois plus lumineux qui nous font oublier les souffrances de ce chemin de l’inconnu… Transport garanti et si vous n’êtes pas convaincues, sachez que la plume d’Emma Scott est une valeur sûre dans le genre, alors, n’hésitez pas.

Hommage à l’amour dans cette sublime romance, mais aussi respect à ces héros de l’ombre qui combattent le mal et rendent l’espoir et le sourire à ceux qu’ils les ont perdus.

Merci à Maïwenn de Juno Publishing France pour l’envoi du service presse numérique. Une lecture coup de cœur que je recommande sans hésitation !

165188171_231301992060342_2189684942360760206_n

Le seigneur des collines de Geovane Vaudrey dans la collection &H DIGITAL !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Le Seigneur des Collines de Geovane Vaudrey. Une superbe romance historique douce et à moult rebondissements et une plume de plus à suivre ! Je vous recommande d’en faire autant.

Titre : Le seigneur des collines

Auteure : Geovane Vaudrey

Editeur : Harlequin

Collection : &H DIGITAL

Genre : Romance historique

Résumé : Malgré la teneur de ses sentiments, elle se refuse à lui révéler qui elle est vraiment…
Héritière de la septième colline, et promise à un heureux mariage princier, Léandra se pensait à l’abri du danger. Du moins, jusqu’à ce que son futur époux la trahisse et l’abandonne au profit d’une alliance plus avantageuse. Rejetée par les siens, elle est alors contrainte de fuir son propre royaume pour protéger l’enfant qu’elle porte secrètement en elle. Et, lorsque le séduisant Gabriel de Caritas Sparo, seigneur de la cinquième colline, lui porte secours et la recueille chez lui, elle n’hésite pas à se faire passer pour la fille d’un marchand. Cet homme aux yeux clairs, qui la trouble plus que de raison, multiplie bien vite les petites attentions à son égard. Et, bien que Léandra sente son cœur battre de concert avec le sien, elle ne peut se résoudre à lui révéler son identité, au risque de perdre sa liberté…

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Quand j’ai sollicité Le Seigneur des Collines sur NetGalley, je m’attendais à une romance historique des plus normales, mais quelle fut ma surprise de découvrir qu’elle est mâtinée d’un soupçon de fantasy. N’étant pas fan du genre, j’avoue avoir eu peur… Mais la lecture a été hyper agréable et pleine de surprises, la trame addictive et la plume de Geovane Vaudrey très imagée et talentueuse.

Léandra devait ce jour-là fêter son anniversaire et annoncer ses fiançailles aussi, une excellence alliance dont profitera sa Colline ainsi qu’elle incarnait son rêve absolu. Mais en une nuit, sa vie a basculé. Cette nuit de folie interdite où elle a tout perdu. Son honneur, son amour, ses espoirs de faire un bon mariage, sa Colline qu’elle aurait dû gouverner aux côtés de son mari et même sa famille. L’amoureux transi qu’elle a révéré depuis longtemps s’est avéré un goujat de première, lui ôtant œillères et brisant son cœur sans état d’âme. Il a pris son honneur et l’a abandonnée à l’opprobre. Après avoir été la princesse adulée de la septième Colline, il ne lui reste aujourd’hui que ses yeux pour pleurer et un ventre qui s’arrondit et qu’elle ne peut plus dissimiler aux siens. Au jour et au lendemain, au lieu d’un palais confortable et d’un trône, Léandra hérite d’un séjour dans un couvent pour y laisser le fruit de la trahison. Mais ne se résignant pas à renoncer à sa chair, elle s’enfuit laissant son instinct la guider vers sa destinée. Et si elle a été bannie comme une malpropre de sa propre maison, le Seigneur et les gens de la Cinquième Colline l’ont accueillie comme une des leurs. Un pays manquant de tout et où même trouver de la nourriture est un luxe, mais dont les gens sont soudés autour d’un maître bienveillant. Léandra y trouvera git et couvert en échange de ses deux bras bienvenus dans la maisonnée rustique de son nouveau maître. Une tache qui pourrait être dégradante pour une princesse mais, pas pour la femme lambda avide d’indépendance qu’elle à présent. Elle a trouvé chaleur et sécurité pour son fils et une liberté inespérée dont elle compte bien en profiter. Autour de cette joyeuseté et l’ambiance conviviale qui baigne la 5e Colline d’un halo de lumière malgré la pauvreté et la vie rudimentaire de ses gens, elle rouvrira son cœur meurtri à l’espoir, aux amitiés et pourquoi pas l’amour. En fin si elle et Gabriel se laissent aller aux sentiments qui les animent, car, s’ils arrivent à les renier, l’étincelle du désir dans leurs yeux ne trompent personne. Le secret qu’elle tait farouchement sera aussi le grain de sable dans leur relation improbable !

C’est ma première découverte de cette auteure et je vous avoue que j’ai été agréablement surprise et enchantée de ma lecture. Avec sa plume délicate, elle a réussi à m’embarquer dans son univers, adopter ses personnages si attachants et me délecter d’une intrigue des plus addictives. Et si le personnage masculin n’a fait son apparition réelle que plus loin dans l’histoire, il est arrivé quand même à point nommé et contribué à la destinée hors norme de la princesse, de la femme ainsi que de la mère. Léandra est sortie grandie du parcours plein d’épines qu’elle a subies, révélant la femme forte qui se cachait derrière l’insouciance de la jeunesse d’avant, derrière la blessure que la vie lui a infligée aujourd’hui. Cette souffrance qui a fait d’elle aussi la femme d’aujourd’hui. Une femme avec ses pensées propres, avec une liberté de décision et des sentiments qu’elle peut afficher sans craindre d’être montrée de doigt, sans craindre pour sa réputation. Bref, une femme qui décide de son destin et qui s’épanouit grâce à l’amour. Une héroïne comme on les aime. Et je vous laisse la surprise de découvrir le séduisant Gabriel qui saura se vendre à vous bien mieux que je ne l’aurais fait.

Bref, j’ai profité d’une superbe romance historique douce et à moult rebondissements et ai gagné une plume de plus à suivre ! Je vous recommande d’en faire autant.

Merci à Harlequin ainsi qu’à NetGalley pour l’envoi du service presse numérique !

colline