Le seigneur des collines de Geovane Vaudrey dans la collection &H DIGITAL !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Le Seigneur des Collines de Geovane Vaudrey. Une superbe romance historique douce et à moult rebondissements et une plume de plus à suivre ! Je vous recommande d’en faire autant.

Titre : Le seigneur des collines

Auteure : Geovane Vaudrey

Editeur : Harlequin

Collection : &H DIGITAL

Genre : Romance historique

Résumé : Malgré la teneur de ses sentiments, elle se refuse à lui révéler qui elle est vraiment…
Héritière de la septième colline, et promise à un heureux mariage princier, Léandra se pensait à l’abri du danger. Du moins, jusqu’à ce que son futur époux la trahisse et l’abandonne au profit d’une alliance plus avantageuse. Rejetée par les siens, elle est alors contrainte de fuir son propre royaume pour protéger l’enfant qu’elle porte secrètement en elle. Et, lorsque le séduisant Gabriel de Caritas Sparo, seigneur de la cinquième colline, lui porte secours et la recueille chez lui, elle n’hésite pas à se faire passer pour la fille d’un marchand. Cet homme aux yeux clairs, qui la trouble plus que de raison, multiplie bien vite les petites attentions à son égard. Et, bien que Léandra sente son cœur battre de concert avec le sien, elle ne peut se résoudre à lui révéler son identité, au risque de perdre sa liberté…

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Quand j’ai sollicité Le Seigneur des Collines sur NetGalley, je m’attendais à une romance historique des plus normales, mais quelle fut ma surprise de découvrir qu’elle est mâtinée d’un soupçon de fantasy. N’étant pas fan du genre, j’avoue avoir eu peur… Mais la lecture a été hyper agréable et pleine de surprises, la trame addictive et la plume de Geovane Vaudrey très imagée et talentueuse.

Léandra devait ce jour-là fêter son anniversaire et annoncer ses fiançailles aussi, une excellence alliance dont profitera sa Colline ainsi qu’elle incarnait son rêve absolu. Mais en une nuit, sa vie a basculé. Cette nuit de folie interdite où elle a tout perdu. Son honneur, son amour, ses espoirs de faire un bon mariage, sa Colline qu’elle aurait dû gouverner aux côtés de son mari et même sa famille. L’amoureux transi qu’elle a révéré depuis longtemps s’est avéré un goujat de première, lui ôtant œillères et brisant son cœur sans état d’âme. Il a pris son honneur et l’a abandonnée à l’opprobre. Après avoir été la princesse adulée de la septième Colline, il ne lui reste aujourd’hui que ses yeux pour pleurer et un ventre qui s’arrondit et qu’elle ne peut plus dissimiler aux siens. Au jour et au lendemain, au lieu d’un palais confortable et d’un trône, Léandra hérite d’un séjour dans un couvent pour y laisser le fruit de la trahison. Mais ne se résignant pas à renoncer à sa chair, elle s’enfuit laissant son instinct la guider vers sa destinée. Et si elle a été bannie comme une malpropre de sa propre maison, le Seigneur et les gens de la Cinquième Colline l’ont accueillie comme une des leurs. Un pays manquant de tout et où même trouver de la nourriture est un luxe, mais dont les gens sont soudés autour d’un maître bienveillant. Léandra y trouvera git et couvert en échange de ses deux bras bienvenus dans la maisonnée rustique de son nouveau maître. Une tache qui pourrait être dégradante pour une princesse mais, pas pour la femme lambda avide d’indépendance qu’elle à présent. Elle a trouvé chaleur et sécurité pour son fils et une liberté inespérée dont elle compte bien en profiter. Autour de cette joyeuseté et l’ambiance conviviale qui baigne la 5e Colline d’un halo de lumière malgré la pauvreté et la vie rudimentaire de ses gens, elle rouvrira son cœur meurtri à l’espoir, aux amitiés et pourquoi pas l’amour. En fin si elle et Gabriel se laissent aller aux sentiments qui les animent, car, s’ils arrivent à les renier, l’étincelle du désir dans leurs yeux ne trompent personne. Le secret qu’elle tait farouchement sera aussi le grain de sable dans leur relation improbable !

C’est ma première découverte de cette auteure et je vous avoue que j’ai été agréablement surprise et enchantée de ma lecture. Avec sa plume délicate, elle a réussi à m’embarquer dans son univers, adopter ses personnages si attachants et me délecter d’une intrigue des plus addictives. Et si le personnage masculin n’a fait son apparition réelle que plus loin dans l’histoire, il est arrivé quand même à point nommé et contribué à la destinée hors norme de la princesse, de la femme ainsi que de la mère. Léandra est sortie grandie du parcours plein d’épines qu’elle a subies, révélant la femme forte qui se cachait derrière l’insouciance de la jeunesse d’avant, derrière la blessure que la vie lui a infligée aujourd’hui. Cette souffrance qui a fait d’elle aussi la femme d’aujourd’hui. Une femme avec ses pensées propres, avec une liberté de décision et des sentiments qu’elle peut afficher sans craindre d’être montrée de doigt, sans craindre pour sa réputation. Bref, une femme qui décide de son destin et qui s’épanouit grâce à l’amour. Une héroïne comme on les aime. Et je vous laisse la surprise de découvrir le séduisant Gabriel qui saura se vendre à vous bien mieux que je ne l’aurais fait.

Bref, j’ai profité d’une superbe romance historique douce et à moult rebondissements et ai gagné une plume de plus à suivre ! Je vous recommande d’en faire autant.

Merci à Harlequin ainsi qu’à NetGalley pour l’envoi du service presse numérique !

colline

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s