Give Us a Chance de Vanessa Degardin dans la collection &H DIGITAL !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Give us a chance de Vanessa Degardin. Entre les rebondissements, le suspense d’une menace bien réelle et imminente ainsi qu’une bonne dose d’humour et de sexyttitude, Vanessa Degardin nous embarque pour une virée dans les forêts de la belle Corse. Prenez ticket, le voyage ne sera pas de tout repos certes, néanmoins il sera addictif et riche en émotions sans aucun doute

Titre : Give Us a Chance

Auteure : Vanessa Degardin

Editeur : Harlequin

Collection : &H DIGITAL 

Genre : Romance contemporaine 

Service presse : NetGalley

Résumé : À trop vouloir résister à la tentation, il va finir par y céder…
Ange le sait : il est le genre de mec qui plaît à toutes les femmes. Son look de bûcheron sauvage et ténébreux les fait systématiquement craquer. Si bien que, depuis qu’il a l’occasion de parfaire sa silhouette grâce à son poste de garde forestier, il enchaîne les coups d’un soir. Avec Inès, en revanche, c’est plus compliqué. La jeune éditrice au fort caractère, avec laquelle il doit créer un guide touristique, l’attire plus qu’aucune autre auparavant. Pourtant, il s’est fait la promesse de ne pas l’approcher. Si elle attend un prince charmant capable de l’aider à surmonter le drame qui l’a mise en fauteuil roulant, Ange n’est pas l’homme qu’il lui faut. Cela ne fonctionnera jamais entre eux. Il aimerait donc que son cerveau détraqué cesse de l’imaginer nue, dans son lit, chaque fois qu’il ferme les yeux…

˗ ˏˋ ⭐ˎˊ ˗ ✧︡ °₊.—L’avis de Mya — .₊°✧︡ ˗ ˏ ˋ ⭐ˎˊ ˗

Si je ne connaissais pas la plume de Vanessa Degardin, Give us a chance fut l’occasion de la découvrir et je me réjouis fortement d’avoir sauté le pas car, le plaisir du voyage ne s’est pas essoufflé une seule fois. L’auteure a usé d’une thématique pas souvent abordée, ou du moins, je n’en ai pas beaucoup lu. Le handicap moteur, les difficultés quotidiennes, le peu d’intégration dans la vue sociale, la solitude, la colère, les souffrances morales et physiques, les jugements, les aprioris, le manque de formations… Tous ces ingrédients font de cette lecture un moment très spécial malgré la romance qui apporte à l’histoire un peu de douceur. Car, on ne peut pas s’empêcher de penser à cette personne, qu’elle soit un proche, dans notre entourage, voire juste rencontrée un jour par pur hasard, bousculé, incendié d’un œil noir pour une raison ou une autre… Malgré le côté romance qui prédomine dans la trame, Give us a chance est aussi un « sonne-cloche » qui nous fait pas mal réfléchir et nous incite à changer d’attitude. Ces personnes qui souffrent de déficience motrice n’ont pas besoin qu’on fasse les choses à leur place, ni de notre pitié, mais besoin de compréhension, de tolérance et de patience. Trois qualités essentielles pour leur tendre la main sans toucher à leur égo ni les blesser. Et cela va sans dire, c’est essentiel à tout genre de handicap.

Ange jusqu’à aujourd’hui, ne vivait que pour les sports qui lui apportent son besoin d’adrénaline, ses chers et vastes forêts qui lui apportent joie et la satisfaction du devoir accompli, sa passion pour la photographie et les soirées de débauches avec ses potes. Et cela lui convenait parfaitement. Cependant, l’intrusion inattendue d’Inès dans son élément va pousser Ange dans ses derniers retranchements. Un virage à 180° qui surprendra son adversaire féminin jusqu’à lui couper le souffle et anéantir toute pensée négative le concernant… Tactique typique de l’homme butté et habitué à ce que les femmes lui tombent dans les bras sans aucun effort. Mais Inès, n’est pas les femmes, c’est la FEMME. Il n’acceptera aucun refus de sa part et il est déterminé à l’avoir à l’usure.

Inès, quant à elle, est un bourreau de travail, à part sa maison d’éditions et sa petite famille, elle n’a pas d’autres loisirs que ses « faces-faces » épuisants et décourageants avec elle-même. Depuis la terrible tragédie, la colère et la culpabilité rongent son moral et sa santé, l’empêchant de vivre. Elle demeure en retrait de toute vie sociale pour se punir d’un fait dont elle se croit responsable et la déloger de sa solitude, il en faut plus qu’un Ange sexy et craquant… En fin quand il a la bouche fermée. Car, si son nouveau collaborateur a une langue bien acérée, elle est aussi très alléchante et malheureusement pour elle, il n’en use que pour la sortir de ses propres gonds.

Un début difficile a mâtinée les premières rencontres entre « mots gentillets » balancés en pleine figure et l’incompréhension du handicap dont souffre Inès, voire la mauvaise gestion d’un mal-être palpable entre eux, les deux têtes fortes nous régalent entre temps de piques et de répliques cinglantes souvent rigolotes… Quelques parades plus tard censées faire tomber l’un ou l’autre, Ange et Inès ont fini par trouver un terrain d’entente… La communication charnelle a pris tout son sens dans leur début de relation. Ange a réussi à traverser le mur de briques qu’Inès a construit autour de sa personne ne lui laissant autre choix que succomber à son bûcheron souvent mal luné sauf, bien sûr, quand il en veut à sa vertu. Quant à Inès, ses failles et sa force à la fois ont réussi à mettre à genoux l’inconvertible Ange qui ne jurait que pour les coups d’un soir.

Si les choses s’engagent sous de bons augures entre eux, le harceleur d’Inès est de retour pour marquer cette histoire de seconde chance atypique, à moult émotions et bien rythmée d’un suspense haletant.

Entre les rebondissements, le suspense d’une menace bien réelle et imminente ainsi qu’une bonne dose d’humour, de doute, d’espoir, de beaux sentiment et de sexyttitude, Vanessa Degardin nous embarque pour une virée dans les forêts de la belle Corse. Prenez ticket, le voyage ne sera pas de tout repos certes, néanmoins il sera hautement coloré, pittoresque, inédit, addictif et riche en émotions sans aucun doute.

Merci à Harlequin pour l’envoi du service presse numérique via NetGalley.

165007669_902974906943532_8436364069124740538_n

Les P’tites Etoiles du Mercredi


Bonjour les étoiles,

Aujourd’hui pour les P’tites étoiles du mercredi, nous retrouvons Bruno et Arnaud pour une nouvelle sélection de livres :

Bruno – Comme des bêtes

L’avis de Bruno : j’adore regarder un dessin animé en suivant sur le livre qui correspond. Mon chien préféré est Max parce qu’il fait des bêtises. Tous les autres animaux de l’immeuble sont marrants.
Les chiens, le chat et l’oiseau partent à l’aventure et j’ai beaucoup aimé.

Comme des bêtes



Mot de Maman : 
c’est une petite présentation des animaux que l’on peut retrouver dans le dessin animé, ce n’est pas une réelle histoire.


Bruno – La vallée des dinosaures

L’avis de Bruno : comme Nathan, j’aime la série la cabane magique. J’ai particulièrement aimé le premier : vallée des dinosaures dans lequel on découvre les personnages de Léa et Tom et leur mystérieuse cabane magique.
Léa est plutôt imprudente parce qu’elle fonce toujours vers le danger. Tom est au contraire plutôt sage, mais il ne veut pas laisser sa sœur et là suis.
J’aime aussi beaucoup les dessins. Par contre, je ne cherche pas à résoudre les énigmes.

La cabane magique tome la vallée des dinosaures



Mot de Maman : cette saga est superbe, elle fait travailler l’imagination et permet de découvrir simplement, pour cette fois, les dinosaures.

Arnaud – Le bain de Berk

L’avis d’Arnaud : j’aime beaucoup berk et ses copains, car ce sont des doudous à qui il arrive plein de choses. Dans ce livre, berk glisse dans le bain. Mon moment préféré, c’est quand l’éléphant fait quelque chose de dégoûtant à la fin.

Le bain de Berk

Mot de maman : une petite histoire parfaite pour la lecture du soir. Ce livre fait beaucoup rire mes enfants qui ne se lassent pas de l’entendre.

Arnaud – Le Secret du Rocher noir

L’avis d’Arnaud : le rocher cache un mystère qu’Erine voudrait connaître. Et moi aussi, je voulais savoir. J’ai eu peur quand Erine est tombée à l’eau.
Je l’aime bien parce qu’à un moment la petite fille fait quelque chose de très bien alors que les adultes allaient faire une grosse bêtise.

Le Secret du Rocher noir

Mot de maman : j’ai moi-même beaucoup aimé cette histoire, qui transmet un beau message de tolérance. De plus, les illustrations sont magnifiques.