L’avis coup de cœur de Charlotte sur Lover or not lover #2 de Julia Teis


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis coup de cœur sur Lover or not lover tome 2 de Julia Teis publié par Shingfoo éditions

Titre : Lover or not lover tome 2

Auteur : Julia Teis

Genre : Romance

Editions : Shingfoo éditions

Ebook :  4,99€

Résumé :

Les retrouvailles risquent d’être explosives !

Alors que Do s’est fait la malle, sans un mot et sans prévenir, il débarque à nouveau dans la vie de Charlie de manière complètement inattendue !

Comment va-t-elle réagir après tous ces mois de questionnements ? Peut-être que cette rencontre lui permettra de tourner définitivement la page ou mieux… de lui pardonner ?

Vous le saurez dans ce deuxième et dernier volet de Lover or not Lover !

Mon avis :

Charlie se remet doucement du départ inattendu de Do, son cœur en a pris un coup. Charlie et Do ne s’attendaient pas à se revoir et tombe l’un sur l’autre par surprise. Cette nouvelle rencontre et explosive, Charlie ne mâche pas ses mots face à un Donovan qui a quelque peu changé depuis la dernière fois qu’ils se sont vus.

Face à Charlie, Do se rend compte de ce qu’il a perdu en partant, mais il n’est pas aisé de se faire pardonner et Charlie ne compte pas lui faciliter la tâche.

J’ai plus qu’adoré ce deuxième tome qui commence comme le premier avait terminé : plein de suspense et sur les chapeaux de roues. Les deux personnages principaux sont terriblement attachants, j’étais ravie de les retrouver et je suis un peu triste de les quitter. Entre eux le courant passe toujours, leurs corps réagissent. La tête et le corps de Charlie ne prennent pas la même direction. Elle se retrouve prise entre son désir et ses peurs. J’ai adoré découvrir Do aussi tenace, prêt à tout pour ce qu’il veut vraiment. J’ai eu un énorme coup de cœur pour cette histoire bien menée, avec des rebondissements, des émotions, des amis et beaucoup d’amour.

Je confirme mon avis du premier tome concernant la plume de l’auteure : elle est très fluide et terriblement addictive. Vous l’aurez compris, je vous recommande vivement de lire ces deux tomes.

Merci à l’équipe Shingfoo pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Demain je vais avoir besoin de ma matinée pour parfaire mon discours. Ce n’est pas le moment où je dois me louper. J’ai merdé dans les grandes largeurs avec elle, à moi de me montrer convaincant.

– Et après ça, si tu ne veux plus entendre parler de moi, je respecterai ta décision.  

– Ça ne sera pas trop difficile, tu l’as déjà fait avec brio ces derniers mois !  

J’encaisse sans broncher, je l’ai amplement mérité. Néanmoins, ça fait mal.  

– Tu acceptes ma proposition ? je lui demande, impatient.  

C’est un silence pesant qui me répond. Dans le couloir, tout le monde retient sa respiration, moi le premier, en attendant qu’elle se décide.  

C’est le loquet du déverrouillage de la porte qui brise le silence. Quand Charlie entrouvre la porte, j’ai du mal à y croire. La voir, même avec les larmes aux yeux, me réjouit. Je n’aurais jamais cru la revoir un jour et c’est cette nouvelle possibilité que m’offre le destin qui me réjouit, pas sa tristesse, surtout quand je sais que j’en suis la raison.  

– D’accord. Mais tu finis mon tatouage dans la foulée.  

Je prends tout ce qu’elle est disposée à me donner pour le moment. Je pourrai peut-être obtenir un autre rendez-vous demain.  

– Sans problème ! je m’exclame. Je viens te récupérer ici, demain à 16 h !  

Ne voulant pas qu’elle change d’avis à force de rester ici, je m’éloigne. Je rentre chez moi. Même si cela me déchire le cœur. C’est pour mieux la retrouver demain.

VendrediLecture des étoiles !


Hello les étoiles, nous sommes vendredi et qui dit vendredi, dit partages de nos lectures du moment. Pour VendrediLecture, nous avons pioché dans nos piles à lire partenaires. HarperCollins, Shingfoo et les éditions Addictives !

Et vous quels titres avez-vous choisi pour ce soir ? 

Résumé : Son époux est mystérieux, sexy, intrigant… et elle n’a aucun souvenir de lui !
Quand Julia ouvre les yeux, elle a deux surprises de taille : premièrement, elle est à l’hôpital avec un mal de crâne phénoménal ; deuxièmement, un inconnu aussi sexy qu’intimidant assure être son mari. Mais si elle avait épousé un tel homme, elle s’en souviendrait, non ?! Comment a-t-elle pu effacer deux ans de sa mémoire ?
Pourtant, l’acte de mariage est réel, Liam est son époux et il a hâte de la ramener chez eux pour reprendre le cours de leur vie heureuse. Perdue dans cette réalité qu’elle ne reconnaît pas, Julia se raccroche à une chose : le désir entre eux est puissant, électrique, irrésistible… et ça prouve certainement quelque chose !
Mais si tout était trop beau pour être vrai ?

Résumé : Les retrouvailles risquent d’être explosives !

Alors que Do s’est fait la malle, sans un mot et sans prévenir, il débarque à nouveau dans la vie de Charlie de manière complètement inattendue !

Comment va-t-elle réagir après tous ces mois de questionnements ? Peut-être que cette rencontre lui permettra de tourner définitivement la page ou mieux… de lui pardonner ?

Vous le saurez dans ce deuxième et dernier volet de Lover or not Lover !

Résumé : Washington. Ils sont quatre amis qui partagent une maison… et tout le reste : les courses et le ménage, les rires et les peines, les bonnes nouvelles et les problèmes  !
Janhvi aimerait vraiment que sa vie sentimentale soit aussi simple et naturelle que le cycle migratoire des baleines. Malheureusement, elle lui donne autant de fil à retordre que la préparation de sa future exposition, et pour cause : elle vient de se faire larguer. Encore.
Peter aimerait vraiment guérir son addiction à Janhvi comme il soigne les animaux éclopés qui échouent dans son cabinet. Car il doit se rendre à l’évidence : à trop attendre, il est en train de passer à côté de sa propre vie.
Graham aimerait vraiment que la procédure d’adoption initiée avec son mari, Leandro, aboutisse enfin. Pour pouvoir être un père attentionné et présent  ; tout ce qu’il n’a pas eu la chance de connaître avec ses parents retranchés dans leur Écosse natale depuis son coming out.  
Leandro, lui, aimerait vraiment que le destin ait un meilleur sens du timing. Car devoir gérer le débarquement de ses beaux-parents, qui ignorent son existence, en plus des problèmes de cœur de ses amis, ça risque de faire beaucoup.

Bon vendrediLecture et à la semaine prochaine pour un nouveau partage !

164769154_895851804569559_4709514206203159560_n

 

L’avis de Carine sur Organic, un roman de Robyne Max Chavalan chez Black Ink Editions


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Organic ‿︵⁺୭‧₊˚✧


Auteur : Robyne Max Chavalan

Genre : Romance

Editions : Black Ink Editions

Ebook : 4.99 €

Broché :

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Résumé : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

OrganiC
Deux faces pour un même cœur.

Côté Pile : Elle. Isadora est avocate pénaliste au barreau international. Sa spécialité ? La défense des criminels. Toutes catégories. Tous calibres. À l’encontre de ses convictions, mais soumise à l’autorité paternelle. Alors la nuit venue, elle devient Miss Hyde, femme sans limite ni tabou, menant l’existence qu’on lui interdit. Elle s’autorise tout et ne se refuse rien, surtout pas Lui.

Côté Face : Lui. Janus est chef de la sécurité à l’Organic, club mondain de la capitale luxembourgeoise, et couverture d’un réseau international de trafic d’organes. Flic d’Interpol en immersion, il s’appelle en réalité Tristan.
Sa spécialité ? Les infiltrations. Tous domaines. Toutes profondeurs. Sans pitié même pour Elle.

Deux faces d’une vérité difficile à démêler, jouant un jeu aussi dangereux que sulfureux. La confiance se gagne, le respect se mérite, mais à qui se fier quand tout s’écroule ?


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Mon avis : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

OrganiC… deux faces d’une lecture des plus intenses !

Lorsque j’ai débuté ma lecture, je dois vous avouer que j’ai eu peur. Peur de ne pas accrocher. Peur que les héros soient trop barrés, et pourtant j’aime lorsque cela est barré. Et puis d’un coup, sans crier gare, je me suis fait kidnapper par cette histoire complètement déroutante, addictive, explosive et obsessionnelle ! Une trame complètement dingue qui va aborder, entre autre, un sujet dur et inhumain, ainsi que d’autres thèmes difficiles d’ailleurs, très bien menés avec des personnages tellement imparfaits dans leurs imperfections et dans leurs dualités que cela en est encore plus addictif !

Jeu de dupes, jeu de face à face, face contre face ou de pile ou face … Imaginez tout simplement une pièce qu’on l’on jette pour savoir de quel côté elle va atterrir. Une pièce qui ne cessera de tourner et ne tombera jamais sur le côté pile ou le côté face. Et nous, on passe le roman à la regarder tourner tour à tour en voyant un côté puis trop vite l’autre pour revenir encore. On aimerait poser la main à plat et l’arrêter pour prendre le temps d’analyser les deux faces, mais…. Non. Nous sommes comme obnubilé par ce que l’on découvre tour à tour. Obnubiler par les tourne vire des situations. Obnubiler par une obsession qui va devenir aussi la nôtre. Elle. Lui. Eux…

Côté pile, Maître Isadora Cambor, avocate, est une vraie tueuse du barreau. Elle suit les traces de son père, soumise à sa manière de voir la justice, à coup de billets de banque. Qu’importe que leurs clients soient coupables, et d’ailleurs ils le sont dans tous les cas puisque, le cabinet familial dans lequel elle exerce, est spécialisé dans la défense des gros bonnets du crime. Ce sont tous des pourris auxquels le cabinet offre des services sur mesure avec lesquels elle perd chaque jour un peu plus de son âme. D’une froideur glaciale, austère, Isadora se cache derrière un masque qui n’est pas celle qu’elle aimerait être, car derrière sa façade lisse de petite bourgeoise, s’infiltre comme un poison, tout son désespoir. Alors, la nuit venue, on découvre une autre face, celle de Miss Hyde. Libérée, téméraire, chaude comme la braise, faisant fi de tous les interdits, elle devient le fantasme de sa propre vie… Se cacher pour exister… Mais lorsque le côté pile, se mêle au côté face, face à face avec les deux faces de son client, Maître Isadora se retrouve déstabilisée pour la première fois de sa vie. Janus Grégor… Attirée et obnubilée par cet homme, il va devenir son obsession… Une obsession qui causera sûrement sa perte. Tout comme elle, pourrait elle, lui causer la sienne. Janus est sans pitié. Son but, ce n’est pas elle. Même si elle le fascine et qu’elle l’obsède, même s’il veut la posséder tout comme elle souhaite le posséder. Il n’a qu’un seul objectif et elle n’en fait pas partie…

Robyne Max Chavalan ne va pas faire dans la dentelle avec son récit. Il est noir, angoissant, palpitant époustouflant ! Toutes les émotions y passent et lorsqu’on le referme, on ne peut que ce dire une chose. OrganiC est une tuerie ! Sa plume est hautement addictive et d’une intensité qui va parfaitement avec la trame qui surfe en fond d’intrigue sur un fléau réel qui apporte encore plus de poigne au roman. Où est le bien ? Où est le mal lorsque cela est pour un bien ? Où est la morale dans tout cela… sa propre morale. A-t-on un seuil de limite ? Que ferions-nous à leur place ? Face à leurs choix et leurs réactions ? Face à l’injustice de cette justice. Robyne Max Chavalan ne va pas faire réfléchir que nos héros. Non. La réflexion ne nous quitte pas tout au long de notre lecture, et ce, sur plusieurs thèmes qui seront abordés et qui vont malmener notre palpitant de bien des manières. Je suis ressortie de ma lecture complètement chamboulée, émue et bouleversée. J’ai même versé ma larme. Elle me hante encore… Je dois vous avouer que certaines scènes s’ancrent complètement en nous et impossible de les oublier.

Une romance magnifiquement construite autour de la psychologie des personnages décrite avec pertinence et qui est menée avec brio. Elle sera d’ailleurs le point fort de ce roman sombre et sulfureux. Le tout guidé par leurs convictions et leurs oppositions qui va les rendre borderline dans leurs actes, leurs choix, prêt à tout pour arriver à leur fin, sauver ce qui peut l’être encore quitte à s’avilir eux-mêmes encore plus qu’ils ne le sont déjà. Prêts à des sacrifices qui vont nous toucher autant que nous décevoir. Des héros qui vont nous faire souffrir à leur manière, nous émouvoir très fortement, mais qu’on va aussi détester bien souvent. Un paradoxe de fou pour une romance de malade écrite sans filtre, qui m’a éprouvée à ne nombreuses reprises.

Une histoire d’amour forte, obsessionnelle, intense dans un jeu de dupes, de faux-semblants et de rebondissements qui nous tiennent en haleine et que l’on dévore en laissant nos tripes à terre et notre cœur fracassé sur ses deux faces.

Un grand merci à Black Ink Éditions pour m’avoir permis de découvrir une nouvelle pépite livresque en service presse numérique.


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Extrait : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Qu’est-ce qu’une obsession ?

Une obsession est une idée, une image, un mot qui s’impose à l’esprit sans relâche.

Je peux affirmer sans aucun doute possible que, dans ce cas, je suis gravement atteinte. Je dors en pensant à Janus Gregor. Je me lève en pensant à Janus Gregor. Je travaille, mange et parle avec en tête le portrait de Janus Gregor. Toute la sainte journée, j’ai la vision de son corps tendu dans les affres du plaisir, gravée dans la rétine. De sa stupéfaction lorsque j’ai léché mes doigts en le défiant, et de combien je me suis sentie puissante à cette minute.

Ce pur shoot d’excitation m’a permis de passer le reste de la soirée en l’ignorant de la plus superbe des façons.

Est-ce que je l’ai oublié ensuite ?

Non.

Bien au contraire. J’ai l’irrémédiable envie de recommencer. Et cela dure depuis trois mois.

Oui, quatre-vingt-dix jours que je le suis, le poursuis, le harcèle. Disons plutôt que Miss Hyde le harcèle. Maître Isadora se doit de rester irréprochable. Et c’est bien là tout le problème, parce qu’à l’inverse, plus Janus rencontre Miss Hyde et la repousse, plus j’ai l’impression qu’il s’accroche à l’idée d’une histoire avec Maître Isadora.

Nous nous cherchons, nous télescopons, nous influençons quelque part avec cette conscience aiguë que l’autre n’est pas totalement celui qu’il prétend être.

L’obsession encore une fois.

Terrible et implacable.

Qui ne vous quitte jamais….

Hurt d’Antinea Kane aux éditions Addictives !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Hurt d’Antinea Kane. Un romantique suspense riche en rebondissements à découvrir ! Un drame douloureux, une passion infinie, une alchimie torride ainsi qu’à fleur de peau et une dynamique qu’on ne peut s’empêcher d’aimer. Et c’est aussi une intrigue prenante, un suspense haletant, des rebondissements à la pelle et une plume attrayante !

Titre : Hurt

Auteure : Antinea Kane

Editeur : Editions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romantique suspense 

Résumé : Elle est sa lumière. Il sera sa part d’ombre.
Depuis un an, Heather vit chaque journée comme un défi. L’équilibre qu’elle a réussi à instaurer menace pourtant de basculer quand Shane refait irruption dans sa vie. Plein de rage et aveuglé par la douleur, il n’a plus rien de l’homme solaire qu’elle a connu auparavant.
S’il a été le meilleur ami d’Heather pendant longtemps, aujourd’hui il sera son meilleur ennemi. Et il compte bien lui rappeler que tout choix implique des conséquences.
Mais si dans l’ombre, quelqu’un décidait de bouleverser la donne ?

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Antinea Kane, une jeune auteure fraîchement débarquée chez les éditions Addictives et déjà du potentiel pour nous embarquer dans son univers. Une plume prometteuse que je vous recommande de suivre.

Hurt, une belle romance à suspense en deux parties qui raconte une relation tumultueuse oscillant entre amour et haine. La passion destructrice qui anime les protagonistes clés est l’un des points forts de la première partie, ma préférée d’ailleurs, mais, les messages du mystérieux corbeau en est le sel. Quant à la deuxième partie est plutôt consacrée à la reconstruction, au pardon, exit les non-dits et place aux révélations, au dénouement de l’intrigue, ainsi qu’aux amitiés un peu fofolles !

Heather et Shane, meilleurs amis du monde naguère, devenus ennemis aujourd’hui. Mais ne dit-on pas que de l’amour à la haine, il n’y a qu’un pas qu’il peut être facile de franchir… ou pas ! Shane est déjà mordu par la culpabilité et n’a pas besoin qu’Heather décuple ce sentiment de dégoût de lui depuis le drame dans lequel il a perdu son meilleur ami, d’autant plus qu’il est aussi le frère de son bourreau actuel. La femme qu’il a toujours vénérée. Celle qui s’est installée sur le trône de son quotidien depuis leur jeune âge. Depuis leur première rencontre. Heather a été son espoir d’un avenir meilleur, avec son frère, elle a été sa seule famille, son point ancrage. Aujourd’hui, Heather lui voue une haine tenace et c’est de sa faute à lui… À cause de lui, elle a perdu son frère adoré, son protecteur et il ne pourrait rien y faire pour colmater la blessure de sa perte. Elle refuse de lui parler ni même de l’entendre, lui expliquer. Elle ne veut plus rien à avoir avec lui. Jusqu’à l’anniversaire du décès de Jacob, la pièce manquante à leur trio gagnant.

Le retour de Shane va soulever une tempête de haine dans le cœur d’Heather, mais pas que… Depuis le jour où elle l’a trouvé à l’attendre devant son lieu de résidence, elle a su que plus rien ne sera comma avant. Son palpitant et son corps frémissant de désir ont compris bien avant elle que Shane n’est plus l’ex-meilleur ami… Il est devenu bien plus que cela à son plus grand désespoir. Une partie d’elle le veut lui et une autre le rejette … Heather n’a pas encore compris qu’elle est la seule à mener une bataille contre lui, contre con cœur. Car Shane s’est déjà avoué vaincu depuis belle lurette. Son cœur est rempli d’amour pour elle, ses pensées ne sont dédiées qu’à elle, ses choix de vie sont menés en fonction de ses désirs à elle… Sauf un. Celui qui a fait tout planter. Celui qui a endeuillé son amour, sa vie.  Heather a besoin de temps pour comprendre les tenants et aboutissants de ce fragile lien qui l’unit à Shane, assimiler les desiderata de son cœur meurtri, accomplissant quelques pas en avant et le double en arrière, de quoi rendre fou et éprouver la patience et l’amour de Shane… Et l’épée de Damoclès au-dessus de sa tête ne l’aide pas à remettre ses idées en ordre ni s’avouer des sentiments qu’elle se découvre pour son meilleur ami. Elle a un deuil à gérer et un harceleur à démasquer, comment peut-elle faire face à l’amour en plus !

Le personnage d’Heather est bouleversant, une héroïne de sa trempe, on adore, mais elle a fini par éprouver mes nerfs… Et mon crush va…. roulement de tambour…. à Shane… totalement et définitivement. Pour les rares fois qu’on voit les bad-boys de nos romances se dévoiler, montrer leurs failles, s’avouer un amour d’adolescence et assumer celui de l’adulte sans avoir besoin qu’on les pousse dans leurs retranchements. Malgré les mauvaises impressions qu’on a sur lui de prime, sa noirceur, sa colère, sa férocité, sa jalousie et sa possessivité exagérée, il s’évertuera à toutes les démonter. Une par une. La démesure à protéger son aimée n’est que la preuve de son grand amour et sa jalousie est à la mesure de son manque de confiance en lui qui lui vient de l’enfance et l’indifférence qu’il a subie… Comment ne pas succomber aux émotions qu’il nous fait ressentir au fil des pages ? 

Hurt est un drame douloureux, une passion infinie, une alchimie torride ainsi qu’à fleur de peau et une dynamique devant laquelle on ne peut reculer ni s’empêcher d’aimer. Et c’est aussi une intrigue prenante, un suspense haletant, des rebondissements à la pelle et une plume attrayante.  Et si Heather et Shane m’ont beaucoup touchée, je n’oublie pas le clin d’œil à certains protagonistes secondaires qui ont réussi à me prendre dans leurs filets. Surtout les têtes à claques qu’on découvre dans la 2e partie, ils m’ont tellement fait rire. Leurs loufoqueries ont rapporté une bonne bouffée d’air frais à l’histoire tempérant l’effet dramatique du début… S’ils ont servi de tampon dans la nouvelle dynamique entre Heather et Shane, ils ont été aussi des enquiquineurs de choix… Leur gentillesse, et leur chaleureux accueil ont permis à la première de lécher ses blessures et aussi son tremplin pour un nouveau départ ! Comment ne pas les aimer ?  Bref, un romantique à suspense à ne pas manquer.

Merci aux Éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique !

    

 

hurt

L’avis de Carine sur One Kiss, un roman de Lindsey-T chez Black Ink Editions


✧˚₊‧୭⁺‿︵ One Kiss ‿︵⁺୭‧₊˚✧


Auteur : Lindsey – T

Genre : Romance

Editions : Black Ink Editions

Ebook : 4.99 €

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Résumé : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

«  On s’embrasse, et puis c’est tout ! On est d’accord là-dessus, hein ? — Tu crois que ça va suffire ? me demande-t-il. (…) Je fais quoi de mes mains ? — Tes… mains ? Qu’est-ce que tu veux dire ? — Oui, mes mains. Tu sais, les trucs au bout de mes bras, ironise-t-il. Je dois les poser où pendant que je… pardon… que tu m’embrasses ? (…) Sur tes seins ? — Parce que toi, quand tu embrasses une fille pour la première fois, tu lui tripotes direct la poitrine ? » 

Embrasser mon ex-beau-frère. Ça, c’est l’idée du siècle qu’a trouvée ma meilleure amie pour me le sortir de la tête. Eh oui, je craque désespérément pour le frère de mon ex. Précision : je l’ai toujours détesté, il m’a toujours détestée. Pourtant, ce soir, on en est là, lui et moi. Parce que malheureusement, il est beau, sulfureux, tellement sexy, et en plus il est vétérinaire… Un baiser. Un seul baiser censé me débarrasser de ce fantasme malsain ! Cela semblait être une bonne idée, sur le papier. Dans le vrai monde, c’est une idée pourrie. Et si après l’avoir embrassé, moi, Cléo, je déclarais mon obsession pour Sevan officiellement renforcée ? Pitié, non…


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Mon avis : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

One Kiss ou quand un livre devient… explosif !

J’ai littéralement dévoré ce roman, impossible de le poser une fois commencé. Moi qui avais besoin d’une lecture pétillante et addictive, j’ai vraiment ouvert cette petite perle au bon moment.

Parfois, il suffit d’un baiser, un seul… One Kiss et puis c’est tout ! Mais, pour se dire quoi ? Une fois et puis c’est tout, cela suffit-il pour ne pas recommencer ? Une fois et puis c’est tout pour savoir que pour tomber amoureux, il n’en faut pas plus ? Une fois et puis c’est tout, pour avoir envie de plus ? Ce défi était bien stupide… ou pas. Cléo est encore plus perdu qu’avant après ce baiser qui lui ouvre les portes des sensations bien différentes de celles qu’elle a connues jusqu’alors et de nouvelles possibilités… L’expérience menée sur son « ex-beau-frère » a lamentablement échoué… Cléo n’a qu’une seule envie… Recommencer. Décidément, crusher sur le frère de son ex qu’on détestait y a peu encore est la pire des idées, surtout quand ce dernier la juge comme une petite provinciale coincée et qu’il l’aime se jouer d’elle… beaucoup se jouer d’elle…

Avec One Kiss, Lindsey T nous offre une sublime romance pleine de peps avec laquelle on ne peut que passer un superbe moment de lecture. C’est à la fois frais, addictif et chaud caliente ! Oui un vent de Sirocco souffle sur Paris ! Un vent violent, sec et très… très chaud qui va ravager vos petites culottes. Un vent qu’on pourrait aisément rebaptiser Sevan…  

Sevan, notre beau vétérinaire sexy, connard de première aux doigts magiques qui sait aussi se montrer sympa… quand il veut. La belle Cléo l’amuse, mais hors de question qu’elle fasse les girouettes. Elle veut jouer ? Il est partant, mais sans Joker ! Pour Cléo qui est pleine de principes, ce n’est pas facile de résister à ce Don Juan qui ne cesse de se retrouver sur son chemin et qui collectionne les filles à foison sans pour autant s’en encombrer plus d’une nuit. Les principes lui, il ne connait pas et s’en tape comme de l’an quarante. Il aime vivre au jour le jour et prendre le plaisir comme il vient. Il est bien connu que là où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir, alors ne nous gênons surtout pas ! Cléo, il ne veut pas l’épouser non plus, alors qu’importe s’ils doivent s’amuser un peu ensemble. Sauf que la petite brunette, est complètement perdue et partagée entre cette tension sexuelle malsaine qui ne la quitte pas en présence du sexy Sevan et, son chagrin post-rupture de la non-présence de son frère Lorik. D’autant plus que contrairement à Lorik qui l’évite, Sevan ne cesse de la pousser dans ses retranchements. Il la pousse, mais aussi la défie. Il la met face au miroir qu’est sa vie qu’elle brime de ses principes. Succombera-t-elle comme les autres ? Sera-t-elle la fille de plus à son tableau de chasse ou peut-elle espérer plus ? Pas de sentiments… Cela avait l’air simple, sauf lorsqu’on est une grande romantique et que les papillons s’invitent au programme. Jouer dans la court des grands n’était vraiment pas fait pour elle….

Sevan et Cléo, deux personnages complètement addictifs à la lecture, mais aussi l’un pour l’autre ! Même si pour Cléo, il faudra attendre la seconde partie pour qu’elle soit moins dans la retenue. Son évolution est en parfaite adéquation avec son personnage et ses prises de conscience sont vraiment agréables à découvrir. Elle est très touchante et on ne peut que s’attacher à cette jeune femme qui évolue dans une sphère qui n’est pas la sienne. La tension qui les anime est électrique, mais elle a aussi ce petit mélange d’humour qui rend les situations drôles, parfois même dans des moments qui ne s’y prêtent pas et ce, pour notre plus grand bonheur.

Avec One Kiss, j’ai pris un plaisir fou de retrouver la plume de Lindsey T. Toujours aussi fluide, divertissante, bien imagée et sexy en diable. Elle nous emporte et nous immerge complètement dans un récit drôle, captivant et très prenant alors qu’il n’y a pas de gros suspense. C’est pour dire que tout y est vraiment entrainant et très intense. Les échanges entre nos protagonistes et leurs réparties sont extrêmement bien menées que ce soit dans le plaisir, la colère ou encore les scènes sensuelles écrites avec gourmandise et originalité. Leurs joutes sont tout simplement du grand Lindsey T. Pleines de piquants et de mordants dans un mélange qui navigue entre la tendresse et l’intensité des émotions à l’image des caractères explosifs et hauts en couleurs des protagonistes. Tous les ingrédients sont là pour passer un excellent moment de lecture dans laquelle l’auteure nous happe dès les premières lignes avec le sourire qui d’emblée, nous fait aussi une belle envolée de papillons dans le bide. Car on sait, dès le prologue, que cette lecture va être de la bombe !

Un grand merci à Black Ink Éditions pour m’avoir permis de découvrir cette nouvelle pépite de Lindsey T.


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Extrait : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Ce soir, j’ai donc décidé de prendre le taureau par les cornes. Combattre le feu par le feu. L’envie d’embrasser Sevan par le fait de l’embrasser. Il a dit oui à mon étrange marché, avec son éternel air désinvolte, comme s’il se foutait de tout. Y compris de poser sa bouche sur celle de l’ex-copine de son frère.

Je m’efforce d’expirer lentement, puis humecte mes lèvres. Sevan demeure immobile, attentif à chacun de mes gestes.

— Bon… je crois que le moment est venu, non ? Donc, c’est moi qui commence. Toi, tu ne bouges pas !

Je le considère comme je calculerais mes appuis avant de me lancer sur la piste du triple saut en me demandant comment je vais éviter de mordre la planche. C’est le premier homme que j’embrasse depuis Lorik…

Mais tout ce qui m’importe en cet instant, c’est qu’il est grand. Je mate le bout de mes sneakers, puis le menton ombré d’une barbe naissante de Sevan.

— Je pourrais peut-être juste me hisser sur la pointe des pieds, mais ça va être compliqué pour moi de tenir la position. Et ça sera clairement inconfortable. Or, si on ne veut pas fausser l’expérience, on ne doit pas accentuer le côté inconfortable, non ?

Je ne peux retenir un rire de gorge super gênant, et j’ai envie de me gifler pour ça quand Sevan hausse un sourcil, avant de lâcher :

— Je fais quoi de mes mains ?

Je cille, surprise.

— Tes… mains ? Qu’est-ce que tu veux dire ?

L’air trop sérieux de Sevan ne me convainc pas. Ma jauge de méfiance remonte en flèche.

— Oui, mes mains. Tu sais, les trucs au bout de mes bras, ironise-t-il. Je dois les poser où pendant que je… pardon… que tu m’embrasses ?

Je ne relève pas la pique de Sevan et j’ouvre de grands yeux. Je n’avais pas pensé à ça. Pas le temps de réfléchir, il devance mes hésitations.

— Je les pose là ? me demande-t-il en fixant mes hanches.

Joignant le geste à la parole, il détache sa main droite du comptoir pour envelopper ma taille. La chaleur de sa peau se communique à moi à travers le tissu trop fin de ma robe et aussitôt, mon bas-ventre s’embrase. Je me tortille pour éteindre l’incendie.

— Non ! Je ne crois pas que ça soit une bonne idée !

— Sur tes seins ?

Je redresse brusquement la tête pour me confronter au retour du demi-sourire moqueur. Sevan arbore son air le plus innocent, et hausse les épaules.

— J’aurai essayé…

STYX Riders #1 : La colère d’Hadès de Kalypso Caldin chez Hugo Roman !


Hello les étoiles, je vous partage mon avis sur La colère d’Hadès, le 1er tome des STYX Riders de Kalypso Caldin. Une magnifique romance aussi touchante que trépidante. Une chevauchée envoûtante dans l’enfer des Styx Riders, ces bikers qui peuvent être aussi sinistres que drôles et attachants. Une course contre la mort mais, aussi une virée pour la conquête de l’amour.

Titre : STYX Riders #1 : La colère d’Hadès

Auteure : Kalypso Caldin

Editeur : Hugo Roman

Genre : Romance bikers

Résumé : La colère. C’est le sentiment qui guide Ash depuis que sa fiancée l’a quitté le jour de leur mariage, il y a dix ans de cela. Aussi solitaire qu’Hadès dans son royaume des Enfers, il partage sa vie entre son salon de tatouage et les Styx Riders, le club de bikers qui est pour lui plus qu’une famille. Sergent d’armes en son sein, il laisse libre cours à sa rage pour mettre au pas les ennemis du MC.
Mais tout change le jour où Heden apparaît dans son existence. Elle-même fille de biker, la pétillante fleuriste dégage une joie de vivre qui perce aussitôt les défenses d’Ash, ramenant enfin la lumière dans son monde obscur.
Pour elle, parviendra-t-il à trouver le chemin de l’apaisement ?

✧˚₊‧୭⁺‿︵ L’avis de Mya ‿︵⁺୭‧₊˚✧

J’ai beaucoup aimé Pour me sauver de Kalypso Caldin, et donc, je n’ai pas hésité de remplir le formulaire de la masse critique privilégiée de Babelio pour la réception de son nouveau roman La colère d’Hadès. Et je n’ai pas été déçue par ce premier tome de Styx Riders, j’ai même été totalement conquise. Ash et Heden m’ont fait succomber à leur charme et m’ont émue comme rarement par leur histoire si belle et si douloureuse à la fois.  La douce Heden va se faufiler dans la vie de l’un des plus dangereux membre des Styx Riders, celui qui exerce la tâche la plus ingrate au sein du club. Et ce n’est pas pour rien qu’il est appelé le nettoyeur. Si Heden est fortement attirée par Ash, est-elle vraiment prête à s’imprégner de sa noirceur et rejoindre la liste longue de ses victimes ? Si Heden parait si sereine, un joli sourire sur les lèvres et dans les yeux qui ne s’éteint que rarement, affrontant la vie avec philosophie, elle ne traîne pas pour autant ses propres casseroles. Et si elle doit lutter contre celles d’Ash en plus, elle doit y réfléchir à deux fois avant de s’engager dans cette voie dans laquelle le désir reste maître de ses décisions… Bonnes ou mauvaises, Heden plonge dans les embrouilles les yeux fermés et en apnée de surcroit. 

Il a suffi d’une panne d’essence pour que la vie d’Ash soit complétement chamboulée ! Depuis ce jour-là, Heden s’est accaparée de ses pensées, a fissuré sa carapace et s’est immiscée dans sa peau. Elle a épuré son âme, ramenant un peu de son aura lumineuse dans ses idées sombres. Si la route de ces deux-là n’aurait jamais dû se croiser, le destin lui, a fait tout pour réunir leurs âmes en souffrance. Si de prime, ils paraissent différents l’un de l’autre, on se rend compte au fil de la lecture que la douceur de Heden, arrondit les angles de la perniciosité d’Ach. Elle apaise les vieux démons qui l’habitent, allège le fardeau de la culpabilité qui ronge ses neurones toujours en éveil. Heden est devenue la bouffée d’oxygène qui alimente son cerveau, son corps et son âme et s’il la perd à cause de ses activités, il ne le se pardonnerait pas. Que Heden l’accepte tel qu’il est, côtoie le montre en lui sans jamais lui reprocher ses méfaits, devrait avoir bien une signification… Le karma a été clément pour lui envoyer un ange aussi pur qu’elle et qu’il ne méritait pas.

Sauf que son ange n’est pas si pur qu’il le pensait… Heden est capable du meilleur comme du pire si on touche à un seul cheveu des siens. Derrière ce sourire plein de gentillesse, se cache aussi un caractère ombrageux, une fille à la répartie mordante, En sus d’un cœur tendre, elle a les nerfs taillés dans l’acier. Malgré sa fragilité apparente, on ne peut lui enlever sa pugnacité quand la situation l’exige. Fricoter avec les bikers, demande du nerf, du sang froid et surtout certaines compétences qu’une fleuriste n’est pas censée avoir. Toutefois, elle les surprendra tous, présente là on ne l’attend pas. Heden est indubitablement bien la fille de son père… 

Quand un ange fusionne avec des démons, cela donne une grande évasion, une tension à haut risque et une magnifique romance, aussi touchante que trépidante. Une chevauchée envoûtante dans l’enfer d’Ash et des Styx Riders, ces bikers qui peuvent être aussi sinistres que drôles et attachants. Une course contre la mort mais, aussi une virée pour la conquête de l’amour. Un élan du cœur ainsi que du corps. Une route parsemée de danger, mais aussi d’amitié, de rire et de beaux sentiments. En bonus, une plume qui sublime tous ces ingrédients que nous offre La colère d’Hadès pour en faire un joli coup de cœur. Une lecture parfaite à moult rebondissements, riche en suspense, en danger et en action. Beaucoup de douceur aussi dans les rapports qui lient Heden et Ash, Ash et sa famille, ainsi que des dialogues mâtinés d’une bonne dose d’humour. Sans oublier ce clin d’œil à la mythologie grecque qui passionne fortement nos bikers et qui donne à l’histoire un intérêt aussi divertissant que ludique.

Vivement le prochain, je serai au rendez-vous !

Merci à Babelio ainsi qu’à Hugo Roman pour l’envoi du service presse en papier dont la couverture seule pourrait me motiver à acheter toute la saga, elle est vraiment sublime.

167791160_5314460205292823_2053366377224851201_n

Styx riders, tome 1 : La colère d\'Hades par Kalypso Caldin

Styx riders, tome 1 : La colère d’Hades

Styx riders, tome 1 : La colère d\'Hades

Kalypso Caldintous les livres sur Babelio.com

Les sorties MM de Juno Publishing France !


Hello les étoiles, nous sommes mercredi, et comme tous les mercredis, c’est jour de sorties sur le site de Juno Publishing France en attendant celles d’Amazon. Aujourd’hui, la ME vous ont concoctée une brochette de romances MM, contemporaines, sexy voire érotiques ainsi que dans le genre Fantasy ou Urban Fantasy.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Sorties MM – Juno Publishing France ‿︵⁺୭‧₊˚✧

  • Timber Manor : Les mémoires du spectre #1, un urban fantasy de F. E. Feeley Jr 

Résumé : Alors qu’il se remet de la perte récente de ses parents, Daniel Donnelly reçoit un appel de sa tante, qui lui cède sa fortune et son patrimoine familial, Timber Manor. Bien que son père semble discret sur le passé, le besoin de famille et la curiosité de Daniel le poussent à visiter les lieux.

Situé dans une région isolée du nord-ouest, Timber Manor s’est délabré au fil des ans. Ses couloirs sont vides et une fine couche de poussière recouvre les meubles jonchés de feuilles. Lorsque Daniel arrive pour commencer les réparations, des choses étranges se produisent. Des cauchemars hantent ses nuits. Des souvenirs qui ne sont pas les siens perturbent ses jours. Vivant avec les tragédies du passé, Timber Manor menace de détruire Daniel.

Le Shérif Hale Davis a grandi sur les terres du manoir. En voyant Daniel lutter, il s’est juré de protéger le jeune homme qui a capturé son cœur et de l’aider à résoudre le mystère qui se cache derrière ces événements, et à affronter le passé – non seulement pour sauver la vie de Daniel, mais aussi celle de sa famille, dont l’âme même est en jeu.

Résumé : La guerre a enfin trouvé une issue. Tout semble aller pour le mieux au sein du clan Serpent, pour qui la vie reprend doucement son cours. Mais tous les choix ont des conséquences. Sur le territoire existe un clan dont l’unique raison d’être est de faire respecter les règles, les lois qui régissent la vie des transformés depuis bien longtemps. Or le clan Serpent, que son parcours mouvementé a rendu bien atypique, s’est beaucoup trop détaché de ces lois primordiales. Et la sanction qui s’abat sur lui est aussi soudaine et violente qu’un coup de tonnerre. Arrachés l’un à l’autre, Kansha et Allister vont tout faire pour se retrouver. Mais à leur volonté s’opposera un homme, Alpha au regard noir et au cœur de pierre, qui usera de tous les stratagèmes pour que jamais ceux qu’il juge comme criminels ne connaissent la paix. Et s’il suffisait d’un mensonge, pour ébranler l’amour le plus sincère…

  • Ivre d’amour, une romance contemporaine de Elizabeth Noble.

Résumé : Comme un whisky bien vieilli, le maître distillateur et entrepreneur Malone Kensington est élégant et raffiné. Malheureusement, c’est aussi un perfectionniste qui se consacre davantage au succès de son entreprise qu’à sa vie amoureuse. Cette entreprise a besoin d’un porte-parole en relations publiques. Ce qui manque à Colton Hale en matière de sophistication, il le compense largement par son charisme qui lui a permis de survivre dans la rue depuis son plus jeune âge et de se faire embaucher dans la lucrative, bien que pesante, distillerie Kensington. Lorsque Malone prend Colt sous son aile, dans l’espoir de polir ses aspérités, les contraires s’attirent et une romance passionnée voit le jour malgré les différences d’âge et d’origine. Mais peut-elle survivre au conseil d’administration de Kensington qui croit que Colt n’est rien d’autre qu’un homme vénal et un arnaqueur déterminé à profiter du bien le plus précieux de Malone, mort ou vif ?

  • Désire-moi : Études et plus encore, un contemporain de Neve Wilder.

Résumé : Deux colocataires. Un examen de maths. Et toute une série d’activités parascolaires.

Nate. À vivre avec quatre autres types, ça devait arriver. Qui n’a pas déjà été surpris à s’occuper de ses « petites affaires » au moins une fois ? Cela ne devrait pas poser un problème, si ? Mais je ne connais pas Eric aussi bien que mes autres colocataires, et les choses sont un peu gênantes maintenant. C’est un solitaire. Mystérieux. Sûr de lui. Intelligent. Sexy en diable. Je me suis toujours satisfait de vivre avec le régime typique des mecs de fraternité, avec alcool et filles de sororité au menu. Mais la façon dont Eric m’a regardé cette nuit-là ? Il s’est passé quelque chose. Quelque chose qui m’a rendu curieux. Quelque chose qui réveille des sentiments que je pensais avoir laissés derrière moi pour de bon. Quelque chose qui me fait croire que je ne suis pas aussi hétéro que je le pensais. Je n’arrive pas à le chasser de mon esprit. Je ne suis pas certain d’en avoir envie. Alors quand il me propose de m’aider à étudier pour un examen semestriel, je le prends au mot. C’est innocent. Probablement. Peut-être. Je ne pouvais pas savoir ce que cela allait entraîner…

  • Expiation : Les protecteurs #6, un contemporain de Sloane Kennedy.

Résumé : « Quand on est une merde, on le reste. » Des mots avec lesquels Dante Thorne, vingt-six ans, a dû vivre plus d’années qu’il ne peut en compter et un titre qu’il a remporté à l’âge tendre de seize ans lorsqu’une décision imprudente a tourné en tragédie. Et comme il ne peut pas nier la vérité de ces mots, pourquoi ne pas vivre selon eux à la place ? Tout foutre en l’air, baiser, rien de cela n’importe ; tant que cela fait du bien et lui fait oublier le jour où il a fait défaut à la seule personne qu’il avait toujours juré de protéger. Une bonne philosophie de vie jusqu’à ce que Dante rencontre le seul homme qui pourrait le faire désirer être quelqu’un d’autre… À quarante et un ans et avec une brillante carrière de vingt ans comme Texas Ranger à son actif, Magnus DuCane aurait dû être dans la fleur de l’âge. Au lieu de cela, il pleure la perte de la fille qu’il n’a pas pu sauver et fait face à un avenir qui ne ressemble en rien à celui qu’il avait prévu. Le seul point positif est le jeune petit-fils, qui lui a soudainement été rendu après avoir disparu deux ans plus tôt, et la nouvelle famille d’hommes dans laquelle il a été accueilli à bras ouverts. Avec sa volonté de fer, sa maîtrise de soi sans faille et sa discipline inébranlable, Magnus sait qu’il peut commencer un nouveau chapitre et remettre sa vie sur les rails… s’il parvient à surmonter les sentiments inquiétants et inattendus qu’un jeune homme suscite en lui. Parce que rien en Dante Thorne n’est bon signe pour Magnus. Son arrogance, son attitude impertinente, chaque mot dénué de tact qui sort de son incontrôlable bouche et, bien sûr, le fait qu’il est un homme. Mais lorsque ses amis bien intentionnés envoient Dante auprès de lui en tant que garde du corps lorsqu’il retourne au Texas pour témoigner dans une affaire très médiatisée, Magnus commence à voir au-delà des mots impétueux et des sous-entendus sexuels sans fin. Et quand il commence à découvrir que ce qu’il voit n’est pas si mal que ça, soudain le fait que Dante soit un homme au lieu d’une femme ne semble plus être un si gros point de friction…

Résumé : David aime le meilleur ami de son frère aîné Derek, Wiley, depuis le jour où il l’a rencontré, cinq ans auparavant. Mais, comme Derek n’hésite jamais à lui faire remarquer, Wiley est hétéro. Quand Wiley se dispute avec son colocataire et finit par squatter le canapé de David et Derek pendant un mois, il lui rappelle 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ce que David veut, mais craint de ne jamais avoir. Jusqu’à ce qu’un après-midi, David ait un grand projet artistique à terminer et que la personne qui devait poser pour lui ne se présente pas. Wiley lui propose de le faire – et il semblerait que leur attirance soit réciproque. Derek aurait-il pu se tromper sur son meilleur ami pendant toutes ces années ? Les rêves de David au sujet de Wiley se réaliseraient-ils enfin ? La seule chose dont David est certain, c’est que d’une manière ou d’une autre, il le découvrira à coup sûr… ce soir.

L'art et la matière #1- Dentelle

Résumé : Lorsque Dave, le meilleur ami de Shawn, rompt avec sa petite amie, Shawn essaie de ne pas se faire de faux espoirs. Après tout, Dave est toujours hétéro, n’est-ce pas ? Faux. Dave révèle qu’il est bisexuel, et ce battement que vous entendez est celui du cœur de Shawn. Il aime Dave depuis des années, mais il n’est pas prêt à mettre en péril leur amitié en lui disant ce qu’il ressent vraiment.

Mais lorsque Dave découvre le petit penchant secret de Shawn, cela leur ouvre un tout nouveau chapitre. Sauf que Shawn ne peut s’empêcher de s’inquiéter – si son petit penchant n’existait pas, Dave serait-il là ? Et Shawn est-il assez courageux pour le découvrir ? Une histoire courte de luxure, de dentelle et d’amour…

Résumé : Michael.  Il y a deux ans, j’ai fait une erreur, une grosse erreur, et puis j’en ai rajouté deux autres, juste pour faire bonne mesure. J’ai vraiment foiré ma vie, mais j’ai réussi à m’en sortir. J’ai eu de la chance. Ensuite, j’ai eu la possibilité de prendre un nouveau départ. Deux ans à Auckland. Loin des ragots de Los Angeles, avec une nouvelle chance de respirer, et de reprendre ma vie en main. Je l’ai saisie et j’ai instauré une série de règles auxquelles me tenir. Je ne fais pas de relations de couple. Je ne fais pas de promesses et d’engagements. Je ne fais pas de rêves d’une maison remplie d’enfants. Et je ne fais surtout pas dans l’arrogance et le snobisme de la part d’agents du K9 beaux à tomber qui entrent dans mes urgences et bouleversent mon monde. Surtout pas.

Josh. La seule chose dont je suis certain à propos du Dr Michael Oliver, c’est qu’il est arrogant et indigne de confiance, et que j’ai à peine survécu à un homme comme lui dans ma vie. Une seule fois a suffi amplement. Cet homme est peut-être magnifique, mais ma fille de onze ans a ma priorité absolue et je ne veux pas risquer qu’elle soit blessée à nouveau. Je suis un père célibataire, un flic du K9 et le fils de parents fanatiques qui me cassent les pieds. Je n’ai pas le temps de jouer. Je n’ai pas le temps de prendre des risques. Je n’ai pas le temps d’avoir d’autres complications dans ma vie. Et je n’ai certainement pas le temps pour le Dr Michael Oliver, aussi sexy qu’il soit.

Merci les étoiles pour votre attention et à bientôt pour d’autres sorties ! 

La libellule qui rêvait de toucher les étoiles de Élodie Faiderbe chez Cyplog !


Hello les étoiles, je vous présente mo avis sur La libellule qui rêvait de toucher les étoiles de Elodie Faiderbe. Un superbe final et une sublime duologie à lire et à s’en délecter.

Partez à la découverte de la libellule déterminée à prendre son envol malgré le doute, le mal enfoui en elle et le passé qui lui coupent les ailes… Côtoyer les étoiles n’est plus impossible pour Chloé grâce à la foi en elle et à l’amour de son Nao !

Titre : La libellule qui rêvait de toucher les étoiles

Auteure : Elodie Faiderbe

Éditeur: Cyplog

Genre : Romance contemporaine

Broché : Lien d’achat

Résumé : Passés d’ennemis à complices, au cours d’une cohabitation des plus mouvementées, Chloé et Nao ont pourtant bien du mal à franchir le cap de l’amour. Après avoir mal interprété le baiser de Sven, Nao, blessé, quitte l’appartement sans un mot, laissant ainsi une Chloé dévastée et à la merci de son passé. Mais un coup de fil dans une baignoire, suivi plus tard d’un speed dating, pourraient bien faire éclater toutes ces bulles de rancune… et relancer la partie. De New York à Tokyo, envolez-vous une dernière fois aux côtés d’une libellule qui rêvait de toucher les étoiles.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ L’avis de Mya ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Après un premier tome, que j’ai beaucoup aimé d’ailleurs, plein de questionnements, Élodie Faiderbe nous distille les réponses à petites doses dans ce 2e tome, afin de nous garder bien en haleine… Et elle a eu raison. Cette histoire méritait qu’on lui prête attention de bout en bout et à plein-temps.

Rongée de doute, par le manque de confiance en elle, mal dans son corps et ulcérée par son karma, notre libellule avance d’un pas pour reculer de dix autres. En plus de l’épée de Damoclès qui l’empêche de profiter du peu que la vie lui octroie, l’incertitude de l’avenir, son avenir, la mine à petit feu. Mentir alors que, c’est elle qui reproche à Nao son mutisme, d’intérioriser ses sentiments, la met au désespoir ainsi que la crainte de lui briser le cœur le jour où il apprendra ce qu’elle lui cache.

Mais si leur mode de communication reste à désirer, leur relation a pris un autre tournant dans ce 2e volet consacré à la reconstruction de la confiance entre eux, aux révélations, au renouveau. Une relation qui se construit sur de bonnes bases à quelques exceptions près, mais sans compter le grain de sable d’une ex-jalouse… Un soupçon de sel sur les blessures encore béantes de Chloé l’a renvoyée à ses vieux démons s’en résulte un retour en France manu militari laissant Nao s’embourber dans sa douleur !

Le destin a un dessin pour eux, mais nos deux jeunes tourtereaux sont trop amochés émotionnellement pour se rendre compte que leur amour est une évidence ! 

Ce final était juste magnifique, à la hauteur de l’amour et des failles des protagonistes clés. Un final addictif et brillamment bien écrit qui touche la fibre romantique qui se cache dans chaque femme et même chez certains hommes. Chloé s’est avérée un peu agaçante dans ce 2e volet, mais n’en reste pas moins bouleversante. L’épithète attachiante lui va comme un gant. Au fil des pages, elle a perdu un peu de son humour si attachant du 1er tome, devenue un peu trop craintive, indécise, trop mordante, cependant, je suis restée fidèle à mon attachement pour son personnage… Son caractère de cochon, sa force, ses failles, font partie intégrante de sa personne et une fois que ces états d’âmes qui ébranlent sa foi en elle nous touchent, on ne peut que l’aimer encore un peu plus.

Mais pour avouer, mon coup de cœur, va cette fois-ci à Nao qui m’a agréablement surprise. Sa connarde/attitude et son caractère mutique ont laissé place à d’autres facettes qui m’ont beaucoup émue… Les révélations qu’il a livrées en cours de route, m’ont laissée fébrile de découvrir les chapitres qui lui ont été dédié. Se délester du fardeau du passé qu’il dissimilait si bien l’a rendu plus humain, plus accessible et beaucoup plus souriant et donc plus craquant. Et même dévoiler ce côté sombre, voire dangereux, qu’il camouflait sous un masque placide de politesse glaciale, n’a pas réussi à m’en détourner. Nao est tout feu sous la glace et protéger les siens est inscrit dans son ADN. Qu’importe s’il utilise la force pour défendre son aimée oubliant que son attitude peut être dangereuse pour son couple encore fragile. Chloé a vécu la violence et vit mal que son homme en use même, pour la protéger.

Bref, vous l’aurez compris, Nao, Chloé ainsi que les personnages secondaires nous ont offert un superbe intermède non dénué de turbulence et d’émotions aussi positives que négatives. On apprécie les situations drôles, et on est émues jusqu’aux larmes dans d’autres plus tristes. Entre vous et moi, j’ai adoré le voyage au pays du soleil levant, si magnifiquement décrit que cela donne envie de prendre un billet et s’envoler pour découvrir tous ces coins paradisiaques dont parle l’auteure avec passion.

En somme, une sublime duologie à lire et à s’en délecter. Partez à la découverte de la libellule déterminée à prendre son envol malgré le doute, le mal enfoui en elle et le passé qui lui coupent les ailes… Côtoyer les étoiles n’est plus impossible grâce à la foi en elle et à l’amour de son Nao !

Merci à Cynthia et aux éditions Cyplog pour l’envoi du service presse numérique.

L’avis de Charlotte sur Brothers of Death tome 1 – Destiny de Laurie Eschard


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Brothers of Death tome 1 – Destiny de Laurie Eschard publié par Shingfoo éditions : un premier tome addictif !

Titre : Brother of Death tome 1 – Destiny

Auteur : Laurie Eschard

Genre : Romance

Editions : Shingfoo éditions

Ebook :  4,99€

Résumé :

Devon a le sens de l’honneur et des responsabilités. Il assure parfaitement son rôle de chef de famille.
Pour protéger les siens, il est prêt à tous les sacrifices.
Beaucoup le connaissent à Ironwood car avant d’être l’un des meilleurs tatoueurs de la ville, il est surtout le fils aîné de Wilson Thomas, grand chef des Brothers Of Death.

Destiné à reprendre les rênes de ce gang qui domine la ville d’Ironwood, Devon aspire pourtant à une vie plus rangée, plus calme et loin des trafics et vengeances en tout genre.
Alors quand il rencontre Alexis, femme froide et sans états d’âme, il prend le risque de changer son destin.

Et si cette attirance inattendue mettait tout en péril ?

Mon avis :

Devon est un jeune homme qui a fixé ses priorités : sa famille, ses responsabilités. Une voie qu’il n’a pas vraiment eu l’occasion de choisir, mais qu’il assume pleinement, quoi qu’il lui en coûte. Dès son plus jeune âge, sa destinée est tracée, reprendre le flambeau familial et devenir… chef des Brothers of Death.

Il travaille d’arracher pied pour aider sa famille. Il est touchant dans son rôle d’homme de la famille sur qui tout repose. Il n’est pourtant pas seul, mais sa mère et sa sœur ont déjà leurs difficultés à gérer et son frère est en pleine crise d’adolescence, rebelle et violent. Ce dernier n’a aucune notion de responsabilité et n’en fait qu’à sa tête. Devon, bien que fort et fière, m’a fait de peine. Je lui aurais volontiers proposé mon épaule pour se décharger.

Alexis vit dans un univers où seul le chef de gang a son mot à dire et prend les décisions. Auxquelles elle devra se plier quel que soit son avis. Elle est comme déconnectée de ses émotions, bonnes ou mauvaises. Elle a un rôle pourtant atypique dans ce monde machiste. Un rôle qui lui va à merveille et qu’elle adore réaliser.

Devon va être confronté à un choix crucial pour son avenir. Pour lui, la décision est difficile à prendre, il est partagé entre ses envies et ses devoirs. C’est un rôle que je n’aurais pas aimé endosser. J’espère que le prochain tome lui donnera des réponses et de l’espoir.

Alexis reste assez mystérieuse dans ce premier tome, elle m’intrigue beaucoup, j’espère en apprendre plus dans le prochain.

J’ai adoré ce premier opus. La plume de l’auteure est agréable, fluide et addictive. Le roman est rythmé par la vision des deux personnages principaux. La fin ne laisse d’autre choix que de vouloir lire la suite, qui sera bientôt là, nous n’aurons pas trop à attendre !

Merci à l’équipe Shingfoo pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Je ne l’ai jamais vue à Ironwood. Et si c’était le cas, je pense que je m’en souviendrais. Cette nana doit avoir mon âge à vue d’œil et je ne me souviens pas l’avoir croisée à Ironwood High du temps où j’étais au lycée. Pourtant, je ne sais pas pourquoi, d’où me vient cette sensation, mais j’ai l’impression qu’elle est d’ici. Je me trompe sûrement. Peut-être est-elle simplement de passage dans cette petite ville paumée et qu’elle me fait juste penser à quelqu’un.
– Salut, je dis en élargissant mon sourire.
– Tu es Devon Thomas ?
J’opine d’un signe de la tête et croise mes bras sur mon torse, en posant mon cul sur le capot de ma caisse. Je ne quitte pas ses yeux verts.
– Il paraît que c’est toi le meilleur derrière un volant ?
Mes lèvres s’étirent. Je ne sais pas pourquoi tout le monde dit ça mais je ne m’en plains pas. Les gens peuvent dire et penser ce qu’ils veulent.
– À ce qu’il paraît.
– Ah ouais ? Je pense que j’ai été mal renseignée.
Elle avance d’un pas vers moi et je décroise mes bras pour poser les paumes de mes mains sur le capot encore chaud.
– Ah bon ?
– Ouais. Il doit y avoir une erreur. C’est moi, la meilleure derrière un volant.
Je laisse échapper un petit rire devant son aplomb alors que ses grands yeux vert clair me défient du regard.
– Tu es bien présomptueuse comme nana. Tu la joues super confiante.
– J’ai préféré te prévenir. Histoire que ton ego de mec n’en prenne pas trop quand je franchirai la ligne d’arrivée avant toi.

La PAL de la semaine du 04 au 11 avril !


Hello les étoiles, voici la PAL partenaire de la semaine. Nous vous souhaitons de bonnes découvertes.

Avec la participation des : Éditions Addictives : Lexie Tale, Marion Laurent Collection &H : Juliette Bonté – BMR : Audrey Laloi – Shingfoo : Julia Teis – Plumes du Web : Océane Ghanem – Black Ink éditions : Delinda Dane – So Romance : Sarah Swan – En auto édition : Fleur Hana, Marlène Eloradana, Maje Adams

  • Éditions Addictives

Avec la sortie numérique de Amnesia Love de Lexie Tales le 5 avril !

Résumé : Son époux est mystérieux, sexy, intrigant… et elle n’a aucun souvenir de lui !
Quand Julia ouvre les yeux, elle a deux surprises de taille : premièrement, elle est à l’hôpital avec un mal de crâne phénoménal ; deuxièmement, un inconnu aussi sexy qu’intimidant assure être son mari. Mais si elle avait épousé un tel homme, elle s’en souviendrait, non ?! Comment a-t-elle pu effacer deux ans de sa mémoire ?
Pourtant, l’acte de mariage est réel, Liam est son époux et il a hâte de la ramener chez eux pour reprendre le cours de leur vie heureuse. Perdue dans cette réalité qu’elle ne reconnaît pas, Julia se raccroche à une chose : le désir entre eux est puissant, électrique, irrésistible… et ça prouve certainement quelque chose !
Mais si tout était trop beau pour être vrai ?

Ainsi que la sortie numérique de Serial Player de Marion Laurent le 10 avril.

Résumé : Tapis rouge, paillettes et prises de sexe… non, de tête !
Camille rêve depuis toujours de travailler au Festival de Cannes. Alors, quand elle décroche enfin un contrat, elle explose de joie !
Mais lorsqu’elle se retrouve confrontée à Félix Young, l’acteur le plus en vogue du moment, aussi charmant qu’insupportable, son rêve se complique.
Il adore la faire sortir de ses gonds, elle déteste perdre ses moyens face à lui… mais ils sont forcés de se côtoyer.
Félix a un défi : la faire craquer. Camille a un objectif : lui résister.
Qui remportera la Palme ?

  • Collection &H

Juliette Bonté revient avec une nouvelle comédie romantique, Promis, on reste amis ! le 7 avril.

Résumé : Washington. Ils sont quatre amis qui partagent une maison… et tout le reste : les courses et le ménage, les rires et les peines, les bonnes nouvelles et les problèmes !

Janhvi aimerait vraiment que sa vie sentimentale soit aussi simple et naturelle que le cycle migratoire des baleines. Malheureusement, elle lui donne autant de fil à retordre que la préparation de sa future exposition, et pour cause : elle vient de se faire larguer. Encore.
Peter aimerait vraiment guérir son addiction à Janhvi comme il soigne les animaux éclopés qui échouent dans son cabinet. Car il doit se rendre à l’évidence : à trop attendre, il est en train de passer à côté de sa propre vie.
Graham aimerait vraiment que la procédure d’adoption initiée avec son mari, Leandro, aboutisse enfin. Pour pouvoir être un père attentionné et présent ; tout ce qu’il n’a pas eu la chance de connaître avec ses parents retranchés dans leur Écosse natale depuis son coming out.
Leandro, lui, aimerait vraiment que le destin ait un meilleur sens du timing. Car devoir gérer le débarquement de ses beaux-parents, qui ignorent son existence, en plus des problèmes de cœur de ses amis, ça risque de faire beaucoup.

  • BMR

Le 7 avril prochain, rendez-vous avec Et avec toi, trouver le bonheur, le nouveau roman FF dAudrey Laloi.

Résumé : Emmy est en couple depuis dix ans avec Vincent, un homme gentil et prévenant. Mais, lorsqu’il la demande en mariage, elle se questionne sur ses véritables sentiments pour lui. Elle se réfugie alors dans un bar pour noyer son chagrin.
Elle sympathise avec Victoria, la barmaid, qui est hantée par un évènement de son passé et ne croit plus ni à l’amour ni au bonheur. Les deux femmes accrochent tout de suite, et Emmy, perdue, se confie à cette oreille bienveillante. Sur un coup de tête, elles décident de faire ensemble quelque chose de fou : partir en road-trip en Europe rien qu’elles deux. Cette excursion est pour elles l’espoir de se retrouver et de comprendre d’où vient leur mal-être.
Mais au fur et à mesure de leur voyage, leur relation amicale se complexifie pour laisser place au désir et à la passion. Le bonheur serait-il à portée de main ?

  • Shingfoo

Le 8 avril, Julia Teis vous invite au final de son roman, Lover or not Lover.

Résumé : Les retrouvailles risquent d’être explosives !

Alors que Do s’est fait la malle, sans un mot et sans prévenir, il débarque à nouveau dans la vie de Charlie de manière complètement inattendue !

Comment va-t-elle réagir après tous ces mois de questionnements ? Peut-être que cette rencontre lui permettra de tourner définitivement la page ou mieux… de lui pardonner ?

Vous le saurez dans ce deuxième et dernier volet de Lover or not Lover !

  • Plumes du Web

Avec la sortie de L’âme chanceuse, le 1er tome de la saga des âmes de Océane Ghanem. Disponible le 8 avril.

Résumé : Chance est au bord du gouffre, et il le sait. Hélas, il n’arrive plus à ignorer les malheurs de son passé, puisqu’ils ne cessent d’interférer avec son présent. La malchance marche sur ses talons, piétine l’arrière de ses chevilles – rien n’y fait, il fonce toujours tête baissée dans toutes les catastrophes qui croisent son chemin.

La pire d’entre elles ? Inès García Lopès. L’adorable petite sœur de son meilleur ami. Elle est douce, belle, intelligente et plus sensible que ne le soupçonnent la plupart des gens… mais elle est trop fragile pour lui et les sombres pensées qui lui traversent l’esprit à chaque fois qu’il la regarde.

Avec elle, il n’a pas le droit à l’erreur. Mais des erreurs, il ne sait faire que ça…

Survivra-t-il à une énième blessure à l’âme, ou l’infligera-t-il à la dernière personne au monde qu’il souhaite blesser ?

Sera-t-il chanceux, pour une fois dans sa vie ?

  • Black Ink éditions

Le 9 avril, vous avez rendez-vous avec la parution de Wess, le 2e tome et final de My only exception de Delinda Dane.

Résumé : Il est resté mystérieux et charismatique… mais maintenant, il est surtout brisé.

Elle ne vit toujours que pour les quelques minutes où elle peut l’apercevoir… mais cette fois-ci, uniquement en rêve.

Oublier. C’est ce que s’efforcent de faire Ella et Wes… mais maintenir la distance n’est pas aussi facile qu’il y paraît, en particulier lorsque le destin s’en mêle.

Entre secrets, douleur, passion et incertitudes, ils vont devoir se battre… mais à présent, pour les bonnes raisons.

Aimer sans condition devient une épreuve… mais ne dit-on pas qu’il n’est rien de plus fort que l’amour ?

Quoi qu’il en soit, quand l’homme qui fait battre votre cœur est exactement celui qu’il vous faut, il demeure : l’unique exception.

  • Fleur Hana

Avec la sortie de Seconde chance, le 1er tome de la saga Follow me. Pour info, cette série est une réédition. Plongez dans une ambiance à la Friends sur une série de tomes compagnons !

https://www.amazon.fr/Seconde-Chance-Follow-Me-contemporaine-ebook/dp/B091M42V6P/ref=sr_1_4?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&dchild=1&keywords=fleur+hana&qid=1617526267&sr=8-4

Résumé : Partir est plus facile que revenir…
Lise. J’ai l’impression de revenir sur les lieux du crime… Ça ferait un scénario digne des téléfilms de l’après-midi : elle quitte son petit ami follement amoureux d’elle, part à des centaines de kilomètres, réalise qu’elle l’aime toujours, passe à côté de sa vie et revient dix ans plus tard, pas pour lui, mais est toujours amoureuse. Ah, oui… c’est douloureux de résumer ma vie en une phrase, mais tellement conforme à la réalité que je pourrais sûrement écrire un mauvais guide, à défaut de faire fortune à la télé. Comment piétiner son propre cœur pour les nuls. On est bien contents que je ne me sois pas lancée dans une carrière marketing !
Ange. Elle n’est pas revenue depuis… depuis qu’elle est partie. Tout mon corps la reconnaît et je déteste l’effet que sa simple présence a sur moi.
J’ai déjà guéri d’elle.
C’est ce que je croyais, que je voulais. Ce que je voudrais.
Elle est toujours elle…
Un peu plus femme.
Un peu moins celle que j’ai aimée.
L’histoire de Lise et Ange est celle de leur deuxième chance. Celle qu’elle lui demande et qu’il n’est pas sûr d’être en mesure de lui offrir.

  • Marlène Eloradana

Avec la sortie papier de Coach me si tu peux et la sortie officielle de la version numérique.

Résumé : Elle est prête à tout pour lui résister…
Il a tout à apprendre pour la faire craquer…
Une comédie romantique au cœur de l’Écosse.
Aider les gens à atteindre leurs objectifs, c’est ce qu’Amy sait faire de mieux. Lorsqu’elle accepte d’endosser le rôle d’une coach en séduction, elle ne sait pas dans quoi elle met les pieds. Ce n’est qu’en rencontrant son client qu’elle comprend l’ampleur de la tâche.

  • Maje Adams

Le 2e roman de Maje Adams, Mon boss est un léopard sera disponible sur Amazon, le 9 avril en ebook, le broché suivra ultérieurement.

Résumé : Croire ou ne pas croire aux métamorphes ? Telle est la question…
En ce qui le concerne, Victor y croit fermement, il a même l’extrême certitude que son boss, Léo, en est un magnifique spécimen. Selon lui, cet homme charismatique, surnaturellement séduisant et sexy dont il est l’assistant dissimule forcément un instinct fauve et férocement indomptable, dont il est, au passage, complètement accro et fasciné.
Pour Léo Clawer, directeur d’un labo de recherche spécialisé dans les traitements spécifiques pour félins, le danger et les ennemis sont monnaie courante. Cependant, s’il a l’habitude de composer avec la menace, l’attitude quelque peu insistante de cet homme attirant et étonnant qui s’est autoproclamé son assistant personnel change la donne.
Comment rester de marbre face à ses cadeaux originaux ? Ou pire, sera-t-il capable d’ignorer cette attirance qui les pousse l’un vers l’autre ?
Comment gérer les mystères qui les rapprochent autant qu’ils leur interdisent toute confidence ?

  • So Romance

Avec la sortie numérique le 9 avril de Golden Girls de Sarah Swan 

Résumé : Frenchy rêve de faire carrière dans la photographie, mais elle peine à joindre les deux bouts. Une opportunité s’offre à elle lorsqu’une marque de montres luxueuses la contacte pour qu’elle réalise un shooting. Quand elle se rend à leurs bureaux pour y déposer les clichés en mains propres, elle fait la rencontre du PDG, Travis Johnson, qui lui propose une toute autre mission : infiltrer la vie de sa femme pour récupérer des documents top secrets, en échange d’un demi-million de dollars. Tout d’un coup, Frenchy se retrouve propulsée dans un monde où l’hypocrisie règne en maître. La jeune femme en vient alors à douter de tout et de tout le monde, même de ses proches. À qui peut-elle faire confiance ? Sa raison lui indique de se méfier de Travis, mais son coeur lui dicte tout autre chose…

Catégories PAL

Les cicatrices du passé de Morgane Dumesnil en auto-édition !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Les cicatrices du passé de Morgane Dumesnil. Une histoire émouvante qui véhicule un message aussi fort que douloureux !

Titre : Les cicatrices du passé

Auteure : Morgane Dumesnil

Éditeur : Auto-édition

Genre : Romance contemporaine

Broché : 17.94€

Résumé : Un célèbre adage dit que les opposés s’attirent. Ce qu’il ne dit pas, en revanche, c’est qu’ils se déchirent aussi.
Casey avait quinze ans lorsqu’elle l’a rencontré, seize ans lorsqu’il l’a détruite.
Quatre ans plus tard, ses blessures encore à vif, elle emménage loin de chez elle pour enfin prendre un nouveau départ. Déterminée à s’assurer une existence paisible, elle ne s’attendait pas à ce que la rencontre avec son voisin vienne bouleverser ses plans. Bien qu’il soit l’exact contraire de celui qu’elle avait cru aimer autrefois, il lui rappelle tout de son passé douloureux.
Quand notre jugement nous a déjà fait défaut, comment s’assurer qu’on ne se trompe pas une seconde fois ?

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Au moment où l’auteure a fait appel au service presse pour son roman, je n’avais pas idée de ce qui m’attendait n’ayant même pas lu le résumé. La couverture avec une fille dans une cage m’a assez intriguée pour me lancer à l’aveugle et répondre à l’appel de Morgane. En fait, le titre est révélateur aussi, à lui seul, il nous raconte toute une histoire et la couverture ne fait que confirmer la première impression. On sait d’emblée que Les cicatrices du passé nous promet des vagues d’émotions et un moment de lecture très éprouvant. Et au fil des pages, mon intuition s’est avérée.
L’histoire de Casey est bouleversante. Si jeune et déjà un lourd fardeau à porter. Les épreuves par lesquelles elle est passée, nous tordent les boyaux et nous touchent au plus profond de nous-même.

Les cicatrices du passé avant d’être une romance, si délicieuse soit-elle, est un message fort, véhiculé par Morgane, sans chichi ni emballé dans un gant de velours. C’est la réalité crue de milliers de femmes de par le monde qui ont subi et subissent toujours aujourd’hui des violences morales et physiques sans que personne dans leurs entourages ne bouge le petit doigt. Certains pensent que c’est interférer dans des affaires qui ne sont pas leurs et d’autres sont juste indifférents à la souffrance d’autrui… Et dans les deux cas, la justice devrait intervenir, car, non-dénonciation d’un cas de violence devrait être puni par la loi.
Et il existe aussi des personnes auxquelles on donnerait le bon dieu sans confession, si angéliques, vues d’extérieur mais, qui sont habitées par le démon. Manipulatrices, intelligentes, froides, et c’est de cela d’où vient leur dangerosité. Elles sont passées maître pour cacher leurs perversités et leurs brutalités. Casey nous livre dans son histoire un cas d’exemple qui a traversé sa vie comme une tempête dévastatrice, laissant derrière elle un tas de ruines. Elle nous raconte ses épreuves et sa douleur sans tabou, sans mettre les formes sur les dégâts émotionnels qu’elle a eu à affronter.

Cassandra, Casey, actuellement, ne s’aimait pas et c’est cette mauvaise mage qu’elle a envoyée à ses bourreaux. Solitaire et mal dans sa peau, elle a succombé au premier regard appréciateur d’un beau garçon. Toute émoustillée et fière que le meneur de son lycée l’ait choisie elle, la mal-fagotée et grosse Cassandra, parmi toutes ces belles filles qui lui tournaient autour. Mais les étoiles dans ses yeux l’ont empêchée de regarder au-delà des muscles, du sourire ravageur et de sa face d’ange. Car l’ange a viré monstre… petit à petit, subtilement, il n’est resté de l’amoureux, de l’amant, qu’un tortionnaire… Son pire cauchemar qui la touchait là où cela fait mal et surtout là où personne ne regarde. Assujettie à son magnétisme et à son bon vouloir, Cassandra ne se réveillera de son profond sommeil ou de son hypnose que trop tard. Quand son cœur et son corps ne pouvaient supporter plus d’outrage.

Entre les humiliations du monstre et le harcèlement au lycée, on se demande comment elle a pu survivre et être là aujourd’hui, à partager son histoire imprégnée de douleur, d’indifférence, d’outrage corporel et psychique, de harcèlement…

Les cicatrices du passé raconte une douleur criante de vérité, mais aussi, le long chemin de la reconstruction de Casey, son combat contre ses vieux fantômes, sa lutte pour reprendre confiance en elle et aller de l’avant. De beaux sentiments ont aussi pris part dans ce nouveau départ. Un amour qui a apaisé ses maux et lui a donné l’espoir de l’avenir.

Bref, une jolie romance certes, mais particulièrement, une ode aux secondes chances et à l’espoir d’un futur meilleur après les épreuves que le destin sème sur nos routes.

Merci à Morgane Dumesnil pour cette histoire émouvante qui véhicule un message aussi fort que douloureux !

L’avis de Carine sur Black Haters Tome 2 : Vérité, un roman de Manon Donaldson chez Black Ink Editions


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Black Haters ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Tome 2/2 : Vérité
Auteur : Manon Donaldson

Genre : Romance Dystopique

Editions : Black Ink Editions

Ebook : 4.99 €

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Résumé : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Deux êtres que tout oppose et dont le destin est étroitement lié.

Nellyanna ouvre les yeux sur cette vérité qu’elle a tant voulu connaître. Lander, lui, se fait violence pour ne pas intervenir alors que sa douce évolue dans le chaos.

Les complots se dévoilent, les masques tombent, le danger rôde.

Et si elle était la pièce maîtresse de la vaste partie d’échecs que disputent les Élitaires et les Black Haters ? Si elle seule pouvait en changer l’issue ? Jusqu’où serait-elle prête à aller pour protéger ceux qu’elle aime ? La réponse lui apparaît évidente. Une certitude qui enfle : plus rien ne l’arrêterait désormais.


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Mon avis : ‿︵⁺୭‧₊˚

Vérité…. Nellyanna va devoir ouvrir les yeux sur cette vérité bien malgré elle… Mais qu’elle est-elle ? Et si chacun pensait détenir sa propre vérité ? Et si cette vérité avait un prix ?

Nellyanna va se réveiller dans un monde qu’elle ne reconnait plus… Privée une fois de plus de son libre arbitre, elle va devoir user de courage pour s’en sortir et reprendre sa place parmi les siens, si cela est encore possible… Lander lui, se voit dans l’obligation de laisser venir les choses pour Nelly, et ce, malgré ce qu’elle subit. La Cause est tout ce qui compte et rien ne doit venir interférer… Rien ni personne… Vraiment ? Entre les plans machiavéliques, la confrontation des castes, les trahisons, les déceptions et la rébellion, ce second tome nous apporte un florilège de rebondissements et d’émotions qui ne manquent pas de nous tenir en haleine sous un doux parfum de révolte intérieure.

Avec Black Haters : Vérité, Manon Donaldson clôture là une sublime dystopie rondement menée. J’ai attendu ce second tome avec une certaine frénésie. Je trépignais, ne pouvant pas attendre pour lire la suite et paradoxalement, j’avais peur de la manière dont l’auteure allait aborder cette suite. Suite qui sans aucun doute, a tenu toutes ses promesses. Je l’ai dévorée, dégustée même selon les chapitres… Des chapitres qui se succèdent dans une trame qui ne cesse de prendre de nouveaux tournants, sans non plus que l’on soit noyés dans un flot d’évènements qui pourrait nous faire perdre le fil. Une suite oppressante qui ne laisse pas de place à l’ennui et à aucun moment malgré le nombre conséquent de pages. Un récit fort et plein de valeurs que Nellyanna et Lander portent à bout de bras de leurs convictions pour que chacun puisse un jour apporter sa propre touche de couleur au monde.

Manon Donaldson a une belle faculté à faire ressortir les émotions de nos héros, qu’on les aime ou pas d’ailleurs, car la folie des « méchants » est tout aussi dingue à comprendre et à ressentir que le reste. Elle nous laisse à chaque fois le temps de s’adapter, d’imaginer, de réfléchir et de se poser les bonnes questions. Qui ? Pourquoi ? Et si ? Des questions dont les réponses ne peuvent se trouver entre les lignes pour certaines, car elles ne peuvent être que les résultats de l’évolution de notre héroïne et de ses choix. Pour d’autres qui se devinent plus facilement, cela n’entache en rien l’évolution du récit. Au contraire, on va encore plus à s’en poser pour comprendre le pourquoi de ce comment, même si le maitre mot reste inéluctablement » Le pouvoir «. 

Sa plume devient plus sombre dans ce second tome, mais elle n’en reste pas moins très addictive et surtout très imagée, au point de vraiment être en immersion parfaite dans le paysage. Mais ce que je retiens le plus, c’est la manière dont elle a tout abordé avec beaucoup de dialogues et de remises en question intérieures. Cette maitrise est un point très fort du roman qui ne va pas être une question de force physique, mais mentale guidée par leurs idéaux démocratique. Une force que Nellyanna puise chaque jour un peu plus sous le regard fier de Lander qui a tout de suite vu cette guerrière en elle, et la conduit sur le chemin de son destin, prête à s’y sacrifier au nom de sa cause et particulièrement, au nom de la liberté de tous. Une héroïne avec sa force, mais aussi ses faiblesses, mais pardessus tout, une héroïne qui se veut libre de ses choix, de ses pensées et de ses opinions de femme. Une héroïne que l’on découvre en même temps qu’elle se découvre elle-même, avançant un pas après l’autre avec intelligence, guidée par son instinct et son envie de croire en un monde meilleur pour ceux qu’elle l’aime. Un personnage touchant et bouleversant pour lequel on aimerait prendre les armes et se révolter à notre tour pour venger tout ce qu’on lui fait subir…

Mais la question que l’on se pose de bout en bout est tout de même ce que sera le plus important aux yeux de notre beau Lander pour lequel on fond littéralement. Est-il prêt à sacrifier sa Cause au nom de son amour pour Nellyanna ? Quels vont êtres justement ses propres choix à lui l’heure venue ? La tension entre nos protagonistes est merveilleuse ! Ils illuminent ce récit sombre. Ils s’attirent indéniablement et leurs sentiments ne laissent aucun doute, mais… pourront-ils avoir un avenir ? Nellyanna et Lander seraient-ils des amants maudits au nom de leur Cause ?

Black Haters est une excellente dystopie qui ne laisse aucun répit de lecture grâce à ses personnages attachants et à son intrigue qui ne manque pas de se jouer de nous. Un roman qui nous happe et nous fait passer par tous les stades émotions, mais surtout, un roman qui ne laisse pas indifférent et donne à réfléchir où se mêlent l’amour, le pouvoir, la violence, sans oublier la tristesse qui nous fend le cœur de bien de manières. Un roman saisissant, pourvu de rebondissements qui ne permettent aucun ennui et qui le rendent fascinant !

Un grand merci à Black Ink Editions pour m’avoir permis de découvrir cette sublime histoire en service presse numérique.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Extrait : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

N’avez-vous jamais eu l’impression que le monde dans lequel vous vous êtes réveillé n’avait plus rien à voir avec celui dans lequel vous avez trouvé le sommeil ? Comme si vous aviez le sentiment d’avoir été happé et d’être toujours en plein cauchemar. On m’a kidnappée, volé mon existence et enfermée en me privant de mon libre arbitre comme de bien d’autres choses. On m’a coincée et on me soumet au chantage depuis. On me menace de m’arracher à ma vie en laissant se balancer au-dessus de ma tête cette épée de Damoclès. On s’attend à ce que je courbe l’échine dès que l’on brandit la menace sous mon nez. Et je me suis exécutée à plusieurs reprises pour protéger ce que j’avais de plus cher à mes yeux. J’ai plié les genoux, effectué des courbettes dans le but de m’attirer leurs faveurs… mais plus maintenant. J’en ai fini avec eux et j’ai bien l’intention de renverser la vapeur. Je compte récupérer mes droits, ma vie et tout ce que je juge qu’on m’a arraché. Je vais faire plus que cela, plus que simplement récupérer. Oui, je vais me venger. Tuer, et reprendre ce qui me revient de droit. Gare à celui qui tentera de se mettre sur mon chemin. Rien n’est plus dangereux que celui à qui vous avez tout pris et qui n’a plus rien à perdre. Rien n’est plus dangereux que moi au final…

VendrediLecture des étoiles !


Hello les étoiles, j’espère que vous allez bien. Pendant cette période de confinement, on pourrait croire qu’on lira plus de livres, malheureusement, pour apprécier une bonne histoire, il faut un moral sain… Cependant, on va devoir faire le plein de la zen/attitude et faire front jusqu’à gagner cette bataille… On continuera de lire pour lutter contre les blues qui gagnent du terrain sur notre volonté. Et de ce fait, la team a choisi ses lectures de ce week-end prolongé et avant tout son vendredi lecture !

Et pour vous, la lecture, est-elle toujours votre remède pour contrer le cafard ? Et quels titres avez-vous choisi pour vous accompagner aujourd’hui?

Pour ce vendredi, nous avons sélectionné des titres dans nos piles à lire service presse :

Pour Mara de Mary Matthews paru dimanche dernier.

Résumé : Un nouvel avenir commence pour Eneko. Après des années à se battre contre ses démons, il retrouve un peu de liberté. Sans être guéri, il aspire à reprendre une vie normale à Paris, loin de ses proches. Pour Mara, immigrée Ukrainienne, son quotidien ne change guère avec la rentrée. Son existence demeure celle qu’elle est depuis son arrivée en France. Elle sert la famille qui l’héberge, s’occupe des enfants et rêve chaque vendredi, en observant les étudiants de la Sorbonne, à ce qu’aurait pu être son futur dans d’autres circonstances. Jusqu’au jour où elle rencontre Eneko. Ce jeune homme différent des autres, qui agit étrangement, l’intrigue. Ensemble, ils vont se parler, s’apprivoiser, se découvrir sans se juger et trouver en l’autre un morceau de bonheur ainsi qu’une part d’espoir quand chaque jour est une souffrance. Malheureusement, le destin va se jouer d’eux à nouveau. À mesure que les secrets vont tomber, que les réalités vont s’imposer, des choix devront être faits. Jusqu’où sont-ils prêts à aller par amour ? Jusqu’où Eneko ira…pour Mara ?

Clarté, la 1ère partie de Nos jeux clairs-obscurs, une dark romance d’Anna Triss et éditée chez Black Ink

Résumé : « Ars longa, vita brevis. »

« L’art est long, la vie est courte. »

Rachel a été contrainte d’abandonner ses rêves d’artiste bohème sous la pression de son mari. Par défaut, elle est devenue professeure à l’École des beaux-arts d’Annecy. Elle s’est emmurée dans une vie fade, régie par les angoisses qui parasitent son inspiration. De plus, son couple bat de l’aile.
Dès que son regard croise les astres bleu glacier de Sandro, l’un de ses nouveaux étudiants, Rachel éprouve envers ce sulfureux jeune homme une étrange fascination qui l’oriente vers de sombres chemins.
Elle découvre que le bel artiste maudit a deux frères jumeaux. Quelque chose de bien plus puissant que les liens du sang semble unir les triplés. En effet, ils se livrent parfois à des divertissements malsains.
Peu à peu, l’attirance de Rachel envers son élève surdoué vire à l’obsession. Les secrets torturés de son étudiant paraissent le ronger de l’intérieur. Perdu entre clarté et obscurité, Sandro évolue constamment sur le fil du rasoir.
Son enseignante espère percer ses ombres pour lui apporter de la lumière malgré les jeux tordus dans lesquels il cherche à l’entraîner.
Car cet électron libre, qui exsude une sensualité à la fois écorchée et sauvage, pourrait lui redonner le goût de vivre… ou au contraire, la mener à sa perte.
La folie de l’artiste brûlera-t-elle jusqu’à détruire sa muse ?

Destiny de Brothers of Death de Laurie Eschard. Sorti chez Shingfoo !

Résumé : Devon a le sens de l’honneur et des responsabilités. Il assure parfaitement son rôle de chef de famille.

Pour protéger les siens, il est prêt à tous les sacrifices.
Beaucoup le connaissent à Ironwood car avant d’être l’un des meilleurs tatoueurs de la ville, il est surtout le fils aîné de Wilson Thomas, grand chef des Brothers Of Death.

Destiné à reprendre les rênes de ce gang qui domine la ville d’Ironwood, Devon aspire pourtant à une vie plus rangée, plus calme et loin des trafics et vengeances en tout genre.
Alors quand il rencontre Alexis, femme froide et sans états d’âme, il prend le risque de changer son destin.

Et si cette attirance inattendue mettait tout en péril ?

Merci les étoiles et bon week-end de Pâques !

L’avis de Charlotte sur Mr Bastard de Lena K. Summers


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Mr Bastard de Lena K. Summers aux Editions Addictives : une romance pétillante et addictive !

Titre : Mr Bastard

Auteur : Lena K. Summers

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99€

Résumé :

Il croit tout contrôler. Elle se fait un plaisir de lui montrer que non.

Casey ne croit ni à l’amour, ni à l’engagement. D’ailleurs, son entreprise florissante d’organisation de divorces lui donne raison.
Mais il n’est pas préparé à l’arrivée de la tempétueuse Paige. Aussi belle que grande gueule, la détective lui tient tête et ne cède pas un pouce de terrain devant lui.
Pire : alors que Casey a toujours tout contrôlé, le désir brûlant qui les pousse l’un vers l’autre prend le pas sur la raison et lui fait perdre tous ses repères !
Face à Paige qui le rend dingue, il lutte pour reprendre le dessus… à ses risques et périls !

Mon avis :

Casey, en maniaque de l’organisation, s’occupe de planifier les divorces. Paige est détective privée. Par leur métier, ils sont amenés à se côtoyer. Chacun dans son camp la guerre est déclarée !
Dès le départ, le ton est donné. L’un comme l’autre ont un caractère fort. Entre eux, c’est explosif !

Par la force des choses, ils se retrouvent à travailler ensemble. Pas simple quand ils oscillent entre s’entre-tuer ou se jeter l’un sur l’autre. Le désir est intense, leur corps et leur tête ne veuillent pas la même chose : succomber ou rester professionnels… Choix difficile.

J’adore les joutes verbales. Les deux personnages ont de la répartie et ne manquent pas d’imagination pour faire sortir l’autre de ses gonds.

Paige est dans une situation difficile et j’ai eu beaucoup de peine pour elle. Heureusement, elle n’est pas seule, sa sœur est d’un grand soutien.

Casey a souffert de précédente relation. Il est hors de question pour lui de laisser quelqu’un entrer dans sa bulle. Sauf ses amis : Margot, qui est aussi sa secrétaire et Peter, le mari de cette dernière.

J’ai beaucoup aimé leurs métiers qui sortent de l’ordinaire, surtout Casey ! Tous les deux m’ont touché, leur attitude est cohérente par rapport à leur vécu. Ils m’ont aussi énormément fait rire par leur façon de communiquer quelque peu houleuse ! Vous l’aurez compris, j’ai passé un très bon moment en leur compagnie.

La plume de l’auteure est fluide et addictive. J’ai eu du mal à quitter ma lecture. Pour finir, je vous recommande vivement Mr Bastard !

Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

– Putain, Paige, tu me rends fou. Complètement fou.
– Soyons fous à deux et oublions le reste.
Elle tire sur ma veste pour m’en débarrasser et, une fois la tâche accomplie, elle s’en prend à ma chemise.
– Pressée ?
– Oui, et si tu n’y mets pas du tien, il se peut que je commence sans toi.
– Ça pourrait me plaire, tu sais.
– Tu es ce genre d’homme ?
– Lequel ?
– Passif ! Je t’imaginais autrement.
– Tu vas voir si je suis passif !
Piqué au vif, je la déshabille rapidement, profitant de la vue qui s’offre à moi à chaque effeuillage. Quand je dégrafe son soutien-gorge, je ralentis le rythme et offre toute l’attention que sa poitrine mérite.
Je me doutais qu’elle serait belle, mais je n’avais pas imaginé le grain de sa peau semblable à du satin qui ne demande qu’à être cajolé. Ce que je m’empresse de faire : de ma langue, je caresse ses tétons durcis tendus vers moi.
La réaction est immédiate et Paige se cambre sous mes caresses. Ses mains cherchent à m’attraper mais je l’en empêche en rassemblant ses poignets au-dessus de sa tête.
Je veux être le maître de son plaisir et je ne suis pas certain d’y parvenir si elle se met à me caresser, tellement elle a un effet étonnant sur moi.
Quand, après quelques secondes, elle comprend mon intention, ses bras restent sagement positionnés, et je peux à nouveau donner toute mon attention à sa poitrine, puis je descends, parsemant son corps de baisers.
J’embrasse l’intérieur de ses cuisses, suivant le tissu de son string, alors qu’elle ondule du bassin.
L’odeur qui se dégage de son intimité me rend dingue et d’un doigt je soulève le sous-vêtement avant de le décaler sur le côté pour enfin découvrir son mont de vénus.
Je prends quelques secondes pour admirer Paige complètement offerte à moi, et cette vue me terrasse. La beauté à l’état pur.

L’auto-édition à l’honneur avec Paulyne Klaire


Hello les étoiles, pour notre rubrique Jeudi-auto-édition, la team vous propose de faire connaissance avec nouvelle auteure, Paulyne Klaire, qui depuis sa première sortie en juillet 2020 avec : Juste une fleur de toi, n’a cessé d’écrire et encore écrire. Sa folie est démesurée et ses idées fusent à tout bout de champs.

Mais qui est Paulyne Klaire ?

𒈝 Le jeudi auto-édition consacré à Paulyne Klaire 𒈝

Auteure native de la Champagne, Paulyne a débuté comme chroniqueuse littéraire pour ensuite s’aventurer dans le monde des auteurs.

Ses histoires se déroulent en France et ont toutes des sujets peu communs. Elles parlent d’amour, d’espoirs et de trahisons agrémentées d’érotismes et de charnels en mettant en avant des personnages aux personnalités très affirmées.

Sa nature lui fait faire le choix de l’auto-édition. Libre comme l’air, d’écrire ce qu’elle veut, comme elle le veut et dans les temps qu’elle le souhaite. Mais jamais sans ses Bêtas formidables qui sans elles, ses histoires auraient une toute autre saveur.

Grande passionnée de livres, de la romance à l’humour, elle vogue sur les pages telle une dentelière. Son premier roman Juste une fleur de toi fera un carton et de là va suivre plusieurs autres titres que je vous invite à découvrir.

Juillet 2020

Juste une fleur de toi

Résumé :

La vie est pleine de surprises et celle-ci arrive toujours où on l’attend le moins.
Alors que Kate est sortie de l’enfer, elle se reconstruit auprès de sa famille et de son petit ami Samuel.

Ce jeune couple arrivera-t-il à faire face aux assauts de Paul, cette âme perdue revenue sans prévenir ?!

Kate devra choisir entre son passé et son avenir. Les choix qu’elle fera seront décisifs pour celui qui fut l’amour de sa vie.

Entre passion, haine, colère et dévotion, Kate et Samuel seront les témoins d’une folie que personne n’aurait laissé présager.

Octobre 2020

Paulyne revient déjà avec un roman FF

Femmes de Feu une romance originale, qui sort des sentiers battus et qui réserve beaucoup de surprises. 

Résumé :

En couple avec Mona depuis deux ans, nous sommes heureuses autant dans nos vies personnelles que professionnelles. Notre loisir hors du commun nous comble d’un bonheur exaltant que peu de personnes peuvent connaître. L’ Ambre, ce lieu emblématique aux charmes indéniables sera l’exutoire de nos envies les plus folles. Mais en rencontrant Albin, le patron de l’ Ambre, ce lieu restera t-il un havre de paix ou deviendra t-il notre pire cauchemar ?

Décembre 2020

Romane

Une belle histoire d’amour faite de non dit, de quiproquos, de découverte de soi qui se déroule dans les Vosges natales de l’auteure.

Résumé :

La vie n’est pas faite que de désillusions, elle offre aussi de jolies perspectives. Je m’appelle Roane, je suis un homme de la forêt, un bûcheron sculpteur et durant cette soirée d’hiver en plein cœur d’une auberge, j’ai rencontré celle qui allait hanter mes pensées. Sa fraîcheur, sa voix et sa façon de jouer de sa guitare ont fait de moi un homme heureux l’espace d’un instant. Puis elle est partie sans un bruit me laissant dans l’interrogation de son identité. Tout ce que je connais d’elle est son prénom : Romane.

Février 2021

Juste une vie sans toi: spin off de Paul

Résumé :

Je ne suis pas un mec bien. Je dirais même que la plupart des gens me déteste sauf que j’en ai rien à foutre car tout coule sur mon indifférence. J’ai la haine contre Kate et sa famille, je suis plutôt rancunier et je peux affirmer que ma vengeance sera à la hauteur de ma douleur et de ma déception.Ma vie n’est et ne sera jamais rose, facile ou même normale. Que me réserve le destin ? Vais-je surmonter ce traumatisme qui m’a rendu solitaire, incontrôlable et insaisissable ?Le pardon sera-t-il ma délivrance ?

Mars 2021 Romy

Une histoire de courage, d’abnégation, d’espoir, de nouveau départ, d’amour et de destin.

Résumé :

Parfois, la vie vous trouble, vous choque ou vous donne une belle leçon. Romy va connaître cette dernière dans la plus grande souffrance. Jolann, son compagnon est de ceux qui sont patients, gentils, empathiques et le plus souvent les grands blessés moralement. Le combo du malheur subit par Romy et la détresse de Jolann fera de leur histoire un drame mélangé a de l’amour refoulé. Leur couple est-il fait pour durer ? Qu’adviendra t-il de leur histoire si aucun signe du destin ne vient à leur aide ?

Et quand il y en a plus… il y en a encore !

Paulyne revient très bientôt !

Juin 2021

Alone Dark Romance

Merci les étoiles pour votre fidélité, pour suivre l’actualité de Paulyne Klaire, n’hésitez pas à rejoindre sa page facebook par là > (2) Paulyne Klaire | Facebook

Ou encore sa page Amazon par ici > Amazon.fr: Paulyne Klaire: Livres, Biographie, écrits, livres audio, Kindle

Bilan Lecture de Mars #1


Hello les étoiles, nous sommes le 1er avril, et c’est la journée des premières fois. Premier bilan de mes lectures, 1ère story sur le blog alors, soyez indulgents, j’adapterai mieux mes collages la prochaine fois.

Sur la recommandation d’Audrey, blogueuse et admin de Lire ses rêves , j’ai compris l’utilité de faire un bilan lecture du mois !

Ce diaporama nécessite JavaScript.