VendrediLecture des étoiles !

Hello les étoiles, j’espère que vous allez bien. Pendant cette période de confinement, on pourrait croire qu’on lira plus de livres, malheureusement, pour apprécier une bonne histoire, il faut un moral sain… Cependant, on va devoir faire le plein de la zen/attitude et faire front jusqu’à gagner cette bataille… On continuera de lire pour lutter contre les blues qui gagnent du terrain sur notre volonté. Et de ce fait, la team a choisi ses lectures de ce week-end prolongé et avant tout son vendredi lecture !

Et pour vous, la lecture, est-elle toujours votre remède pour contrer le cafard ? Et quels titres avez-vous choisi pour vous accompagner aujourd’hui?

Pour ce vendredi, nous avons sélectionné des titres dans nos piles à lire service presse :

Pour Mara de Mary Matthews paru dimanche dernier.

Résumé : Un nouvel avenir commence pour Eneko. Après des années à se battre contre ses démons, il retrouve un peu de liberté. Sans être guéri, il aspire à reprendre une vie normale à Paris, loin de ses proches. Pour Mara, immigrée Ukrainienne, son quotidien ne change guère avec la rentrée. Son existence demeure celle qu’elle est depuis son arrivée en France. Elle sert la famille qui l’héberge, s’occupe des enfants et rêve chaque vendredi, en observant les étudiants de la Sorbonne, à ce qu’aurait pu être son futur dans d’autres circonstances. Jusqu’au jour où elle rencontre Eneko. Ce jeune homme différent des autres, qui agit étrangement, l’intrigue. Ensemble, ils vont se parler, s’apprivoiser, se découvrir sans se juger et trouver en l’autre un morceau de bonheur ainsi qu’une part d’espoir quand chaque jour est une souffrance. Malheureusement, le destin va se jouer d’eux à nouveau. À mesure que les secrets vont tomber, que les réalités vont s’imposer, des choix devront être faits. Jusqu’où sont-ils prêts à aller par amour ? Jusqu’où Eneko ira…pour Mara ?

Clarté, la 1ère partie de Nos jeux clairs-obscurs, une dark romance d’Anna Triss et éditée chez Black Ink

Résumé : « Ars longa, vita brevis. »

« L’art est long, la vie est courte. »

Rachel a été contrainte d’abandonner ses rêves d’artiste bohème sous la pression de son mari. Par défaut, elle est devenue professeure à l’École des beaux-arts d’Annecy. Elle s’est emmurée dans une vie fade, régie par les angoisses qui parasitent son inspiration. De plus, son couple bat de l’aile.
Dès que son regard croise les astres bleu glacier de Sandro, l’un de ses nouveaux étudiants, Rachel éprouve envers ce sulfureux jeune homme une étrange fascination qui l’oriente vers de sombres chemins.
Elle découvre que le bel artiste maudit a deux frères jumeaux. Quelque chose de bien plus puissant que les liens du sang semble unir les triplés. En effet, ils se livrent parfois à des divertissements malsains.
Peu à peu, l’attirance de Rachel envers son élève surdoué vire à l’obsession. Les secrets torturés de son étudiant paraissent le ronger de l’intérieur. Perdu entre clarté et obscurité, Sandro évolue constamment sur le fil du rasoir.
Son enseignante espère percer ses ombres pour lui apporter de la lumière malgré les jeux tordus dans lesquels il cherche à l’entraîner.
Car cet électron libre, qui exsude une sensualité à la fois écorchée et sauvage, pourrait lui redonner le goût de vivre… ou au contraire, la mener à sa perte.
La folie de l’artiste brûlera-t-elle jusqu’à détruire sa muse ?

Destiny de Brothers of Death de Laurie Eschard. Sorti chez Shingfoo !

Résumé : Devon a le sens de l’honneur et des responsabilités. Il assure parfaitement son rôle de chef de famille.

Pour protéger les siens, il est prêt à tous les sacrifices.
Beaucoup le connaissent à Ironwood car avant d’être l’un des meilleurs tatoueurs de la ville, il est surtout le fils aîné de Wilson Thomas, grand chef des Brothers Of Death.

Destiné à reprendre les rênes de ce gang qui domine la ville d’Ironwood, Devon aspire pourtant à une vie plus rangée, plus calme et loin des trafics et vengeances en tout genre.
Alors quand il rencontre Alexis, femme froide et sans états d’âme, il prend le risque de changer son destin.

Et si cette attirance inattendue mettait tout en péril ?

Merci les étoiles et bon week-end de Pâques !

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s