Les cicatrices du passé de Morgane Dumesnil en auto-édition !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Les cicatrices du passé de Morgane Dumesnil. Une histoire émouvante qui véhicule un message aussi fort que douloureux !

Titre : Les cicatrices du passé

Auteure : Morgane Dumesnil

Éditeur : Auto-édition

Genre : Romance contemporaine

Broché : 17.94€

Résumé : Un célèbre adage dit que les opposés s’attirent. Ce qu’il ne dit pas, en revanche, c’est qu’ils se déchirent aussi.
Casey avait quinze ans lorsqu’elle l’a rencontré, seize ans lorsqu’il l’a détruite.
Quatre ans plus tard, ses blessures encore à vif, elle emménage loin de chez elle pour enfin prendre un nouveau départ. Déterminée à s’assurer une existence paisible, elle ne s’attendait pas à ce que la rencontre avec son voisin vienne bouleverser ses plans. Bien qu’il soit l’exact contraire de celui qu’elle avait cru aimer autrefois, il lui rappelle tout de son passé douloureux.
Quand notre jugement nous a déjà fait défaut, comment s’assurer qu’on ne se trompe pas une seconde fois ?

𒈝⭐ L’avis de Mya ⭐𒈝

Au moment où l’auteure a fait appel au service presse pour son roman, je n’avais pas idée de ce qui m’attendait n’ayant même pas lu le résumé. La couverture avec une fille dans une cage m’a assez intriguée pour me lancer à l’aveugle et répondre à l’appel de Morgane. En fait, le titre est révélateur aussi, à lui seul, il nous raconte toute une histoire et la couverture ne fait que confirmer la première impression. On sait d’emblée que Les cicatrices du passé nous promet des vagues d’émotions et un moment de lecture très éprouvant. Et au fil des pages, mon intuition s’est avérée.
L’histoire de Casey est bouleversante. Si jeune et déjà un lourd fardeau à porter. Les épreuves par lesquelles elle est passée, nous tordent les boyaux et nous touchent au plus profond de nous-même.

Les cicatrices du passé avant d’être une romance, si délicieuse soit-elle, est un message fort, véhiculé par Morgane, sans chichi ni emballé dans un gant de velours. C’est la réalité crue de milliers de femmes de par le monde qui ont subi et subissent toujours aujourd’hui des violences morales et physiques sans que personne dans leurs entourages ne bouge le petit doigt. Certains pensent que c’est interférer dans des affaires qui ne sont pas leurs et d’autres sont juste indifférents à la souffrance d’autrui… Et dans les deux cas, la justice devrait intervenir, car, non-dénonciation d’un cas de violence devrait être puni par la loi.
Et il existe aussi des personnes auxquelles on donnerait le bon dieu sans confession, si angéliques, vues d’extérieur mais, qui sont habitées par le démon. Manipulatrices, intelligentes, froides, et c’est de cela d’où vient leur dangerosité. Elles sont passées maître pour cacher leurs perversités et leurs brutalités. Casey nous livre dans son histoire un cas d’exemple qui a traversé sa vie comme une tempête dévastatrice, laissant derrière elle un tas de ruines. Elle nous raconte ses épreuves et sa douleur sans tabou, sans mettre les formes sur les dégâts émotionnels qu’elle a eu à affronter.

Cassandra, Casey, actuellement, ne s’aimait pas et c’est cette mauvaise mage qu’elle a envoyée à ses bourreaux. Solitaire et mal dans sa peau, elle a succombé au premier regard appréciateur d’un beau garçon. Toute émoustillée et fière que le meneur de son lycée l’ait choisie elle, la mal-fagotée et grosse Cassandra, parmi toutes ces belles filles qui lui tournaient autour. Mais les étoiles dans ses yeux l’ont empêchée de regarder au-delà des muscles, du sourire ravageur et de sa face d’ange. Car l’ange a viré monstre… petit à petit, subtilement, il n’est resté de l’amoureux, de l’amant, qu’un tortionnaire… Son pire cauchemar qui la touchait là où cela fait mal et surtout là où personne ne regarde. Assujettie à son magnétisme et à son bon vouloir, Cassandra ne se réveillera de son profond sommeil ou de son hypnose que trop tard. Quand son cœur et son corps ne pouvaient supporter plus d’outrage.

Entre les humiliations du monstre et le harcèlement au lycée, on se demande comment elle a pu survivre et être là aujourd’hui, à partager son histoire imprégnée de douleur, d’indifférence, d’outrage corporel et psychique, de harcèlement…

Les cicatrices du passé raconte une douleur criante de vérité, mais aussi, le long chemin de la reconstruction de Casey, son combat contre ses vieux fantômes, sa lutte pour reprendre confiance en elle et aller de l’avant. De beaux sentiments ont aussi pris part dans ce nouveau départ. Un amour qui a apaisé ses maux et lui a donné l’espoir de l’avenir.

Bref, une jolie romance certes, mais particulièrement, une ode aux secondes chances et à l’espoir d’un futur meilleur après les épreuves que le destin sème sur nos routes.

Merci à Morgane Dumesnil pour cette histoire émouvante qui véhicule un message aussi fort que douloureux !

Un commentaire sur « Les cicatrices du passé de Morgane Dumesnil en auto-édition ! »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s