L’avis de Charlotte sur Brothers of Death tome 1 – Destiny de Laurie Eschard


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Brothers of Death tome 1 – Destiny de Laurie Eschard publié par Shingfoo éditions : un premier tome addictif !

Titre : Brother of Death tome 1 – Destiny

Auteur : Laurie Eschard

Genre : Romance

Editions : Shingfoo éditions

Ebook :  4,99€

Résumé :

Devon a le sens de l’honneur et des responsabilités. Il assure parfaitement son rôle de chef de famille.
Pour protéger les siens, il est prêt à tous les sacrifices.
Beaucoup le connaissent à Ironwood car avant d’être l’un des meilleurs tatoueurs de la ville, il est surtout le fils aîné de Wilson Thomas, grand chef des Brothers Of Death.

Destiné à reprendre les rênes de ce gang qui domine la ville d’Ironwood, Devon aspire pourtant à une vie plus rangée, plus calme et loin des trafics et vengeances en tout genre.
Alors quand il rencontre Alexis, femme froide et sans états d’âme, il prend le risque de changer son destin.

Et si cette attirance inattendue mettait tout en péril ?

Mon avis :

Devon est un jeune homme qui a fixé ses priorités : sa famille, ses responsabilités. Une voie qu’il n’a pas vraiment eu l’occasion de choisir, mais qu’il assume pleinement, quoi qu’il lui en coûte. Dès son plus jeune âge, sa destinée est tracée, reprendre le flambeau familial et devenir… chef des Brothers of Death.

Il travaille d’arracher pied pour aider sa famille. Il est touchant dans son rôle d’homme de la famille sur qui tout repose. Il n’est pourtant pas seul, mais sa mère et sa sœur ont déjà leurs difficultés à gérer et son frère est en pleine crise d’adolescence, rebelle et violent. Ce dernier n’a aucune notion de responsabilité et n’en fait qu’à sa tête. Devon, bien que fort et fière, m’a fait de peine. Je lui aurais volontiers proposé mon épaule pour se décharger.

Alexis vit dans un univers où seul le chef de gang a son mot à dire et prend les décisions. Auxquelles elle devra se plier quel que soit son avis. Elle est comme déconnectée de ses émotions, bonnes ou mauvaises. Elle a un rôle pourtant atypique dans ce monde machiste. Un rôle qui lui va à merveille et qu’elle adore réaliser.

Devon va être confronté à un choix crucial pour son avenir. Pour lui, la décision est difficile à prendre, il est partagé entre ses envies et ses devoirs. C’est un rôle que je n’aurais pas aimé endosser. J’espère que le prochain tome lui donnera des réponses et de l’espoir.

Alexis reste assez mystérieuse dans ce premier tome, elle m’intrigue beaucoup, j’espère en apprendre plus dans le prochain.

J’ai adoré ce premier opus. La plume de l’auteure est agréable, fluide et addictive. Le roman est rythmé par la vision des deux personnages principaux. La fin ne laisse d’autre choix que de vouloir lire la suite, qui sera bientôt là, nous n’aurons pas trop à attendre !

Merci à l’équipe Shingfoo pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Je ne l’ai jamais vue à Ironwood. Et si c’était le cas, je pense que je m’en souviendrais. Cette nana doit avoir mon âge à vue d’œil et je ne me souviens pas l’avoir croisée à Ironwood High du temps où j’étais au lycée. Pourtant, je ne sais pas pourquoi, d’où me vient cette sensation, mais j’ai l’impression qu’elle est d’ici. Je me trompe sûrement. Peut-être est-elle simplement de passage dans cette petite ville paumée et qu’elle me fait juste penser à quelqu’un.
– Salut, je dis en élargissant mon sourire.
– Tu es Devon Thomas ?
J’opine d’un signe de la tête et croise mes bras sur mon torse, en posant mon cul sur le capot de ma caisse. Je ne quitte pas ses yeux verts.
– Il paraît que c’est toi le meilleur derrière un volant ?
Mes lèvres s’étirent. Je ne sais pas pourquoi tout le monde dit ça mais je ne m’en plains pas. Les gens peuvent dire et penser ce qu’ils veulent.
– À ce qu’il paraît.
– Ah ouais ? Je pense que j’ai été mal renseignée.
Elle avance d’un pas vers moi et je décroise mes bras pour poser les paumes de mes mains sur le capot encore chaud.
– Ah bon ?
– Ouais. Il doit y avoir une erreur. C’est moi, la meilleure derrière un volant.
Je laisse échapper un petit rire devant son aplomb alors que ses grands yeux vert clair me défient du regard.
– Tu es bien présomptueuse comme nana. Tu la joues super confiante.
– J’ai préféré te prévenir. Histoire que ton ego de mec n’en prenne pas trop quand je franchirai la ligne d’arrivée avant toi.