L’avis de Charlotte sur Désire-moi, Etudes et encore plus #1 de Neve Wilder

Hello les étoiles. Je vous présente mon avis sur Désire-moi, Etudes et encore plus #1 de Neve Wilder publié chez Juno Publising France : une romance MM intense.

Titre : Désire-moi, Etudes et encore plus #1

Auteur : Neve Wilder

Genre : Romance MM

Editions : Juno Publishing France

Ebook :  5,99 €

Résumé :

Deux colocataires. Un examen de maths. Et toute une série d’activités parascolaires.

Nate

À vivre avec quatre autres types, ça devait arriver.

Qui n’a pas déjà été surpris à s’occuper de ses « petites affaires » au moins une fois ? Cela ne devrait pas poser un problème, si ?

Mais je ne connais pas Eric aussi bien que mes autres colocataires, et les choses sont un peu gênantes maintenant. C’est un solitaire. Mystérieux. Sûr de lui. Intelligent. Sexy en diable.

Je me suis toujours satisfait de vivre avec le régime typique des mecs de fraternité, avec alcool et filles de sororité au menu.

Mais la façon dont Eric m’a regardé cette nuit-là ?

Il s’est passé quelque chose. Quelque chose qui m’a rendu curieux. Quelque chose qui réveille des sentiments que je pensais avoir laissés derrière moi pour de bon. Quelque chose qui me fait croire que je ne suis pas aussi hétéro que je le pensais.

Je n’arrive pas à le chasser de mon esprit. Je ne suis pas certain d’en avoir envie.

Alors quand il me propose de m’aider à étudier pour un examen semestriel, je le prends au mot.

C’est innocent.

Probablement. Peut-être.

Je ne pouvais pas savoir ce que cela allait entraîner…

Mon avis :

Nate vit en colocation avec quatre étudiants. Ils sortent, profitent des soirées alcoolisées et des filles. Ils s’entendent bien, seul Eric reste un peu discret. Enfin jusqu’à ce que ce dernier surprenne Nate en train de se faire du bien dans une position plutôt compromettante. Nate reste focalisé sur la façon dont son colocataire l’a regardé. Il commence à se poser des questions sur lui, sur sa sexualité. Est-il aussi hétéro qu’il le pensait ?

Quand Eric propose son aide pour l’aider à étudier, les événements s’emballent, l’innocence de la situation pourrait rapidement laisser place à de nouvelles expériences…

Nate, est un jeune homme plutôt simple, il suit des études, partage une maison avec des membres de sa fraternité, profite des soirées étudiantes. On pourra découvrir au fil des pages qu’ils se posent beaucoup de questions, ça fuse dans sa boite crânienne. D’autant plus, si le sujet de réflexion concerne de près oui de loin Eric.

Eric est assez mystérieux, il ne se livre pas facilement. Il lui faut être réellement en confiance pour se confier et parler de sa vie, pas toujours très joyeuse. Il est quelque peu dominant, mais également patient, surtout avec Nate.

Dans Désire-moi, on suit du point de vue de Nate son rapprochement avec Eric. Il va découvrir avec lui une nouvelle facette de sa personnalité qu’il ne soupçonnait pas, ou plutôt qu’il ne voulait pas voir. Entre eux, pas de demi-mesure, c’est intense, toujours torride et innovant. Une simple expérience pour se découvrir, approfondir ce désir qu’il n’avait pas exploré jusque-là.

J’ai aimé la relation que les deux hommes entretiennent. Ils sont intensément attirés l’un par l’autre. J’ai beaucoup aimé cette histoire, plutôt loin des sentiments habituels, mais leurs rapprochements physiques sont enflammés, avec eux pas de mièvrerie, mais des idées originales, pas de routine dans leurs relations sexuelles, qui sont nombreuses, bien décrites et très érotiques. Au-delà de ça, on suit le raisonnement de Nate sur ce qui lui arrive, ses sensations qu’il n’accepte encore pas vraiment, son questionnement légitime qui donne une pointe de doute sur la suite de leur histoire. Ce côté le rend attachant.

La plume de l’auteure est addictive et fluide, je n’ai pas vu passer les pages.

Merci à Maïwenn et Juno Publishing France pour l’envoi de ce service presse. J’ai passé un très bon moment cette romance MM très érotique.

Extrait :

Il fit ce truc avec sa lèvre inférieure sur laquelle ses dents se refermaient dans le coin, et des vrilles de feu se mirent à parcourir mon corps et à attiser mon rythme cardiaque. Un désir brutal à se cogner la tête contre les murs s’insinua dans mon bassin. Cette seule phrase l’avait libéré et j’avais à présent une trique d’enfer. Le regard qu’il posa ensuite sur moi ressemblait à une évaluation, mais quoi qu’il vît dans mon expression, cela fut suffisant pour lui faire détourner les yeux et qu’il les pose de nouveau sur ma copie. Il laissa tomber entre les pages le stylo qu’il tenait à la main avant de se lever en se décalant, mais ce n’était pas suffisant pour dissimuler sa propre érection.

— Quoi qu’il en soit, si tu as besoin d’aide, tu sais où me trouver.

Mon souffle se coupa quand je le vis se diriger vers la porte.

— Eric.

Il se retourna vers moi en effectuant un lent quart de tour, ses sourcils étaient remontés sur son front. L’espace d’une minute, je me demandai si, d’une certaine façon, il avait su que cela allait se produire, s’il avait su à la seconde où il était entré dans ma chambre et qu’il avait simplement attendu jusque-là. Mais l’expression de son visage ne révélait rien d’autre qu’une curiosité évidente.

Mon Dieu, je devais reconnaître qu’il était terriblement excitant à cet instant précis avec ses cheveux noirs ébouriffés, son regard vert-brun si intense et sa bouche pulpeuse et gourmande. Il avait sans doute toutes les fesses qu’il désirait, mâles ou femelles. Je me rappelai que j’étais assez doué aussi, et je dus le faire pour oser dire ce que je dis par la suite.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s