Stepbrother Next Door de Mélodie Chavin aux éditions Addictives !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Stepbrother Next Door de Mélodie Chavin. Un agréable voyage au cœur de la Nouvelle-Zélande avec une histoire pleine de contrastes, aussi prenants que savoureux qui vous plairont à coup sûr !

Titre : Stepbrother Next Door

Auteure : Mélodie Chavin 

Editeur : Editions Addictives 

Genre : Romance contemporaine 

Résumé : Son premier amour ? Une histoire interdite.
Quand Lorelei atterrit à Auckland, en Nouvelle-Zélande, elle est folle de joie à l’idée de retrouver son père, chez qui elle va vivre durant un an. À elle la mer et le soleil !
Mais tout le monde ne partage pas son enthousiasme !
Le fils de la nouvelle femme de son père ne semble pas apprécier, mais alors pas du tout, la venue de Lorelei.
Dès leur rencontre, Jackson se montre arrogant, détestable et met tout en œuvre pour la faire enrager.
Pourtant, peu à peu, la colère fait place à des sentiments plus complexes et complètement interdits !
Alors, comment accepter de former une famille quand Jackson éprouve ces sensations défendues à chaque fois que Lorelei est proche lui ?

。·:*:·゚🌸゚·:*:·゚✿ L’avisdeMya ✿゚·:*:·゚🌸゚·:*:·。

Quand j’ai vu que Mélodie Chavin s’attaque au thème Stepbrother, j’étais impatiente de découvrir l’ongle dont elle va user pour convaincre son lectorat. Et si j’ai eu quelques frayeurs au début de ma lecture car, je n’ai pas eu beaucoup d’atomes crochus avec son personnage féminin, la suite de l’histoire m’a assuré un bon moment de lecture. Et d’ores et déjà, je peux vous dire que le voyage en Nouvelle-Zélande méritait le détour.

Lorelei a tout quitté, pays, famille et amis pour être auprès de son cher père qui lui manquait tant. Et si son débarquement à Auckland s’est bien passé, on ne peut pas dire que l’accueil de Jackson a été chaleureux. Toute à sa joie de passer toute une année auprès de son père, elle a occulté son regard glacial et ses poussées de violences qu’elle ne comprenait pas d’où elles viennent. Les jours passent et la tension silencieuse dans les yeux de son demi-frère n’a pas diminué d’un iota, cherchant à la mettre en difficulté et attisant sa colère par tous les moyens possibles. Et comme Lolie n’est pas du genre à tendre l’autre joue, la maison familiale est devenue un terrain miné et témoin de leurs mésententes sous les yeux neutres mais résignés de leurs parents. Tout y passe et à qui marque le plus de points : coups bas, affrontements sonores… et d’autres situations hilarantes. Toutefois, sous le masque de la colère, on décèle aussi une forte alchimie sensuelle qu’ils ne s’avouent pas même, au plus profond d’eux-mêmes. Vivre dans le déni ne veut pas dire ne pas avoir envie de succomber à l’interdit, à la tentation de ce désir qui les consume à petit feu.

Lorelei est une jeune fille pleine de lumière, douce et droite dans ses bottes… Déterminée à se faire une place dans sa nouvelle famille, une autre de choix dans son club, à ce que cette année en Nouvelle-Zélande, soit une expérience qui enrichira son appétence pour les voyages et son C.V. Déterminée aussi à contraindre Jackson à abandonner le jeu malsain qui s’est installé entre eux, à le convaincre à se confier à elle et pourquoi pas d’essayer de le guérir. Lolie se nourrit de l’amour de son père, son roi, mais aussi de son amour pour son sport de prédilection et c’est pour cela, à la rentrée scolaire, elle a intégré le club des Cheerleaders de son lycée… Et depuis, son sourire chaleureux a commencé à s’étioler sous le regard perplexe de Jackson qui malgré ses attaques sournoises, ne la quitte pas des yeux. Cette magnifique jeune fille est devenue son oxygène, apaisant sa colère et ses vieux démons, la taquiner lui fait oublier ces pensées sombres qui mâtinent son quotidien et surtout ses nuits. Et malgré les débuts difficiles, grâce à elle, il dort du sommeil du juste et peut enfin aspirer à la rédemption. Veiller sur elle est sa priorité désormais… Il a déjà beaucoup perdu par sa faute, et il fera tout pour la protéger, pour que l’histoire ne se répète pas. Car, chez Lolie, la noirceur se dispute la place à la lumière et si elle parait sereine, ses complexes sont lourds à porter. Elle préfère cacher le harcèlement qu’elle subit au sein de son club plutôt que s’avouer ses faiblesses. Et cela n’a pas échappé à son regard surprotecteur !

Quand Lorelei a décidé de rejoindre son père, elle ne pensait pas vivre une relation amoureuse, sa première et interdite de surcroit. Céder à la tentation voudrait dire semer le chaos dans vie de son père, détruire pour ce qu’il a travaillé depuis qu’il les a quittées, elle et sa maman. Pour Jackson aussi, les conséquences seront terribles pour sa mère et son petit frère qui viennent de retrouver enfin une sorte d’équilibre émotionnel. Succomber anéantira sa famille. Mais qu’en-est-il de l’élan de son cœur à lui ? L’ignorer, c’est souffrir… et de ce côté, il a déjà donné et ne voudrait plus retourner en enfer ! Lorelei et Jackson risquent gros mais l’amour donne sens à leur vie alors, peu importe la zone de guerre qu’ils s’apprêtent à traverser, à deux, ils seront cap de faire face. Mais rien ne se passera comme ils l’ont prévu !

Comme je le disais là-haut, si le début était laborieux, la suite a été plus fluide, plus addictive. La Nouvelle-Zélande et l’Australie sont deux pays que j’aimerais visiter, et l’auteure m’a offert l’occasion de m’y rendre virtuellement avec ses descriptions si imagées et si justes que cela m’a donné l’impression d’y être aux premières loges tout au long du voyage. Stepbrother Next Door est une jolie histoire d’amour et d’interdit riche en émotions qui augmentaient crescendo jusqu’à arriver à leur paroxysme. A l’instar des romances avec la thématique des familles recomposées et de l’interdit, on y trouve peine et haine ainsi que pleins d’autres sentiments contradictoires. Heureusement, elles sont imprégnées aussi de beaucoup de rire, de tendresse et d’ondes positives. Une ambiance bon enfant et d’autres plus électriques. Si nos deux jeunes protagonistes ont été un peu puérils au début, au fil des pages, ils ont gagné en maturité, en force, ils me sont devenus plus attachants. Et l’amour qui remplit leurs cœurs y est pour beaucoup. Bien qu’ils vivent leur relation cachée, ils semblent de plus en plus sages, plus épanouis et cela se ressent dans le comportement adulte de gérer leurs émotions et la crise qui les attend. Une mention spéciale aux personnages secondaires qui ont rapporté leur bonne humeur tout le long de la lecture.

Bref, j’ai passé un agréable instant lecture avec cette histoire pleine de contrastes, aussi prenants que savoureux qui vous plairont à coup sûr !

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi du service presse numérique !

Stepbrother Next Door

Un commentaire sur « Stepbrother Next Door de Mélodie Chavin aux éditions Addictives ! »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s