L’avis de Charlotte sur Chardon Bleu – Tome 2 : Montre-moi tes enfers de C. Rozart

Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Chardon Bleu – Tome 2 : Montre-moi tes enfers de C. Rozart publié chez So Romance, un deuxième tome tout aussi passionant !

Titre : Chardon Bleu – Tome 2 : Montre-moi tes enfers

Auteur : C. Rozart

Genre : Romance

Editions : So Romance

Ebook :  6,99€

Broché : 17,99 €

Résumé :

Ils passent un pacte : pendant une semaine, Éliza prend les choses en main, et en échange Silver lui donnera accès à son passé. Sera-t-elle prête à faire face à ses démons les plus obscurs ?

Dix jours sont passés, Éliza quitte à présent la demeure d’Alex pour s’installer directement dans la chambre du absolute master. Alors qu’un mois lui paraissait interminable – surtout loin de sa Nine -, Éliza redoute qu’il prenne fin. Comment retourner à sa vie si paisible, si morne après avoir goûté au danger ? Les derniers jours passent alors à une vitesse folle. Au contact de Silver, la douce et naïve Éliza apprend à dominer ses craintes et à apprivoiser son mystérieux amant. Tout n’est pourtant pas si rose au refuge. Tiraillée entre aider son amie ou trahir celui qui la fait renaître, Éliza va devoir faire un choix.

Mon avis :

Élisa fini son séjour plutôt tranquille loin de tout avec pour seule compagnie Alex, un ami de Silver. Bien que sa fille lui manque cruellement, elle est contente et se réjouit de se rapprocher de cet homme mystérieux, mais tellement attirant.

Son objectif et de faire craquer Silver afin qu’il soit aussi attaché àelle qu’elle ne l’est à lui. De son côté Silver tente de mettre de la distance avec la belle afin de protéger cette dernière de sa vie trop dangereuse pour elle qui est parfois un peu naïve.

Qui obtiendra ce qu’il veut ?

Comme pour le premier tome, j’ai été prise dans l’histoire dès les premières lignes pour ne plus vouloir en sortir. J’ai tenté de lire doucement pour en profiter un maximum, mais en même temps, j’étais tellement impatiente de connaître la suite de leur aventure que je ne pouvais pas le lâcher.


Dans ce deuxième opus, je suis passé par tous les sentiments : la joie et le bonheur de voir Élisa s’épanouir, devenir une femme plus sûre d’elle ; la peur pour elle comme pour lui à cause des activités un peu mystérieuse de Silver qui restent toujours très floues pour la jeune femme, de plus par curiosité Élisa à tendance à se mettre dans des situations qu’il vaudrait mieux éviter ; mais aussi pour le cœur d’Élisa, car si lui sait le blinder, ce n’est pas le cas pour elle. J’ai beaucoup ri grâce aux difficultés que rencontre la jeune femme quand il s’agit de suivre le règlement.

J’étais impatiente de retrouver Élisa et Silver dans ce deuxième tome. Pour rappel le premier a été un coup de cœur. Je n’ai pas été déçu par ce deuxième tome, loin de là ! Il devient également un coup de cœur. C’est une histoire passionnante rythmée émouvante pleine d’action de désir et de passion.

La plume de l’auteure, C. Rozart, est fluide et entrainante. De quoi passer un bon moment de lecture ! Je suis très impatiente de connaître la suite de leur histoire.

Merci So romance pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

— Si ! Justement. Exige, je suis prête.

Liz ! Dis donc, ce matin, entre le coup de la robe et l’exhortation à se montrer exigeant, tu sembles progresser à grands pas sur le chemin de la confiance en soi. Il se détourne de moi pour aller s’asseoir derrière son bureau. Cette mise à distance symbolique n’est pas faite pour me rassurer. Le voilà désormais qui me fixe, d’un petit air calculateur et jubilatoire, ce qui me laisse penser qu’il se délecte, déjà, de l’embarras dans lequel il va me mettre.

— Je suis prête, le préviens-je, mes mains – moites de nervosité – accrochées l’une à l’autre, tout contre mon ventre.

— OK. C’est très simple. Cette semaine je te donne les rênes, Éliza. C’est toi qui décides. Où ? Quand ? Comment ?

Houla ! Attends mon gars, ce n’est pas parce que je joue les rebelles un matin que je suis capable de me montrer pleine d’assurance à tout moment… et dans tous les domaines. Je me rapproche de son bureau et m’installe dans un fauteuil, juste face à lui, mais clairement pas d’égal à égal.

— Je me sens moins à l’aise, je t’avoue… Tu m’impressionnes. Tu le sais déjà, mais tu m’impressionnes vraiment. Et m’imaginer, de but en blanc, jouer la maîtresse autoritaire et créative de surcroît…, je termine ma phrase dans un silence — tentative malheureuse pour dissimuler ma panique intérieure.

— Tu as tout pour toi, Éliza. Tu rentres dans la période de ta vie où tu vas pouvoir déployer tes ailes et je veux m’assurer que tu les étendes sans retenue. Je n’ai que trois semaines et la tâche s’avère épineuse, achève-t-il dans un clin d’œil.

— Un conseil, au moins, sur la façon de relever ce défi ?

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s