Hot Blue de Danielle Guisiano en auto-édition !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Hot Blue de Danielle Guisiano. Cette romance est d’une originalité imparable que je ne vous recommande pas seulement, non, je vous SOMME plutôt de découvrir… Une histoire inédite qui instaure de nouvelles règles et pousse le lectorat dans ses retranchements et qui mérite d’être connue

Titre : Hot Blue

Auteure : Danielle Guisiano 

Editeur : Auto-édition 

Genre : Romance érotique

Broché : Lien d’achat

Résumé : Lire Hot Blue, c’est te plonger dans un été de canicule où les prémices d’un amour hors norme tissent une toile dont tu auras du mal à te libérer.

Après une longue absence, Elsa revient en Provence où elle retrouve ses amis. Emportée dans un tourbillon de soirées effrénées, elle profite de l’été et d’une liberté chèrement acquise. Sa rencontre avec Lorn, un homme ambigu et mystérieux la trouble profondément. D’autant plus que ce dernier ne cache rien de son homosexualité. Précédé par une réputation sulfureuse, Lorn installe un climat équivoque qui remet en cause l’intégrité de la jeune femme. Parce que parfois l’attirance ne s’embarrasse pas de principes, Elsa est-elle prête à relever un tel défi ?

♥♥♥ Au jeu de la passion et de la déraison, lequel des deux sortira vainqueur ? Et s’il n’y avait rien à gagner… et tout à perdre ? ♥♥♥

ʚϊɞ⋅.˳˳. L’avisdeMya🌺.࿚◠.࿚ପໄଓ

Ce que j’en tire de ma lecture de ce roman, c’est que Danielle Guisiano même, si elle écrit dans tous les genres, elle ne cessera jamais de nous surprendre. Écrire Hot Blue a demandé du courage et de l’audace. Une telle audace que de balancer les codes un peu étriqués de la romance et réussir le challenge de me faire aimer… Je ne dis pas que j’ai l’esprit étroit mais, il y a des choses dans la romance que je ne tolère point et c’est bien mon cœur guimauve qui parle. Hot Blue était une entorse à tout ce que je connaissais de la romance et j’avoue avoir été conquise. Je pourrais la résumer en gourmandise estivale chaud-bouillante mais, cela ne serait pas juste pour cette histoire. Elle est bien plus que cela… Cette romance est d’une originalité imparable que je ne vous recommande pas seulement, non, je vous SOMME plutôt de découvrir… Cette histoire inédite qui instaure de nouvelles règles et pousse le lectorat dans ses retranchements mérite d’être connue.

Elsa en a marre de se mouvoir dans la bulle que ses parents et son fiancé ont construit autour d’elle. Elle en a assez d’être écrasée par le carcan des règles imposées par une bienséance despotique et hypocrite. Jusque-là, elle se contentait de suivre le mouvement sans se poser de questions. Elle a laissé ses proches tracer sa vie au millimètre près, ou plutôt dupliqué sur la leur sans qu’elle ait droit à aucune spontanéité ni droit à d’autres réflexions que celles qui lui ont été dictées … Mais l’heure de la rébellion a sonné. Menue seulement de son courage et de sa détermination de se retrouver et à se dépêtre de ses chaines qui l’entravent à un quotidien ennuyeux, elle quitte le cocon étouffant de sa famille et rejoint sa grand-mère dans le sud pour réfléchir à un nouveau départ. Entreprendre de nouveaux projets, une nouvelle carrière dans laquelle elle pourrait s’épanouir… Choisir sa propre route et Vivre ces rêves enfouis sous le joug parental. S’amuser aussi et mettre à profit sa liberté toute neuve. Mais rien ne se passera comme elle l’avait prévu. Si sa carrière prend un nouveau tournant plutôt satisfaisant, son cœur va être malmené et avec forte raison. En arrivant au Mas des Abeilles, elle n’avait pour pensées que de remettre sa vie sur les rails, se concentrer sur elle-même et faire une croix sur les hommes en faisait partie jusqu’à… Quand le mystérieux et ténébreux Lorn a croisé sa route, son corps a renié sa raison et son cœur a plongé dans une tourmente sans fin. Depuis, rien n’a roulé droit dans ce présent et cet avenir qu’elle voulait se reconstruire… Lorn, malgré son caractère ombrageux, ses airs torturés, malgré ses vices cachés, en dépit de son homosexualité, il est définitivement l’homme qu’elle voulait dans cette nouvelle vie, son âme sœur. Elsa doit s’attendre à un long fleuve de douleurs si elle ne s’enfuit pas loin de son charme subjuguant et à double tranchant ! Mais la raison n’a pas sa place dans les affaires du cœur. Elsa est dans la mouise jusqu’au cou, ses sentiments malvenus pour Lorn est assurément une route semée de larmes et de souffrances !

C’est avec le parfum iodé du sud que démarre le voyage d’Elsa et de Lorn nous embarquant dans les eaux troubles d’une relation aussi interdite, fusionnelle, malsaine que passionnée. Une relation qui enfreindra les codes, sillonnera la route du désir et de la passion et éprouvera les cœurs meurtris. Un amour interdit certes, toutefois, il ne connait pas l’impossible. Le voyage entre Paris, la Provence, Londres, L’Italie et la Nouvelle-Zélande fut mouvementé, troublant, fascinant, intense, si addictif et délicieusement érotique.  Si les pensées du 1er rôle masculin nous sont restées hermétiques, cela n’empêche pas de cerner son caractère et percer ses failles. Lorn est aussi perdu qu’Elsa. Tous les deux ont vécu sous le joug de quelqu’un. Tous les deux, ont longtemps porté un masque pour cacher leurs vraies natures… S’ils nous paraissent différents de prime, leur ressemblance nous saute rapidement aux yeux au fil des pages. Leur aventure amoureuse épisodique évoluait, régressait, s’épanouissait, finit par s’étioler pour repartir de plus belle au gré d’une plume sadique qui n’a pas seulement malmené ses personnages mais, aussi son lectorat … Et j’en ai redemandé, cela va sans dire.

Bref, j’ai adoré me faire bousculer, sortir de ma zone de confort, cogiter, me perdre, j’ai aimé ne pas savoir d’emblée l’aboutissement de cette relation tumultueuse. J’ai beaucoup aimé la balade dans la Provence dont les parfums enivrants et envoûtants m’ont accompagnée tout le long de ma lecture.. J’ai été comblée par les belles émotions distillées à grandes doses. Charmée par l’ambiance conviviable du chateau Despontis. En fait, il n’y avait rien de rebutant dans cette histoire. Que du plaisir du début à la fin. Un bonheur de se délecter de cette magnifique parenthèse fortement pimentée !

Merci à Danielle Guisiano pour sa confiance et pour cette belle romance !

184257238_495643631557608_7330940913499928284_n

L’avis coup de cœur de Charlotte sur À l’ombre de nos frères – Tome 3 : Evidences de Virginia Etxé


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis coup de cœur sur À l’ombre de nos frères – Tome 3 : Evidences de Virginia Etxé publié chez So Romance : une romance passionnante !

Titre : À l’ombre de nos frères – Tome 3 : Evidences

Auteur : Virginia Etxé

Genre : Romance

Editions : So Romance

Ebook :  5,99€

Broché : 12,99€

Résumé :

A force de se fuir, finiront-ils par se retrouver ?

Lorsque Louise apprend que Jonas lui cache ce qu’il sait sur la mort de leurs frères, elle s’effondre une nouvelle fois et trouve refuge dans les bras du beau Camille. Alors que Camille lui apporte tout ce qu’elle désire, le manque d’imprévu, de passion et de la présence de Jonas – tout simplement – se fait trop grand. Perdue entre ce que son cœur lui dicte et sa raison, Louise manque de perdre à nouveau un être qu’elle aime, et elle-même par la même occasion.
Jonas doit apprendre à jongler entre la culpabilité qu’il ressent vis-à-vis de la mort de Jack et Loukas, l’absence de Louise et les tournées de leur groupe, qui devient de plus en plus célèbre.
Si Louise ne peut pas lui pardonner, comment arriverait-il à se pardonner lui-même ?

Mon avis :

Quand Louise apprend par hasard que Jonas le cache des choses sur la mort de leur frère, c’est un nouveau coup dur pour elle. Heureusement, elle peut se réfugier dans les bras du beau Camille qui lui apporte beaucoup de tendresse, d’amour, de sécurité. Cependant, plus le temps passe plus le manque d’imprévu et de passion lui manque, tout ce que lui apportait Jonas.

Jonas de son côté est dans une situation instable. Il est heureux de l’essor pris par le groupe et de leur célébrité naissante, mais en même temps, il se reproche toujours la mort de son frère et le départ de Louise ne l’aide pas à passer le cap. Si elle ne lui pardonne pas comment pourrait-il se pardonner lui-même ?

Dans ce troisième tome, les deux personnages doivent prendre des décisions. Mais quand le cœur et la tête ne sont pas d’accord qui écouter ? Je me suis réellement attaché à Louise et Jonas durant ces trois tomes, ils sont à la fois forts et tellement cassés. Ils sont les seuls à pouvoir se comprendre, car ce qu’ils ont vécu les rassemble, mais en même temps, il y a tant de choses qui se mettent entre eux qu’il est difficile de réparer ou d’oublier ce qu’il s’est passé.

Louise tente de s’accrocher au bonheur que lui procure Camille, mais Jonas reste dans un coin de sa tête et de son cœur. Un événement vient encore perturber les choses et Louise se retrouve au plus bas, arrivera-t-elle à remonter ?

J’ai adoré ce dernier tome qui clôture à merveille cette trilogie, qui pour moi est un énorme coup de cœur. Dans ce tome, comme dans les autres, les émotions sont très présentes, on passe par beaucoup de phases de joie, de bonheur, de tristesse, d’espoir et de résignation. J’aime l’humour apporter par l’auteur même dans des situations compliquées.

La plume de Virginia Exté est fluide et terriblement addictive, je la suivrais avec plaisir dans ses prochains écrits !

Merci So romance pour l’envoi de ce service presse.


Extrait :

Mon corps est présent, mais mon esprit divague. Je pense à Jonas, à notre énième conflit – le dernier, je pense. Cela aurait pu être si simple entre nous. Mais je me rends compte que depuis tout ce temps, depuis qu’il sait que Loukas est mon frère, il m’a menti.

Pourquoi ne pas m’avoir tout dit depuis le départ ? Depuis notre rencontre ? Au moins, j’aurais pu l’écouter, j’aurais peut-être pu lui pardonner, mais non, il a fallu qu’il me cache cette partie de sa vie, celle qui me concerne directement. Je comprends mieux son côté torturé, pourquoi il paraît toujours triste, toujours ailleurs. Il porte ce poids sur les épaules depuis presque un an maintenant, seul. 

Je ne sais pas si je vais pouvoir lui pardonner d’être la cause de leur mort et de ne pas me l’avoir dit directement. Ça concerne mon frère, mon double. Loukas me manque chaque jour, chaque minute, chaque seconde qui passe. Tous ces moments à croire que la faute m’incombait, toutes ces nuits à pleurer sa disparition, à me sentir seule coupable de leur accident alors qu’il savait et qu’il a préféré me laisser dans ma tristesse et mon désespoir. Lui pardonner ? Pas encore, il est bien trop tôt, je vais devoir digérer sa soi-disant omission pour pouvoir mieux me tromper. Il s’est comporté comme un lâche en ne voulant rien me dire. J’essaie la plupart du temps de refouler mes émotions afin de ne pas sombrer, mais cette nouvelle révélation a du mal à passer, je vais devoir prendre du recul avec tout ça. Et je sais maintenant que Camille va m’y aider.