L’avis coup de cœur de Charlotte sur Playoffs, Touchdown #1 de Charlie Dark


Hello les étoiles. Je vous présente mon avis coup de cœur sur Playoffs, Touchdown #1 de Charlie Dark publié chez Juno Publising France.

Titre : Playoffs, Touchdown #1

Auteure : Charlie Dark

Genre : Romance

Editions : Juno Publishing France

Ebook :  6,49 €

Broché : 23 €

Résumé :

Wyatt Hunter a tout pour plaire : il est le quarterback star des Broncos de Denver, il est riche, il est adulé et il est célibataire…

Cruellement seul, Wyatt s’impose le célibat, car il a peur que son secret éclate au grand jour et ne vienne ruiner sa carrière : Wyatt est gay. Il s’est juré de ne jamais tomber amoureux, de ne pas avoir de relation stable, du moins, pas tant qu’il serait en poste à la FNL, mais c’était sans compter sur l’arrivée du nouveau soigneur kinésithérapeute : Jessy. Dès que Wyatt voit Jessy c’est le coup de foudre et il a beaucoup de mal à refréner son désir vis-à-vis de cet homme qui s’assume et qui attise de plus en plus ses fantasmes.

Jessy, quant à lui, sort d’une dernière relation désastreuse et ne cherche rien de sérieux, juste désireux d’oublier l’année atroce qu’il vient de passer. Lorsqu’il fait la connaissance de Wyatt, le champion, il ne comprend pas pourquoi celui-ci se montre si prévenant à son égard jusqu’à ce qu’il l’embrasse à la dérobée, lors d’une soirée organisée par le club.

Les deux hommes se lancent alors dans une histoire d’amour caché, mais pour combien de temps encore ?

Mon avis :

Wyatt est quaterback comme il y en a toujours rêvé. Il est célibataire et ne vit que pour son sport, il s’entraîne toute la journée, arrive tôt au stade repart le dernier, rien ne compte plus pour lui que son sport dans lequel il s’implique à 200 % si ce n’est plus. Il est gay, cependant, il ne souhaite pas que se sache, de peur de perdre tout ce à quoi il tient, c’est-à-dire son sport. Alors, pour lui, impossible de tomber amoureux ni même d’entretenir une relation stable. Mais il n’avait pas prévu d’avoir un coup de foudre !

Jessy est un jeune kiné arrivant dans le milieu du sport qu’il ne connaît pas. Il assume sans problème son homosexualité. Son histoire familiale est un peu compliquée, il a du mal à trouver sa place. De plus, nous comprenons rapidement que Jessy a un ex qui l’a complètement déstabilisé. Il a eu du mal à se sortir de cette relation, dont le mystère reste complet. C’est au pire moment qu’il est contraint de le revoir. J’ai eu beaucoup de peine pour lui puis de la rage envers son ex quand enfin, nous savons ce qu’il a vécu.

L’histoire commence tranquillement, avec beaucoup d’humour et de quiproquos, car ils ne se doutent pas de l’homosexualité de l’autre, ce qui donne des situations très amusantes. Tout au long de ce roman, une tension est palpable. Elle est principalement due à l’homosexualité de Wyatt qu’il ne souhaite pas voir apparaître au grand jour. Ce qui complique la relation naissante qu’il entretient avec Jessy. Ce dernier, pourra-t-il attendre caché ?

J’ai beaucoup aimé les personnages secondaires : la mère de Wyatt qui m’a beaucoup fait rire, la folie d’April, la classe de Tom en toute circonstance et la relation particulière qu’entretient Wyatt avec son frère Michael.

J’ai adoré la belle place donnée au sport que ce soit dans le cœur de Wyatt ou dans ce roman. Nous n’en perdons pas une miette. Sa passion est contagieuse. J’ai même eu envie de voir un match de football américain ! On trouve aussi dans cette histoire beaucoup de tendresse, d’amour, mais aussi de scène terriblement érotique. J’ai adoré le suspense, que l’on ressent rapidement et qui m’a gardée en tension tout au long de l’histoire.

J’ai eu un coup de cœur pour cette histoire captivante avec deux personnages très attachants l’un comme l’autre avec ce petit plus qui fait qu’on ne peut que les aimer. Les émotions sont très présentes, j’ai autant souri que verser de larmes en lisant leur histoire. La plume de l’auteur est fluide et addictive. Je remercie Maïwenn et Juno Publishing France pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

Je vais jusqu’au cabinet de mon soigneur préféré, les Broncos disposent de cinq kinés différents. Je frappe pour la forme et j’entre sans plus de préambule, je connais Luke, il ne s’en formalisera pas…

Je reste cloué sur place. Mon cœur cesse parfaitement de battre avant d’entamer une série tout à fait arythmique.

— Vous n’êtes pas Luke, dis-je d’une voix troublée.

Devant moi se tient sans doute l’homme le plus sexy, désirable et magnifique que j’ai jamais vu !

Il possède des cheveux noirs coiffés vers l’arrière, une peau dorée comme du miel, des yeux en amande d’une couleur incroyablement bleue, un corps svelte, musclé finement, des biceps qui attirent mon regard et une bouche… une bouche à se damner !

Je suis pétrifié.

Respire, bordel ! Respire !

L’inconnu qui me fait face me sourit et celui-ci m’achève. Je reste silencieux, jusqu’à ce qu’il me dise d’une voix qui fait contracter mes bourses :

— Non, en effet, je ne suis pas Luke. Je suis Jessy, le nouveau masseur-kinésithérapeute du club.

Jessy…

Sur ce, il s’avance vers moi et me tend sa main. Je cligne plusieurs fois des yeux avant de comprendre qu’il veut me saluer.

La proximité m’arrache à ma contemplation et je prends sa paume contre la mienne.

Sa main est chaude, douce, ferme…

— Enchanté, moi, c’est Wyatt, rétorqué-je après avoir relâché à contrecœur sa main.

Jessy rit doucement et le son qu’il produit me retourne de l’intérieur.

— Je sais qui tu es, explique-t-il en souriant si fort que ses pommettes remontent et ferment à moitié ses yeux, le rendant, comme si cela était humainement possible, encore plus séduisant !

Évidemment qu’il sait qui je suis ! Je suis une des stars du club et là, Jessy doit penser que je suis un demeuré, incapable d’aligner plus de deux mots ! Le parfait stéréotype du sportif débile !

L’avis de Carine sur Amnesia Love, un roman de Lexie Tales chez Addictives Editions


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Titre : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Amnesia Love

Auteur : Lexie Tales

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Résumé : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Son époux est mystérieux, sexy, intrigant… et elle n’a aucun souvenir de lui !

Quand Julia ouvre les yeux, elle a deux surprises de taille : premièrement, elle est à l’hôpital avec un mal de crâne phénoménal ; deuxièmement, un inconnu aussi sexy qu’intimidant assure être son mari. Mais si elle avait épousé un tel homme, elle s’en souviendrait, non ?! Comment a-t-elle pu effacer deux ans de sa mémoire ?
Pourtant, l’acte de mariage est réel, Liam est son époux et il a hâte de la ramener chez eux pour reprendre le cours de leur vie heureuse. Perdue dans cette réalité qu’elle ne reconnaît pas, Julia se raccroche à une chose : le désir entre eux est puissant, électrique, irrésistible… et ça prouve certainement quelque chose !
Mais si tout était trop beau pour être vrai ?

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Mon avis : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Se réveiller une bague au doigt et un mari sexy à son côté sans se souvenir ni de l’un, ni de l’autre, Julia ne sait pas trop si elle rêve ou si elle est en plein cauchemar ! Comment aurait-elle pu oublier deux ans de sa vie ? Comment oublier cet homme si charismatique et si amoureux qui veille sur elle comme la prunelle de ses yeux ? Mais surtout, comment reprendre le cours de sa vie lorsque cette dernière a été complètement occultée par sa mémoire ?

Julia va réagir un peu comme l’adage de William Arthur Ward… C’est impossible lui dit sa fierté. Elle n’aurait pas pu oublier…. C’est risqué de le suivre dit l’expérience… oui mais, c’est son mari, non ? C’est sans issue dit la raison… lui seul a les clés de ses souvenirs… Essayons murmure le cœur… il est si beau hum, si irrésistible, doux et prévenant. Puis un homme qui lui offre un Claddagh en guise d’alliance, c’est qu’il la connait par cœur non ? Si ?

Possible… ou pas !

Julia n’a pas le choix que de suivre son inconnu de mari dans l’espoir de recouvrer au plus vite ses souvenirs. Il en sait bien trop sur elle pour que ce soit un leurre, de plus, l’acte de mariage est formel. Alors pourquoi cette sensation qu’il lui cache la vérité ne la quitte pas ? Pourquoi l’attirance, elle, est bien présente comme si son cœur retombait amoureux à nouveau pour la première fois ?

Julia et Liam, deux âmes perdues au cœur d’un récit rempli de mystères, de non-dits et surtout, d’une belle alchimie entre deux héros qui se découvrent ou se redécouvrent… comme au premier jour.

Il est rare que je vous propose un avis mitigé, mais c’est mon ressenti du moment à l’issue de cette lecture que je viens de refermer. Mais si cela ne l’a pas fait pour moi, ça peut le faire pour vous, et ce, pour de nombreuses raisons.

Dès les premières pages, j’ai trouvé l’histoire de Julia très prenante et mystérieuse. Un début prometteur avec un thème très original qui garantissait des moments d’émotions sans aucun doute. Seulement, le manque de crédibilité de certaines situations, mais aussi des personnages ont été pour moi un gros frein. Nous sommes dans une fiction je vous l’accorde, mais j’ai besoin que les actes et le cheminement psychologique des personnages soient cohérents et puissent être vrais. En fait, il est essentiel pour moi d’y croire, et là, je n’y suis pas arrivée… Je sais que je suis exigeante dans mes lectures et que j’ai ce gros besoin que les éléments se tiennent pour lire sereinement. Je sais aussi que sur ce genre de trame, rester dans le flou est primordial pour que la chute soit la meilleure possible. Je pense que je me suis trop focalisée sur les détails. Les manquants, les détails de trop, les détails qui ne collaient pas, et ce, au détriment de tous ceux qui étaient présent pour passer un excellent moment.

Car oui, vous pouvez passer un très bon moment de lecture avec Amnésia Love si vous faite abstraction « des possibles » et que vous ne cherchez qu’à vous évader dans votre lecture. Si cela est le cas, je ne peux vous dire qu’un mot : foncez ! Car Lexie Tales a une très belle plume, douce, romantique et l’audace de son récit est ingénieux. Et si je n’aime pas les moments décousus, je suis par contre admirative des récits qui me font douter. Et là, pour le coup on doute de A à Z ! On cherche, on extrapole, on veut y croire, on y croit plus, puis on y croit à nouveau. L’auteur a très bien su manier sa plume pour que le lecteur se questionne en même temps que Julia , le tout, dans une ambiance nébuleuse. Puis il y a ce lien que les protagonistes tissent au fil des pages et qui rend la romance délicieuse et nous permet de nous délecter de leurs petites joies qui nous font sourire. De leur peine aussi parfois. Cette complicité grandissante entre eux nous pousse à espérer, nous pousse à croire que l’amour sera plus fort que tout, nous pousse à vouloir le terminer le plus rapidement possible pour savoir et comprendre, avoir le fin mot de l’histoire. Et quelle fin…. Je dois avouer que la dernière partie m’a par contre complètement conquise et surprise. Tout comme la manière dont l’auteure a fait le choix de faire évoluer ses personnages l’un vers l’autre.


Et puis, il y a un point fort qui est non négligeable. C’est ce magnifique voyage en Irlande. Toutes ces belles étendues que Lexie Tales nous image à la perfection au point de nous dépayser complètement et de nous immerger en plein cœur des prairies et des pâturages que peut nous offrir ce magnifique pays.


Amnésia Love est une jolie romance qui sort des sentier battus qui a juste été exploité sans tenir compte des possibles. Mais comme je disais plus haut, nous sommes dans une fiction, alors les possibles… 🙂

Un grand merci aux Editions Addictives pour m’avoir permis de découvrir Amnésia Love en Service Presse.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Extrait : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

– Tu ne te souviens pas ? réitère-t-il.
– Je ne me souviens de rien, laissé-je tomber, mortifiée. Ni du feu ni du cottage. Ni de vous, conclus-je, sans réussir à le regarder en face.
Faire de la peine aux gens est l’une des choses que je déteste le plus au monde. Je suis incapable de gérer ma culpabilité. Je me souviens encore avec horreur du jour où j’ai fait pleurer ma copine Stéphanie sur le parking du lycée. Et pourtant, ça ne date pas d’hier.
– Julia ? C’est moi, Liam.
Je relève le visage, de plus en plus gênée.
Liam, répété-je mentalement, en quête d’une étincelle au milieu des ténèbres de ma mémoire. Il y a bien Liam Gallagher, le chanteur d’Oasis, Liam Neeson, l’acteur, Liam je ne sais plus quoi, l’ex de Miley Cyrus et… c’est tout !
– Ton mari.
Quoi ? Mon mari ? Mais qu’est-ce qu’il raconte ? Je suis mariée ?? Non, non, non, ça ne se peut pas !
La bouche entrouverte, les yeux exorbités, le cœur à cent à l’heure, je le fixe ostensiblement.
Il se fout de moi ! Eh oh, les amis, où êtes-vous ? Sortez de votre cachette ! Ce n’est pas drôle !
Mais il ne me quitte pas des yeux, sûr de ce qu’il avance.
Non, non, non ! Impossible que je sois mariée !
Comme je reste coite, il tend sa main gauche. À son annulaire apparaît une alliance que je reconnais tout de suite. Enfin quelque chose qui me parle ! C’est l’anneau de Claddagh. Un cœur entouré de deux mains et surmonté d’une couronne, le symbole irlandais de l’amour et de l’amitié. Buffy, la tueuse de vampires, était mon héroïne préférée quand j’étais ado. C’est grâce à cette série que j’ai découvert cette bague, pas grâce à… ce Liam.
Ses doigts s’emparent des miens et pointent sous mon nez mon annulaire, orné d’une bague identique. J’en ai le souffle coupé.
Un mariage, ça ne s’oublie pas ! Un mari, ça ne s’oublie pas !

***

Amnesia Love, de Lexie Tales, histoire intégrale.