L’avis coup de cœur de Charlotte sur Lovely Doll de Marilou Sunny, en auto-édition

Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis coup de cœur sur Lovely Doll, le premier tome de la série Lovely Familly de Marilou Sunny, en auto-édition. Une romance chargée d’émotions !

Titre : Lovely Doll

Auteur : Marilou Sunny

Genre : Romance

Editions : Auto édition

Ebook :  3,99 €

Broché : 16 €

Résumé :

Samuel est responsable de son frère et sa sœur, des jumeaux, depuis un an. Lui, qui profitait de la vie et des filles comme bon lui semblait, tout change au décès de leurs parents. Quand ils rentrent du lycée avec une nouvelle amie pour déjeuner, Samuel est hypnotisé par elle. Qu’a-t-elle de si différent des autres ? Pourquoi lui fait-elle autant d’effet ? Malgré leur différence d’âge et tout ce que cela va avoir comme conséquences arrivera-t-il à garder ses distances ? Il est dit que l’amour n’a pas d’âge, mais est-ce vraiment le cas ?

Mon avis :

À la suite d’un terrible accident causant la mort de ses parents il y a un an, Samuel doit assumer la responsabilité de son frère et sa sœur, des jumeaux. Un jour, les jumeaux rentrent avec une amie du lycée pour le déjeuner et Samuel ne voit qu’elle. Malgré leur différence d’âge et les conséquences qu’un rapprochement provoquerait, pourra-t-il garder la distance ?

Samuel et un garçon responsable qui assume avec brio la responsabilité de gérer son frère et sa sœur, adolescents. Il s’en sort très bien, même si pour cela, il a dû mettre fin à ses études pour assumer financièrement.

Les jumeaux, Elia et Théo, sont adorables. Ils gèrent chacun à leur manière la situation dans laquelle ils sont. Ils se font une nouvelle amie au lycée : la timide Lucie. Leur amitié naît rapidement et prend de l’ampleur pour devenir pour chacun des trois un pilier dans leur vie, quelque chose d’indispensable.

Lucie vit une situation complexe également. Sa situation familiale n’est pas toute rose, cependant elle est à l’écoute des autres, bien que sa timidité soit parfois une contrainte. Dès les premiers mots, le premier regard, elle est sous le charme du grand frère de ses amis : Samuel.

Léa, la grande sœur de Lucie, ne vois pas d’un bon œil le lien qui se tisse entre Samuel et sa sœur. Pourra-t-elle accepter ?

Dans Lovely Doll, au-delà d’une romance traditionnelle, c’est tout les membres d’une famille que l’on découvre. Que ce soit la famille de cœur ou celle du sang. Les liens entre les protagonistes sont forts et très touchants. J’ai adoré le point de vue multiple apporté par l’auteur qui donne une dynamique différente cette histoire.

Je suis entré dans ce premier tome très rapidement grave à un prologue poignant qui m’a fait verser quelques larmes. Tout au long de cette histoire, les émotions ne manquent pas. J’ai été très émue tout au long de cette histoire, mais également de beaux moments de joie, de rire et de complicité.

Je ne m’attendais pas du tout à la tournure que prend cette romance et j’en ai été agréablement surprise. Je n’ai pas pu décrocher. LOVELY DOLL est un énorme coup de cœur ! Je suis impatiente de les retrouver bientôt dans le deuxième tome. Merci Marilou Sunny pour ce service presse !

Extrait :

Mike me regarde avec son air à la con, il va me les casser jusqu’à ce que je crache le morceau, la journée sympa est terminée !

— Allez, Dubois, tu sais que c’est toujours moi qui gagne à ce jeu-là ! Quel est le problème avec cette fille ? me demande-t-il.

— Rahh, tu fais chier à vouloir faire le psy avec moi à chaque fois ! m’énervé-je.

— Je te connais mieux que personne et surtout je ne t’ai jamais jugé, dit-il calmement.

— Elle m’a bouleversé, chuchoté-je pour que les jumeaux ne m’entendent pas.

— Du genre ? T’as eu la gaule en deux secondes ?

— Putain, que tu es con ! Voilà pourquoi je n’ai pas envie d’en parler avec toi !

— Ce qui m’intrigue, c’est que d’habitude tu aurais répondu à cette question… Et sans en faire tout un plat !

— Elle a l’âge de ma frangine, elle est mineure, tu comprends ce que ça veut dire ?

— Donc tu as déjà pensé à quelque chose avec elle, si tu en es venu à cette conclusion.

— Je n’en sais rien, ça te va comme réponse !

— Non !

— Non, quoi ?

— Ça ne me convient pas ! Si tu conçois que ça n’est pas possible, pourquoi tu te prends la tête comme ça ? Ce n’est pas ton genre… Appelle Vanessa, elle va te détendre à coup sûr.

— Hors de question, elle devient un peu trop collante en ce moment. Et je ne me prends pas la tête, c’est toi qui m’emmerdes là !

— Bon, si elle ne t’a pas mis la gaule, qu’est-ce que tu as ressenti, dis-moi ? Je peux peut-être t’aider à y voir clair.

— J’ai vu une putain de tristesse dans ses yeux, un truc indéfinissable. Après ça, j’ai eu envie de la serrer contre moi tout au long du repas. Et depuis, je n’ai pas cessé de penser à elle. Mike, c’est la première fois que je ressens ça, on dirait une gonzesse qui parle !

— Tu veux la protéger, comme tu le fais à merveille avec ta sœur ! tente-t-il.

— Sauf que je ne mate pas les seins de ma sœur ! Et puis tu l’aurais vue lorsque Théo a fait sa crise, elle a géré ça comme une chef, bien loin de cette fragilité apparente. Elle m’a bluffé !

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s