Un peu plus d’amour que d’ordinaire d’Emily Blaine – Collection &H !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Un peu plus d’amour que d’ordinaire d’Emily Blaine qui nous offre un peu d’humour, beaucoup de passion et un peu plus d’amour que d’ordinaire, le tout servi avec beaucoup d’émotions, de bienveillance et d’une délicatesse réconfortante dont elle a la maîtrise.

Titre : Un peu plus d’amour que d’ordinaire

Auteure : Emily Blaine

Editeur : HarperCollins

Collection : &H 

Genre : Romance contemporaine

Broché : Lien d’achat

Résumé : Il n’est jamais trop tard pour se créer des souvenirs
Valentine a toujours vécu dans l’ombre de son père, sportif de haut niveau. Pour limiter les séparations douloureuses au fil des déménagements, elle a décidé de rester à l’écart des autres. Aujourd’hui, son père a besoin d’elle  : atteint de la maladie d’Alzheimer, il nécessite une surveillance constante. Elle, qui a toujours fait en sorte de se débrouiller toute seule, n’a dès lors d’autre choix que de trouver quelqu’un pour l’aider.
Depuis qu’il a annoncé sa retraite alors qu’il est au sommet de sa carrière de rugbyman en Australie, Luke a besoin de faire le point sur sa vie. Ce job d’aide à domicile pour le sportif qu’il a longtemps vénéré tombe à pic, et il regorge d’idées pour stimuler la mémoire glissante de cet homme malmené par la maladie. Mais, lorsqu’il rencontre Valentine, Luke a envie de relever un nouveau défi : faire vivre à la jeune femme solitaire l’adolescence qu’elle n’a jamais eue.

⊱♥⊱╮╰⊱❤️⊱╮L’avisdeMya╰⊱❤️⊱╮╰⊱♥⊱╮

Quatorze romans d’Emily Blaine et toujours autant de bonheur de la lire. Non que je compte mais, vous trouverez cette info dans ses remerciements à la fin du roman. Quatorze fois, elle a fait battre nos cœurs à l’unisson. Quatorze coups au cœur avec des thématiques sensibles et d’actualité, voire celles qui nous touchent plus personnellement. Quatorze héros et héroïnes comme on les aime. Sexy, émouvants, combatifs, romantiques, passionnés, passionnants, drôles, craquants et bien d’autres qualités auxquelles on ne résiste point, on leur succombe incessamment. Un peu plus d’amour que d’ordinaire ne déroge à la règle. Un magnifique coup de cœur pour cette romance qui est beaucoup de choses mais, jamais ordinaire. De l’Emily Blaine dans toute sa splendeur tout simplement. Une histoire que je ne peux que vous recommander et promis, ça va être génial, si je peux emprunter l’expression favorite de Luke et il a eu raison. C’était génialissime.

Nos deux héros du jour sont loin d’être compatibles. Si leurs sentiments sont en totale osmose, ce qui les oppose saute tout de suite à l’œil. Mais ne dit-on pas que les contraires s’attirent ? Qu’il n’y a pas d’embûche que l’amour ne peut braver ? L’amour n’est-il pas censé réduire les différences et rapprocher les cœurs ? Valentine est mutique, méfiante, une solitaire à la façade froide, mais rien de tout cela n’arrêtera Luke. Au premier coup d’œil, elle a titillé son côté taquin et depuis, il n’a eu de cesse de la provoquer juste pour le plaisir de susciter ses rougissements, l’entendre en rire ou subir ses réprimandes. Malgré les avertissements de ses amis, tous les moyens étaient bons pour chercher sa compagnie. Au mieux, elle acceptait son amitié qui lui est devenue curieusement très chère en peu de temps, au pire, elle le repoussait. Luke n’en s’inquiétait nullement, il sait être patient et persévérant quand une chose ou une personne lui tient à cœur. Valentine lui paraissait comme un oiseau aux ailes abîmées, effarouchée, évitant tout contact avec le monde extérieur mais, quand on la repousse dans ses derniers retranchements, le fragile oiseau déploie ses ailes et au besoin, il plante ses griffes pour défendre son territoire, son intimité ou ses proches. Valentine est d’un paradoxe fascinant qui ne laisse pas Luke indifférent mais, rien de mieux qu’un dessert à se partager à deux pour briser la glace !

Plus les jours passaient, plus les liens de l’amitié se resserraient, se consolidaient entre eux, leur complicité appelait la confiance et les partages sucrés devenaient plus que cela… sensuels et mâtinés de sentiments amoureux… Prisonniers de leur bulle de bonheur, les cœurs chavirés et le sens de la réalité occulté, rendant le retour sur terre cataclysmique, douloureux car, rien ne les a préparé à ce jour où le monde s’écroule autour d’eux. Luke a bouleversé le quotidien de Valentine, a mis le chaos dans son équilibre émotionnel mais, il a aussi apporté de la couleur et du rire dans sa vie tristement monotone. Il l’a réconciliée avec elle-même, avec son passé ainsi qu’avec sa passion et à présent qu’elle s’est attachée, il s’apprête à repartir, à des milliers de kilomètres… à repartir après lui avoir montré ce que peut être la vie à ses côtés.  Après lui avoir appris à vivre et à entretenir l’espoir…

Si l’avenir des deux amants s’annonce incertain, leur amour, lui, reste indéfectible. La distance n’est pas un obstacle mais, un beau rappel de la force du véritable amour, dit-on, il suffit de croire, d’oser et passer outre le doute et les incertitudes qui les taraudent !

Emily Blaine, la reine de la romance frenchy, a frappé un grand coup, nous offrant par le biais de cette magnifique histoire un grand moment de douceur, de rire, une intense chasse aux souvenirs pour reconstituer l’histoire de toute une vie de petits bonheurs oubliés. Elle nous a fait don de moments privilégiés, ceux qu’on ne partage qu’avec les êtres chers. Et aussi des personnages passionnés qui nous émeuvent par leurs failles, dans les instants de doute et ceux des indécisions.

Un peu d’humour, beaucoup de passion et un peu plus d’amour que d’ordinaire, le tout servi avec beaucoup d’émotions, de bienveillance et d’une délicatesse réconfortante dont elle a la maîtrise.

Bref, Un peu plus d’amour que d’ordinaire se déguste goulûment ou délicatement, l’important est qu’on s’en régale comme de l’un de nos desserts de prédilection, peu importe l’endroit ou la période. Si chacun a besoin de son rayon de soleil dans sa vie, on a assurément besoin aussi des histoires d’Emily Blaine pour un moment de bien-être bien mérité !

Merci à Laure et Collection &H pour l’envoi du service presse et à l’auteure pour cette sublime histoire toute en douceur malgré les thématiques douloureuses qu’elle aborde !

emily

Les P’tites étoiles du Mercredi


Coucou les grandes et petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud vous parlent de deux livres de leur sélection :

Comment ranger sa chambre en 7 jours seuleument de Audrey Poussier

Résumé
Colette et Mo sont comme beaucoup d’enfants : ils adorent jouer et détestent ranger. Seulement, quand passe le petit bonhomme, pas question de lui désobéir. Alors, Colette et Mo s’organisent : lundi, tri ; mardi, bagarre ; mercredi, formule magique pour rétrécir puis regrandir ; jeudi, tout flanquer par la fenêtre ; et ainsi de suite jusqu’à dimanche… jour de repos pour le petit bonhomme du rangement !

L’avis Arnaud :
Mon moment préféré est quand les enfants font une grande pile de jouet et que l’un jette les jouets à l’autre qui les trie. Avec eux, c’est marrant de ranger sa chambre, sauf un passage avec l’aspirateur. 
Certains conseils peuvent être utiles, mais la méthode n’est pas très efficace.

J’ai bien rigolé avec ce livre. Les dessins sont très jolis.

Mon conseil : éviter de se bagarrer dans une chambre en bazars, car après, c’est pire.

L’avis de Bruno :
Les dessins sont beaux. Le petit bonhomme du rangement m’a fait beaucoup rire. J’adore la réponse des enfants a la menace de tout jeter par la fenêtre. Mais je ne ferais pas la même chose !

Mot de maman :
Ce livre peut permettre d’apprendre les jours de la semaine et de passer un moment amusant. Cependant, ne comptez pas avoir une méthode infaillible pour faire ranger leur chambre à votre enfant !


Francisco de Perceval Barrier

Résumé
Francisco est un chat sauvage, et il aime sa solitude. C’est d’ailleurs pour ça qu’ il a installé sa station-service en plein désert : les voitures s’arrêtent, font un plein, repartent aussitôt, et c’est parfait comme ça. Sauf quand les voitures calent et ne veulent plus redémarrer. C’ est justement ce qui arrive aujourd’hui à Madame Lapin et ses trois lapereaux… Zut ! Francisco, tu as des invités !

L’avis Arnaud :
Francisco est chargé de mettre de l’essence dans les voitures. En attendant que quelqu’un arrive, il ne fait que manger des chips (et c’est pas bien ça…). C’est un chat sauvage qui aime bien la solitude. J’ai adoré la dernière page qui m’a beaucoup fait rire.
Les dessins sont très jolis. J’ai été triste de voir qu’il ne sait pas jouer à des jeux à plusieurs. Et j’étais content qu’il partage un moment avec les enfants.

Mon conseil : il faut mieux jouer avec les autres que de jouer tout seul.

L’avis de Bruno :
Francisco n’est pas gentil avec la famille lapin, car il préfère rester tout seul.
J’ai adoré découvrir sa maison cachée.
J’ai trouvé super l’activité qu’ils arrivent à faire ensemble. 

Mot de maman :
C’est une belle petite histoire avec une belle morale. L’alternance narration et BD donne un côté original.