L’avis de Carine sur The Intense Deal, un roman de Sonia Eska chez Addictives Editions


✧˚₊‧୭⁺‿︵ Titre : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

The Intense Deal

Auteur : Sonia Eska

Genre : Romance

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Résumé : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Elle veut tout découvrir. Il n’a plus rien à perdre.

Quand Cruz, célèbre freefighter, rencontre la belle Shenae, ses certitudes s’écroulent ! Lui qui ne sait que profiter du moment présent est subjugué par cette jeune femme au sourire solaire et au cœur malade.
Tout les sépare, mais ils ne vont plus pouvoir se quitter : c’est lui qu’elle veut pour expérimenter le plaisir sous toutes ses formes avant de mourir. Et il est incapable de refuser.
Cruz osera-t-il lâcher sa vie toute tracée pour enfin connaître autre chose que l’ombre ?

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Mon avis : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Ne lisant pas les résumés, la surprise fut de taille lorsque, je me suis retrouvée face au récit de Cruz. Après Aria et Casey dans Savage, c’est au tour de cet autre membre du BLT, club de freefight, de nous offrir son histoire. Et quelle histoire ! Cela faisait longtemps que je n’avais pas versé autant de larmes. Sonia Eska a su me toucher en plein cœur et le faire battre hors de mon corps à plusieurs reprises. Boum-boum, boum-boum, mon cœur cogne encore pour The intense Deal, pour Shenae, pour Cruz et son Abuelita. C’est avec un rythme cardiaque d’un tempo déraisonné et la larme à l’œil que j’en ai tourné la dernière page… Ce roman est tout simplement magnifique, addictif et bouleversant. Il nous remue les tripes et nous emporte d’un bout à l’autre happé par le talent de la plume de son auteur. Sonia Eska cramponne ses lecteurs avec finesse en les immergeant dans la tourmente de ses personnages avec subtilité tout en surprenant avec une trame peu commune qui percute par la détresse que l’on peut ressentir, mais aussi par la beauté de l’amour de la vie et les sourires de Nae.

Cruz est un homme imposant à la carrure impressionnante. Un amas de muscle décoré d’encre dont la beauté indécente ne laissera pas une jolie blonde indifférente. Sombre et tourmenté. Puissant et fragile à la fois, hargneux et passionné, le paradoxe par excellence. Peu de personnes osent l’approcher, il fait même peur avec son regard noir qui fait fuir les gens. Mais lorsqu’il se rend au chevet de sa grand-mère, celle qui lui fera face dans la chambre 509, sera bien plus troublée et fascinée, qu’apeurée. Nae… Son extrême opposé… Cette jeune femme est si solaire qu’elle pourrait éclairer les nuits les plus noires rien que de son sourire qui ne la quitte jamais, de son amour pour la vie, pour les gens et toutes les petites choses insignifiantes qui font le bonheur. Tout est beau et à découvrir. Tout est à faire et vite. La positive attitude à toute épreuve… même dans le négatif, même lorsqu’il n’y a plus d’espoir…

The intense Deal… Que vous dire à part de ne pas hésiter une seule seconde à vous plonger dans cette romance qui est tout aussi paradoxale que son héros. Une romance sombre et lumineuse à la fois. Triste et si pleine de joie. Indécente et pudique, intense et tendre, aux battements de cœur désordonnés et surtout déraisonnés. Une romance qui nous offre une magnifique leçon de vie et de courage, qui ne nous laisse pas indemne. Des personnages à couper le souffle ! Autant les principaux que les secondaires que l’on prend plaisir à découvrir pour certains et redécouvrir pour d’autres. Des héros que l’auteure a manié à la perfection pour nous faire succomber sans aucun préavis.

J’ai eu un énorme coup de cœur pour Cruz qui déjà dans le premier opus, m’avait beaucoup interpellé et fait craquer à sa manière. J’avais hâte de le connaitre mieux. De comprendre ses démons et ses failles qui le rendaient si inaccessible. Je n’ai vraiment pas été déçue… Cet homme plein de testostérone qui transpire d’humilité est si bouleversant dans ses émotions et ses silences… Un homme fort avec ses poings, mais si désemparé face à la fatalité qu’il aimerait bien pouvoir boxer sur un ring pour la mettre au tapis… Un homme qui va faire le choix le plus dur de sa vie. Accepter un Deal très intense… Un Deal qui va fissurer encore plus son cœur, mais qui en même temps, va lui apporter l’oxygène nécessaire pour battre, tout en affaiblissant plus vite celui de Nae. Mais un Deal qu’aucun des deux ne regretterait pour rien au monde… Tout éphémère soit-il… Qu’importe s’il y a une date de péremption. Chaque jour compte. Chaque heure, chaque minute… chaque seconde. Le temps est si précieux pour Nae.

Si j’ai eu un énorme coup de cœur pour Cruz, A Shenae, j’offre un standing-ovation ! Cette femme pétillante, solaire et foutrement déstabilisante pour Cruz m’a donné autant de sourires que de larmes, et des sourires dans les larmes. Mais pardessus tout, elle a illuminé ma lecture d’un bout à l’autre. Cette battante n’a pas besoin d’être sur un ring pour se battre, elle le fait au quotidien dans une insouciance et une espièglerie sans faille. Son bagage est pourtant très lourd à porter, mais elle préfère ne pas gaspiller le peu de temps qui lui reste à se morfondre. Elle veut vivre et découvrir la vie. L’art, le travail, les champs de tulipes et les freefighters, en fin un freefighter plus particulièrement avec lequel elle compte bien expérimenter tellement de choses… si sensuelles. Et pour ce faire, elle ne lâchera rien. Pas le temps de tourner autour du pot. Elle fonce, s’impose et s’immisce sous la carapace de Cruz avec une facilité déconcertante qui ne peut que le faire capituler. Personne jusqu’ici n’y avait réussi. Pas même ses amis… Et pourtant, ce petit bout de femme arrive et chamboule toute sa vie lui apportant cette lumière qui lui manquait. Mais… Est-il prêt à laisser faire jusqu’au bout ? Sinon, comment survivre au soleil de sa vie qui s’éteint peu à peu, le replongeant dans l’obscurité ?

The intense Deal, une histoire touchante, bouleversante, et surtout, teinté d’un humour qui passe à la perfection entre les larmes et les moments d’espoir. Cela donne un charme de plus à la plume de Sonia Eska qui est vraiment fabuleuse. Une plume qui touche en nous percutant avec des thèmes forts, profonds. Il y a ceux que l’on voit et qui sont mis en évidence, puis il y a les autres, ceux qui sont dans l’ombre et qui pourtant sont aussi joliment traités. Une romance pleine de passion et d’incertitudes rythmée à la perfection pour nous tenir par les émotions d’un bout à l’autre nous faisans alors passer tour à tour, de la tachycardie à la bradycardie, puis perdre notre souffle pour le retrouver un peu plus tard jusqu’à le perdre à nouveau…

Nae et Cruz, « Ils sont tout ce que j’aime », un contraste fascinant ! Une histoire d’amour forte qui ne l’est pas moins, portée par un panel de personnages aussi précieux les uns que les autres. Aussi attachants, aimants, dans leurs doutes, leurs colères, leurs peurs et leurs espoirs. Qu’ils soient amis ou membre des Freefight. Qu’ils soient une grand-mère, un père une mère ou une sœur, un médecin ou une voisine de chambre, Sonia Eska nous offre la plus belle des familles. La famille de cœur, unie pour un même cœur.

Boum- boum… Boum-boum…. Bippppppppppppppppppppppp ……………………………..

Bip de fin ? De mon avis en tout cas. En ce qui concerne l’histoire, je vous laisse la découvrir ;).

✧˚₊‧୭⁺‿︵ Extrait : ‿︵⁺୭‧₊˚✧

– Alors, le match t’a plu ?
Je reviens immédiatement me noyer dans les iris bruns de Cruz, contente de l’entendre ouvrir le dialogue.
– C’était violent, mais travaillé, donc je dirais que oui, ça m’a plu.
Je marque une pause et me rapproche de la table. Cruz ne bouge pas, aussi figé qu’une statue de cire. J’aimerais pouvoir dire qu’il est sur la défensive ou encore qu’il se retient d’avancer vers moi, or cet homme est impossible à décrypter.
– D’où viens-tu ? m’enquiers-je sans transition.
Cette fois, il me surprend à étouffer un soupir en détournant furtivement le regard. Presque immédiatement, deux de ses doigts viennent frôler son menton couvert d’une fine barbe.
Encore ce tic…
– C’était une connerie, marmonne-t-il en attrapant son verre pour en boire deux belles gorgées.
– Qu’est-ce qui était une connerie ?
Curieusement, un léger spasme vient contracter mon estomac. OK, c’est mal parti…
– Qu’est-ce que tu veux ? m’assène-t-il d’un ton trop sec.
– Faire connaissance. Discuter. Passer un bon moment.
Encore maintenant, son regard se lie au mien et me fragilise. Je tiens toujours sur mes jambes, mais je me sens ébranlée. Par lui. Par son incapacité à communiquer normalement. Par sa supposée méfiance et dans un même temps par les éclats d’inquiétude qui brûlent à présent dans ses prunelles. Par ce fourmillement enivrant qui chahute mon épiderme maintenant que son odeur se fixe à mes narines. Par ce besoin de contact qui s’impose à moi comme une nécessité…
– C’est tout ?
Non, ce n’est pas tout.
Je pourrais noyer le poisson, essayer de me raccrocher aux branches et mentir dans le seul but de ne pas altérer ce début de relation déjà bancale. Juste pour avoir la chance de le revoir. Sauf que je ne peux décemment pas nier que quelque chose de plus charnel anime mon pouls lorsque je suis près de lui.
– Je ne suis pas à ton goût ? demandé-je en souriant malicieusement tandis que j’amorce un nouveau pas vers lui.
– Tu l’es bien trop… Mais je risque de t’abîmer, murmure-t-il à mon oreille.
Son regard noir me dévisage avec sérieux, pourtant je souris et approche à mon tour.
– Alors tu devras faire attention…

***

The Intense Deal, de Sonia Eska, histoire intégrale.

Ma collection de Fleur Hana !


⊱♥⊱╮╰⊱❤️⊱╮Coup de projo sur Fleur Hana ╰⊱❤️⊱╮╰⊱♥⊱╮

188286142_864442774158987_1803388004897358832_n

L’avis de Charlotte sur le tome 4 de L’interne : Quatrième année de Emily Chain


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur le tome 4 de L’interne : Quatrième année de Emily Chain paru chez So Romance.

Titre : L’interne Tome 4 : Quatrième année

Auteur : Emily Chain

Genre : Romance suspense

Editions : So Romance

Ebook : 5,99 €

Broché : 12,99 €

Ne pas lire sans avoir lu les tomes précédents, risque de spoil.

Résumé :

Démêlerez-vous le vrai du faux ?

Juste après avoir appris la vérité sur les hommes de sa vie, Julia disparaît mystérieusement. James affirme à tout le monde qu’elle a décidé de prendre du temps pour elle… mais l’instinct de Dean lui souffle que la réalité est tout autre. Le doute l’assaille quand il reçoit soudainement des pages arrachées d’un carnet. Il est ainsi confronté à l’intimité d’une femme anonyme qui semble au plus mal. Qui se cache derrière ces lettres ? Une patiente, une collègue… ? Une chose est sûre, il la connait, et mieux que ce qu’il ne le croit. Et s’il n’y avait qu’une seule et même personne derrière tout ça ? Et si c’était celle que l’on n’aurait jamais soupçonnée ? Facile de tirer les ficelles quand on est dans l’ombre…

Clôturant sa célèbre saga entre les deux rivaux médecin et avocat, Emily Chain nous dévoile les dernières pièces de son puzzle de façon magistrale. Suspense, trahisons et frissons vous accompagneront tout au long de votre lecture.

Mon avis :

Julia a enfin appris la vérité sur les hommes qui l’entourent : James son mari et Dean le médecin pour qui elle craque. Puis elle disparaît mystérieusement. James affirme qu’elle est partie prendre du temps pour elle, suite à une mauvaise nouvelle, mais Dean ne le croit pas. Et compte bien la retrouver.

En parallèle, Dean reçoit des lettres comme arrachées d’un carnet ou d’un journal intime provenant d’une jeune femme qui raconte son quotidien. Il ne sait pas qui ce cache dernier cette plume, mais pense la connaître ce qui le perturbe d’autant plus.

Entre vérité, faux-semblant et manipulation, qui détient la vérité ? Qui tire les ficelles ? Dans quel but ?

Dans ce dernier tome, clôturant la saga, nous avons enfin les derniers éléments permettant de recomposer ce puzzle plutôt complexe. L’auteur a su me surprendre, car je ne m’attendais pas du tout à cela. J’étais loin de me douter du responsable des malheurs de Dean et de Julia.

Ce dernier opus est plein de suspense, de doute et de confusion ; entre vérité et faux-semblant, tout est emmêlé.

J’ai eu un peu de mal à reprendre le fil des événements, étant donné que j’avais lu le tome 3 il y a plusieurs mois déjà. J’aurais pu plus facilement m’attacher à l’histoire et aux personnages si j’avais enchaîné plus rapidement les quatre tomes.

Ce dernier tome conclut cependant très bien la saga. Il nous permet de comprendre les tenants et aboutissants, cependant, j’aurais aimé (en grande sensible que je suis) trouver plus de romance, car ce tome est quasi-exclusivement un roman à suspense.

La plume de l’auteur est fluide, le roman se lit rapidement. Le point de vue passe de Dean à Julia et à James ainsi qu’à un autre personnage que je vous laisserai découvrir, ce qui nous permet d’avoir une vue complète de la situation et nous aide à démêler le vrai du faux.

Vous êtes fan de roman à suspense ? Cette saga est faite pour vous !

Merci à So Romance pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

—  Sachez une chose, nous aimions tous Julia. Son départ un petit peu étrange nous affecte tous. Vous n’êtes pas le seul à souffrir. Et d’ailleurs, nous pensons tous que vous êtes responsable de son départ. Il n’est pas nécessaire d’être très intelligente pour savoir que vous avez été le souci principal de cette femme ici. Et croyez-moi, nous préférerions l’avoir elle plutôt que vous.

Cette réaction est plutôt récente. Si j’avais énormément la cote au niveau des infirmières, je comprends bien que ce temps est révolu. En effet, le départ de Julia a placé mes alliées de l’autre côté. En même temps, je ne peux pas vraiment leur en vouloir. Puisque la raison officielle de son absence est assez floue et que je ne peux pas me défendre sans mentir. Je sais très bien que Julia n’est pas partie de son plein gré, c’est impossible. Elle m’aurait prévenu. Ou Tara aurait été mise au courant. Sa disparition est logique. Simplement, je suis le seul à le savoir. Toutes les autres personnes ici présentes sont complètement convaincues que je suis le responsable. En quelque sorte, elles ont raison puisque je n’ai pas réussi à la protéger convenablement. Mais je ne suis pas responsable de son absence. L’enflure dans cette histoire, c’est James. Je n’ai absolument aucune idée de ce qu’il a fait à Julia, mais une chose est sûre, faire semblant est le plus dur. Mes amis m’ont dit de rester à l’écart. Je sais que les gars ont raison, mais je commence en avoir marre d’entendre des réflexions du genre. En fin de compte, c’était beaucoup plus simple quand je me faisais draguer à tout va.

—  Écoutez, Mademoiselle. Je ne vous connais absolument pas. Ce qui veut dire que vous ne me connaissez pas non plus. Vous avez simplement entendu des rumeurs. Savez-vous que dans un hôpital, il y a énormément de choses colportées sans la moindre preuve. Si vous connaissez également ma réputation, vous savez que j’ai été accusé à tort de faits immondes l’année dernière. Et sans Julia, je ne serais pas ici aujourd’hui. Ce qui veut dire, qu’il n’y a absolument aucune chance que je sois responsable de son départ, puisque sa présence me protégeait. Alors au lieu de répéter des idioties, apprenez à réfléchir avant de venir me voir.

Je commence à m’éloigner, avant de me souvenir d’un petit détail. Je pivote vers elle, croise son regard un petit peu méfiant et rajoute :

—  Une autre chose. Vous avez dit que me voir dans cet état n’était pas bon pour les patients. Je n’ai reçu absolument aucune plainte ni réflexion de leur part ou de leurs proches. Sachez que je suis même aux petits soins pour leur éviter de voir le visage que j’ai chaque matin dans le reflet de mon miroir. Alors, ne doutez jamais que je sois un bon médecin. Nous n’avons pas besoin d’être bien moralement pour être bon médicalement. Je ne suis pas un psychologue ou un coach de vie. Je soigne les gens. Je diagnostique. Vous avez besoin d’avoir un sourire idiot sur le visage pour vous sentir belle, d’accord, mais cela ne changera rien au fait que vous êtes une bonne ou une mauvaise infirmière. La façade que vous présentez ne reflète absolument pas qui vous êtes.