L’avis de Charlotte sur Sexy frigide cherche crush orgasmique #2 de Melly Darcy

Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Sexy frigide cherche crush orgasmique #2 de Melly Darcy publié par Shingfoo éditions

Titre : Sexy frigide cherche crush orgasmique #2

Auteur : Melly Darcy

Genre : Romance

Editions : Shingfoo éditions

Ebook :  3,99€

Résumé :

Alors que Quinn était censée se dorer la pilule sur une île paradisiaque avec un mec gaulé comme un dieu grec, elle vient de prendre la tangente…
Humiliée, elle a bien du mal à remonter la pente. Elle ne veut plus entendre parler de celui qui l’a reléguée au second plan après lui avoir laissé croire que le bonheur était à portée de main.
Lui parler pour lui dire ses quatre vérités ? Oui, ça pourrait la soulager mais hors de question de lui montrer l’état dans lequel il l’a mise. Tant pis pour lui. Elle est partie sans une explication, c’est lui qui s’est fait larguer. Pas elle. Elle n’a rien à se reprocher. Il s’est mal comporté, lui.
Alors il ne lui reste pas 36 000 solutions :
1 – L’oublier.
2 – Remonter en selle.
La méthode Coué est peut-être la clef : elle est une fille bien, elle est une femme indépendante et elle aura bientôt la carrière dont elle rêve. Laisser un homme lui dicter sa conduite ? Jamais. Elle a voulu aller plus loin, là où cet énergumène n’a vu que de l’amusement. C’était une erreur de sa part. On ne l’y reprendra plus !
Sauf que voilà, Nathan lui manque. Terriblement…

Mon avis :

Quinn était censé passer un bon moment sur une île paradisiaque en compagnie d’un homme magnifique, mais les choses prennent une tout autre tournure, humilié elle décide de partir précipitamment.

Elle s’en veut d’avoir laissé Nathan lui faire entrevoir le bonheur, mais elle est bien décidée à ne plus entendre parler de lui. Pour ça, rien de mieux que de se concentrer sur ses objectifs, le premier trouver un emploi ! Un problème se pose cependant, malgré tous les efforts Nathan lui manque.

J’étais impatiente de retrouver Quinn, car la fin du premier tome nous laisse sur un gros suspense. La jeune femme est bien décidée à ne pas se laisser faire ne pas se laisser dicter sa conduite par un homme même s’il est terriblement craquant. Elle veut tourner la page et n’hésite pas à faire des rencontres pour y arriver.

Ce tome est tout aussi addictif que le premier entre les problèmes familiaux, les amitiés naissantes ou à entretenir, les relations avec les hommes et sa recherche de travail, Quinn a de quoi s’occuper ! Les relations entre Quinn et sa famille sont quelque peu tendues, notamment avec sa mère et sa sœur. Elle désespère d’arriver un jour à correspondre à leurs attentes. Arriverons tel à s’entendre ?

J’ai adoré une fois de plus les dialogues entre Nathan et Quinn. Ils sont pleins de piquant et les protagonistes ne manquent pas de répartie. J’ai adoré l’évolution de Quinn qui gagne en réflexion et en maturité tout au long de ce tome. Nathan paraît égal à lui-même, c’est-à-dire détaché, distant, intouchable. Mais il pourrait vous surprendre ! J’ai été touchée par des émotions que dégagent Quinn et Nathan.

J’ai beaucoup aimé ce deuxième opus, plus encore que le premier. Pas de temps mort dans l’histoire que j’ai trouvée très addictive. La plume de l’auteure est fluide et agréable. Je serai ravie de retrouver les personnages, dans un prochain roman, consacré à l’amie de Quinn : Galie !

Merci à l’équipe Shingfoo pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

— Hummmmmm ? fit une voix masculine endormie au téléphone.

— C’est moi, Quinn.

Il y eut un silence au bout du fil.

— Je te manque tellement que tu as envie d’une petite séance orgasmique par téléphone de bon matin ? s’amusa Nathan, la voix suave. Je peux comprendre, après tout, je suis le meilleur coup de ta vie et …

— Dans tes rêves, l’interrompis-je brusquement. Donne-moi le nom de la maladie.

— Quelle maladie ? me demanda-t-il, intrigué.

— Celle que tu m’as possiblement refilée en ne pensant pas à te protéger, abruti.

Je l’écrivis sur un bout de papier quand il me l’indiqua.

— N’oublie pas de prévenir la pouffe qui t’a sucé sur la plage et ta fiancée. Je ne te souhaite pas une bonne journée. Et une dernière chose : va au diable, Wheeler.

Je lui raccrochai au nez et rejoignis Annie pour me rendre dans le seul laboratoire ouvert un dimanche matin.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s