Andréas – The Cupidon Brothers #4 d’Estelle Every en auto-édition !


Hello les étoiles, je vous invité à lire mon avis sur Andréas, le 4e Ange de la fratrie Cupidon d’Estelle Every. Une très belle lecture qui séduit incessamment et nous touche profondément. Une douce romance, certes, mais non dépourvue de suspense ni de danger. A ne pas manquer !

Titre : Andréas – The Cupidon Brothers #4

Auteure : Estelle Every

Editeur : Auto-édition

Genre : Romance paranormale

Broché : Bientôt disponible

Résumé : Il veut sauver les humains, elle souhaiterait guérir ses propres blessures.
Jusqu’à présent, Andréas Cupidon, pédiatre sexy, consacrait sa vie entière à ses jeunes patients, mais l’arrivée de Penny Lake remet en cause ses priorités.
La jeune femme cache un secret : elle est atteinte d’un mal mystérieux qui provoque des hallucinations… comme ces ailes attachées au dos d’Andréas. Puisque la maladie la ronge, elle ne peut se lier à un homme, aussi beau et généreux soit-il.
Mais lorsque le passé de Penny la rattrape et que les ennemis d’Andréas se dévoilent, c’est avec les yeux du cœur qu’ils devront faire face ensemble pour s’en sortir.

✧˚₊‧୭⁺‿︵ L’avisdeMya ‿︵⁺୭‧₊˚✧

Andréas est pédiatre et se donne à fond et du mal dans sa mission qu’il considère comme son devoir d’Ange. tout son temps est dédié à sauver ces âmes innocentes … Et il est très en colère car, ses efforts sont vains. Sa mission est un échec cuisant qui met ses émotions en ébullition. Vivre la souffrance des humains au quotidien surtout quand il s’agit de ses jeunes patients le rend malade. Au point qu’il est prêt à s’associer au diable pour intégrer Zita Reed, sa jeune patiente condamnée, à un programme clinique expérimentale. Vendre son âme et marchander son sang au risque d’y laisser la vie, est un deal qui lui semblait juste contre sauver la vie de sa petite protégée. Préoccupé et l’âme torturée Andréas ne trouve l’apaisement qu’auprès de Penny Lake, la belle-sœur de son frère Éros. Cette jeune femme qui l’a mis à genoux au premier regard a touché son cœur et a mis à sac ses émotions déjà à vif. Pen le fuit, se refuse à toute relation mais, elle ne peut dissimuler l’envie de lui dans son regard méfiant et hanté par des secrets connus que d’elle. Jusqu’à aujourd’hui, il n’a jamais désespéré de la convaincre de son amour, mais depuis, sa rencontre avec le démon en personne, il n’est plus sûr que la faire rentrer dans sa vie soit une idée judicieuse. Dans son désir de la protéger, il s’est convaincu de renoncer à elle… Mais à quel prix ? 

Penny a essuyé maintes déconvenues pour son jeune âge ainsi la méfiance est devenue une seconde peau pour se protéger des désillusions. Depuis son retour de l’enfer, Andréas est le seul homme à avoir réussi à ébrécher ses défenses. Sa force tranquille, sa patience et sa gentillesse ont su apaiser son anxiété, son intérêt et son désir pour elle font du bien à son égo et la réconcilient avec elle-même. Et si elle s’en défend, l’attrait de l’Ange Cupidon ne la laisse pas indifférente.

Penny a commis bien des erreurs par le passé mais, aujourd’hui, la vie lui offre une seconde chance pour repartir de bons pieds grâce à sa détermination de s’en sortir et aussi grâce à sa jumelle, Daphné qui l’a soutenue sans jugement.  Aujourd’hui, elle fait un boulot qu’elle adore, les liens avec sa sœur se resserrent, une nouvelle famille qui l’a adoptée d’emblée, mais, le rapprochement d’Andréas, met ses émotions à mal et elle n’a que ses mécanismes de défenses pour gérer ce trop-plein qui la submerge. Sa manie de souffler le chaud et le froid ne manque pas de la faire basculer dans ses vieux travers. Son manque de confiance en elle et en autrui font revenir à la surface de terribles souffrances. Mais tout cela n’est rien devant le retour de son pire cauchemar, sa vie d’antan qu’elle voudrait enterrer mais, elle ne peut empêcher ses erreurs de la rattraper. Rien n’est immuable dans la vie, Pen, l’a appris à ses dépens. Une leçon qu’elle n’est pas près d’oublier… 

Attention mesdames, les écarts se resserrent entre les frères Cupidon. Entre l’indécrottable Éros, Caleb à l’âme torturée, Élon et ses questions existentielles et Andréas, le héros de ses dames et l’espoir de l’enfance condamnée, nous, pauvres lectrices, on ne sait plus où donner la tête devant cette brochette de testostérones et plus si affinités… Lequel des quatre est notre préféré ? That’s the question ! Toutefois, pourquoi choisir alors qu’on peut tous les adopter ? Chacun de la fratrie a ses arguments propres pour nous conquérir et nous faire fondre comme neige. Andréas, notre Ange du jour est si discret et n’aime pas vanter ses qualités, estimant que ses actes parlent pour lui. Se vendre, il le veut bien, mais seulement si c’est pour une cause juste à ses yeux. Sauver des enfants en souffrance, l’est pour lui… Andréas est empathique et s’implique corps et âme dans la mission dont il se sent investi. Il a la certitude chevillée au corps que sauver ces jeunes humains est la raison de sa présence auprès d’eux et il est prêt à tout pour accomplir son devoir d’Ange… Même s’il doit sacrifier son amour pour Penny. 

Quant à cette dernière, elle n’est pas en reste. Son parcours, sa force, sa détermination et ses failles ne manquent pas de nous marquer à vif. Ses erreurs pas le passé ont entamé son estime en elle, elle se croit indigne du respect des autres, indigne de l’amour. Mais ces actes, ses actions au sein de l’Orphelinat, dont elle gère les cuisines, nous prouve que Penny mérite d’avoir une belle vie, qu’elle est digne de l’amour des siens, de l’amour d’Andréas. Hier, elle a payé son dû et aujourd’hui, il faut qu’elle travaille dur sur elle, qu’elle accepte son passé pour pouvoir avancer, qu’elle tende la main pour recevoir et sans culpabilité la récompense que le destin lui offre.

Une histoire dans laquelle le présent mène la bataille au passé pour mieux construire l’avenir, le bien mène sa bataille contre le mal pour instaurer la paix. Deux batailles dont seul l’amour sortira vainqueur !

De sa plume électrique et délicate, Estelle Every continue de nous transporter par ses écrits pleins de passion mais, qui véhiculent aussi des messages forts et engagés. Tout est bon dans cette romance, tout est bien travaillé et parfaitement dosé pour qu’on passe un très bon moment. Et retrouver les Cupidon et leurs campagnes n’est pas un attrait négligeable. Toujours en train de faire ce qu’ils maîtrisent le plus : Se chamailler comme seuls les frères savent faire, se soutenir dans les mauvais moments, faire bloc contre leurs ennemis et donner beaucoup d’eux pour sauver l’humanité d’elle-même. 

Bref, ce volet consacré à Andréas a été une très belle lecture qui séduit incessamment et nous touche profondément. Une douce romance, certes, mais non dépourvue de suspense ni de danger.

A ne pas manquer !

Merci à Estelle Every pour sa confiance et au plaisir de découvrir le prochain Cupidon ! 

estelle