Ugly Ronney de Sandra Kiss en auto-édition !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Ugly Ronny de Sandra Kiss. Une agréable lecture qui ne manque ni de suspense ni de rebondissements ! Avec les Khan, le danger n’est jamais loin et l’histoire d’amour entre deux personnages qui vivent dans deux mondes diamétralement opposés apporte son lot d’émotions.

Titre : Ugly Ronney

Auteure : Sandra Kiss

Editeur : Auto-édition 

Genre : Romantic-suspense 

Broché : Lien d’achat

Résumé : Ronney est une jeune femme introvertie au physique disgracieux. Elle vit très modestement dans un des quartiers les plus pauvres de Sheryl Valley, une ville gangrénée par la mafia au sud de la Californie. Sans diplôme, elle travaille dur dans le restaurant de ses parents et double des films d’animation pour enfants, le week-end. Comme le veut la tradition, le jour de son vingt-cinquième anniversaire, elle reçoit un gage de la part de ses cousins : elle doit se présenter aux portes d’une célèbre demeure. Les Khan traînent une sulfureuse réputation à cause de leurs liens supposés avec la mafia. Si Ronney pense assez vite gagner la sortie, Camilia, la matriarche de cette famille, la retient. Le fait que la jeune femme ne corresponde pas aux canons de la mode et de la beauté l’intéresse. Elle lui propose de devenir l’assistante personnelle de son fils aîné, Yeraz, avec un salaire mirobolant à la clef. Ronney ne peut pas refuser. Une seule règle est à respecter pour garder ce travail : ne pas tomber amoureuse de Yeraz. « Facile, pense Ronney » Mais si le destin en décidait autrement ?

Ugly Ronney est une romance dont les héros rentrent dans la galerie des amants légendaires.

**•.¸♥¸.•*´💖L’avisdeMya💖´ *•.¸♥¸.•**

Ronney est une jeune fille timide, manquant de confiance en elle et si on lui avait dit qu’un jour elle tiendrait tête et mettre à genou un dangereux chef de la mafia, elle en aurait sûrement ri. Et pourtant… Le jour de ses vingt-cinq ans est à marquer de fer. Comme le veut la tradition dans sa famille, ses cousins l’ont mise au défi de se présenter à la porte des Khan, une richissime famille dont la réputation dangereuse est associée à la mafia, suspectée de malversations et de crimes crapuleux. Mais à sa grande surprise, au lieu d’être trucidée de déranger les habitants de la magnifique villa, elle a été réquisitionnée pour assister Yeraz, le chef de la famille et par la même occasion, jouer à l’espion pour le compte de la matriarche ! Si Ronny aurait dû y réfléchir à deux fois avant d’accepter ce travail un peu douteux et pour lequel elle n’est pas qualifiée, la paie a été un argument de taille qu’elle ne pouvait refuser ! Camille a cru avoir trouvé la perle rare, celle que son fils ne mettra jamais dans son lit mais, sans compter la perversité de son héritier. Si sur le papier, Ronny n’avait aucun atout pour séduire Yeraz, elle a dû vite déchanter. Au premier regard, l’énigmatique Khan a été sous le charme de cette fille mal fagotée et au physique ingrat. Mais sa détermination, son silence apaisant, son caractère volcanique quand il faut et l’absence de peur de lui ont attisé sa curiosité de mieux la connaître. Et ce qu’il a découvert sous le masque lui a donné l’envie d’ébrécher sa carapace, de la provoquer mais, aussi de plus qu’une nuit sans conséquence. Malheureusement, pour lui, si le désir est bien présent dans le regard de Ronny, elle se cache derrière l’unique règle sine quoi non pour qu’elle préserve son boulot… Yeraz n’est pas habitué à ce qu’on se refuse à lui et baisser les bras devant une rebuffade n’est pas du tout son genre… Si au début, elle n’était qu’un défi pour contrarier les projets de sa mère, rapidement, Ronny lui est devenue indispensable et pas seulement en tant qu’assistante personnelle. Pour elle, il remuera ciel et terre, risquera ses alliances et scellera de nouvelles ententes pour la protéger. Mais ira-t-il jusqu’à renoncer à l’héritage familial pour la garder auprès de lui ?

Ugly Ronny, un titre un peu réducteur, mais choisi à juste raison, car il reflète ce que l’héroïne subit à cause de son physique. Et moche est le moindre des quolibets qu’elle entend à longueur de journée. Le regard de sa famille envers elle la blesse mais, elle donne le change, car elle n’aime pas attirer l’attention sur elle. Pourtant, elle n’est pas la dernière à donner un coup de main quand cette même famille a besoin d’elle. Trahie par les siens et surtout pas sa propre mère quand son fiancé l’a quittée pour sa belle et « garce » de cousine. Son seul soutien est son papa qui lui apporte un semblant de réconfort… Et aujourd’hui, elle peut compter sur Yeraz pour lui sauver la mise quand elle manque de s’effondrer ou quand son amour-propre est atteint de la pire des façons. Ronny n’est pas qu’un physique ingrat et cela la famille Khan l’a vite intégré. Son intelligence, sa compétence, son dynamisme ainsi que sa gentillesse, sa générosité et son caractère affirmé ont gagné les cœurs de tous les membres de la famille censée ne pas en posséder. Les apparences sont souvent trompeuses et cela se vérifie encore une fois avec les Khan qui lui ont apporté plus que ce que sa propre famille ne lui a jamais donné.

Le personnage masculin gardera tout son mystère tout le long de la lecture. Yeraz est quelqu’un de très secret, toutefois, ses actes parlent pour lui, ils nous dévoilent le chef dangereux et ambitieux, celui qui est prêt à tout pour préserver son patrimoine et accroitre ses acquis et peu importe les moyens dont il usera. Mais en la présence de Ronny et auprès de ses sœurs, on entrevoit l’homme. Tout simplement l’homme lambda, avec ses failles et ses faiblesses. Et sa faiblesse, c’est sa famille qu’il protègera au détriment de sa vie. Et aussi ce nouvel amour qui baigne son cœur de lumière. S’il est sa faiblesse, il est aussi sa force. Il lui donnera le boost pour changer, d’être meilleur, d’aller enfin au bout de ses rêves bien enfouis sous le bon vouloir de l’héritage qu’il se devait en prendre le règne !

Ugly Ronny, une agréable lecture qui ne manque ni de suspense ni de rebondissements ! Avec les Khan, le danger n’est jamais loin et l’histoire d’amour entre deux personnages qui vivent dans deux mondes diamétralement opposés apporte son lot d’émotions. Sans omettre la thématique sensible qui ne manquera pas de vous émouvoir. Les dialogues sont juteux et parfois hilarants, faut avouer que Ronny n’a pas la langue dans la poche quand elle se sent en confiance ! Le style d’écriture de Sandra Kiss varie entre efficacité et burlesque avec les piques caustiques de Ronny et certaines situations qui prêtent à rire. Cependant, je dois souligner les quelques longueurs et en cours de route mais, rien de méchant…

Merci à Sandra Kiss pour l’envoi du service presse !

sandra

L’auto-édition à l’honneur avec Julie Christol !


Hello les étoiles, est-ce que vous aimez la romance à suspense, où une intrigue majeure et un amour compliqué, le tout saupoudré d’humour et de frissons, est le fil rouge de l’histoire ? Que pensez-vous de ces personnages écorchés qui vous donnent une leçon de vie ? Si tout cela vous parle, il est alors évident que vous connaissez Julie Christol, auteure de romances à suspense et de thriller, notre invitée d’honneur pour notre rubrique Jeudi Auto-édition. 

Julie Christol iFan de lecture depuis l’enfance, Julie Christol, anciennement assistante d’éducation dans une école à mi-temps, va trouver un peu de réconfort, au milieu d’une vie difficile, dans l’écriture. Ses premières parutions se feront en maison d’édition avec :

199037259_891455581404090_5190412913157987776_nMilitary Man , sorti le 8 Novembre 2017 chez Eden – Collection de City éditions. Suivez le lien pour résumé et plus… Military Man

 Mauvais garçon , sorti le 15 novembre 2017 dans la même collection. Suivez le lien pour plus d’infos : Mauvais garçon

Mais en 2018, se sera vers l’auto-édition qu’elle se tournera, et à ce jour, elle comptabilise à son palmarès d’auto-indépendante, 5 one-shot, 2 duologies et 3 sagas.

Paru le 5 septembre 2018, ce sera son premier roman auto-édité, un cri du cœur de Julie Christol tant l’histoire fut difficile mais aussi importante à écrire pour l’auteur.

  • Une rock star pour Noël 

Parue le 28 octobre 2018, elle n’est plus disponible actuellement sur les plateformes de ventes.

Paru le 8 février 2019, le succès remporté par cette histoire, fut une réelle surprise pour l’auteure, s’attaquant ici à des sujets forts tels que le viol et les violences conjugales.

Paru le 28 mars 2019, il s’agit là d’une histoire très sombre où perce pourtant un fil de lumière, et où les émotions y sont fortes, et dont certaines scènes peuvent heurtés certaines sensibilités.

197499452_218319633301318_1994732990971576043_n

La Morsure du Coeur – Lien pour résumé et +

Avec cette histoire, l’auteure sort littéralement de sa zone de confort, jouant de sa plume dans l’univers de l’Urban Fantasy, dont le côté liberté fantastique, bien moins cadrée que dans la romance contemporaine, l’attire. Elle va d’abord s’y exercer sur la plateforme Wattpad. L’histoire s’appelle alors “Finem Mundi“. Les retours sont phénoménaux. Alors après un changement de titre, et une couverture des plus éloquentes quant à la nature du personnage principal féminin, “La Morsure du Coeur“ apportera le 19 février 2021, un souffle de nouveauté dans les écrits de l’auteure.

197630902_295810172267768_1513902546157694326_n

Athéna vs Panthère – Un dernier contrat : Athéna contre Panthère – Intégrale

Cette histoire, à sa sortie, se déclinait en deux tomes: “Permis de tuer“ & “Permis d’aimer“ parus respectivement en décembre 2018 et janvier 2019. Puis en février, sortait “Athéna vs panthère : Histoire intégrale“. Pour autant, ce roman souffrait encore des ventes. Le lectorat semblait se méprendre sur la teneur du roman: loin d’être une romance fantastique, il s’agit, à la vérité, de l’histoire de deux tueurs à gage, à la Mr & Mrs Smith. L’auteur a donc décidé de lui refaire une petite beauté en retirant de la vente les deux tomes et leur intégral précédents, remplaçant le tout le 7 novembre 2019 par “Un dernier contrat: Anthéna Vs Panthère“ avec une toute nouvelle couverture.

199308888_222835992789956_9222682852545766955_nOPEX – Opex: Tome 1/2: Un pari à gagner  – Opex : Tome 2/2 : Une vie à partager

Avec cette histoire poignante, l’auteure offre un hommage à toutes ces femmes de militaires qui restent dans l’ombre, mais qui sont aussi vitales que l’arme au point de ces héros. 

OPEX était censé, à son écriture, sortir en un seul et unique tome, Julie Christol connaissant elle-même la frustration que certains lecteurs et lectrices peuvent éprouver dans l’attente de la suite. Pourtant, au vu du nombres de pages total de l’histoire, elle s’est résolue à opter pour une duologie, avec des sorties très rapprochées, pouvant ainsi approfondir la relation et les sentiments de ses deux personnages principaux dans le premier tome, avant de pourvoir offrir une parfaite immersion dans cet univers Opex militaire dans le deuxième. 

Nota Bene: Julie Christol et Loraline Braden offrent un croisement de personnages entre Opex et Mach 2. Le saviez-vous ?

198400082_154232466637289_7148044081657773374_n

La Série Exception : Au total 5 hommes, 5 tomes, le premier paru le 5 octobre 2018 et le dernier, le 18 juin 2018. C’est grace à cette série que Julie Christol deviendra auteur auto-édité à plein temps. Au départ, le premier tome de cette saga devait être un one-shot. Mais voilà… Les personnages secondaires de ce roman étaient tels, qu’ils ne pouvaient que trouver leur place l’un après l’autre dans un tome à leur nom. Mon Exception – Vladimir – Son Exception – Vasili – Série Exception : Yuri – Série Exception : Sergeï – Série Exception : Alexeï

198543394_1606185572925004_7032782707485308724_nLa Saga “Le Cartel“ – Lien pour résumé et +

Après la mafia russe, Julie Christol s’attaquera à une organisation criminelle d’Amérique Latine, faisant voyager son lectorat à travers le Mexique, le Brésil, le Vénézuela, entre autres. Au total 8 tomes, à sortie régulière de novembre 2019 à décembre 2020. Chaque tome, ayant pour titre le nom de code attribué à un des membres du cartel.

Avec cette saga, Julie Christol nous livre actions et suspense, mais aussi beaucoup d’humour et d’émotions.

197942198_283187760211837_5354987850661599626_nLa Saga “Adrénaline“ – Adrénaline #1-Darius Adrénaline #2 – Scott

Le 9 avril 2021 paraissait le premier tome de la dernière saga de Julie Christol, Adrénaline, une trilogie, consacrée à Darius, Scott qui est paru le 4 juin dernier, et dont les lecteurs et lectrices attendent la sortie du troisième et dernier “Booker“.

On fait la connaissance ici de 3 hommes, liés par le même moteur de vie qui n’est autre que l’adrénaline: ressentir, repousser les limites, transgresser les règles et les piétiner, voilà ce qui leur donne envie de se lever chaque putain de jour qui passe.

Pour résumer, au total, un peu plus d’une vingtaine de romans, et probablement tout autant de projets dans son carnet. Au fur et à mesure de ses ouvrages, l’auteure a gagné en maturité, elle a enrichi son style, s’aventurant même dans des univers jusqu’alors impensables.

Lorsque Julie Christol a commencé à écrire, elle l’a fait pour ne pas sombrer dans son quotidien. Aujourd’hui l’écriture s’apparenterait plus à une évasion. Bien heureux celui et ceux qui la suivent. Ils ne sont pas prêts de s’arrêter de rêver.

Pour suivre son actu, n’hésitez pas à la suivre sur ses réseaux sociaux : Page Facebook  – Instagram  – Page Amazon

Merci les étoiles pour votre attention et à très vite pour un nouveau rendez-vous consacré aux auteurs indépendants !

165465272_934548027281901_3460722803168914761_n

L’avis de Charlotte Âmes indociles de Emma Green


Bonjour les étoiles. Je vous présente mon avis sur Âmes indociles de Emma Green aux Editions Addictives : une romance intense en émotions !

Titre : Âmes indociles 

Auteur : Emma Green

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  9,99€

Poche : 7,99 €

Résumé :

Père célibataire, son cœur n’est pas à prendre. Elle ne va pas lui laisser le choix.

Styliste perchée et âme écorchée, Calliopé décide de prendre sa vie en main et d’affronter son passé : à 22 ans, la brune révoltée retrouve Willow, l’enfant qu’on l’a forcée à abandonner des années plus tôt. Seul obstacle à leurs retrouvailles : le père adoptif de la petite fille, Lennon Hathaway, bien trop beau pour être vrai, trop riche pour être honnête, trop solitaire pour lui faire une place dans sa vie et trop méfiant pour croire en elle. Et pourtant, dans ses yeux verts, elle jurerait avoir vu une lueur d’humanité. Peut-être même autre chose, un sentiment qu’elle n’espérait plus. 

Mon avis :

Calliopé va devoir s’affranchir de l’autorité paternelle abusive pour retrouver l’enfant qu’elle a été contrainte d’abandonner il y a quelques années. Elle veut désormais faire ses propres choix et pour cela, il va lui falloir affronter son passé afin de laisser place au présent qu’elle veut construire avec ma petite Willow sa fille de cinq ans. Cela ne se fera pas sans difficulté, car Willow a été adoptée par Lennon Hathaway, un homme protecteur, riche, solitaire et très méfiant.

Calliopé, alias Callie, est une battante. Il le faut pour vivre dans sa famille ! Elle est aussi très créative, complètement décalée et un peu folle, mais elle est aussi cabossée, voir détruite par ce passé si difficile qu’elle a subi. Il n’est pas facile de se construire quand toute son enfance n’a été qu’humiliation et dénigrement.

Lennon est un homme d’affaire inflexible et ambitieux, cependant, il arrive à s’ouvrir un peu au contact de sa fille Willow, bien qu’il reste assez rigide et très protecteur.

La rencontre entre ces deux âmes risque de les chambouler. Comment trouver un équilibre entre la passion dévorante, les non-dits et de nombreux rebondissements ? Ils ne sont pas en plus de leur surprise, et nous non plus !

Dans cette romance, j’ai aimé passer de la légèreté créée par la douce folie de Calliopé, a des moments plus intenses, parfois difficiles en passant par des moments émouvants. Tout est justement dosé dans cette histoire, mais toujours chargé d’intensité et de séquences poignantes.

Callie et Gus, son meilleur ami, m’ont beaucoup fait rire. Gus n’est pas en manque de folie. Les deux réunis, ils deviennent une vraie tornade ! Pour le plus grand bonheur de Willox ! 
Tous les personnages secondaires apportent un petit plus, même les chiens ! 😉

Ce tome m’a donné envie de connaître à toute la famille et de découvrir les autres romans de cette saga que je n’ai pas encore découverts, Corps impatients et Cœurs insoumis.

Le mélange des plumes des auteures est très agréable et chargé d’émotions. Cette romance est addictive, rythmée, bouleversante et pleine de surprises. Je vous la recommande vivement. Merci à Carole et aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse.

Extrait :

L’insolent lève un bras robuste et pointe son doigt vers une destination approximative au bout de la plage.
J’ai du mal à regarder autre chose que son épaule puissante moulée sous son polo, sa manche qui s’arrête juste à la lisière d’un muscle tendu, la peau bronzée de son avant-bras.
– Vous êtes censée regarder au bout de mon doigt, me rappelle-t-il à l’ordre.
– Et vous étiez censé m’accompagner en repérage, rétorqué-je. Pas jouer les GPS.
Il me fixe un instant, passe la main dans ses cheveux en soupirant.
– J’ai un métier prenant. Un enfant à élever. Et beaucoup d’engagements à tenir. Je déteste le temps perdu.
– Pas autant que moi, murmuré-je pour moi-même en repensant à ces cinq dernières années loin de Willow.
– Je n’ai pas entendu.
– Je vous attends, moi ! répété-je en haussant la voix comme si je parlais à un vieillard sénile.
Le visage de Lennon affiche un parfait mélange d’agacement et d’amusement, puis il part devant, en levant au ciel ses yeux couleur nuage. Couleur océan. Couleur orage.
J’adore le provoquer. Il ne marche pas, il court. Et je le regarde faire… parce qu’il est d’une beauté incroyable, en courant.