De la passion à l’amour – Combat d’amour t. 3 de Loraline Bradern chez Éditions AdA !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur De la passion à l’amour, le 3e volet de la tumultueuse et passionnante saga Combat d’amour de Loraline Bradern. Et à l’instar des autres, encore un coup de cœur pour ce 3e épisode à ne pas manquer !

Titre : De la passion à l’amour – Combat d’amour t. 3

Auteure : Loraline Bradern

Editeur : Éditions AdA

Genre : Romance historique 

Broché : Lien d’achat

Résumé : Même si Gautier apaise son épouse saxonne au fil de leurs retrouvailles entre deux missions, de nouveaux obstacles ne cessent de se dresser entre eux. Alinor doit faire face aux manigances de la famille de Fougères, qui vient semer le trouble à Thurston et dans son coeur…
Malgré les épreuves et la distance, les liens entre les deux époux se renforcent. Mais c’est sans compter la vindicte d’Odeline de Verneuil, riche héritière normande et pupille de la reine Mathilde, prête à tout pour séparer le couple.

★・・・・・・★L’avisdeMya ★・・・・・・★

Les aventures d’Alinor et de Gautier continuent de nous passionner et pour cause, ce 3e tome est d’une intensité et d’une richesse en péripéties. Loraline Bradern malmène ses héros et leur fait goûter à la souffrance de la séparation, du doute et des incertitudes… Deux évènements primordiaux viendront troubler l’ordre rétabli à Thurston. En somme, le calme avant la tempête !

À peine les épousailles célébrées, Gautier de Fougères n’a pas le temps de profiter des joies du mariage avec sa Saxonne. Mandaté d’une mission pour son Roi, il part sur les routes laissant une Alinor étrangement émotive, avec ses sentiments mitigés, confuse et anxieuse. Sûrement à causse de l’agression qu’elle vient de subir et qui a laissé une marque profonde tout au fond d’elle mais, pas que… Le départ de son époux pour un destin inconnu, ne fait que grandir son malaise… Une sorte d’intuition funeste quant à la finalité de cette mission dont elle ne sait pas grand-chose. Ainsi quand elle entend son frère aimé comploter avec la rébellion contre Guillaume de Normandie, concocter un traquenard aux missionnés, elle n’écoute que son cœur. La peur au ventre, l’impétueuse Alinor, reprend du service et revêtit sa tunique de guerrière à notre grand plaisir… Et avec la complicité de servante dévouée, elle entreprend la mission de sa vie… Sauver son père et son époux du piège mortel qu’on leur tend au détriment du sens commun. Bravant ses nausées d’angoisse, les éléments défavorables à une chevauchée surtout, dans son état d’épuisement et les dangers de la route… Accompagnée seulement de son jeune palefrenier, elle part en croisade… Le cœur déchiré entre son devoir envers le Normand qui partage désormais sa couche et sa loyauté envers sa famille.

Et ce ne sera pas la seule embûche qui croisera la route d’Alinor… Ses sentiments grandissants envers son époux et le fruit de leur étreinte qui se développe dans ses entrailles mettent ses émotions à vif. L’arrivée de Sibylla d’Emerson, un élément perturbateur, au sein de la famille ne fera qu’accroitre ses angoisses. Et l’allégation d’Odeline de Verneuil qui a le pouvoir de briser son mariage avec Gautier fut l’épée de Damoclès et la goutte qui fera déborder le vase ! Je ne vous dis pas plus, les aventures de Gautier et d’Alinor sont dignes d’êtres découvertes par vous-même. Et le plaisir sera encore plus décuplé si elles sont adaptées car si le périple des Bridgerton passionnent en ce moment, les Thurston et les Fougères n’ont rien à leur envier !

De la passion à l’amour, un 3e volet qui a tenu toutes ses promesses. Loraline Bradern ne nous laisse point de répit tout le long de la lecture. Les rebondissements s’enchaînent addictifs et haletants. On se laisse prendre dans ses filets comme des poissons hors de l’eau… Toujours dans l’attente du prochain os qu’elle mettra au travers du bonheur de ses personnages.  Encore plus que ravie de retrouver Alinor, qui a perdu un peu de sa morgue et la raison n’est que plus évidente. Une Alinor plus émotive mais, le volcan en elle n’est qu’endormi et ses ennemis ayant éprouvé sa patience peuvent en témoigner. Ses mots qui tombent comme un couperet font reculer le pire des endurcis et Odeline en fera la désagréable expérience qui lui fera prendre ses distances. Quant à Gautier, toujours sur les routes pour « défendre la veuve et l’orphelin » mais, entre deux combats, ses pensées le mènent à Thurston, là où il a laissé avec grand regret sa Saxonne. Celle qui s’incruste de plus en plus dans sa tête, ne lui laissant point de repos. Dans le déni de ses sentiments envers Alinor mais, son cœur connaît déjà la vérité qu’il s’efforce d’occulter. Mais on peut compter sur Thibaud, son cousin, pour le pousser dans ses retranchements pour s’avouer enfin son amour évident envers Alinor, cette guerrière qui a conquis autant son âme que son corps.

Ce 3e tome laisse entrevoir aussi un aperçu de la menace qui agit dans l’ombre et gronde en arrière-plan visant Gautier sans qu’il en connaisse l’origine. Mais, si vous avez suivi, vous saurez que l’ennemi en question ne lâche jamais son os avant de l’avoir rongé et détruit de bout en bout ! Gautier n’a qu’à bien se tenir… Le bouquet final risque d’être mouvementé !

De la passion à l’amour, il n’y a qu’un pas, il suffit de franchir la barrière de l’orgueil et du doute mais, Alinor et Gautier, de l’orgueil, ils en ont à revendre…Alors accrochez-vous, car leur lien sera mis à rude épreuve !

De l’humour, de la passion et bien d’autres ingrédients qui empoisonnent un amour inévitable pour lequel on combat et à n’importe quel prix !

Merci à Loraline Bradern pour l’envoi du service presse de cette suite de Combat d’amour qui a comblé toutes mes attentes !

206504532_154647486618087_994442194765880048_n

L’avis de Charlotte sur Best Sex Friends Forever de Alix Parks


Coucou les étoiles. Je vous présente mon avis sur Best Sex Friends Forever de Alix Parks aux Editions Addictives, une romance douce et touchante.

Titre : Best Sex Friends Forever

Auteur : Alix Parks

Genre : Romance

Editions : Editions Addictives

Ebook :  4,99€

Résumé :

Meilleur ami ? Meilleur amant !

Quand Aliénor hérite de la maison de sa grand-mère, elle tient là l’occasion de tout bouleverser dans sa vie. Adieu, travail épuisant, secrets et inquiétudes sur son avenir sentimental !
Elle se jette à corps perdu dans la création d’un café atypique, son rêve de toujours, soutenue par ses amis… et surtout par Ben, son crush depuis le lycée. Aliénor a toujours refusé d’affronter ses sentiments pour lui car elle sait qu’une relation entre eux est impossible. Mais ce n’est pas de l’avis de Ben et il est bien résolu à la faire plier !
Aliénor tient bon, fermement accrochée à ses résolutions… jusqu’à ce que Ben emménage chez elle, dans la chambre d’à côté…

Mon avis :

Hériter de maison de sa grand-mère, donne l’occasion à Aliénor de changer sa vie : quitter son travail qu’elle n’aime pas. Elle veut faire de son rêve d’enfant une réalité et se lance dans la création d’un café particulier. Pour l’épauler, elle peut compter sur l’aide de ses amis : David, Alex, mais surtout Ben, son meilleur ami, qui est aussi l’homme sur lequel elle craque depuis le lycée. Malgré ce qu’elle ressent, elle refuse d’affronter ses sentiments pour lui, car leur avenir, ensemble, n’est pas possible et elle ne veut pas risquer cette précieuse amitié.

Ben pense que ses sentiments ne sont pas réciproques, alors il n’ose pas en parler à Aliénor et préfère rester son ami. Cependant, lorsqu’ils sont amenés à vivre ensemble et se côtoyer au quotidien, la donne change. Cette colocation et la détermination de Ben risquent de compliquer les bonnes résolutions de la jeune femme !

Aliénor a envie de changement, mais il lui faudra cependant de l’aide pour arriver à passer le cap, que ce soit professionnellement ou personnellement. Heureusement, elle peut compter sur les mystérieux messages de sa défense grand-mère et l’aide précieuse de ses amis.

J’ai beaucoup aimé la manière dont sa grand-mère arrive à l’aider malgré son absence. Elle a un coup d’avance sur les choix d’Aliénor et sait trouver les bons mots pour la pousser à sortir de sa zone de confort.

J’ai beaucoup aimé les personnages principaux, comme les personnages secondaires. Aliénor est sensible, créative et souvent têtue. Elle doit faire face à des choix son avenir. Ben est un jeune homme attentionné, droit et fiable. Il jongle entre son roman qui lui donne du fil à retordre et sa relation avec son amie.

Malgré leurs sentiments réciproques, les deux personnages vont mettre du temps pour se l’avouer à eux-même et prendre les choses en main. Ala lecture du résumé, je m’attendais à plus d’affrontements entre eux, mais ce n’est pas le cas. Dans la première partie du roman, les choses s’installent doucement, l’accent est mis sur la construction de la vie d’Aliénor. J’ai adoré la dynamique apportée sur la fin de l’histoire quand Ben se décide à prendre les choses en main, il devient alors confiant et sûr de lui. Il pousse, lui aussi, Aliénor à se remettre en question.

Cette histoire est touchante. La famille (enfin pas tous !) et les amis ont une place importante dans la vie d’Aliénor, surtout sa grand-mère qui apporte énormément à cette histoire.

La plume de l’auteur est agréable et rythmée. Les émotions sont bien présentes, ce qui rend cette histoire très agréable à lire. Je vous invite à la découvrir !

Merci aux éditions Addictives pour l’envoi de ce service presse !

Extrait :

– J’ai une proposition à te faire, Ben. J’aimerais qu’on reste amis. Des amis qui couchent ensemble, précisé-je aussitôt, tandis que son visage perd de ses couleurs. On ne change rien à nos habitudes, on se voit, on parle, on rigole, et en bonus, le sexe. Mais pas de déclaration d’amour, pas de mots doux, pas de promesse, on garde chacun notre chambre. On ne dit surtout rien à personne et on s’accorde un an, pas un jour de plus.
De peur qu’il m’interrompe et que je n’ose plus terminer ensuite, j’ai tout déballé d’une traite, sans réfléchir, comme on saute dans le vide.
Ben ferme les yeux durant une seconde qui me paraît une éternité. Lorsqu’il les rouvre, je sais que je ne vais pas aimer sa réponse.
– Tu me proposes un CDD de… de copains de baise ?
Formulé comme ça, c’est beaucoup moins glamour, évidemment, mais j’acquiesce, me forçant à sourire, toujours convaincue de tenir le meilleur compromis vu notre situation.
Il éclate de rire comme si je venais de lui raconter ma blague la plus drôle.
– Tu es tombée sur la tête, c’est ça ? ajoute-t-il en réprimant un nouveau rire.
– Je ne comprends pas ta réaction, Benjamin. Il me semblait que physiquement je te plaisais…
– Mais bien sûr que tu me plais, répond-il. Et pas seulement physiquement.
– D’où la solution parfaite : notre complicité intacte et du sexe.
– Enfin, Ali, réfléchis trois secondes. Complicité plus attirance physique, c’est ce qu’on appelle… Vas-y, je sais que tu peux y arriver.
Je garde le silence, piquée qu’il rejette mon idée et se moque de moi en prime.
– De l’amour, achève-t-il avec une mine satisfaite.
– C’est bon, ne me prends pas pour une idiote. J’y ai pensé. Mais c’est impossible. Je ne survivrai pas à des promesses que tu ne pourras pas tenir. On n’a aucun avenir ensemble.
Plus je parle, plus Ben secoue la tête, réfutant sans un mot mon raisonnement, avec ce sourire imperturbable que je rêve d’effacer. Bon sang, il pourrait faire un effort.
– Si tu voulais bien y réfléchir sérieusement, tu admettrais que c’est la solution idéale. Du sexe sans engagement. N’importe quel mec serait ravi !