Preuves d’amour – Combat d’amour #4 de Loraline Bradern – Editions AdA !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Preuves d’amour, le 4e et final de la saga Combat d’amour de Loraline Bradern. De magnifiques couvertures pour une magnifique saga qui n’a de cesse de nous transporter du début jusqu’à ce final que je qualifierai de feux d’artifices ! Un bouquet final à haute tension et un sans-faute magistral que je vous recommande de ne pas manquer !

Titre : Preuves d’amour – Combat d’amour #4

Auteure : Loraline Bradern

Editeur : Editions AdA 

Genre : Romance historique 

Broché : Lien d’achat

Résumé : Même si Gautier et Alinor reconnaissent enfin leurs sentiments, le futur du couple est plus que jamais incertain. Tandis qu’Odeline de Verneuil exerce un chantage sur Gautier, ce dernier doit également faire face au danger et démasquer le traître qui se cache dans les rangs de Guillaume de Normandie.
Danger qui pourrait bien séparer le couple à tout jamais…
Après le départ de Gautier, Alinor, seule et brisée, refuse son sort. Elle s’accroche à une illusion pour ne pas sombrer. Lorsqu’un message lui redonne espoir, elle échappe à la vigilance de sa famille pour mener le combat le plus important de sa vie.
Prête à tous les sacrifices — y compris celui de sa vie — pour sauver son amour, elle n’hésite pas à affronter leur ennemi juré.

★・・・・・・★L’avisdeMya ★・・・・・・★

Comme prévu, ce bouquet final était un coup de cœur et surtout, mille coups au cœur. Loraline Bradern a malmené le cœur de ses lecteurs, a fait souffert ses personnages jusqu’au bout avant de leur offrir leur happy-end tant attendu et bien mérité !

Gautier est parti au combat avec la détermination de repousser rapidement les rebelles et aller retrouver son Roi pour lui demander une audience. « Le Grand » lui doit une faveur et il est le seul à pourvoir intervenir auprès de la reine pour rompre la promesse de mariage signée à son insu. Pour lui, c’est évident, il ne quittera pas son Alinor même, si cela doit lui coûter son héritage. Mais, son abominable ennemi l’a pris en traitre, lui et ses gens, ne leur laissant point de chance de se défendre. En effet, Gautier est pris dans un piège qui ne peut le mener qu’à la mort et Alinor ne peut croire que son mari l’a quittée à jamais. Refusant d’admettre l’inévitable, et cela, malgré la preuve irréfutable qu’elle regarde sans vraiment voir. Gautier habite son cœur et ce dernier a un radar infaillible en ce qui concerne son cher et tendre. Ce corps mutilé ne peut être sien en dépit des dires de ses proches, de sa famille. Et tant qu’il y a de la vie en elle, elle continuera à le chercher. Mais sous l’insistance de la famille, elle a dû faire semblant pour avoir la paix afin de réfléchir à un plan qui la mènera à lui. Gautier est quelque part à souffrir seul et il a besoin plus que jamais qu’elle garde son sang-froid, sa foi en lui. Qu’elle remette encore une fois sa tunique d’Amazone malgré son état de grossesse avancée.  Si son intuition et le lien fort qui la relie à son époux réfutent les preuves de sa mort, sa culpabilité de lui avoir caché son état la rebooste pour continuer à garder l’espoir de le retrouver vivant.

Toutefois, est-ce raisonnable de se leurrer d’illusions ? Est-ce-bon pour sa santé et pour la santé de son bébé de continuer à se torturer alors que personne dans son entourage ne prête attention à son intuition ? Alinor a subi trop de pression ces deniers temps entre autres la menace de l’annulation de son mariage qui flirte avec ses nerfs comme une épée de Damoclès. Son seul recours est Thibaud, le cousin de son mari…. Seulement lui, le connait aussi bien qu’elle et elle a des arguments de poids pour le convaincre de partir à sa recherche.

Pourrait-il vraiment croire au délire d’une veuve pétrie de douleur et rongée par le lourd fardeau qui fausse certainement son intuition ?

Pour connaître la suite, je vous invite à découvrir par vous-même cette saga si intense et si addictive. Surtout, ce final explosif dont la tension est montée de plusieurs crans. En effet, l’auteure est passée au niveau supérieur dans le jeu de sadique qu’elle a instauré dès le premier tome de Combat d’amour. Elle nous a broyé les tripes, nous a fait vivre en direct les abominations de la guerre commises au nom du pouvoir, à cause de la folie d’un seul homme. Elle n’a rien épargné à ses personnages : Tortures, tentative de viol, meurtres gratuits et sanglants… Douleur, deuil, peine… Et moult assaisonnements afin de pimenter un menu de roi. Heureusement, une touche d’humour et de beaux sentiments sont venus alléger les horreurs que subissaient Alinor et Gautier au nom de la vengeance et à cause de la folie monstrueuse et sanguinaire de leur ennemi de toujours.

De magnifiques couvertures pour une magnifique saga qui n’a de cesse de nous transporter du début jusqu’à ce final que je qualifierai de feux d’artifices. Chaque rebondissement qui arrive est une amorce d’une nouvelle claque qu’on se prend en pleine figure. Le suspense est à son paroxysme même si le dénouement de l’histoire était évident. L’auteure a su me prendre entre les griffes de sa plume talentueuse et ne m’a lâchée qu’au mot fin. Vidée mais, euphorique.

Un bouquet final à haute tension et à la hauteur de cette sublime saga. Un sans-faute magistral que je vous recommande de ne pas manquer !

Merci Loraline Bradern pour ce magnifique final et pour l’envoi du service presse en papier.

204951219_336503917942160_2170450740443837261_n

Coup de projo sur Caro M. Leene !


Hello les étoiles, à l’occasion de la sortie de Bien cordialement, votre employée (complètement folle de vous) , le nouveau roman de Caro M. Leene, je vous partage un récap de ses livres, en attendant ma chronique. Une plume romantique et toujours sous le signe de la bonne humeur qu’il ne faut pas hésiter à découvrir.

Julie Christol iMère de deux garçons très dynamiques, Caro M. Leene se consacre à sa passion pour l’écriture durant son temps libre. Fourmillant d’idées en permanence, elle aime tout particulièrement créer et faire évoluer ses personnages en imaginant que, quelque part dans le monde, ils existent vraiment.

★・・・・・・★Coup de projo sur★・・・・・・★

  • Bien cordialement, votre employée (complètement folle de vous) Une superbe romance et comme je les aime. Tous les ingrédients sont au rendez-vous pour passer un bon moment lecture. Aubrey et Jace, deux personnages qui ne manqueront pas de vous faire succomber à leur histoire pas banale du tout et surtout, l’auteure a évité les stéréotypes habituels.

caro

Résumé : L’avantage de fantasmer sur son patron ? Fini de traîner les pieds pour aller au bureau !
Dans la vie, Aubrey a trois fantasmes  : Ryan Gosling, Liam Hemsworth et Jace Adam. Jace Adam, le riche businessman qu’on aperçoit dans toutes les soirées branchées de la ville, le patron de la start-up new-yorkaise numéro un et… son crush de lycée. Mais attention, si elle s’est fait embaucher dans son entreprise, c’est uniquement pour profiter d’une opportunité professionnelle en or, pas pour le mater en douce  ! D’accord, elle doit avouer que Jace est encore plus séduisant qu’avant, avec ses cheveux en bataille, sa petite fossette et son charisme d’entrepreneur à succès. Mais Aubrey aussi a changé  : elle n’est plus l’élève timide et réservée qu’elle était à l’époque. Cette fois, elle ne laissera pas cette peste de Serena, l’éternelle petite amie et désormais associée de Jace, lui mettre des bâtons dans les roues. Elle sera une employée modèle et se limitera à des échanges strictement professionnels… ou presque  ! 

Sans titre

Je te ferai aimer Noël !
Résumé : Quand le patriarche de la famille Sullivan a proposé à Andie de l’embaucher pour qu’elle recrée l’esprit de Noël dans son foyer, elle n’a pas hésité une seconde. Après tout, c’est sa fête préférée ! Sauf que son client n’a pas précisé que Josh, son fils trentenaire et râleur hors pair, faisait une crise d’urticaire à la vue de la moindre guirlande et qu’il n’était en aucun cas disposé à lui faciliter la tâche. La mission s’annonce un peu plus compliquée que prévu…

Cher père Noël, je voudrais un mec !

Résumé : C’est la dernière fois qu’Aly écoute les conseils foireux de sa meilleure amie ! Écrire sa liste au père Noël ? D’accord, c’était drôle comme idée, jusqu’à ce qu’Aly envoie par erreur ladite liste par mail à… son patron, Evan Sanders. Non seulement il va savoir que son vœu le plus cher est de se trouver un mec mais, en plus, il va apprendre qu’elle fantasme sur lui… Tout compte fait, Aly ne souhaite plus qu’une seule chose pour Noël : un miracle.

  • Take Me With You Cette intégrale inclut 2 titres précédemment parus dans la collection HQN.

Sans titre

Tu es mon horizon : Emmène-moi #1

Résumé : Avec lui, elle se sent vivante
Norah est libre, complètement libre. Sous ses yeux, l’horizon s’étend à perte de vue, et le moment fatidique où tout a basculé lui semble bien loin. Ce moment où, face au miroir, dans sa robe de mariée, elle a su qu’elle ne pourrait pas épouser Paul et a admis qu’il ne la rendrait pas heureuse. Puis, très vite, elle a accepté la proposition complètement folle de sa meilleure amie  : s’envoler pour le Canada avec une charmante bande de garçons tout juste rencontrés à l’aéroport. Alors oui, l’avenir lui fait peur, et cette liberté la terrifie parfois, mais Norah n’y renoncerait pour rien au monde. La sensation du vent sur son visage est bien trop grisante. Et, surtout, sous le regard pétillant du mystérieux Alex, elle se sent enfin vivante, prête à profiter de tout ce que la vie a à lui offrir. Prête à savourer l’instant présent, sans penser à demain, ni à la fin inévitable de leur voyage…

Donne-moi la main : Emmène-moi #2 

Résumé : Cette seconde chance, elle ne l’attendait plus
Non, Norah n’a pas oublié. Elle n’a pas oublié les moments intenses partagés avec Alex, ni les promesses d’éternité qu’ils s’étaient faites. Parfois, elle regrette la façon dont leur histoire s’est terminée et elle s’en veut d’avoir lâchement pris la fuite sans leur laisser une chance. Et, surtout, elle reproche à Alex de ne pas l’avoir retenue. Mais tout ça est loin maintenant et, depuis, Norah a tout fait pour se construire une nouvelle vie, pour être heureuse. Elle s’en sortait même plutôt bien ces derniers temps. Jusqu’à ce que le passé la rattrape et que toutes ses certitudes s’effondrent. Car un groupe de touristes vient de débarquer dans le village vacances où elle travaille. Et, parmi eux, Norah reconnaît Alex.

  • Promets-moi encore Une comédie romantique parue en numérique dans un premier temps puis, en poche sous le titre L’été est à nous.

Sans titre (2)

Résumé : Certaines promesses sont inoubliables…
« Je serre ma petite liste pour me persuader qu’elle est bien réelle et que je n’ai pas rêvé cet été. Au fond de moi, je sais, j’ai compris qu’il ne viendra pas, mais je ne suis pas encore prête à l’accepter. Il avait promis. Je ne dois pas pleurer, je ne veux pas pleurer. Je reste interdite jusqu’à ce que la nuit tombe et me fasse admettre l’évidence : il m’a oubliée. »
Cassandre et Maxime sont tombés fous amoureux l’été de leurs 18 ans, se faisant la promesse de se retrouver tous les premiers samedis de juin dans une ville étrangère durant les sept prochaines années. Une promesse brisée dès l’année suivante par un profond malentendu. Cinq ans plus tard, chacun a tenté de refaire sa vie, persuadé que l’autre l’avait abandonné. Mais, lorsque le destin les réunit à nouveau, tous deux comprennent que, si leur situation a changé, leur amour, lui, est toujours aussi fort. 

Merci les étoiles et à très vite pour un nouveau rendez-vous !

215085847_396469061800569_1642729001723461184_n

Les P’tites Etoiles du Mercredi avec Chien Pourri !


Coucou les grandes et les petites étoiles ! Aujourd’hui Bruno et Arnaud vous parlent de « Chien Pourri ! aux jeux olympiques ».

Description :

Pour Josette et son affreux Jojo de petit frère, la vie n’est pas facile. Leur maman est partie et leur père leur met la pression pour qu’ils deviennent de grands sportifs. Pour les aider, Chien Pourri et Chaplapla organisent les Jojolympiques, entre poubelles et terrain vague. Qui montra sur le podium, qui descendra dans le caniveau ? Que les affreux jojolympiques commencent !

L’avis d’Arnaud :
J’adore le nom du chien ! Il y a des jeux de mots comme dans Motordu (référence à la lecture présentée la semaine dernière). Les jeux de mots sont drôles. Cette histoire m’a beaucoup fait rire.

L’avis de Bruno :
Le papa de Josette et Jojo n’est pas gentil. Il crée de la jalousie entre ses enfants.

Mon avis de maman :
Jojo et Josette sont des frères et sœur, ils n’ont pas la vie facile. Leur mère est partie et leur père les poussent à la victoire, les mets en concurrence…
Chien pourri et Chaplapla tentent d’aider les enfants en organisant les Jojolympiques. Une variante plus « sale » des Jeux olympiques.
L’histoire des enfants est un peu triste, car l’absence de leur mère pèse et leur père est loin d’être à l’écoute. Il est très exigeant. Chien pourri apporte une touche d’humour, car il ne comprend pas tout, il est souvent à côté de la plaque ! Les jeux de mots et les doubles sens ne manquent pas, ce qui a bien fait rire mes enfants, et moi aussi.
Les chapitres sont assez courts ce qui permet de fractionner ma lecture pour les jeunes lecteurs. Je pense que nous compléterons la collection avec d’autres aventures de Chien Pourri !

Questions aux P’tites étoiles :

Qui est ton personnage préféré ?

A: Chien Pourri, car il se prend pour une carotte ! Il n’est pas très intelligent et ça me fait rire.

B : Chaplapla. Parce qu’il a une tête toute plate.

Ferais-tu les épreuves des Jojolympiques ?

A : non, parce que c’est du n’importe quoi.

B : non, parce que les épreuves sont dégoûtantes

Comment est le papa de Jojo et Josette ?

A : il n’est pas très gentil parce qu’il a menti à son fils, il triche et il les menace toujours s’ils ne gagnent pas.

B : il est méchant et il crie sur ses enfants.

Comment les enfants vivent l’absence de leur maman ?

A : pas bien, Jojo pense tout le temps à elle

B : ils sont tristes.

Que pensez-vous des illustrations ?

A : j’aime beaucoup les dessins.

B : j’aurais aimé en voir plus.