BRUTAL de Lil Evans – Éditions Butterfly !

Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Brutal de Lil Evans. Une romance diablement bestiale et tordante. Brutal, un condensé de rebondissements, de suspense, de nerfs à vif et d’émotions exacerbées !

Titre : BRUTAL 

Auteure : Lil Evans 

Éditeur : Éditions Butterfly

Genre : Dark romance

Résumé : Il n’a jamais été aussi proche de sa libération.

Elle n’a jamais été autant attirée par un homme.

À quelques jours de sa sortie, il risque le pire… comme le meilleur… elle.

Ash arrive au bout de sa peine. La prison, il y a passé la moitié de sa vie. En pleine canicule, tout en s’efforçant de survivre dans cet enfer, un rayon de soleil débarque. Isla. Quelques minutes passées ensemble et il comprend que son univers risque de voler en éclats.

Isla, bibliothécaire, a été assignée au pénitencier de Rockwoods, l’un des plus dangereux du pays. Bien décidée à faire régner l’ordre dans son nouveau fief, elle devient rapidement la cible des pires criminels.

Apeurée par ces hommes sans foi ni loi, elle pourra toutefois compter sur la protection d’Ash, ce bad boy qu’il l’a intriguée dès le premier regard. Celui qui a décidé de la protéger coûte que coûte et qui l’attire de plus en plus…

Mais à quel prix ?

★・・・・・・★L’avisdeMya ★・・・・・・★

J’ai lu tous les romans de Lil Evans chez les éditions Addictives et je connais sa plume un brin sadique quant à malmener ses héros ainsi que son lectorat. Et malgré cela, Brutal m’a énormément surprise, m’a secouée et douloureusement touchée. Un titre qui va comme un gant au contenu de l’histoire. Brutal, bestialement brutal qu’est l’univers dans lequel elle nous embarque cette fois-ci. Lil Evans a décrit un monde qu’on ne connaît que par ce que les médias ou les films laissent deviner. Une monstruosité qu’on peut seulement imaginer sans être si proche de la vérité. Une réalité crûe, brute que l’auteure nous partage sans porter de gant ni d’user de fioritures. Heureusement qu’elle a joué aussi un peu avec la réalité pour le besoin d’introduire la romance et donc, nous a offert des instants de douceur au sein de cette violence souvent gratuite qui prend aux tripes.

Ash est incarcéré depuis ses quinze ans à Rockwoods, un établissement pénitencier à haute sécurité qui abrite dans son sein le pire de l’humanité et aussi son meilleur. Si jeune, si fragile, autant dire le repas de prédilection de la meute de loups qui l’entourait. Et sans la colère dont il se nourrissait, il aurait été dévoré tout crû. Depuis et à la force de ses poings, il s’est construit une féroce réputation. Car, dans ce milieu, il n’y a pas d’autres choix. Soit vous êtes le maître, soit vous êtes le toutou qu’on tient en laisse pour faire leurs sales boulots. Soit vous êtes fort, soit tu crèves au détour d’un couloir non surveillé. La loin de la jungle sévit comme un mantra.

Ash a dû douiller, en prendre dans la figure pour se bâtir un nom qui appelle le respect, la peur, la mort… Rien ne comptait que survivre, passer les quinze ans qu’il doit à la société pour effacer son ardoise et sortir les pieds bien ancrés au sol. Jusque-là, il a survécu et a su déjouer les tours vicieux de ses ennemis, car, on ne passe pas des années à côtoyer des monstres sans flirter avec la mort… Dénué de toute émotion, il a surmonté les vagues de violence et les coups traitres. Menu seulement de sa détermination, de sa force de caractère et de son instinct de survie qu’il a dû développer à force. Jusqu’à présent… Tant qu’il était seul, ses ennemis n’avaient pas d’ascendant sur lui. Il ne pouvait que l’affronter ou se replier. Aujourd’hui et à quelques jours de sa libération, Ash a commis l’erreur de compter pour quelqu’un et de laisser des personnes trop l’approcher. Assez pour qu’il s’attache à elles. Des personnes qui seront utilisées contre lui pour le mettre à genoux. Tout d’abord, Alex qui lui ressemble trop au même âge alors, difficile de ne pas étendre sa protection sur ce gamin gringalet dont la place devait être à l’école et non à côtoyer la lie de la société. Puis, le coup de grâce avec l’arrivée de la jolie blondinette de la bibliothèque qui lui a réappris à respirer outre l’air vicié de la prison, un air d’espoir. Elle lui a montré la lumière au milieu des ténèbres. Elle lui a offert l’apaisement ainsi que sa confiance. Comment résister à la solaire Isla ? Comment laisser sa lumière réconfortante s’éteindre dans cette poubelle humaine ? Au risque de sa vie, il la préservera de lui, de ces loups affamés. Mais n’est-ce illusion de donner une telle promesse ? Se croire invincible au milieu de cette émeute atteinte d’une folie meurtrière ?

Plus le jour de sa sortie devient plus réelle, moins, il est en sécurité surtout, avec deux personnes, qui lui sont devenues chères, à protéger… Plus la chaleur de l’Arizona devient torride sous la tôle, plus la tension monte, menaçant de mettre Rockwoods à feu et à sang ! Voulez-vous en savoir plus ? Je vous invite à découvrir comment Ash se sortira des pièges mortels ourdis par un pédophile sadique, un suprématiste blanc inhumain et un maton ripoux !  Si vous vous décidez à accepter mon invitation, je vous recommande de vous accrocher car, cela va secouer et dans tous les sens. Le voyage ne sera beau que grâce à la jolie et émouvante romance née dans le parfum exquis de l’interdit. Mais du reste, émane une odeur nauséabonde de sueur et de sang mêlés. Un parfum de peur et d’excitation perverse. En somme, une coulée de lave d’adrénaline dans l’air vicié de colère et de sadisme.

Brutal où la violence dans tous ses états décrite avec un réalisme effrayant ! Si au début, j’ai eu du mal avec le personnage d’Ash, au fil des pages, j’ai compris cette espèce de dualité de clair-obscur qui suinte de sa personnalité. Les signaux contradictoires qu’il envoyait sont dus à son passé. Et vu qu’il a intégré Rockwoods très jeune, sa personnalité d’adulte s’est façonnée auprès de ces personnes malveillantes qu’il a toujours côtoyées. Toutefois, s’il est devenu aussi féroce que ces monstres, il n’a jamais perdu son âme. Contrairement à eux, il connaît le remords et le regret, il reconnaît ses erreurs. Malgré la violence de son quotidien, Il a gardé cette innocence toute enfantine qu’on croyait perdue ce jour funeste où la colère a triomphé sur la raison !

Brutal, un condensé de rebondissements, de suspense, de nerfs à vif et d’émotions exacerbées ! C’est le cœur broyé et les tripes retournées que je sors de cette lecture où ténèbres et lumière se rejoignent jusqu’à devenir une seule entité.

Je recommande aux âmes trop sensibles de s’abstenir ⛔

Merci aux éditions Butterfly pour l’envoi du service presse numérique !

brutal

2 commentaires sur « BRUTAL de Lil Evans – Éditions Butterfly ! »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s